• Voyage en Amérique

    Charles Dickens

    A tout juste 30 ans, Charles Dickens est un écrivain déjà célèbre des deux côtés de l'Atlantique. Lorsqu'il embarque sur le navire qui le conduit pour la première fois en Amérique, il est plein de rêves et d'espoir.
    Les cinq mois de son périple l'emmèneront dans tous les lieux phares du Nouveau monde. Mais où qu'il aille, il observe l'envers du décor : la cupidité, le conformisme, l'esclavage...
    Aussitôt rentré, il témoigne de son expérience dans Voyage en Amérique. Un livre qui fera scandale, et dont le propos résonne encore aujourd'hui.

  • Edition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, biographie et bibliographie)Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses soeurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l'orgueilleux qui l'a tuée. 

  • Discours de la servitude volontaire Nouv.

    Et si la domination ne provenait pas tant du tyran que de l'individu soumis ?
    Cette intuition subversive et fulgurante fonde le Discours de la servitude volontaire. Dans cette leçon politique, éthique et morale intemporelle, La Boétie nous invite à la révolte contre toute oppression, toute exploitation, toute corruption, contre l'armature même du pouvoir : « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. »
     
    Traduit en français moderne par Séverine Auffret

  • Les étoiles ne brillent jamais plus fort que dans les ténèbres.

    Au coeur de la glace, sur les flancs du Roc Noir, existe un puits dans lequel on précipite les enfants trop différents. On le nomme le Gouffre des Absents, une menace qui a toujours plané sur la vie de Yaz. Car, pour endurer les mois de nuit, l'air presque figé par le gel, il faut appartenir à une espèce à part. Et Yaz n'en fait pas partie.
    Lorsque son frère Zeen disparaît dans le gouffre, elle est arrachée à la seule vie qu'elle ait jamais connue pour tracer son chemin dans une société souterraine, peuplée de monstres terrifiants, de démons et d'esclaves. Décidée à retrouver Zeen coûte que coûte, Yaz devra, pour atteindre son but, comprendre les rouages de ce monde dont l'existence même la dépasse...

    La nouvelle captivante série de Mark Lawrence, nommée au prix Goodreads du Meilleur roman de Fantasy en 2020.

    « Si vous aimez la noirceur, vous allez adorer Mark Lawrence. Car quand la lumière se fait et que tout prend sens, se crée un sublime contraste. » - Robin Hobb
    « L'un des meilleurs livres de Lawrence. Un récit de survie épique doublé d'un beau roman d'apprentissage. » - The Guardian
    « Un récit palpitant, soutenu par une mythologie fouillée. Forte et vulnérable à la fois, Yaz est une héroïne qu'on a envie de suivre. » - Booklist
    « Remarquable, oppressante, poignante... Cette incroyable aventure vous hantera longtemps. » - Grimdark Magazine
    « À la fois glaçant et merveilleux... Les lecteurs cherchant de la fraîcheur en matière de Fantasy seront comblés. » - Bookpage

  • Dans l'État du Kentucky, au XIXe siècle. Mr Shelby est un riche propriétaire terrien. Chez lui, les esclaves sont traités avec bonté. Cependant, à la suite de mauvaises affaires, il se voit obligé de vendre le meilleur et le plus fidèle d'entre eux, le vieux Tom. Tom, qui s'est résigné à quitter sa famille, rencontre la jeune et sensible Évangeline Saint-Clare, qui incite son père à l'acheter. Un intermède heureux dans sa vie, mais qui sera de courte durée car il va être vendu une nouvelle fois...

  • Quand on traite différemment une personne ou un groupe par rapport au reste de la collectivité, on parle de « discriminations ». Des injustices vieilles comme le monde et universelles.Encore aujourd'hui, notamment dans des pays pauvres, en guerre, régis par des lois autoritaires ou minés par l'extrémisme religieux, des citoyens appartenant à des communautés minoritaires se battent pour faire respecter leurs droits.Toussaint Louverture, Olympe de Gouges, Frederick Douglass, Emmeline Pankhurst, Gandhi, Joséphine Baker, Nelson Mandela,,Eva Perón, Simone Veil, Martin Luther King, Harvey Milk, Nadia Murad. Ce livre te fera découvrir douze militants reconnus pour leur combat. Ils ont tenté d'agir à leur façon pour faire régner plus de tolérance et de justice dans leur pays, préférant la rébellion à la soumission !

