• Ce livre est pour vous :

    o si vous avez l'impression qu'un rouleau compresseur conduit par un idiot affichant un sourire d'aliéné a aplati toute votre existence avec pertes et fracas pour en faire une triste crêpe au néant ;
    o s'il vous est déjà arrivé de porter le même pyjama pendant 5 semaines d'affilées, délicatement parfumé d'un doux mélange de dépression, de morve, de larmes et de soupe en brique ;
    o si vous faites exprès de tout foutre accidentellement en l'air ;
    o si vous êtes en train de disparaître au fond d'une flaque formée par votre tristesse sans comprendre pourquoi ;
    o si la seule raison qui vous pousse à sortir de chez vous est de ne plus avoir de papier toilette ;
    o ou si vous souhaitez simplement voir un requin qui répond au doux nom de David dessiné par mes soins...
    Alors ce livre, rempli de dessins relatant les choses horribles, étranges et hilarantes que peut vous réserver la vie, vous plaira (peut-être) à coup sûr.
    Ça va merveilleusement bien est le récit illustré, sincère et sans concession, du combat quotidien de Ruby Elliot avec sa santé mentale et de ses tentatives pour être une personne lorsqu'elle a le sentiment de ressembler à une patate.
    Perte d'estime de soi, troubles alimentaires, anorexie, anxiété, auto-sabotage, détresse émotionnelle et, bien sûr, dépression... Ruby raconte avec l'humour noir qui la caractérise les hauts et les bas de la vie, pour en rire, faire réfléchir et les rendre un tout petit peu plus faciles à vivre.
    Elle est suivie par des centaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux.

  • Bonne élève est le portrait d'une jeune femme de Buenos Aires qui a fait de brillantes études en histoire de l'art dans une université du nord de l'Angleterre.
    De retour en Argentine, elle ne trouve pas de travail, et repart en Angleterre quelques années plus tard. Sa mère lui a donné un an pour se bâtir une nouvelle vie, l'entretenant grâce à l'héritage du père. Mais le pays est en crise lui aussi.
    Déclassée, elle loue des chambres de plus en plus minables, travaille dans une bibliothèque universitaire en attendant un mieux qui ne vient pas, rattrapée par la précarité.
    On ne peut lâcher ce premier roman optimiste et désespéré de Paula Porroni qui a créé une antihéroïne, naufragée volontaire qui ne cherche pas à se faire aimer, comme à des années-lumière de sa propre vie.
    « Je ne connais pas de romans argentins contemporains qui soient allés aussi loin avec une orientation aussi toxique, et en soient revenus avec le trésor perturbant, à la fois lucide et abject, avec lequel Bonne élève remonte à la surface. Le ressentiment est l'âme, le coeur malade, inconditionnel, qui maintient la voix du roman dans cet extraordinaire état de tension et d'alerte, aux aguets, comme sur le pied de guerre. » Alan Pauls, El País
    Paula Porroni est née en 1977 à Buenos Aires et vit aujourd'hui en Angleterre.

  • Voici un document illustré, volontairement concis, didactique et ludique, utile à tous pour comprendre les adolescents d'aujourd'hui et l'explosion des troubles psychiques observés et pour y faire face en proposant des réponses adaptées.

    Dans une approche à la fois simple et spécialisée, sérieuse et humoristique, ce petit guide illustré définit l'adolescence au travers des différents champs, historiques, sociologiques, physiologiques, psychologiques et cliniques. Il explore les enjeux et les mutations de ces dernières années et décrit les troubles psychiques qui concernent aujourd'hui près d'un quart des jeunes : du « simple » passage de l'adolescence aux troubles mentaux avérés, en envisageant aussi les solutions et recours pour y faire face.

  • Il ne se passe pas une journée sans que nous soyons sollicités par des images, des films, des livres, des messages appartenant à un autre monde: celui des esprits désincarnés.

    Le présent livre Quand l'au-delà se manifeste n'est pas là pour effrayer. Bien au contraire, il aidera le lecteur à mieux saisir toute la portée des nombreuses manifestations des pensionnaires de l'au-delà.

