• 1995, Londres.

    Quand Sir James Harrison, un des plus grands acteurs britanniques de sa génération, meurt à l'âge vénérable de 95 ans, il laisse derrière lui une famille dévastée, mais aussi un secret si choquant qu'il pourrait faire trembler la royauté - on parle même d'un enfant caché qui changerait l'ordre de succession...
    Joanna Haslam, une jeune et ambitieuse journaliste, est chargée de couvrir les funérailles du grand acteur. Toute la jet-set mondiale semble s'être donné rendez-vous pour l'événement, mais sous les paillettes et le glamour, Joanna devine quelque chose de sombre. Une intuition confirmée quand elle apprend l'existence d'une lettre que James Harrison aurait laissée et dont le contenu fait l'objet de toutes les convoitises depuis 70 ans. Mais à mesure que Joanna lève le voile sur les mensonges qui entourent ce mystère, elle comprend qu'elle est devenue la cibles de forces cachées dans l'ombre, prêtes à tout pour protéger ce secret...
    La Lettre d'amour interdite est un roman palpitant, plein de secrets, de mensonges et de retournements, comme sait les écrire la grande Lucinda Riley.
    Lucinda Riley est née en Irlande. Après une carrière d'actrice au théâtre, au cinéma et à la télévision, elle écrit son premier roman à 24 ans. Ses livres ont depuis été traduits dans plus de trente langues et se sont vendus à vingt millions d'exemplaires dans le monde entier. Elle figure fréquemment en tête de liste des auteurs best-sellers du New York Times et du Sunday Times. Les cinq premiers tomes de sa série Les Sept soeurs se sont hissés en tête des meilleures ventes dans toute l'Europe.

  • Inde, 1922.

    Perveen Mistry travaille dans le cabinet d'avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal... Mais quand une malédiction semble frapper la famille royale de Satapur, un petit État princier pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l'enquête.
    Le maharajah et son fils aîné sont morts l'un après l'autre dans des circonstances tragiques et les femmes de la famille se disputent le pouvoir sur le jeune prince héritier.
    Piégée dans le palais, Perveen Mistry se retrouve mêlée à des jeux de pouvoir dangereux.
    Entre jalousies anciennes et vendettas meurtrières, saura-t-elle protéger les enfants royaux ?
    Une enquête passionnante, qui nous plonge au coeur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu'y occupent les femmes.

    Sujata Massey est née en Angleterre de parents indiens et allemands. Elle a été élevée principalement à St. Paul, dans le Minnesota, et vit à Baltimore, dans le Maryland. Avant de devenir romancière à plein temps, elle était journaliste de reportage au Baltimore Evening Sun. Ses romans ont remporté les prix Agatha et Macavity et ont été finalistes des prix Edgar, Anthony et Mary Higgins Clark.

  • L'Ancien Régime n'a pas existé. Ou du moins n'a-t-il existé qu'après coup, aux yeux des Constituants de 1790, qui n'avaient à l'esprit que les dernières vicissitudes du gouvernement.
    En réalité, la monarchie de Louis XVI avait peu à voir avec celle de Louis XII. À travers deux ou trois siècles de bouleversements, le pouvoir avait évolué d'un royaume féodal à l'administration centralisée et autoritaire du XVIIIe siècle.
    Yves-Marie Bercé évoque la nature exacte de ces gouvernements. Il dépasse le court terme de la rupture révolutionnaire et présente la France des rois, ses rites, son système de valeurs, la vie quotidienne et celle de ses institutions, dans leurs constantes évolutions.

  • Un essai biographique sur Marie-Antoinette qui présente autant la femme que la reine et qui propose une lecture dépassionnée de cette figure incontournable de l'histoire. Autrichienne, Marie-Antoinette devient dauphine de France dans un contexte politique qui lui est plus que défavorable. Dernière reine de l'Ancien Régime, elle se conduit, avant tout, comme une favorite. Elle est puissante, scandaleuse, haïe. Son goût immodéré de la mode, du jeu, du luxe, a aussi laissé la marque d'un style et d'un art de vivre qui ont forgé sa réputation, pour le meilleur comme pour le pire. Mais Marie-Antoinette est aussi et surtout la reine de la Révolution. C'est un rapport de force mortel qui l'oppose à ce « torrent politique » qu'elle condamne autant qu'elle déteste.