  • Les routes vers le nord sont coupées. Clara, qui maîtrisait sa vie, est ballottée entre les dangers de la nature et la rage des hommes.
    Comme elle, voyageurs qui abordez Affrica, vous sentirez le souffle méphitique de l'Enfer sur terre. Pourtant, fascinés par cet énorme flux d'énergie et la puissance de Gaïa sous vos pieds, par le sourire des femmes, vous serez irrésistiblement happés.
    Quel tribut devra sacrifier Clara pour y survivre ?
    Rentrera-t-elle à Troyes, pour retrouver la terre de ses ancêtres ?
    Avec ce 5e et dernier tome, la grande saga médiévale de Christine Machureau s'achève en apothéose.

  • L'Ancien Régime n'a pas existé. Ou du moins n'a-t-il existé qu'après coup, aux yeux des Constituants de 1790, qui n'avaient à l'esprit que les dernières vicissitudes du gouvernement.
    En réalité, la monarchie de Louis XVI avait peu à voir avec celle de Louis XII. À travers deux ou trois siècles de bouleversements, le pouvoir avait évolué d'un royaume féodal à l'administration centralisée et autoritaire du XVIIIe siècle.
    Yves-Marie Bercé évoque la nature exacte de ces gouvernements. Il dépasse le court terme de la rupture révolutionnaire et présente la France des rois, ses rites, son système de valeurs, la vie quotidienne et celle de ses institutions, dans leurs constantes évolutions.

  • Bug-Jargal

    Victor Hugo

    Racontant la révolte des esclaves de Saint-Domingue en 1791, le premier roman de Hugo est un roman d'aventures visionnaire, foisonnant et baroque. En même temps que Bug-Jargal se bat pour l'affranchissement des siens, Hugo entend se libérer de l'esclavage des conventions littéraires. Un livre sur la révolte doit s'écrire dans une langue révoltée. Dans ce roman riche en abîmes et fertile en monstres, Hugo est révolutionnaire, et ne le sait pas encore.

  • Edition enrichie (introduction, notes, chronologie et bibliographie)
    Le problème de la valeur du vrai s'est présenté à nous, - ou bien est-ce nous qui nous sommes présentés à ce problème ? Qui de nous ici est Oedipe ? Qui la Sphinx ? C'est, comme il semble, un véritable rendez-vous de problèmes et de questions. - Et, le croirait-on ? Il me semble, en fin de compte, que le problème n'a jamais été posé jusqu'ici, que nous avons été les premiers à l'apercevoir, à l'envisager, à prendre le risque de le traiter. Car il y a des risques à courir, et peut-être n'en est-il pas de plus grands.
    Friedrich Nietzsche.
    C'est d'abord à une radicale remise en question de la vérité que procède Nietzsche dans Par-delà le bien et le mal (1886). Ce texte d'une écriture étincelante, férocement critique, met en effet au jour, comme un problème majeur jusque-là occulté, inaperçu, celui de la valeur. Il y destitue les positions philosophiques passées et présentes (autant de croyances), et stigmatise, en les analysant un à un, l'ensemble des préjugés moraux qui sous-tendent notre civilisation. L'entreprise, pourtant, n'est pas uniquement négative : elle débouche sur l'annonce, dans le prolongement d'Ainsi parlait Zarathoustra, de « nouveaux philosophes » - « philosophes d'un dangereux peut-être » qui devront désormais assumer l'inflexible hypothèse de la vie comme « volonté de puissance ».
    Traduction de Henri Albert, revue par Marc Sautet.
    Présentation et notes de Marc Sautet.
    Index établi par Véronique Brière - Nouvelle édition. 