    Depuis la parution de son premier livre, Serge Girard a reçu plusieurs confidences de lecteurs et de lectrices. Depuis près de trente ans, monsieur Girard a aussi été témoin de manifestations quasi quotidiennes d'esprits désincarnés. Il est donc parfaitement en mesure de nous instruire sur les manifestations de l'au-delà et leur nature.

    Serge Girard a également consacré un chapitre, le dernier, à la prière, où il nous propose des textes très précis pouvant aider ceux et celles qui ont l'habitude de l'utiliser.

    L'esprit des morts est vivant. Ce livre nous en fournit incontestablement la preuve.


  • Mon corps et moi


    René Crevel



    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.


    René Crevel, né le 10 août 1900 à Paris et mort le 18 juin 1935 à Paris, est un écrivain et poète français, dadaïste puis surréaliste.
    Il fait la connaissance d'André Breton en 1921 et rejoint les surréalistes. À la fin de 1922, il entraîne le groupe dans des expériences de sommeil hypnotique, pratiques inspirées du spiritisme. Crevel impressionne réellement Breton par la qualité de son éloquence au point que celui-ci regrettera que les séances n'aient pu être enregistrées : « Nous aurions eu un document inappréciable, quelque chose comme le « spectre sensible » de Crevel. »
    Il apprend qu'il souffre d'une tuberculose rénale alors qu'il se croyait guéri, comme le racontera Louis Aragon bien plus tard. La nuit suivante, il se suicide au gaz dans son appartement. Klaus Mann qui fut un ami proche résuma dans son livre Le tournant " Il se suicida parce qu'il avait peur de la démence, il se suicida parce qu'il tenait le monde pour dément". Source Wikipédia.


    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Tombées de ses carnets noircis au fil des années, les réflexions que Stéphane Scotto Di Rinaldi nous livre dans ce recueil de pensées sont percutantes comme des aphorismes, rythmées comme dans un slam, empreintes de jeux de mots tout à fait sérieux, et témoignent d´une conversation avec lui-même particulièrement riche. Qu´il parle de sa solitude, de son rapport aux autres, du temps qui passe ou de la mort tout au bout du chemin, les mots claquent, dénotant un pessimisme certain, voire une misanthropie paradoxalement touchante. Plus qu´un exutoire personnel, cette oeuvre prend tout son sens dans l´exploration de thématiques universelles, créatrices d´échanges et porteuses d´humanité. Un recueil plein d´une triste ironie et d´un désarroi d´une sincérité tout à fait émouvante.
    />

  • Monades

    Madeleine Dehais

    Autour de certaines demeures mystérieuses, convoitées, visitées ; en raison d´une paire de ciseaux volée ; au gré d´une après-midi au parc, d´une nuit violentée par l´orage, d´un banquet nuptial ; à cause d´un poème courtois malencontreusement glissé dans un dossier bancaire... la peur et le doute qui s´emparent des personnages, les amitiés qui se lézardent, les situations amoureuses qui s´affolent et cherchent leur issue, les amants - anciens et à venir - qui hésitent à se déclarer, qui s´attirent. Autant d´êtres, enfants, adolescents, maris et femmes, qui vivent, chacun à leur manière, les prémices d'une nouvelle aurore.

  • Le nouveau livre de Serge Girard, son septième depuis 1990, lève le voile sur les échanges que l'homme peut entretenir avec le monde des morts. Il explique le phénomène de l'invocation en révélant le véritable processus énergétique qui y est associé.

    Mais que signifie « invoquer l'au-delà »? Que peuvent nous apporter ces demandes que nous adressons à Dieu, aux esprits supérieurs ou à nos défunts? Quelles sont leurs vraies valeurs?

  • Il suffit parfois de seulement quelques mots pour que nous ayons une soudaine prise de conscience. Ce recueil de citations nous permet de comprendre les origines de notre mal-être, d'apporter des réponses à nos souffrances et de passer progressivement d'un état de vie "inconscient" à celui de "conscient". Êtes-vous prêt à changer de vie ?

  • Chloé Saint-Hilaire a hérité d'une fortune paternelle, une des plus grandes du pays. Cette montagne d'argent lui permet de vivre dans une luxueuse résidence qu'elle déteste à cause des mauvais souvenirs qui s'y rattachent. Violée alors qu'elle n'était même pas adolescente par un proche de la famille, délaissée par ses parents, méprisée par ses cinq employés, elle ne connaît que l'alcool, la drogue, les aventures débridées, sans oublier les scandales qu'elle ne manque pas de créer en public.

