• L'armée des ombres

    Joseph Kessel

    • Hatier
    • 21 March 2012

    OEuvre en extraits longs, en lien avec le thème « Agir dans la société » du nouveau programme de français en 3e.
    Résumé
    Dans un roman construit comme un thriller, Joseph Kessel retrace le parcours de ces hommes et de ces femmes - incarnés ici par Philippe Gerbier, Le Bison, Lemasque, Mathilde, Petit Jean - qui ont choisi la voie difficile de la Résistance au péril de leur vie.
    Un des chefs-d'oeuvre de l'écrivain et le roman-symbole de la Résistance.
    L'auteur
    Fils d'émigrés juifs, Joseph Kessel (1898-1979) a été engagé volontaire durant la guerre de 1914-1918, puis résistant pendant la Seconde Guerre mondiale. Son oeuvre de journaliste et romancier se signale par son goût de l'aventure et son engagement.
    L'édition Classiques & Cie collège
    Soigneusement annoté, le texte est associé à un dossier illustré, qui comprend :
    - un guide de lecture intitulé « Un roman engagé sur la Résistance », avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents,
    - une enquête documentaire, « Pourquoi et comment est née la Résistance ? ».

  • Madagascar, mars 1947, l'insurrection couve. Soldats déshonorés, Malgaches bafoués, peuple spolié, ce soir, tous vont se soulever, prendre armes et amulettes pour se libérer. Parmi eux, Ambila, le beau Ambila, Zébu Boy, fierté de son père, qui s'est engagé pour la très Grande France, battu pour elle et a survécu à la Somme, à la Meuse, aux Frontstalags. Rentré en héros défait et sans solde, il a tout perdu et dû ravaler ses rêves de nationalité. Ambila qui ne croit plus en rien, sinon à l'argent qui lui permettra de racheter le cheptel de zébus de son père et prouver à tous qui il est. Ambila, le guerrier sans patrie, sans uniforme, sans godasses, sans mère, sans foi sans loi, qui erre comme arraché et se retrouve emporté dans les combats, dans son passé, dans la forêt.

    Aurélie Champagne a 20 ans quand elle part à Madagascar pour essayer de comprendre qui est ce père qui ne l'a jamais élevée. En quête de ses origines, elle découvre un pays, qu'elle racontera, d'abord sous forme d'une nouvelle sur l'insurrection réprimée de 1947, puis sous la forme d'une histoire qui va grossir, s'étoffer. Mais la mort intervient, dérègle les plans, impose le deuil et défait ce qui a été fait et l'histoire devient autre chose, devient un homme, devient une île, devient Zébu Boy.

  • Un jeune couple d'intellectuels est brutalement interné dans un camp de détenus politiques dans une vallée reculée de Corée du Nord. Année après année, les persécutions viennent à bout de leur dignitié jusqu'à les précipiter dans un enfer moral où la volonté désespérée de survivre justifie tous les moyens. Secrètement amoureux d'elle par le passé, un garde viole la jeune femme, dont le mari refuse de reconnaître l'enfant qu'elle met au monde et qui mourra dans le camp. La jeune femme parvient miraculeusement à s'échapper avec l'aide du garde et s'enfuit en Corée du Sud. Les deux hommes s'échappent à leur tour.Pronfondément meurtris, les trois personnages vont se retrouver et se déchirer. Un enfant - dont elle était enceinte lors de sa fuite - laisse entrevoir un avenir porteur d'espoir.

    Kim Yu-kyeong est une romancière nord-coréenne, membre du Comité central de la Fédération des auteurs de Chosun avant de fuir le pays pour la Corée du Sud dans les années 2000. Elle garde aujourd'hui encore sa véritable identité secrète, par crainte de nuire aux membres de sa famille restés au Nord.En avril 2012, elle publie son premier roman, Cheongchun Yeonga (non traduit), en Corée du Sud. Le Camp de l'Humiliation, paru en février 2016, est son deuxième roman.

  • Les pluies t.1

    Vincent Villeminot

    Kosh sortit sous le déluge, courut le long de la rue nationale. Les rares voitures en stationnement avaient déjà de l'eau au ras de leurs caisses. Le courant était fort. Quand il arriva au nord du village, il comprit que c'était foutu. Il n'y avait plus de pont, ici non plus. Le tablier, le parapet apparaissaient encore parfois dans la boue écumante. Rien de plus. L'eau rugissait et roulait à hauteur du haut des digues. De l'autre côté, sur l'autre rive : plus de prairie, plus d'herbe - juste un fleuve immense large comme un bras de mer.On est coupés du monde... Il revint en courant vers la maison. Que faire ? L'eau pouvait-elle monter jusqu'aux étages ?- On va à l'église. Suivez-moi !- À l'église ? demanda Lou.- Ouais, dans le clocher. C'est l'endroit le plus haut du village. Pressez-vous, l'eau arrive...

