• Au Québec, sur les bords du lac Saint-Jean, en 1928. Pendant que de nouvelles crues dévastatrices frappent les propriétés des riverains installés sur le pourtour de cette véritable mer intérieure, Emma Cloutier est retrouvée noyée près de la ferme ancestrale.Ce deuil cruel sème la discorde et le mensonge dans la famille Cloutier, surtout lorsque Jacinthe, la soeur aînée de la victime, tente de comprendre ce qui s'est réellement passé. Menant sa propre enquête, elle découvre peu à peu les sombres secrets que préservait jalousement Emma, institutrice à l'allure si sage, que tous croyaient bien connaître... Après le formidable succès  de la saga L'Orpheline des neiges, Marie- Bernadette Dupuy nous entraîne dans un nouveau tourbillon de passions et d'aventures dans les décors fabuleux du Canada.

    1 autre édition :

  • 1878, dans les Pyrénées. Angélina, la fille d'un cordonnier, n'a qu'une ambition depuis qu'elle est petite : devenir sage-femme comme sa mère, morte tragiquement. Abandonnée par son amant, la jeune fille se résigne à confier l'enfant qu'elle a eu de lui à une nourrice afin de pouvoir devenir élève sage-femme à l'hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse.
    Dans cet établissement réputé, elle rencontre un médecin obstétricien dont elle devient la femme. Mais sa belle-famille la regarde de haut et Angélina, malgré l'aisance matérielle dont elle jouit, comprend qu'elle n'est pas faite pour la vie mondaine.
    Elle décide de reprendre sa liberté et part s'installer dans sa région natale pour exercer enfin son métier...
    Avec ce sens du suspense et de l'émotion qui font de ses romans des moments de lecture inoubliables, Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne sur le chemin semé d'épreuves, de joies, de sacrifices, d'une femme généreuse prête à tous les combats pour que s'accomplisse son rêve...

    1 autre édition :

  • David Eitan, bibliothécaire embastillé dans un centre de soin suite à un accident survenu le jour où il enterrait son fils de vingt ans, a toujours fait preuve de méfiance face à la société.Il déchaîne désormais ses sarcasmes avec un talent qui aligne les victimes, et d'abord lui à qui plus personne ne parle sinon un compagnon sdf qui l'attend à la sortie pour l'obliger à affronter ses démons et accessoirement enquêter sur cette mort qui ne passe pas. Père anxieux après avoir été un fils confronté au divorce de parents qui ont mis la religion au centre de leurs disputes, David est un mélancolique hargneux, une catégorie rare qui a le sens du dialogue à la hache. Trouvera-t-il une issue à ses errements ? Ce premier roman qui joue avec les codes sans tomber dans la parodie est un beau début.

    Julien Cridelause est né à Bordeaux un 16 juillet (anniversaire de la rafle du Vel D'hiv, premier essai de la bombe A, suicide de Patrick Dewaere) il y a plus de trente ans. Musicien auteur-compositeur, bassiste d'obédience McCartney, il opère un grand écart stylistique entre rock et flamenco. Lecteur compulsif, il a beaucoup écrit de nouvelles avant de s'engager dans son premier roman. Il contribue depuis 2017 à la revue Schnock. Il est barbu, sans passer pour un hipster tardif.

  • Notre ami Tom est hospitalisé. Les premières appréhensions passées, il découvre d'autres enfants partageant les mêmes difficultés que lui.

    Une collection toute tendre pour les petits.

    Idéal pour les 0-3 ans.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Une famille débauchée dans un vaudeville d'une rare intensité érotique !
    Pharmacienne de profession et soumise dans l'âme, Laura Desjardins tombe la blouse dès que Beau P', son nouveau compagnon, le lui ordonne. Notre héroïne est loin de se douter que l'appétit sexuel est héréditaire : jeune femme en apparence naïve, sa fille Bébé en connaît déjà un rayon sur les hommes ! Quand Beau P' surprend l'effrontée entre les jambes d'un camarade et décide de la faire chanter, tout bascule dans ce foyer de province. Et l'arrivée d'Ernest, un cousin et voyou repenti qu'on héberge pour quelque temps, ne fait qu'accélérer la débauche de la charmante famille...
    Le plus grand roman pornographique du xxie siècle enfin adapté en BD par Igor & Boccère, les auteurs de Chambre 121.