  • Royaume de France, XVIe siècle. Les guerres de Religion font rage entre le roi Henri III de France, le duc de Guise et Henri de Navarre le protestant.
    Le roi de France se réfugie dans Paris, protégé par la Compagnie du chariot, une bande de lansquenets avec à leur tête Axelle, leur nouvelle capitaine.
    Le roi décide en dernier recours de faire appel au pouvoir alchimique de l'Artbon pour maintenir son pouvoir. Mais peut-on user impunément de la magie de la Pierre d'équilibre ?
    Avec La Guerre des trois rois, Jean-Laurent Del Socorro nous replonge dans l'univers de fantasy historique de son premier roman : Royaume de vent et de colères.

  • Rien ne semblait destiner la dynastie capétienne à une si grande longévité, qui la maintient à la tête du royaume de 987 à 1328. La royauté, d'abord élective, devient héréditaire et le roi est peu à peu reconnu dans tout le royaume.
    Les personnalités de ces monarques sont mal connues, mais ils se sont imposés par le succès de leurs conquêtes, par la gestion d'un domaine royal à la pointe du progrès économique et intellectuel, et par l'ancrage religieux de leurs actions. Rois sacrés et guérisseurs, soutenus par le réseau des évêchés et des monastères, ils se sentent responsables devant Dieu du salut de leur peuple. Gouverner leur royaume consiste donc à le purifier, qu'il s'agisse de saint Louis, canonisé en 1297, ou de Philippe le Bel et ses successeurs, grands constructeurs de l'État naissant.
    Loin des idées reçues, ce livre donne la parole aux sources et présente les dernières avancées de la recherche en histoire médiévale pour dessiner l'originalité du temps des Capétiens qui, de rois des Francs, sont devenus rois de France.

  • Alix va devoir se separer de Guillaume pendant quelques mois pour poursuivre sa formation de "protectrice".elle est loin de s'imaginer que son destin s'accomplira dans un autre monde. Un homme mystérieux entrera dans sa vie et la guidera dans cet univers inconnu. Son coeur et sa raison seront mis à rude épreuve.La découverte des ses "origines" va bouleverser toutes ces certitudes de la jeune fille et la phrase "amor vincit omnia" l'amour conquiert tout, prendra tout son sens.Catherine Beaugrand, auteure bourbonnaise signe ici la partie 2 du Prince maudit et la fin de cette aventure epique dans le Bourbonnais pour nos héros : Alix et Guillaume.Vous retrouverez les paysages et lieux situés dans le Bourbonnais : Audes, Estivareilles, la forêt de Tronçais, Montluçon, Quinssaines... à partir de 15 ans et +

    ADAPTATION AU CINEMA AVEC LE SOUTIEN DE LA REGION RHONE ALPES AUVERGNE.

  • Alix, 23 ans, revient sur sa terre natale, le temps d'un été pour être guide touristique au Château de Montluçon, récemment restauré, il ouvre enfin ses portes au public après des années d'oubli. Elle va faire la rencontre d'un homme étrange dans une chapelle mais celui-ci disparaît en une fraction de seconde. Elle est intriguée et fascinée par cette apparition mystérieuse qui hante son esprit. Elle va chercher à en savoir davantage et va inévitablement découvrir malgré elle, un monde secret qui se cache à l'intérieur même de sa famille depuis des siècles et de sa petite ville qu'elle croyait bien tranquille...Le Prince Maudit « aeternum », un roman inédit qui vous transportera dans un voyage au coeur du Bourbonnais et du Berry du Moyen Âge jusqu'à aujourd'hui, de Montluçon à Vallon en Sully en passant par Culan, Bourbon l'Archambault et Souvigny. Préparez-vous à vivre une aventure épique et romanesque qui va bouleverser votre vie...
    Une romance fantastique historique dans le sablier du temps.
    ADAPTATION AU CINEMA EN 2021 AVEC LE SOUTIEN DE LA REGION AUVERGNE RHONE ALPES.

