• David Eitan, bibliothécaire embastillé dans un centre de soin suite à un accident survenu le jour où il enterrait son fils de vingt ans, a toujours fait preuve de méfiance face à la société.Il déchaîne désormais ses sarcasmes avec un talent qui aligne les victimes, et d'abord lui à qui plus personne ne parle sinon un compagnon sdf qui l'attend à la sortie pour l'obliger à affronter ses démons et accessoirement enquêter sur cette mort qui ne passe pas. Père anxieux après avoir été un fils confronté au divorce de parents qui ont mis la religion au centre de leurs disputes, David est un mélancolique hargneux, une catégorie rare qui a le sens du dialogue à la hache. Trouvera-t-il une issue à ses errements ? Ce premier roman qui joue avec les codes sans tomber dans la parodie est un beau début.

    Julien Cridelause est né à Bordeaux un 16 juillet (anniversaire de la rafle du Vel D'hiv, premier essai de la bombe A, suicide de Patrick Dewaere) il y a plus de trente ans. Musicien auteur-compositeur, bassiste d'obédience McCartney, il opère un grand écart stylistique entre rock et flamenco. Lecteur compulsif, il a beaucoup écrit de nouvelles avant de s'engager dans son premier roman. Il contribue depuis 2017 à la revue Schnock. Il est barbu, sans passer pour un hipster tardif.

  • 4 f. - 3 h. - Décor : un secrétariat de garage à l'ancienne, ambiance « mécano »- Durée : 1h40
    La journée de Bruno Coquillot, garagiste magouilleur, s'annonce mouvementée ! Sa femme absente pour la journée, il doit gérer l'arrivée d'une secrétaire intérimaire gaffeuse et bavarde, l'absence imprévue de son fils parti accepter (de force !) un travail dont il ne veut rien dire et les clients qui défilent ! Parmi eux, il y a ceux qu'il est facile d'arnaquer, et ceux qu'il faut séduire... Quand Nono découvre qu'une cliente s'avère être journaliste au célèbre magazine « Auto-satisfaction », c'est la panique. La réputation du garage est en jeu et Nono ne veut pas laisser filer l'occasion de briller dans le célèbre magazine. Mais, pour satisfaire cette cliente pas comme les autres, Nono devra user de son imagination !

empty