  • Bon, j'cris ce qui se passe dans mon service. Je travaille dans un appartement thrapeutique, rattach un hpital psychiatrique. On accueille des adolescents. Trs malades, souvent, dont personne ne veut. Qui en plus de leurs troubles psychiatriques, ont des troubles de l'attachement, des pathologies du lien. Alors a remue ! a remue les soignants. J'cris les souffrances de ces jeunes. La difficult de les soigner, de les accompagner ou tout simplement de rester l, avec eux. Je tente d'crire la complexit des relations avec eux et la complexit des effets sur les soignants et les relations des soignants entre eux. Je veux raconter ce que c'est, ce travail, leur vie. Je veux... Dire. Dcrire. Montrer. Tout. Le bon et le mauvais. Je voudrais que l'on pense davantage eux. Ces adolescents sont invisibles ou mconnus dans notre socit. Ou incompris. Terriblement vulnrables, fragiles, si prs de l'exclusion totale, ils sont la marge. la marge de notre pense, de nos yeux. Au coeur de mon coeur.

  • À Vienne, Sissi étouffe. Elle ne se sent pas proche des dames qui l'entourent. Aucune ne monte à cheval, aucune n'a son âge, aucune n'a l'esprit libre. Sissi rêve de trouver une amie et une confidente avec laquelle elle pourrait passer de longues heures sans jamais s'obliger à tenir son rôle d'impératrice. Elle veut pouvoir rire quand bon lui semble et ne pas faire attention à chacun de ses gestes.Un récit qui retrace la vie de Sissi, impératrice malgré elle ; une biographie à lire comme un roman pour découvrir cette héroïne d'une modernité surprenante.

  • La mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert dans l'hôpital où elle est infirmière va contraindre Rosalie Lambert à se confronter à des souvenirs qu'elle avait jusque-là enfouis. C'est plus de vingt-cinq ans plus tôt, dans le dispensaire où elle exerçait, qu'elle avait fait la connaissance de ce curé si charismatique. Le soupçonnant d'avoir commis des actes allant à l'encontre de son devoir, elle avait dû s'enfuir, laissant derrière elle son grand amour. Alors que ses souvenirs reviennent la tourmenter et se mêler au présent, elle va devoir convaincre les jurés qu'elle n'est pas coupable du terrible crime dont on l'accuse...

    1 autre édition :

  • Karen Messing a consacré sa vie à la santé des travailleurs et des travailleuses et à «l'invisible qui fait mal». À travers le récit de son parcours professionnel, d'abord de généticienne puis d'ergonome, l'auteure démontre comment certains environnements de travail rendent les gens malades, en particulier les femmes. Des ouvriers d'usine exposés à des poussières radioactives aux préposées au nettoyage, en passant par les caissières, les serveuses ou les enseignantes, elle s'est employée à porter leur voix dans les cercles scientifiques.

    L'écart entre la réalité des scientifiques et celle des travailleurs et travailleuses de statut social inférieur est d'ailleurs à l'origine de graves problèmes de santé qui sont généralement ignorés, soutient l'auteure. Pour combler ce «fossé empathique» qui empêche les scientifiques d'orienter correctement leurs recherches, il est primordial d'écouter attentivement les travailleurs et travailleuses parler de leurs difficultés et de tenir compte de leur expertise. Karen Messing plaide également en faveur d'une pratique scientifique davantage interdisciplinaire.

    Lier l'intime au politique, voilà le vaste défi auquel nous invite Karen Messing dans cet essai très personnel qui devrait interpeller autant les employeurs et les scientifiques que les syndicats et le grand public.



    «Les souffrances invisibles est un ouvrage important qui nous informe sur combien mal informés et mal avisés nous sommes en regard des problèmes de stress et de pollution vécus par les masses laborieuses, auxquels on pourrait remédier si on les prenait au sérieux et si on se donnait la peine d'écouter ce qu'en disent eux-mêmes les travailleurs et travailleuses.
    - David Suzuki, environnementaliste et généticien

  • Quels sont les enjeux, les difficultés et les controverses auxquels font face les praticiens du domaine de la santé ? Comment y répondre adéquatement ? Voici des questions que se posent quotidiennement les chercheurs, les enseignants, les étudiants et les professionnels.
    Depuis sa parution en 1999, ce livre est considéré comme une référence incontournable. Rassemblant les textes de collaborateurs chevronnés et des entrevues de penseurs parmi les plus respectés de notre époque Henri Atlan, Albert Jacquard, Edgar Morin et Henri Laborit , cette nouvelle édition tient compte des importants débats actuels qui animent le milieu. Elle fournit également des repères et des règles de conduite propres à un véritable comportement éthique : « faire le bien et éviter le mal ».

