• Sa Seigneurerie - Jaume Cabré1799, novembre et décembre. Il n'arrête pas de pleuvoir sur Barcelone, la ville en semble paralysée. Mais la vie superficielle de l'aristocratie bourbonienne poursuit son cours. Son unique souci : fêter le changement de siècle sur le plan religieux et sur le plan civil. Te Deum à la cathédrale, réceptions dans les salons luxueux... L'assassinat d'une cantatrice française émeut le bon peuple et la bonne société. On arrête un suspect, on en fait le coupable. D'autant plus coupable qu'on trouve en sa possession un document qui peut entraîner la chute de « Sa Seigneurie », la plus haute autorité judiciaire de la Catalogne : don Rafel Masso, régent de l'Audience Royale. Au « je ne l'ai pas tuée » d'un accusé auquel on ne donne pas les moyens de se défendre fait écho le « je ne voulais pas le faire » du régent qui, lui, a bel et bien étranglé sa maîtresse et couvert d'or son jardinier pour qu'il cache le cadavre. Peu de temps s'écoule entre la confession du jardinier et celle du régent, c'est-à-dire de la vengeance de l'humble à la déroute du puissant. Assez de temps cependant pour que nous devienne familière une ville qui se reconstitue une santé en dépit et aux dépens d'une aristocratie aussi veule qu'abjecte. Prix Méditerranée 2004« James Cabré brosse le portrait d'une société corrompue à son crépuscule. Somptueux comme un opéra puccinien ou un projet viscontien, Sa Seigneurie (qui a reçu le prix Méditerranée Etranger) bénéficie d'une traduction d'une saveur enthousiasmante. Enfin une grandeur non usurpée. » Philippe-Jean Catinchi, Le Monde« Retenez bien le nom de ce romancier catalan, car on en reparlera. Sa Seigneurie est son premier roman traduit - excellemment - en français. La qualité littéraire époustoufle: intrigue saisissante pleine de rebondissements, longues phrases proustiennes alternant avec des dialogues truffés d'arrière-pensées et des monologues intérieurs, maîtrise des mouvements temporels et des flash-back, art de différer les réponses, de donner comme Balzac vie à une centaine de personnages, de ressusciter comme Dumas l'atmosphère d'une époque abolie: Barcelone entre 1795 et 1800, assez proche de la France pour que des écrits satiriques révolutionnaires y fleurissent contre les Bourbons et Godoy, le favori de la reine Marie-Louise de Bourbon-Parme. Cabré connaît le nom de chaque rue, et de chaque cloche de chaque église. » Jean-Charles Gateau, Le Temps

  • L'Ombre de l'Eunuque décrit l'histoire de la famille Gensana, installée depuis la fin du XVIIème siècle dans les environs de Barcelone. De leur montée en importance, grâce au développement de l'industrie textile au début du XXème siècle à leur décadence au lendemain de la guerre civile, le lecteur suit cette famille à travers deux destins entrecroisés : ceux de Maurici Sicart et de Miquel Gensana. Le premier s'est institué mémorialiste de la famille, son chroniqueur mais un chroniqueur pervers qui bouleverse l'arbre généalogique et déchaîne la catastrophe. Miquel, lui, se lance à corps perdu dans la lutte contre le franquisme puis réintègre difficilement la vie civile. Sa passion pour une violoniste virtuose lui donnera l'illusion de pouvoir s'en sortir.Miquel est le dernier représentant de la famille Gensana et c'est par lui que le lecteur découvre la saga de cette dynastie avec, en parallèle, une description de la Catalogne du XIXème siècle à nos jours. Jaume Cabré mêle les voix présentes et passées, enchevêtre les situations et son roman sert à merveille le « dur désir de durer » de ses personnages. Prix Ciutat de Barcelona 1997« En deux parties et quatre mouvements calqués sur le Concerto à la mémoire d'un ange d'Albert Berg, ce roman mélancolique enlace le destin de deux hommes, le (parfois) narrateur Miquel Gensana, et son oncle Maurici Sicart, héritiers d'une grande famille bourgeoise de Barcelone. [...] Tout cela appuyé par un style qui se joue des conventions et servi par une traduction magnifique. » Martine Silber, Le Monde« Récompensé pour cet ouvrage par le Prix Ciutat en 1997, Jaume Cabré mêle les points de vue, les styles narratifs, la fiction et l'Histoire, le tout dans une écriture exigeante et sans concession. » Page des libraires

  • Taxi

    Carlos Zanón

    " Il faut qu'on parle ", annonce un matin Lola à son mari Sandino, chauffeur de taxi. " Ce soir, à mon retour ", répond celui-ci, avant de se laisser absorber par la ville. Et il ne rentre pas, entamant une odyssée de sept jours et six nuits, travaillant sans relâche pour éviter cette discussion fatidique, car il le sait : sa femme, lasse de ses infidélités, veut le quitter.