  • Nous sommes en 1960 et le Premier ministre, Gaston Eyskens, annonce aux Belges que le roi Baudouin va épouser Fabiola de Mora y Aragón. D'emblée, il s'empresse de préciser que la famille de la future reine n'est en rien mêlée aux événements de la guerre civile.
    En réalité, la famille de Fabiola était violemment antirépublicaine. Ainsi, son frère, Gonzalo, avait combattu dans les rangs nationalistes et le Caudillo allait exploiter à fond le mariage royal pour tenter de présenter son régime comme fréquentable.
    Fabiola a donc fréquenté des personnages peu recommandables du régime franquiste, certains ayant même combattu aux côtés d'Hitler sur le front de l'Est. Elle a, comme le prouvent la plongée dans les archives de Franco réalisée par Anne Morelli, maintenu des relations « affectueuses » avec le dictateur, jusqu'à la mort de celui-ci. Alors que nul n'ignorait qu'on torturait et assassinait dans les geôles de Franco, le couple royal mange avec le vieux dictateur, séjourne dans une maison de campagne qu'il lui prête, lui rend visite sur son yacht... Le roi des Belges s'adressant à Franco signait « Votre affectionné Baudouin » !
    Cette sympathie pour le régime franquiste n'a pas manqué d'influencer la politique royale pour faire admettre la dictature franquiste au sein des démocraties européennes.

  • A partir d'approches utilisant le quantitatif, la linguistique appliquée, la sémiologie de l'image, l'étude des représentations collectives permet de cerner la notion de mentalités médiévales. Celles-ci s'expriment dans l'espace, le temps, l'analogie, les symboles et le merveilleux, dans les différentes couches sociales. Des aspects négatifs existent, la condition subordonnée des femmes, le rejet des Juifs, la haine de l'étranger, la marginalisation des pauvres.

  • Durant l'été 1724, au pire des chaleurs orageuses, la dépouille d'un homme est déterrée, étripée, salée. Puis, en dépit des abominables relents de putréfaction qui s'en dégagent, on la traîne par les chemins de la paroisse, accrochée à l'arrière d'une charrette, avant de l'exposer devant l'auberge du village. Ainsi passe la justice du Roi. Elle supplicie la mémoire d'un vieil huguenot dont le crime, à l'article de la mort, fut de n'avoir point renié ses convictions religieuses. Ce châtiment effroyable est le dénouement de l'affaire Moïse Gréjon qui suscita, à l'époque, un vif émoi dans le pays. Gérard Boutet - qui descend à la fois du martyr posthume et d'un des délateurs - ressuscite ce « procès à cadavre » dont sa famille fut doublement marquée. Ces pages terribles reposent sur des faits authentiques. C'est l'intolérance de tous les temps, quels que soient les croyances et les prétextes, qui s'y trouvent mises en accusation. Au-delà de l'anecdote macabre, le livre renvoie à un fanatisme qu'on voudrait éteint à jamais.

  • Synthèse fondamentale sur Léopold III, cette biographie retrace l'ensemble de la vie du plus controversé des rois des Belges.
    Le but de cet ouvrage n'est cependant pas d'enflammer une nouvelle fois les esprits. En replaçant le personnage dans un large contexte historique, les auteurs ont souhaité contribuer, de façon nuancée, à l'étude d'une période troublée de notre passé. Le règne de Léopold III a beau avoir été le plus court de notre dynastie, la polémique qui s'est développée à l'époque n'a pas d'équivalent dans notre histoire.
    De son éducation et de ses voyages d'études jusqu'aux années d'après-guerre, en passant par l'épineuse question royale, l'ouvrage traite, dans le détail, de la vie et du règne du quatrième roi des Belges.
    Comment le prince Léopold est-il préparé à sa tâche ? Est-il vraiment prêt lorsqu'il monte sur le trône en 1934 ? Quels faits marquants jalonnent son règne ? Pendant les années de guerre, quels sont les mobiles de ses choix politiques et pourquoi la communication est-elle si difficile avec le gouvernement belge de Londres ? Quelle multiplicité d'images a-t-on de ce roi controversé dans la Belgique d'après-guerre ? Quels sont les groupes et les organisations qui prennent sa défense ? Quelles sont les véritables causes de l'abdication ? Que fait-il ensuite ?
    Le livre ne se referme en effet pas sur la question royale. Au moment de son abdication, en 1951, Léopold n'a que 49 ans. Ses années d'après-règne, consacrées à l'ethnologie et à la photographie, sont donc également relatées dans ce livre.

    Cet ouvrage de référence, destiné au grand public, a été établi sur la base d'archives très diversifiées et souvent inédites, et rédigé par des historiens belges, aussi bien francophones que néerlandophones.