    Avec les textes de :
    Danielle Blondeau, Thomas De Koninck, Hubert Doucet, Frédéric Douville, Jacqueline Fortin, Éric Gagnon, Martin Hébert, Cécile Lambert, Mireille Lavoie, Nathalie Lecoq, Lucien Morin, Véronique Toussaint et Anne-Marie Turmel-Courchesne.

  • Automne 1910. Ophélie a quinze ans lorsque son père, un éminent juge montréalais, la confie au monastère des Augustines, à Québec. La faute qu'elle a commise dépasse l'entendement, argue-t-il, pour cette infâme, c'est le cloître ou la prison ! Abandonnée dans le silence, l'adolescente est en proie à une profonde détresse. Au fil des ans, devenue soeur Marie-Hosanna, religieuse infirmière, elle parvient à donner un sens nouveau à sa vie en soignant les malades, jusqu'au jour où, à vingt-deux ans, son désir de liberté se fait trop pressant...

    Une intrigue tissée de drames, de secrets et de rebondissements, qui nous transporte de Westmount, la ville la plus huppée de l'île, aux bordels du centre-ville de Montréal, en passant par la vie monastique et l'Abitibi rurale, à une époque où, trop souvent, les femmes n'étaient guère plus que le bien des hommes.

  • Vivre jeune : un livre en continuité avec les trois premiers qui sont des ouvrages de référence uniques contenant des recommandations sur tous les aspects importants à considérer pour `'vivre jeune plus longtemps''. Cette fois, les principales maladies associées au vieillissement sont abordées avec des explications sur les causes, mais aussi les facteurs de
    risque et de prévention.
    Dix professionnels de la santé s'unissent pour couvrir tous les aspects importants : l'Alzheimer, les problèmes d'articulations, les problèmes de sommeil, l'usage abusif des médicaments, la diète de longévité, etc. Ce sont trois pharmaciens, une nutritionniste, une docteure en kinésiologie, un psychologue ainsi qu'un dentiste qui s'unissent à Éric Simard, chercheur
    québécois du vieillissement en santé, afin d'offrir un nouveau concept : les conseils facilitants. Ici, il s'agit de simplifier les recommandations de réduction de risque des maladies de façon à produire des énoncés faciles à comprendre et à mettre en application; compréhension + motivations +
    applications = conseils facilitants. C'est la façon de simplifier et d'améliorer les habitudes de vie pour permettre le développement d'une culture de la prévention et permettre aux gens de vieillir en santé.

  • Dans une tour en banlieue, un écrivain solitaire en mal d´inspiration vit reclus, s´ennuie, lit, au rythme des allées et venues de sa voisine de palier, Carmen. La nuit, il fréquente un forum de drague féminin en se faisant passer pour une fillette victime d´abus.
    Epuisé par une hépatite C, il doit suivre un traitement. C´est le prétexte pour rencontrer Carmen, qui est infirmière. Bientôt, ils se confient l´un à l´autre et la jeune femme s´intéresse au texte que l´écrivain est en train d´achever : l´histoire d´un tueur en série qui choisit ses victimes sur le net, par le biais d´un forum réservé aux femmes...
    Il lui confie son manuscrit et elle commence sa lecture, auprès de l´écrivain qui s´endort.
    Une nouvelle narration débute alors, seconde fiction en abyme, en un troublant parallèle, jeu de miroirs entre réalité et fiction, identités du tueur et de l´écrivain, qui interroge le lecteur sur la réalité de la fiction et de l´auteur...

  • L'ange de la mort

    Linné Lharsson

    Ainsi commença la carrière de l´exterminatrice...








    ADA OBSERVAIT CALMEMENT le corps qui convulsait. Il ressemblait à un pantin aux prises avec un enfant peu soigneux. Quand il s'immobilisa, elle lui tira la paupière vers le haut et plongea son regard dans le sien. C'était donc vrai, la morphine rétrécissait la pupille, devenue une minuscule fente. Une douce vague de chaleur se répandit au creux de la poitrine puis dans le ventre de la jeune femme qui se surprit à caresser sa gorge et à déboutonner le haut de son corsage.







    Linné Lharsson est suédoise. Elle sait narrer des histoires avec le même talent que ses plus célèbres compatriotes. Celle d´Ada, élève infirmière, est terrifiante et sollicite une réflexion sur l´accompagnement des humains en fin de vie.

