• La belle de Jérusalem Nouv.

    Une malédiction semble avoir atteint la famille Ermoza : aucun des hommes ne se marie avec la femme qu'il aime. Même David, le mari de Luna, la « Belle de Jérusalem » que toute la ville courtise, ne peut en réalité oublier son amour perdu.
    Quand la tragédie frappe, Gabriela, la fille de Luna, découvre les secrets et mensonges qui lient les femmes de sa famille depuis plusieurs générations.
    Sur fond de bouleversements historiques, de la gouvernance turque à la création de l'État d'Israël, l'histoire de femmes qui font preuve de résilience face à un destin souvent déchirant.
    Sarit Yishai-Levi est une journaliste et autrice israélienne. Avant de se tourner vers le journalisme, elle était actrice de théâtre et de cinéma pendant plusieurs années.
    Son premier roman, La Belle de Jérusalem, un best-seller en Israël, a reçu les prix Or et Platinium de la Publishers Association (2014) et le prix Steimatzky du meilleur livre de l'année (2014). Il est en cours d'adaptation au cinéma.

  • « La bienvenue et l'adieu » : c'est sous le signe de ce poème de Goethe que les auteurs ont souhaité placer les contributions au colloque Migrations, identité et modernité au Maghreb, tenu à Essaouira du 17 au 20 mars 2010. Ce colloque est une initiative d'universitaires français et marocains, auxquels se sont joints des collègues du monde entier, dans un engagement commun pour une lecture pluraliste de l'histoire récente du Maroc et du Maghreb. Accueilli à Essaouira et soutenu par deux instances chargées de la défense des droits humains et de la mise en application des recommandations de l'Instance équité et réconciliation, ce colloque a essayé d'aborder, de façon publique, pour la première fois dans un pays du Maghreb, la question du départ des juifs, recontextualisée dans sa profondeur historique et mise en perspective avec les flux migratoires des communautés musulmanes. Sans esquiver les dimensions spécifiques ni les enjeux politiques de ces départs, il a cherché à en réévaluer la place. Il a pour cela réintroduit au coeur du questionnement les projets migratoires, les parcours des migrants et les dynamiques de constructions communautaires. La mémoire de ces communautés migrantes est aussi celle du Maghreb, à différents moments de son histoire. Actes du colloque d´Essaouira, Migrations, identité et modernité au Maghreb, 17-21 mars 2010, publiés avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l´étranger (CCME) et du Conseil national des droits de l´Homme (CNDH). Une bibliographie établie à l'occasion de ce colloque est disponible, en pdf, à http://bibmed.mmsh.univ-aix.fr/Syntheses_Biblio/Bibliographie_Migration_identite-modernite-au-Maghreb.pdf Cet ouvrage est publié au Maroc en co-édition avec le soutien du Centre Jacques Berque. Un coffret réunissant les trois volumes est disponible aux Éditions Karthala sous l'ISBN 978-2-8111-0606-5. Prix du coffret : 44 EUR

  • « La bienvenue et l'adieu » : c'est sous le signe de ce poème de Goethe que les auteurs ont souhaité placer les contributions au colloque Migrations, identité et modernité au Maghreb, tenu à Essaouira du 17 au 20 mars 2010. Ce colloque est une initiative

  • « La bienvenue et l'adieu » : c'est sous le signe de ce poème de Goethe que les auteurs ont souhaité placer les contributions au colloque Migrations, identité et modernité au Maghreb, tenu à Essaouira du 17 au 20 mars 2010. Ce colloque est une initiative d'universitaires français et marocains, auxquels se sont joints des collègues du monde entier, dans un engagement commun pour une lecture pluraliste de l'histoire récente du Maroc et du Maghreb. Accueilli à Essaouira et soutenu par deux instances chargées de la défense des droits humains et de la mise en application des recommandations de l'Instance équité et réconciliation, ce colloque a essayé d'aborder, de façon publique, pour la première fois dans un pays du Maghreb, la question du départ des juifs, recontextualisée dans sa profondeur historique et mise en perspective avec les flux migratoires des communautés musulmanes. Sans esquiver les dimensions spécifiques ni les enjeux politiques de ces départs, il a cherché à en réévaluer la place. Il a pour cela réintroduit au coeur du questionnement les projets migratoires, les parcours des migrants et les dynamiques de constructions communautaires. La mémoire de ces communautés migrantes est aussi celle du Maghreb, à différents moments de son histoire. Actes du colloque d´Essaouira, Migrations, identité et modernité au Maghreb, 17-21 mars 2010, publiés avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l´étranger (CCME) et du Conseil national des droits de l´Homme (CNDH). Une bibliographie établie à l'occasion de ce colloque est disponible, en pdf, à http://bibmed.mmsh.univ-aix.fr/Syntheses_Biblio/Bibliographie_Migration_identite-modernite-au-Maghreb.pdf Cet ouvrage est publié au Maroc en co-édition avec le soutien du Centre Jacques Berque. Un coffret réunissant les trois volumes est disponible aux Éditions Karthala sous l'ISBN 978-2-8111-0606-5. Prix du coffret : 44 EUR

empty