    Contributions de : Francis Balace, Vincent Dujardin, Michel Dumoulin, Emmanuel Gérard, Gustaaf Janssens, Pieter Lagrou, Paul Servais, Mark Van den Wijngaert, Herman Van Goethem, Jean Vanwelkenhuyzen, Laurence van Ypersele, Jan Velaers et Étienne Verhoeyen.

  • Après 40 ans de silence, elle a choisi de témoigner en son âme et conscience. Maintenant. Pas avant. Car elle ne souhaitait pas lever totalement le voile sur son histoire d'amour passée, tant que le roi Albert II était toujours sur le trône. Aujourd'hui, Sybille de Sélys Longchamps a rejoint publiquement le combat mené par sa fille, Delphine, aujourd'hui en pleine procédure judiciaire, pour que soit reconnue sa filiation.
    Pendant plus d'un an, Eric Goens, journaliste sur VT-4, a interviewé la femme pour laquelle le Prince Albert aurait souhaité quitter Paola, gagnant petit à petit sa confiance. Le portrait de famille qui en résulte, diffusé sur RTL-TVi les 4 et 11 septembre prochains et publié dans cet ouvrage, nous offre un tout autre éclairage sur cette histoire. Dans l'intimité de sa maison en Provence ou lors de ses séjours à Uccle, la baronne s'est confiée face caméra sur cette relation interdite, dont la fin aurait provoqué la dépression d'Albert, qui avait déjà demandé le divorce. Car si, à l'époque, Albert n'a finalement pas quitté Paola pour elle, selon Sybille, c'est en raison de conditions alors imposées au Prince par le pouvoir en place, qui restreignaient fortement son droit de visite sur ses propres enfants.
    Eric Goens, qui ressort de l'aventure « convaincu que Sybille connaît Albert mieux que quiconque », se défend de proposer un ouvrage voyeuriste. "Ce n'est pas la petite histoire du boucher du coin, il s'agit quand même de notre Roi! »


    "Le 22 février 1968, Sybille accouche à l'hôpital Edith Cavell d'une fille, Delphine. Albert assiste d'une certaine façon à cette naissance, non à l'hôpital, mais dans dans sa voiture, tournant nerveusement dans le bois de la Cambre."
    "Ce ne fut pas une simple aventure, mais bien une relation qui a duré vingt ans. Après la naissance de Delphine, Albert et Sybille sont partis habiter à Knokke. Le cercle intime savait qu'il formait un couple : ils jouaient au papa et à la maman. Quand Sybille a déménagé à Londres, une ligne téléphonique a spécialement été installée entre sa maison et le palais. Le téléphone était dans sa chambre, et comme lui et Paola faisait chambre à part depuis 10 ans, il était ainsi sûr qu'elle ne le découvrirait jamais."

  • Après l'édition des procès de Saint-Pol et de Nemours, la première édition de ceux de Jean V d'Armagnac, du Cadet d'Albret et de l'action entreprise post mortem contre le Téméraire, éclaire plus vivement le tableau judiciaire du règne. L'analyse du champ de la rébellion et des procédures permet non seulement d'évaluer les comportements, de sonder les coeurs, mais surtout de définir une méthode de travail, qui est celle de Louis XI, toute en nuance, en souplesse et soucieuse avant tout d'efficacité. Le roi ne s'affranchit pas des règles du droit mais joue avec elles, les modèle à son gré. L'édition de ces nouveaux procès illustre la « méthode » et les enjeux, et elle donnera certainement du grain à moudre aux littéraires, historiens, spécialistes du droit, soucieux de mieux saisir sur le vif l'éclosion des catégories juridiques mises à l'épreuve du réel. Ainsi la belle aventure commencée en 2008 se poursuit avec l'édition de ces textes qui n'avaient jamais encore été publiés.