  • La médaille

    Danielle Steel

    Le courage d'une vie.
    Seconde Guerre mondiale, dans un village de la région lyonnaise, Gaëlle de Barbet assiste horrifiée à l'arrestation de sa meilleure amie par la police française. Rebecca Feldmann et sa famille sont internés dans un camp avant d'être déportés. Pendant ce temps, le commandant des troupes allemandes locales établit ses quartiers dans la demeure des Barbet. Gaëlle voit son père tué par l'occupant et sa mère sombrer peu à peu dans la folie.
    Parce qu'elle ne supporte pas de n'avoir rien pu faire pour sauver ses proches de leur funeste destin, Gaëlle s'engage corps et âme dans la Résistance. Dans le plus grand secret,
    elle sauvera de nombreux enfants juifs des griffes des nazis. À la fin de la guerre, accusée à tort d'avoir collaboré, elle part tenter sa chance à Paris.
    Des années plus tard, sa petite-fille livre son propre combat pour que Gaëlle soit reconnue comme l'héroïne de guerre qu'elle fut dans sa jeunesse.

  • Koh-Lanta : le camp de vacances Nouv.

    Prolonge l'aventure Koh-Lanta dans un super roman !
    Le Camp d'été Koh-Lanta ouvre ses portes ! Pour cette première saison, les candidates et candidats sélectionnés vont passer quatre semaines sur un îlot au large de la Nouvelle-Calédonie. Entre épreuves, vie au camp, amitiés et rivalités, les jeunes s'affronteront pour élire la ou le grand gagnant de cette première édition.
    À la fin, il n'en restera qu'un !

  • Émile Titan, le plus jeune espion de tous les temps !
    La vie d'Émile Titan était plutôt simple, avant l'arrivée dans sa classe de Paul Ribérac. Un nouvel élève passionnant, qui devient aussitôt son ami... avant de disparaître mystérieusement. La mort dans l'âme, Emile accepte de participer à un camp de vacances sportives pour l'été. Il a la surprise d'y retrouver Paul, qui ne peut lui donner aucune explication sur sa disparition. Bientôt, le camp lui-même prend des allures étonnantes : pilotage de (vraies) voitures de course, escalade de façade à mains nues, déplacement en hélicoptère... Et si les participants y étaient en fait testés ? Et si habileté, endurance, réflexion et loyauté étaient mises à l'épreuve par une organisation, qui ne viserait pas le loisir... mais le recrutement de jeunes agents secrets ?

  • Anus mundi, l'anus du monde : un médecin SS avait ainsi qualifié le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz. Un homme a vécu là durant cinq années et raconte ce qu'il a vu. Arrivé avec les 728 premiers déportés politiques polonais le 14 juin 1940, Wieslaw Kielar (1919-1980) sera à la fois le témoin et la victime des punitions arbitraires qui rythment la vie du camp. Il détaille la terrible hiérarchie installée par les nazis entre les prisonniers, le développement du camp, les nouveaux arrivants, la routine des exécutions qui vont s'accélérer durant la dernière année de sa détention. Tout est décrit aussi objectivement que possible. Son témoignage a la précision d'une mémoire qui a été marquée au fer rouge de l'horreur et qui ne peut oublier ni les potences, ni les coups, ni l'entassement des morts, ni les SS, ni « l'organisation », c'est-à-dire la vie quotidienne dans l'enfer. La vérité modeste qu'il transmet fait de son récit un document irremplaçable pour l'Histoire. Il nous est parvenu au moment où de nouvelles générations ignorantes des faits qu'il rapporte ont pu douter de leur réalité, tant ils sont incroyables. Le général Eisenhower l'avait prévu en termes crus : « Écrivez, photographiez, filmez » avait-il dit aux journalistes présents lors de la libération des camps de concentration : « Dans cinquante ans il se trouvera des bâtards pour dire que tout ceci n'a jamais existé ! » Qui aura suivi « la lente descente de Kielar dans les ténèbres concentrationnaires » ne pourra toutefois plus oublier.