  • Vous ne soupçonnez pas son existence. Raoul, artisan de la guerre biologique, oeuvre dans l'ombre. Mais, l'ambition le gagne. Il aspire à plus de reconnaissance. Aujourd'hui, il pénètre un lieu sacré. Il viole le sanctuaire de la santé et franchit les portes d'un bloc opératoire. Aujourd'hui, sa destiné se précise et le crime s'annonce grandiose. La gloire accompagnera-t-elle enfin, la mort ?

  • Doctoresse lubrique

    Pierre Dupuis

    • Dynamite
    • 9 February 2017

    Une jeune femme se confie à son psychanalyste. Dès son plus jeune âge, elle a choisi la domination afin de combattre sa frigidité. Elle est désormais George et multiplie les aventures. Dans les bras de Sam, elle connaît le plaisir et devient à son tour la dominée. De l'Inde à la Birmanie, puis en Ouganda Sam la poursuit, la contraignant à des jeux de plus en plus pervers. Aux hommes qui veulent l'aimer, elle préfère Sam et son goût pour les plaisirs malsains.

  • Un secret subi enfoui dans la tête depuis longtemps peut-il générer des maladies ? 'Le bidasse aux épaulettes mauves' est un récit érotique réservé aux adultes. Cette évocation se serait passée à une époque où le service militaire était obligatoire. Peut-elle seulement être réelle ? Réfractaire d'apprendre à 'tuer les gens', des personnes bien 'placées' prennent en charge un appelé afin de l'aider à obtenir un poste dans le service de santé des armées. Un piège abject s'est refermé sur lui. Comment peut-on imaginer obliger un jeune homme à aimer une jeune femme avec ces pratiques ? Comment faire, comment dire ce qui se passe quand on est aux prises de pervers vous tenant dans leur filet, dans un cadre où il ne fallait qu'obéir aux ordres des supérieurs ? Alors pourquoi cet homme maintenant âgé n'avait jamais parlé auparavant ?

  • Doctoresse lubrique

    Pierre Dupuis

    • Dynamite
    • 9 February 2017

    Une jeune femme se confie à son psychanalyste. Dès son plus jeune âge, elle a choisi la domination afin de combattre sa frigidité. Elle est désormais George et multiplie les aventures. Dans les bras de Sam, elle connaît le plaisir et devient à son tour la dominée. De l'Inde à la Birmanie, puis en Ouganda Sam la poursuit, la contraignant à des jeux de plus en plus pervers. Aux hommes qui veulent l'aimer, elle préfère Sam et son goût pour les plaisirs malsains.

  • Sommières, dans le Gard. Quand la nature reprend ses droits, en proie aux incendies et aux inondations, c'est toute une région qui se mobilise pour sauver maisons, entreprises, patrimoine local. Drames familiaux, entraide, solidarité nourrissent ce roman aux thématiques très actuelles, d'une vérité parfois cruelle mais teintée de bonheur et d'espoir.

    Elsa est sur un nuage depuis son récent mariage avec Martin Lazaret, l'homme de sa vie. Elle est infirmière, lui pompier, tous deux exercent à Sommières, dans le Gard, unis par les mêmes valeurs d'altruisme. La jeune femme a intégré avec un peu d'appréhension mais beaucoup de joie le clan Lazaret, soudé autour des parents de Martin et de Terre de garrigue, la jardinerie familiale. En attendant la fin des travaux de rénovation de leur maison, ils se sont installés à La Desserte, la demeure des Lazaret. Alors que tout semble leur sourire, un épisode cévenol provoque de violentes inondations. Le Vidourle en crue emporte tout sur son passage.
    À la caserne, Martin est au premier plan et échappe de peu à la noyade lors d'une mission de sauvetage. Terre de garrigue n'est pas épargnée non plus, avec une partie des serres totalement détruite. Pire encore, l'une des infirmières du cabinet où travaille Elsa est emportée par les flots. Sa mort suscite de nombreuses interrogations, d'autant que d'étranges soupçons pesaient sur elle avant sa disparition. Bientôt, les langues se délient... Traversée par cette onde de choc, la famille Lazaret ne sera plus jamais la même. Saura-t-elle surmonter ces épreuves ?

  • « Confidences pour Confinement » a été rédigé entre le 15 mars et le 11 Mai 2020.
    Marie Paule Guillemard a commencé par écrire chaque jour un billet d'humeur sur ce qu'elle observait et ressentait à propos de la pandémie COVID19.
    Elle s'est ensuite rendu compte que ses textes pouvaient être réunis dans un recueil portant témoignage sur cet événement inédit, qui nous a cloué chez nous et a bouleversé le Monde et nos vies.

