ROBERT LATOUR

  • Les chroniques de Sir Nigel Loring t.1 : la compagnie blanche

    Arthur Conan Doyle

    • Libretto
    • 4 November 2021

    Ce roman haut en couleur nous fait partager les aventures bondissantes d'un étudiant, nommé Alleyne Edricson, devenu écuyer de Sir Nigel, et qui s'en va guerroyer dans le royaume de France du XVe siècle. Il est accompagné de ses fidèles amis, à la tête de cette fameuse Compagnie Blanche, composée des plus valeureux archers que compte l'Angleterre.
    Considéré par la critique comme « le meilleur roman historique depuis Walter Scott », ce roman sur fond de guerre de Cent Ans, avec ses duels acharnés, ses combats héroïques et ses hauts faits d'armes mêle passions amoureuses et joyeuses beuveries.

  • L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde

    Robert Louis Stevenson

    • Robert laffont
    • 14 January 2016

    Lors d'une promenade nocturne dans les rues de Londres où le brouillard brille par sa constance, Utterson, notaire, apprend d'un cousin que le Dr Jekyll, un vieil ami, a signé un chèque de dédommagement pour un certain Hyde qui avait bousculé une jeune fille.
    Troublé, Utterson se plonge dans le testament de son ancien camarade d'études. Il stipule qu'en cas de décès, ou d'une disparition supérieure à trois mois, tous ses biens devront être transmis à son « ami et bienfaiteur Edward Hyde ». Ce document inquiète le notaire. D'abord, parce qu'il ignore tout de ce Mr Hyde et, ensuite, parce que ce dernier commence à être associé à un monstre imprévisible et répugnant.
    Utterson va alors enquêter sur le lien qui peut unir le Dr Jekyll et Mr Hyde. Mais il est loin d'imaginer les révélations macabres qui l'attendent.
    Oeuvre magnétique, ce roman sur le dédoublement de la personnalité, fable sur le bien et le mal, excelle par son audace. En effet, l'illustre écrivain a choisi d'anéantir l'incarnation du bien, victime de son propre piège. 

  • La fenêtre panoramique

    Richard Yates

    • Robert laffont
    • 6 October 2017

    April et Frank Wheeler forment un jeune ménage américain comme il y en a tant : ils s'efforcent de voir la vie à travers la fenêtre panoramique du pavillon qu'ils ont fait construire dans la banlieue new-yorkaise. Frank prend chaque jour le train pour aller travailler à New York, mais se persuade qu'il est différent de tous ces petits-bourgeois au milieu desquels ils sont obligés de vivre. Tout comme April, il est certain qu'un jour, leur vie changera... Quand leur échec social devient évident, le drame éclate.
    Considéré comme le père spirituel de Raymond Carver, d'Andre Dubus ou encore de Richard Ford, Richard Yates a tracé, au fi l de son oeuvre, un portrait doux-amer des États-Unis de la seconde moitié du XXe siècle. Depuis l'adaptation de La Fenêtre panoramique au cinéma sous le titre Les Noces rebelles par Sam Mendes en 2009, avec Leonardo DiCaprio et Kate Winslet dans les rôles principaux, toute son oeuvre a été redécouverte, lui valant d'être enfin reconnu comme l'un des maîtres de la littérature américaine contemporaine.

  • Les annees heureuses, 1944-1948

    Cecil Beaton

    • Belles lettres
    • 6 March 2020

    En 1944, le célèbre photographe de mode et portraitiste Cecil Beaton est envoyé à Paris par le Ministère de l'Information, à l'occasion d'une exposition de photographies de guerre montrant les ravages du " blitz ". Pendant son séjour parisien, il renoue avec Picasso et fréquente tout un cercle de personnalités du monde de l'art comme André Gide, Jean Cocteau et Gertrude Stein. La guerre terminée, Beaton devient designer et travaille pour le cinéma.
    En 1946, il s'envole pour New York où il croise une femme qu'il avait rencontrée une seule fois, dix ans auparavant. Cette femme n'est autre que Greta Garbo et Beaton tombe éperdument amoureux. Sous la forme d'un journal intime, voici le roman vécu d'un amour exceptionnel, puisque l'héroïne, vedette de cinéma internationale, accepte de se livrer sans mystère à son photographe d'adorateur. Outre Garbo, dont l'auteur nous révèle avec passion le visage, quantité de personnalités défilent dans les carnets de Cecil Beaton : de Gaulle, Churchill, Colette, Charlie Chaplin, etc.
    La vie de ce dandy anglais qui connut toutes les réussites a ceci de fascinant qu'elle mêle les artistes les plus cotés de l'époque aux figures politiques, aux mondains et aux stars de cinéma, avec un sens parfait de la prise de vue : on se laisse entraîner avec enthousiasme par ce ballet de portraits mouvants.