  • La manne dans le désert, la multiplication des pains, la Cène, les disciples d'Emmaüs, saint Tarcisius, le miracle de Faverney, saint Pie X, sainte Marguerite-Marie... : Douze histoires magnifiquement illustrées pour raconter aux enfants la beauté du sacrement de l'Eucharistie.

  • Découvre le nouveau voyage de Jeanne, François, Louis et Bushmills à travers le temps !Alors qu'ils descendent dans le gouffre de Proumeyssac, les trois cousins sont projetés à Ambianorum, ville de garnison romaine. Dès leur arrivée, les ennuis s'abattent sur eux. Glacés jusqu'aux os, piégés sur une île, enfermés dans des thermes surchauffés, poursuivis par des Alamans vengeurs, parviendront-ils à déjouer le complot qui menace saint Martin ?Une aventure trépidante, à la suite du soldat qui coupa en deux son manteau !

  • Édouard est scout dans la patrouille des Loups. Sa meilleure amie, Clémence, est guide chez les Panthères. Leur surprise est de taille quand ils apprennent que leur camp d'été se déroulera dans le même village, entre les sommets des Hautes-Pyrénées. Peu avant le départ, les mystères se multiplient : un chef inconnu rejoint leur groupe, on leur demande de se vacciner contre la rage ! Plus intriguant encore : de nouveaux scouts et guides devront intégrer leur groupe. Rapidement, Édouard et Clémence réalisent que les intrus ont un fascinant pouvoir : celui d'attirer les animaux, y compris sauvages, et même de les commander !Des loups sont signalés autour du camp ! Clémence et Édouard, en tentant de percer cette énigme, vont vivre un camp extraordinaire... et dangereux ! Qui sont vraiment ces adolescents ? Qui est Christophe, leur mystérieux chef ? Et qui sont ces individus camouflés qui semblent les épier ?

  • La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin ! Bonne aventure !Revenez à l'essentiel en renouant avec les techniques de survie !À l'image d'un chasseur-cueilleur, retrouvez votre nature originelle dans un environnement brut et dénué de toute trace de civilisation. Grâce à son expérience d'aventurière hors pair, Éléonore LLuna vous accompagne vers l'autonomie en pleine nature en partageant des notions essentielles.Feu, eau, froid, abri, matériel, alimentation, orientation... toutes ces notions sont accompagnées de conseils pratiques pour que vous puissiez progresser à votre rythme, selon 3 niveaux : Vous apportez un équipement de base ; vous fabriquez votre équipement à partir de ce que vous trouvez sur place ; vous improvisez avec ce que la nature vous offre.

  • Avec un humour décapant, l'auteur vous dévoile ses armes pour mener à bien le plus beau des combats, celui d'élever vos enfants SEUL... Que maman soit partie depuis quelques jours, des mois ou des années, retrouvez dans ce livre des conseils et des exemples concrets pour faire face, dans la joie et la bonne humeur ! Comment gérer toutes les situations, assurer en toutes circonstances, devenir un super papa mais surtout rester vous-même et profiter de la vie !Parce que s'occuper des enfants n'est pas toujours facile, Lynda Corazza croque avec humour la vie quotidienne du papa solo et rend ses aventures, parfois embarrassantes mais toujours drôles, plus vraies que nature.

  • Pierre, Louis, René, Guillaume... ils n'étaient pas des pêcheurs comme les autres. Ils n'avaient aps quinze ans quand ils se sont embarqués, et ont labouré vingt années durant les eaux glacées qui vont de l'Islande à Terre-Neuve. Ils racontent l'excitation du poisson qui mord et l'orgueil du retour les cales pleines, mais aussi, surtout, les mers démontées, les tempêtes de neige, la mort tapie dans la brume. On les appelait les "bagnards de l'océan" ou les "galériens des brumes" . Pourtant leurs souvenirs laissent une large place à la gaieté, à l'émotion, et même à la nostalgie. On comprend pourquoi, à écouter leurs voix d'hommes simples et dignes. D'anecdotes en portraits, ils décrivent une aventure comme il n'en existera plus jamais.