    Sandino l'insomniaque parcourt Barcelone et les clients défilent, tous pénitents dans son taxi-confessionnal. Dans cette fuite vers l'avant, il tâche de venir en aide à sa collègue Sofía et à son ami Ahmed, mais ce faisant, c'est lui-même qu'il va mettre en danger.



    /> Avec ce roman total, Carlos Zanón montre de nouveau son pouvoir narratif en mettant en scène des personnages justes, complexes, humains.

  • « Le Mal de Montano est une sorte d'ovni littéraire fascinant, rempli d'humour et d'un désespoir très pince-sans-rire. De transformations en disparitions, l'auteur parle d'un univers où l'extérieur finit par être phagocyté [...] par cette imagination contre laquelle, dit le narrateur, on ne peut pas lutter. Une planète étrange et instable, où le temps ne passe plus du tout comme dans le monde ordinaire et où les mots prennent une dimension formidable, deviennent aussi palpables qu'une table ou qu'une chaise.» (Raphaëlle Rérolle, Le Monde)

    « Avec un humour terrifiant et une intelligence électrique, Enrique Vila-Matas joue avec les mots en musicien du verbe. Il utilise tous les rythmes, toutes les harmonies, toutes les modifications mélodiques possibles. Tant d'inventivité, tant de fougue laissent pantois. » (Gérard de Cortanze, Le Magazine littéraire)

  • Barcelone, de nos jours. Ancien guitariste de rock, Francis revient dans le quartier où il a grandi, où il a noué ses premières amitiés et surtout où il a découvert le rock. Sauf qu'il a désormais la cinquantaine bien tassée et, sans le sou, il doit retourner vivre chez son père. Francis a brûlé la chandelle par les deux bouts, avec pour seul principe de profiter de la vie, jusqu'à perdre plusieurs de ses proches dans la spirale de la toxicomanie. Mais Francis a un plan en tête. Retrouver une vie normale, trouver un job qui va lui permettre de payer ses pensions alimentaires en retard, renouer avec ses enfants, rester à l'écart de la drogue - qu'il a arrêtée depuis peu -, mettre un peu de fric de côté... Et aussi revoir sa petite soeur adoptive, afin qu'elle l'aide à se remettre en selle. Mais celle-ci fréquente un certain don Damiàn, le parrain du quartier, qui a la main sur tous les trafics... Le retour à la réalité se révélera compliqué pour Francis, aux prises avec les démons de son passé, mais aussi avec la nostalgie d'une vie faite de musique, de passion, de sueur et d'excès.

  • Barcelone, de nos jours. Raquel, Cristian et Bruno vivent d'une arnaque dans laquelle ils excellent : ils font chanter les couples illégitimes. De l'argent facile, une organisation bien rodée, menée de main de maître par Bruno, malgré quelques passages à tabac lorsque les choses dérapent. Merche et Max sont amants. Elle est mariée, il est divorcé ; tous deux font partie de la classe moyenne catalane. Un jour, Cristian va repérer le couple et noter le numéro de plaque d'immatriculation de Max. L'engrenage diabolique est enclenché... mais rien ne va se passer comme prévu. Deux mondes se côtoient dans ce roman où l'on croise une galerie de personnages marquants, durement touchés par la crise et par la vie.

  • Les triades ne sévissent pas qu'en Chine : elles se déploient aux États-Unis et en Europe. Seule Barcelone se croit encore épargnée. À tort, selon l'inspecteur Diego Cañas. Il charge son indic Liang, un Sino-Espagnol né à Hong Kong, d'infiltrer pour lui la très discrète mafia chinoise. Un mois plus tard, on retrouve au petit matin la tête d'une femme sur un capot de voiture. Un crime atroce qui porte la marque des maras, ces gangs ultra-violents d'Amérique centrale. Mais Cañas est convaincu que l'affaire est liée, d'une façon ou d'une autre, à son enquête sur les triades. Reste à le prouver à ses supérieurs...

  • Au petit matin, dans un bar d'un quartier populaire de Barcelone, Epi Dalmau tue son ami Tanveer à coups de marteau. Puis s'enfuit sans un mot retrouver Tiffany Brisette, la femme pour laquelle il a commis l'irréparable. Témoin de la scène, le frère aîné d'Epi, Álex, va tâcher de lui sauver la mise en faisant porter le chapeau à quelqu'un d'autre. Mais quel secours un ancien toxicomane schizophrène est-il capable d'apporter ? Soudain trop tard est le récit d'une journée où tout a brutalement basculé, où les rumeurs naissent à chaque coin de rue, où les petites gens se veulent acteurs de la tragédie. C'est aussi le portrait d'une Barcelone durement touchée par la crise et le désenchantement, à travers celui de ses habitants, toutes générations et origines confondues.