  • La fenêtre panoramique

    Richard Yates

    • Robert laffont
    • 3 March 2005

    Après Margaret Atwood, Mikhaïl Boulgakov, E. L. Doctorow et Pa Kin, deux grands auteurs anglo-saxons rejoignent la collection " Bibliothèque Pavillons " : Evelyn Waugh et Richard Yates.
    En janvier 2005, à l'occasion des soixante ans de la prestigieuse collection " Pavillons ", " Bibliothèque Pavillons " a vu le jour. Cette nouvelle collection en format poche et à prix " doux " se propose de rééditer certains ouvrages du fonds " Pavillons " devenus rares, voire introuvables.

    Considéré comme le père spirituel de Raymond Carver et d'André Dubus, Richard Yates n'est pas seulement le grand auteur de nouvelles que son recueil Onze Histoires de solitude a révélé au public français. C'est aussi un romancier qui, au fil de son oeuvre, a tracé un portrait doux-amer des États-Unis de la seconde moitié du XXe siècle, pendant à sa façon du célèbre Babbit de Sinclair Lewis, écrit en 1922.

    L'histoire d'un couple ordinaire qui se persuade que la réussite est à portée de main... jusqu'à l'échec social et au drame.
    April et Frank Wheeler forment un jeune ménage américain comme il y en a tant : ils s'efforcent de voir la vie à travers la fenêtre panoramique du pavillon qu'ils ont fait construire dans la banlieue new-yorkaise. Frank prend chaque jour le train pour aller travailler à New York dans le service de publicité d'une grande entreprise de machines électroniques, mais, comme April, il se persuade qu'il est différent de tous ces petits-bourgeois au milieu desquels ils sont obligés de vivre. Certains qu'un jour, leur vie changera... Mais les années passent sans leur apporter les satisfactions d'orgueil qu'ils espéraient. S'aiment-ils vraiment ? Jouent-ils à s'aimer ? Se haïssent-ils sans se l'avouer ? Le jour où leur échec social devient évident, le drame va éclater.

  • La compagnie blanche

    Arthur Conan Doyle

    • Libretto
    • 15 March 2001

    " je crois bien, écrivait conan doyle, que les histoires de sherlock holmes ont nui à la meilleure partie de mon oeuvre.
    Mais justice viendra à son heure. " c'est aujourd'hui chose faite : tous les aficionados de l'oeuvre de sir arthur savent qu'il n'a jamais été si grand qu'à l'heure de faire revivre le moyen age, dans ces deux romans jumeaux que sont la compagnie blanche (1890) et sir nigel (1905).
    Soit la guerre de cent ans évoquée par un anglais certes ami de la france, mais frotté comme aucun autre de shakespeare et de chaucer.

    Rappelons qu'à sa parution la compagnie blanche fut saluée par la critique comme " le meilleur roman historique depuis ivanhoé ".

  • Le voyage du brendan

    Tim Severin

    • Hoebeke
    • 15 March 2013

    Prouver que les grands voyages mythiques étaient véridiques est rapidement devenu une obsession pour Tim Severin. Encore étudiant à Oxford en 1961, il décida de refaire le voyage de Marco Polo, avant de mettre ses pas dans ceux des conquistadores. Mais pas question pour l'un des derniers grands aventuriers de s'arrêter là. Il lui fallait trouver une autre folle entreprise. Et pourquoi pas s'emparer du Navigatio de saint Brendan ? Ce récit épique raconte comment le saint irlandais s'élança au VI siècle en quête de la Terre promise, la découvrit au prix de mille aventures et s'en revint après sept années d'errance...C'est donc à bord d'un curragh à deux mâts de 11 mètres de long, à la coque de cuir graissé, copie conforme des esquifs du haut Moyen Âge, que Tim Severin appareilla d'Irlande en mai 1976. Avec pour tout équipage quatre compagnons et, pour objectif, démontrer que le voyage du saint fut certainement réel, mille ans avant Christophe Colomb, et réelles aussi les rencontres merveilleuses qu'il fit en chemin. Un périple dantesque qui mena Tim Severin jusqu'à l'embouchure du Saint-Laurent en passant par les Hébrides, les Îles Féroé, l'Islande et les eaux glacées groenlandaises. À son retour, il en tira un récit d'une rare intensité, traduit depuis en vingt sept langues. Aujourd'hui, un classique enfin réédité.

    Sur commande

empty