    Quand Charles Ruel est engagé comme nouveau chauffeur, ce dernier se rend rapidement compte que sa patronne vit une profonde détresse. Il prend alors une décision capitale: il la protègera de tous, y compris d'elle-même. Grâce à sa franchise désarmante et son infinie patience, il percera, couche par couche, la dure carapace de sa patronne, tout en améliorant l'ambiance morne qui plane sur le domaine. S'installera d'abord le respect, qui mènera à une relation de plus en plus intime entre l'employée et l'héritière. Mais les secrets de Cloé pèsent lourd sur ses épaules et elle devra s'armer de courage afin de dénoncer celui qui a volé son enfance.

    Avec L'Héritière de la honte, Chantale Côté signe un septième roman avec les Éditions JCL. La plupart d'entre eux ont été publiés par le club de livre France Loisirs.

  • Ce livre, qui s'adresse aux personnes de 7 à 107 ans, est un recueil à la fois littéraire et thérapeutique, magique et symbolique, traitant de divers sujets se rapportant à l'amour de soi et des autres. Il présente une nouvelle façon d'amorcer des solutions, soit de le faire au niveau de l'inconscient, c'est-à-dire au niveau du coeur, des émotions, de l'imaginaire. En plus d'amuser, de faire réfléchir et de divertir, ces récits allégoriques contribueront à aider les gens à mieux s'aimer, à accepter l'amour de l'autre et à le partager avec autrui.

  • Enfant unique, Josépha grandit dans l'ambiance oppressante d'une famille bourgeoise étriquée, où les émotions n'ont pas leur place. Introvertie, la jeune fille développe une détestation d'elle-même. Grâce à son amie Agnès, elle découvre un horizon plus heureux, le plaisir des sens et les premiers flirts. Elle rencontre enfin l'amour sur les bancs de l'université, mais le jeune homme la quitte. Le coeur brisé, Josépha sombre... La deuxième nouvelle, intitulée "Fugue", fait entendre un soliloque qui confine à la folie. Victime d'un accident de voiture, le personnage vit cloîtré dans son appartement, malade de solitude. Il se laisse aller à ses visions cauchemardesques pleines de souffrance. Comme l'héroïne de la première nouvelle, il tente d'oublier son mal-être dans l'ivresse. Avec la brièveté percutante propre au genre de la nouvelle, Thierry Nacht conte les destins tragiques de personnages auxquels le bonheur se refuse obstinément. Tous deux ressentent un sentiment d'enfermement et d'aliénation causés par le poids des traditions ou des apparences qu'on leur impose. Leur attitude autodestructrice demeure le seul moyen de s'échapper d'une situation insupportable. La langue de l'auteur, pleine d'images fulgurantes, possède une grande puissance évocatrice.

  • Parce qu'il a des boutons d'acné et ne porte pas de vêtements griffés, Vincent, 12 ans, est victime d'intimidation à l'école secondaire. Alors que tout ce qu'il désire est d'être accepté des autres, c'est exactement le contraire qui se produit. Ses pires

  • Billie

    Chantale Côté

    Très indépendante et anticonformiste, Billie refuse d'être confinée à son seul rôle de femme. Le mariage, les enfants, les horaires, les limites, très peu pour elle... Elle veut être libre en tous points, refusant de ce fait l'amour qui, selon elle, n'apporte que larmes et douleurs.

    Or, lorsque Maud, une adolescente de douze ans rejetée par tous à l'école, s'impose dans sa vie, Billie devient pour la jeune fille un modèle qui l'aidera à reprendre confiance. C'est ainsi qu'au fil du temps, Billie et Maud s'apprivoiseront, s'apporteront mutuellement la guérison de leurs blessures respectives. Constamment perturbée et pleine de rancoeur, Maud s'épanouira tandis que Billie apprendra à aimer au contact de Jérémy, le séduisant père de Maud. Ce dernier tente toujours de composer avec le départ de sa femme, qui vient de le quitter pour suivre son nouveau conjoint en Afrique.

  • Suite à l'important succès de son premier livre, Allégories pour guérir et grandir, et fort des mille suggestions et commentaires reçus après sa publication en 1993, l'auteur s'est laissé facilement convaincre de continuer dans cette voie psychopédagogique.