  • Miroirs de charles ix

    Collectif

    « Violent et extravagant ». C'est ce que l'historiographie a retenu de Charles IX (1550-1574). Devenu roi alors qu'il n'était qu'un enfant, il disparut avant son quart de siècle. De ses quatorze années de règne, on se souvient de sa passion pour la chasse, de son tempérament colérique et... du sang de la Saint-Barthélemy. Si l'histoire a souvent fait de lui un pantin entre les mains de sa mère Catherine de Médicis, l'histoire de l'art s'est peu attachée à son règne. Et pourtant, entre 1560 et 1574, les arts visuels, les lettres et la musique ont connu un véritable épanouissement en France. « D'un esprit prompt et vif, entre doux et colère » (Ronsard) le jeune roi, mélomane averti, fut écrivain et poète à ses heures. Les superbes portraits de Clouet gardent la mémoire de son visage et permettent de suivre les métamorphoses de ses traits au fil de sa brève existence. En même temps, tout un arsenal symbolique est déployé par les thuriféraires de la cour pour façonner l'image de la royauté qu'il est censé incarner. Ses adversaires en feront autant pour la détruire ou la détourner. Les études réunies dans ce volume mieux qu'esquisser les contours d'un hypothétique Charles IX mécène, ou que dresser un état des lieux des arts au temps du jeune souverain, étudient les nombreuses facettes, parfois contradictoires, de l'image du roi, réelles, symboliques ou imaginaires.

  • La geste des braves

    Fox Miliveles

    Après cinq ans de famine, de malheur et de guerre, le royaume d'Enselant est plongé dans le chaos. À bout de forces, son peuple se raccroche à une ancienne prophétie qui annonce la chute du roi Sicard et le retour à la lumière. Bientôt vont s'affronter les armées du souverain et celles d'un jeune chevalier qui a pris la tête de la révolte. Brave et fier, il incarne un espoir de renouveau, dont la force emporte comme une vague l'ancienne dynastie.
    Mais tout juste arrivé au pouvoir, le jeune Lodève comprend que la partie n'est pas encore jouée, car à chaque nouveau pas sa couronne vacille, tandis que les envieux décomptent les jours jusqu'à sa chute. Les cinq braves qui l'entourent sauront-il l'aider à défendre son règne et à imposer sa lignée ?
    Plongez dans l'ombre du pouvoir et découvrez le grand dessein qui bouleversera à jamais l'histoire des Cinq Royaumes.


  • Après la guerre nucléaire, le combat pour l'indépendance de l'Humanité commence...

    Des hommes, esclaves ou opprimés, se soulèvent contre le pouvoir despotique d'un robot-roi entouré de princes aux allures extravagantes. Ceux-ci possèdent des corps de métal truffés d'informatique et paradoxalement, sont également dotés d'une âme.
    Ils ont des morphologies mélangeant l'être vivant à la machine, et peuvent même prendre l'apparence de simples illusions, tels des animaux virtuels. Ce sont les Écolos.
    Pour vaincre les robots, les habitants de la Terre Soleil, lourdement diminués par des épidémies mortelles provoquées par la royauté de Fer-Or, vont devoir utiliser la puissance du Feu et faire alliance, à leurs risques et péril, avec des colonies d'araignées venimeuses...

    Suivi de 6 nouvelles de science-fiction.

  • Brésil, fin du XVIIIe siècle. Joaquim José Da Silva Xavier, alias Tiradentes (l'arracheur de dents) mène un mouvement de rébellion contre la royauté durant ce que l'on a appelé la Conjuration des mines (Inconfidencia mineira). L'historiographie officielle a monté l'événement en épingle comme porteur des prémices du sentiment national contre la colonisation portugaise. Ce roman met en scène l'échec de cette tentative qui ne concernait, en réalité, que la classe dirigeante et visait à récupérer les richesses locales tout en se libérant des impôts récoltés par Lisbonne.
    S'appuyant sur l'imposant dossier élaboré par la justice portugaise de l'époque, Francis Utéza déploie dans ce récit une dimension ironique où le lecteur pourra reconnaître des références à des figures actuelles que le narrateur s'amuse à ridiculiser sans jamais les identifier formellement.
    Fin connaisseur du monde lusophone, Francis Utéza fut directeur de l'Alliance Française de Belo Horizonte au Brésil, puis de l'Institut Français de Porto au Portugal, et professeur de portugais à l'Université Paul-Valéry - Montpellier III.

  • Ren Frayne est le fils bâtard de la Reine de Frayne, une position des plus intéressantes puisqu'elle lui permet d'échapper à ses responsabilités et d'obtenir toutes les richesses qu'il puisse désirer. Mais quand le fils du roi et demi-frère de Ren, le prince héritier Hellic, est brutalement assassiné, Ren est accusé du crime.
    Il est lors obligé de fuir la ville avec pour tout compagnon Anik, un mystérieux prisonnier particulièrement doué pour survivre hors des murs du palais. Mais ce dernier semble suivre ses propres plans, et l'un d'eux pourrait bien mettre Ren en danger.
    Celui qui a accusé Ren est désormais sur le trône de sa famille, et les choses vont de mal en pis. Le temps est alors venu de demander de l'aide à des alliés inattendus.