  • Travail forcé, mauvais traitements, épidémies, « expériences médicales », famines, tortures, exécutions sommaires, Neuengamme avec ses satellites est sans conteste l'un des camps de concentration les plus meurtriers de toute l'Allemagne nazie. N'y a-t-on pas compté près de 60 000 morts pour un peu plus de 100 000 détenus ? Opposants politiques, syndicalistes, déviants de toutes sortes, communistes, chrétiens, juifs, artistes et intellectuels, résistants de toute l'Europe, Allemands, Français, Tchèques, Belges, Polonais, etc., tous y ont été réduits en esclavage. Mais il était écrit que ces souffrances ne s'arrêteraient pas là et qu'à l'horreur concentrationnaire viendrait s'ajouter une ultime tragédie. Alors même que Hitler venait de se donner la mort au fond de son Bunker, alors que les Britanniques et les Soviétiques se trouvaient à quelques kilomètres à peine de là, les SS se mirent en tête, dans un incompréhensible fanatisme jusqu'au-boutiste, d'évacuer Neuengamme de ses derniers prisonniers et de les regrouper, dans d'effroyables conditions, sur un ancien paquebot de luxe, le prestigieux Cap Arcona, amarré dans la baie de Lübeck ! C'est là que, le 3 mai 1945, une escadrille de la Royal Air Force, mal renseignée probablement, bombarda le navire et le coula, causant la mort de plus de 7 000 détenus dans les eaux glaciales de la Baltique. À partir d'une documentation considérable, les auteurs racontent l'histoire du camp et le calvaire des déportés, ils dressent d'émouvants portraits de victimes, les unes anonymes, les autres célèbres, ils relatent avec minutie les étapes de l'infernale tragédie. La révélation de cet épisode peu connu, voire occulté de la Seconde Guerre mondiale illustre un aspect inédit de l'univers concentrationnaire et de la folie nazie.

  • Alyona Loveneck, une violoniste prodige, et son frère sont contraints de quitter l'Ukraine. A leur arrivée au Canada, la guerre est déclarée, et ils se retrouvent parmi les prisonniers du camp de Spirit Lake. Dépouillée de ses biens, Alyona a d'importantes décisions à prendre. Dans le tourbillon des événements qui bouleversent sa vie, a-t-elle toujours le droit de rêver ? Dévoilé à la face du monde, son amour interdit avec Alexandre Lavallière deviendra source de mépris. Ils seront les amants maudits...

  • L'enfant du siècle se souvient, ce ne sont pas seulement les souvenirs d'un homme de 98 ans servi par une belle mémoire, son attachement très fort au territoire des Vosges et la sauvegarde d'une abondante correspondance. C'est le témoignage d'un homme d'exception issu de cette France rurale, au lendemain de la Première Guerre mondiale, jusqu'au monde d'aujourd'hui. Un récit passionnant, nous faisant traverser des époques si différentes. L'amour y tient une place centrale : l'amour pour son épouse, pour ses élèves, pour son pays, assorti d'une grande passion pour les arts. Les descriptions des personnages, des situations, des paysages sont un bonheur à parcourir et nous plongent comme les dictées de notre enfance dans un monde passionnant. C'est un livre plein d'émotions et d'enseignements où l'enfance, la guerre, les chantiers de jeunesse, la résistance, la déportation à Auschwitz puis les Trente Glorieuses et les révolutions technologiques nous amènent à une réflexion moderne sur l'avenir de notre société, la politique, et à cet appel : « Alors courage, Réinventez l'histoire ! »

  • Le monde devient un camp planétaire, dans lequel une proportion de plus en plus grande de la population est enfermée, en raison de la raréfaction et du mauvais partage des ressources. La multiplication actuelle des camps de réfugiés est un des premiers signes de cette tendance. Que le monde tende à fonctionner selon la logique des camps est le dernier tabou. Un monde où les pratiques s'uniformisent. Un monde où les chefs de camp, pour assurer leur luxe, pillent et détruisent les ressources de la planète. Un camp planétaire où les conditions de vie se dégradent chaque jour un peu plus et où la survie de tous n'est pas l'objectif. Un sursaut est nécessaire pour éviter la soumission et démanteler le camp. Comment résister ? Sur quoi ne devons-nous pas transiger ? Comment rebâtir une société humaine ? L'auteur propose ainsi de se révolter de manière efficace et rebâtir ensemble une société d'humains selon nos propres règles. Pour cela, il invite à se construire de la manière suivante : vouloir être libre, refuser l'exclusion, raisonner notre consommation et notre production, éclairer nos peurs, mettre les experts au service des citoyens, participer aux lois et aux systèmes de régulation. Une invitation à reprendre le pouvoir.