  • Pays du Lac-Saint-Jean, janvier 1929 Jacinthe Cloutier exerce toujours la profession d'infirmière à Saint-Prime, son village natal durement touché par des inondations dévastatrices quelques mois plus tôt. Après avoir sauvé un patient atteint de rage à la suite d'une attaque par un loup, elle découvre qu'il est le frère de la guérisseuse du village, la mystérieuse Mathilda. Une amitié sincère lie les deux femmes, mais lorsque cette dernière assiste Alberta, la mère de Jacinthe, lors de son accouchement, les choses tournent mal. S'enclenche alors une série de drames amoindris par la venue au monde du petit Caleb, qui a survécu à sa mère. Jacinthe n'a d'autre choix que d'abandonner son métier pour en prendre soin. Quatre ans plus tard, ballotés entre l'amour illicite que porte toujours Loric pour sa soeur jumelle, Sidonie, et le délire du simple d'esprit Pacôme, qui voit en Anathalie la réincarnation de sa mère Emma, morte tragiquement dans les folles eaux du lac Saint-Jean en 1928, les membres de la famille Cloutier peinent à trouver la sérénité. Réussiront-ils à enfin à saisir un jour ce bonheur tant attendu?

    Second et dernier tome d'une série ayant pour cadre les vastes et magnifiques panoramas du Lac-Saint-Jean, ses plaines fertiles et ses forêts boréales denses et giboyeuses, Les Sortilèges du lac clôt admirablement une courte série riche en émotions, en revirements et surtout en passion. C'est évident, Marie-Bernadette Dupuy est encore et toujours au sommet de son art, au grand plaisir de ses centaines de milliers de lectrices et lecteurs à travers le monde.

  • Repartir à zéro. Être heureuse à nouveau. Pour y arriver, je déménage dans la superbe ville de Whistler en Colombie-Britannique. Pas indéfiniment, juste le temps d'écrire mon roman. Et d'oublier le passé. Celui que le destin a choisi pour moi. Celui que je n'ai pas voulu. Celui qui me trouble depuis plus de deux ans...

    Je dois faire le vide, reprendre ma vie en main. J'ai déniché un bel appartement tout près du bar où j'ai pris l'habitude de m'installer pour travailler. J'y ai découvert l'inspiration... ou plutôt un homme, Joshua. Mystérieux, captivant. Dans ses bras, j'ai trouvé du réconfort. De la passion. Un désir que je croyais perdu à jamais.

    Mais le passé me rattrape sans cesse. Les cauchemars reviennent me hanter et personne ne peut m'aider. Mon ancien « moi » n'a pas été à la hauteur, mais je dois apprendre à accepter ma destinée et faire face à ma réalité...

  • Lauteure présente les spécificités de larticulation travail-famille de trois groupes professionnels : les métiers d'infirmière, de policier et de travailleuse sociale. Le livre présente les résultats dune recherche fondée sur des analyses statistiques réalisées à partir de questionnaires et dentretiens.

  • À la fin des années 50, dans la petite ville canadienne de Spring Bay, Angèle étouffe. Un jour, son existence bascule lorsqu'un patient lui offre un poste d'infirmière dans une luxueuse résidence américaine. L'ambition et le désir d'échapper à son milieu modeste poussent la jeune femme à tout quitter pour l'extravagante et moderne Californie.Mais les principes de son éducation traditionnelle sont tenaces et sèment le doute dans sa quête du bonheur. A-t-elle fait les bons choix? S'est-elle réalisée à travers ses succès, ou aurait-elle été plus heureuse auprès de sa famille et de son fiancé, dans sa ville natale? Denise Ouellette, qui excelle à reconstituer la mentalité et la société de l'époque, nous présente un personnage en réflexion sur son parcours et son existence à différentes étapes de sa vie - sans pour autant négliger le rythme du récit.L'oeuvre d'Herman Melville, Moby Dick, son océan insondable et les multiples possibilités inhérentes en chacun de nous, transparait tout au long du livre. Les citations de cette oeuvre accompagnent le personnage principal dans sa réflexion sur la vie et son sens, ses choix et sa quête du bonheur. Des thèmes universels auxquels l'auteure répond humblement à travers le parcours d'une vie - humainement imparfaite?L'exil loin des siens et la reconstitution d'un foyer, le carriérisme, et le milieu infirmier sont également des thèmes présents dans ce roman.

empty