  • Après la désillusion de Ren à la Voie du Cerf, ses chances de reprendre le trône de Frayne se réduisent comme peau de chagrin. Les ennemis sont partout tandis que Ren, Anik et une poignée de soldats inexpérimentés sont envoyés à Fort Endurance, la prison de haute sécurité du royaume.
    Contraint de s'adapter à un environnement hostile où seuls les plus coriaces survivent, Ren ignore s'il pourra encore longtemps compter sur Anik, aux prises avec ses propres démons. Lorsqu'un message arrive, signé du mystérieux sceau du renard, Ren et Anik se voient forcés de faire face à des vérités auxquelles aucun d'eux n'est préparé.
    #Fantasy #Quête

  • Sortez les crocs et entrez dans le repaire des vampires. Direction le soixante-sixième étage !

    À minuit, les dés seront jetés.
    En tant qu'héritière d'une grande fortune, ma vie aurait dû se résumer à siroter des mojitos à la fraise et conduire des voiturettes de golf, n'est-ce pas ?
    En tout cas, c'est à ça qu'elle se résumait avant que je décide de tracer ma propre route. Résolue à échapper aux jeux frivoles de mes semblables, j'ai fui le domaine familial à vingt et un ans.
    Trouver un pseudonyme : check.
    Un endroit où dormir : euh... presque check ?
    Un boulot : ne parlons pas de sujets qui fâchent...
    En quelques jours, j'ai supporté plus de choses que je ne m'en pensais capable... mais ce n'était que le début des ennuis !
    Ma ville est un échiquier géant. Et les joueurs ? Des êtres surnaturels (des foutus vampires !), en particulier un prince autoritaire dont l'attention pourrait me mener à ma perte.

    Je dois désormais participer à leur jeu mortel, si je veux pouvoir protéger ma grand-mère et ma meilleure amie.

    #Vampire #New Adult #Sexy

  • Charlie, orpheline ballottée de famille en famille, a survécu tant bien que mal à son enfance chaotique. Aujourd'hui adulte, elle s`adonne sans remords au vol d'oeuvres d'art et de bijoux, activité illicite dans laquelle elle excelle grâce à ses pouvoirs hors du commun. L'espièglerie et la nonchalance qu'elle affiche ne sont néanmoins qu'une facette de sa personnalité car au fond d'elle se cache une jeune femme seule et blessée qui exprime toute sa rage à travers les sports de combat. Quand un inconnu débarque pour la ramener de toute urgence dans son univers d'origine, celui où la magie existe, elle ne peut lui accorder sa confiance. Au nom de quoi devrait-elle tout risquer, alors que les siens l'ont abandonnée à son sort ?

  • Depuis qu'une femme m'avait mystérieusement agressée le soir de mes quinze ans et qu'un homme avait surgi de nulle part pour me sauver, j'avais pensé que ma vie serait chamboulée à tout jamais. Malheureusement, je n'étais pas au bout de mes surprises...
    Dix ans plus tard, j'avais plus ou moins oublié cet épisode de ma vie. J'aimais mon meilleur ami d'un amour à sens unique et je lui faisais entièrement confiance. Jusqu'au jour où il m'avait offert ce collier, qui arborait la même marque que mon sauveur, pour débrider des pouvoirs dont j'ignorais l'existence. C'est à partir de ce moment précis que j'avais commencé à découvrir des choses incompréhensibles.
    "Une aventure palpitante et addictive entre la romance paranormale et la fantasy urbaine qui vous fera passer par tout un tas d'émotions!" 1001 Chroniques en folie

  • La conclusion de cette trilogie épique.

    Une armée de blanc et d'or approche. Anik est parti, Ren n'a d'autre choix que de suivre la princesse Evalyne et son armée.
    Acculé, il fuit de l'autre côté de la frontière, à Skarlan, là où il ne pensait jamais aller. Mais pour sauver son peuple et installer son frère sur le trône, il doit se préparer et mettre en pratique les enseignements d'Anik.
    La bataille est inévitable et il devra tout faire pour la remporter. À condition que la maladie qui fleurit dans ses poumons ne l'emporte pas avant.

    #Fantasy #Quête #MM

empty