  • Poussé par un terrible secret, le jeune Mupagassi entraîne son frère Gassongati sur les chemins de l'exil, fuyant leur pays alors que celui-ci est à la veille d'être ravagé par la violence ethnique. Au camp de réfugiés situé quelque part en Afrique des Grands Lacs, chacun effectuera un choix déterminant : l'un embrassera la lutte armée dans un effort de reconquérir le pays d'origine, alors que l'autre, convaincu qu'il n'y a pas de retour possible, s'établira au Canada où il poursuivra ses études puis fondera une famille. Pour lui, l'exil est définitif.

    Mais les circonstances feront mentir les pronostics et les deux frères seront réunis, après plusieurs années, autour des négociations devant rétablir la paix dans leur pays tourmenté.
    />
    Dans ce récit contemporain aux accents universels, l'amitié, l'amour et la loyauté s'avéreront les derniers remparts d'un monde où le mal et la vertu n'ont ni camp ni parti.

    Depuis près de vingt ans, Melchior Mbonimpa révèle ses talents de conteur et sa connaissance profonde des peuples de l'Afrique des Grands lacs. Dans son septième roman, il explore un de ses thèmes de prédilection, le métissage des cultures, tout en édifiant une passerelle au-dessus de l'Atlantique en vue de concilier mémoire des origines africaines et réalité canadienne contemporaine.

  • Max knows his mom can't afford to send him to summer camp. But he really, really wants to go. He needs a break from looking after his autistic brother, Duncan. And from his mom's new boyfriend. He is surprised when his mom says that he can go after all. But there's a catch. There are spots available at the camp for families with special needs. A grant would cover Duncan's fees, and Max could attend at no charge. If he goes as Duncan's escort.
    This is the second story featuring Max and Duncan after Maxed Out.

  • Fourteen-year-old Rose is sure she's going to become a folk-music sensation, with her best friend, Shilo, at her side. But first she needs to convince her mom to keep paying for her expensive violin lessons. Her mom wants her to join the youth symphony and focus on classical music, in preparation for a music degree at university. When Rose enters a fiddle competition with a unique prize for the winner, she hopes to show her mom she can really can make it as a folk musician.

  • Logan Corbett, registered nurse, suddenly becomes the guardian of her 10-year-old sister, Kim. A former prizewinning gymnast, the girl was seriously injured in the same plane accident that killed their parents. Logan admits she's overly protective of Kim, but only wants what she thinks is best for her. Dr. Zachary Dellinger, a pediatrician at the hospital where Logan works, suggests that Kim should attend a summer camp for children with special needs. Logan agrees, but on one condition--that she will volunteer to be the camp nurse so she can keep a close eye on Kim. Under starlit skies and breezy summer days, Logan struggles with her growing attraction to the handsome pediatrician--all the while, battling the urge to hold on too tightly to Kim. Will Logan ever be able to let go enough to allow love into both their lives?

  • Jack Simon est l'ami du narrateur. Il a caché un trésor en forêt et après plusieurs années de séparation de son ami le narrateur, il lui envoie un message par la poste pour lui dire que le temps est venu pour découvrir ce trésor. Le narrateur se met en route avec son chien Muska pour retrouver le mystérieux trésor de Jack Simon.

  • Après avoir quitté leur manoir en ruine et traversé l'Allemagne à pied d'est en ouest, Else et ses quatre enfants sont enfin arrivés à Düsseldorf. Magnus, le frère de son mari, consent à les accueillir, mais n'a d'autre choix que de les abriter dans son sous-sol humide et inconfortable. Comme Else ne veut pas être à sa charge, elle accepte un poste de serveuse dans un restaurant, puis est engagée par les Forces britanniques comme traductrice.

    Alors que la reconstruction de l'Allemagne de l'Ouest s'amorce grâce au Plan Marshall, la veuve de Johan Von Steiner agrandit le cercle de ses amis et connaissances, même si elle tente de cacher du mieux qu'elle le peut ses origines aristocratiques. Et quand un nouvel emploi se présente, cette fois dans des bureaux diplomatiques étasuniens, Else rencontre un homme dont elle tombe amoureuse. Mais à nouveau, le destin s'acharne sur elle, le malheur l'accable. Saura-t-elle une fois encore faire preuve de résilience, qualité essentielle en ces temps difficiles où rien n'est acquis?

    Ce second et dernier tome de la nouvelle série de Janine Tessier nous ramène au coeur du conflit le plus meurtrier de l'histoire, avec ses difficultés, ses horreurs et surtout, ses incalculables séquelles.

empty