  • Vilnius Lancastre, jeune cinéaste barcelonais au faux air de Bob Dylan, considère l'indolence absolue comme une forme d'art. Il entreprend néanmoins le projet de constituer des Archives de l'échec en général. Avec son amie Débora, il ambitionne de réaliser la biographie fictive de son père, le célèbre écrivain Juan Lancastre, mort dans des circonstances mystérieuses...

    OEuvre la plus romanesque d'Enrique Vila-Matas, Air de Dylan - hommage à Marcel Duchamp et son Air de Paris - offre une nouvelle forme d'exploration de notre époque, avec en toile de fond l'ombre de Scott Fitzgerald et l'âge d'or d'Hollywood.


    « Jamais je ne m'étais autant laissé porter par le roman. Il m'est arrivé de me surprendre moi-même ! » Enrique Vila-Matas

  • Castille

    Nicolas Buisson

    L'histoire se déroule entre Barcelone et la Côte d'Ivoire, et raconte les destins croisés de Castille, une fillette aux mystérieux pouvoirs, et de sa meilleure amie Awa, embarquée malgré elle dans une épopée transatlantique.

    --

    Castille est un conte moderne et positif, qui parle d'amitié, de voyages, de liberté, et d'enfants qui changent le monde !
    Les personnages de ce livre sont des rêveurs aguerris, qui ont conscience de vivre dans un monde imparfait, mais puisent dans un intarissable réservoir d'espoir, pour imaginer, conceptualiser, penser, construire différemment.

  • Barcelone ne cesse d'être plébiscitée par les touristes du monde entier. Architecture Art nouveau, plage, vie nocturne trépidante, musées, gastronomie : tous les ingrédients sont réunis pour attirer les visiteurs dans la capitale catalane. Mais les dédales de ruelles de la Ciutat Vella, le quadrillage méticuleux de l'Eixample et le front de mer embrumé de la Barceloneta peuvent révéler bien d'autres facettes. Les quatorze nouvelles inédites rassemblées dans cette anthologie dessinent le visage méconnu de la Barcelone d'aujourd'hui, véritable melting-pot, cité de contradictions à l'histoire tourmentée. Avec : Eric Taylor-Aragón, Raùl Argemi, David Barba, Lolita Bosch, Antonia Cortijos, Jordi Serra i Fabra, Cristina Fallarás, Isabel Franc, Francisco González Ledesma, Andreu Martín, Valerie Miles, Imma Monsó, Santiago Roncaglioglo, Teresa Solana.


  • Visites, restos, shopping... 80 adresses incontournables et pas chères !

    Vous allez passer un p'tit week-end à Barcelone ? Que vous soyez "culture à gogo", "accro du shopping", "fêtard" ou "week-end en famille", n'oubliez pas de glisser ce petit livre dans votre sac à dos !
    Classées par thèmes (En amoureux, En famille, Un brin de culture, 100 % shopping...), découvrez 80 adresses incontournables ou insolites pour réussir son week-end et être sûr de ne rien manquer.
    Vous voulez visiter la vertigineuse Sagrada Familia ? Admirer les prouesses architecturales de Gaudi ? Fouler la pelouse du Camp Nou ? Danser sur des airs de flamenco ou goûter les meilleures pâtisseries de la ville ? Toutes les bonnes adresses et les bons plans sont dans ce petit livre !
    Avec aussi les meilleures adresses de restaurants, toutes les informations pratiques sur le voyage, tout savoir sur les transports en commun, et pour chaque bon plan, l'adresse précise, le nom de la station la plus proche, et un système d'icônes pour tout comprendre en un clin d'oeil !

  • L'assurance des pantins

    Bernard Retali

    15 Février 2019. Jean Beaumont, dirigeant d'une compagnie d'assurances est retrouvé nu, pendu dans la suite d'un palace londonien. L'Assurance des pantins retrace le parcours de cet homme pendant les cinq années qui ont précédé ce geste.
    Inspiré de faits réels, ce roman décrit sur un ton ironique un environnement bien loin des valeurs de solidarité qu'il affiche.

  • Pànic Orfila est né à Londres d'une mère catalane et d'un père anglais. Orphelin à huit ans, il est envoyé dans la province de Barcelone chez sa grand-tante, ancienne combattante anarchiste et femme à poigne. Celle-ci tâche de lui transmettre ses valeurs libertaires... Douze ans plus tard, après quelques déboires amoureux, c'est un Pànic excentrique et peu ancré dans la réalité qui arrive à Barcelone pour étudier. Il y fait la connaissance d'un quatuor de dandys qu'il surnomme " les Vorticistes ". Ceux-ci, sentant le besoin de reconnaissance du jeune homme, décident de l'inclure dans un mystérieux projet de révolution. Ils l'initieront à leur manière aux amphétamines et à la lutte clandestine...

empty