    La matière :
    Allégories II: Croissance et Harmonie tente, dans sa première partie, d'approfondir et de compléter différentes notions déjà présentées succinctement dans le premier livre afin de démontrer sans conteste la richesse et la puissance des contes et des allégories.

    La nouveauté :
    Dans la seconde partie, l'auteur nous présente un éventail de nouvelles allégories souvent écrites en collaboration avec divers spécialistes des domaines social, scolaire et de la santé. Ces allégories sont regroupées sous trois grandes thématiques:

    1) Les allégories et moi.
    2) Les allégories, les autres et moi.
    3) Les allégories, ma famille et moi.

  • Il y a plus de vingt ans, le Jonquiérois Serge Girard s'est présenté aux Éditions JCL, comme tous les autres auteurs, avec son manuscrit sous le bras et le coeur plein d'espoir. Une cinquantaine d'esprits, disait-il, l'avaient aidé et inspiré à rendre à terme ce travail sérieux de réflexion.

    Se pourrait-il que?
    Les morts sont silencieux, c'est bien connu. Très peu d'entre eux sont revenus sur la Terre, en chair et en os, pour nous raconter exactement ce qui se passe dans l'au-delà. Cependant, depuis la nuit des temps, plusieurs Esprits désincarnés ont confié des témoignages très intéressants aux médiums qui possédaient le don de les capter.

    Serge Girard est un de ces médiums que les Esprits ont utilisés sciemment comme intermédiaire, afin de livrer à tous leurs points de vue sur plusieurs aspects de la vie humaine et terrestre. Mieux encore, ces habitants de l'au-delà ont raconté avec précision quels individus étaient-ils sur la Terre, et ce qui leur est arrivé dans l'après-mort.

    Remise en question Maintenant disponible en format semi-poche, Messages de l'au-delà constitue un témoignage d'une grande honnêteté. Ce livre questionne très humblement nos attitudes en tant qu'être humain et surtout nous fait réfléchir sur l'idée que nous nous faisons de la mort et de ses suites.

  • Pour la réalisation de son quatrième livre sur les allégories, Michel Dufour s'est associé à Sophie Bernard, psychologue et sexologue reconnue de Québec.

    Par le biais de contes métaphoriques, les auteurs tentent dans cet ouvrage de guérir les maux du coeur et du corps qui surviennent parfois au sein du couple et de la famille sans toutefois négliger l'individu.

    Divers problèmes tels que préjugés, solitude, deuil, adultère, pédophilie, maladie, rupture ou problèmes de communication sont abordés avec tact et respect.

  • Allégo rit avec les jeunes, c'est 42 allégories qui permettent aux jeunes de recevoir, de façon camouflée, des suggestions sur la manière de surmonter ses difficultés (motivation, confiance en soi, mensonge, décrochage scolaire, méthode de travail, respect des autres, travail d'équipe), d'affronter différentes situations de la vie (pertes, agressions, abandon, rivalité, divorce) et de développer davantage ses ressources intérieures.

    Chacun des contes est suivi d'une illustration mettant en vedette Allégo et ses deux amis. Ces animations sont un pont sur le futur qui donne au jeune l'occasion d'actualiser ses ressources et de se projeter dans un avenir plus positif.

  • Dans ce livre bouleversant, Gilles Simard raconte son parcours d'ex-psychiatrisé, d'alcoolique, de pharmacodépendant et de codépendant. De la clinique Roy-Rousseau, où les électrochocs, l'insulinothérapie et la camisole chimique sont la norme pour soigner les maux de l'âme, en passant par Domrémy et la maison de thérapie l'Arc-en-ciel, monsieur Simard connaît son lot d'aventures tantôt tristes, tantôt heureuses, qui mettent en relief certaines carences du système de santé mentale de l'époque. C'est finalement sa thérapie à l'Arc-en-ciel, une maison située dans le quartier Saint-Roch, qui l'amène vers une période d'abstinence qui dure depuis 1999. À l'aube de la soixantaine, monsieur Simard peut enfin vivre sobre, heureux, libre et en pleine possession de ses moyens : « toutes choses que je faisais très mal avant. »

empty