  • Au bagne

    Albert Londres

    • Motifs
    • 28 March 2012

    Cayenne. Guyane française. Le bagne. C'est l'absolue folie d'une institution qu'Albert Londres, missionné par sa rédaction, va découvrir, entre l'Ile du diable et l'Ile du Salut. Dans cet espace d'exotisme et de misère crue, c'est derrière les barreaux que se rencontrent les hommes. Les tatoués, les parias, les bandits, innocents et criminels, ils sont tous là, inoubliables. Enquête, reportage, Au bagne est un de ces livres majeurs qui, par sa vérité, force les choses. Un an après sa parution, la France fermait pour toujours les portes du bagne.

  • Es-tu prêt à faire un saut dans le temps ? Enfile ta toge et tes sandales, car une fabuleuse mission t'attend à Pompéi !Sauras-tu te repérer dans cette ville romaine pleine de mystères ? Tes connaissances en histoire seront-elles suffisantes pour te permettre de ne pas te tromper ? Feras-tu les bons choix pour échapper à l'éruption qui menace ?À chaque chapitre, c'est TOI qui prends les décisions !

  • « Autant en emporte le vent et La Couleur des sentiments se rejoignent pour créer une grande saga romantique à l'américaine. » - Booklist
    Caroline du Sud, avant la guerre de Sécession.
    Privé de son héritage, Silas Toliver s'associe à son meilleur ami, Jeremy Warwick, pour monter une expédition ferroviaire vers un nouveau territoire portant le nom de Texas. Jessica, fille d'un riche propriétaire terrien, a caché un esclave fugitif. Son père veut la marier avec Silas pour sauver l'honneur de sa famille.
    Amour, mariages, amitié, trahison, tragédie et triomphe, tous les ingrédients qui ont fait le succès des Roses de Somerset sont là, avec en toile de fond l'esclavage et son abolition, la découverte de l'Ouest, la guerre de Sécession.
    Avec ce magnifique roman, Leila Meacham remet au goût du jour les grandes sagas historiques pour le plus grand plaisir de ses lectrices du monde entier.

    Une terre promise, un nouveau départ, un amour inoubliable !

  • « OUBLIEZ AUTANT EN EMPORTE LE VENT... VOICI UNE HISTOIRE QUI CAPTIVE LE LECTEUR ET EXIGE D'ÊTRE DÉVORÉE. » - Minneapolis star Tribune
    États-Unis, 1791.
    Après avoir perdu ses parents lors de la traversée de l'Atlantique, Lavinia, une jeune Irlandaise âgée de 7 ans, se retrouve domestique dans une plantation de tabac pour rembourser son passage. Placée avec les esclaves de la cuisine, sous la protection de Belle, fille naturelle du maître, Lavinia apprend à faire le ménage et le service, guidée par l'amour et la force tranquille de sa nouvelle famille. Cependant, malgré tous ses efforts, elle ne peut faire abstraction de sa peau blanche et pénètre peu à peu dans l'univers de la grande maison. Lavinia parviendra-t-elle à chevaucher deux mondes que tout oppose ?
    UNE HISTOIRE DE CLASSE, DE RACE, DE DIGNITÉ, UNE HISTOIRE DÉCHIRANTE MAIS PLEINE D'ESPOIR.

    DÉJÀ PLUS DE 100 000 EXEMPLAIRES VENDUS EN FRANCE !

  • « Le matin de son neuvième anniversaire, le lendemain du jour où Madame la gifla, Suzette pissa sur les rosiers. La cloche de la plantation n'avait pas encore sonné quand elle se réveilla en sursaut, tendit l'oreille pour écouter la respiration insouciante de Mam'zelle qui dormait au-dessus d'elle dans le lit à baldaquin, guetta d'éventuels mouvements ailleurs dans la maison endormie et, sans bruit, se leva de sa paillasse posée à même le sol. »
    Un premier acte de rébellion pour cette jeune esclave qui a grandi à l'ombre de la grande maison, tiraillée entre sa famille, là-bas dans le quartier des esclaves, et son amitié avec la fille des maîtres. Pourtant, la route vers l'émancipation est encore longue...
    De mère en fille, quatre générations de femmes noires utiliseront les seules armes dont elles disposent : patience, endurance, ruse et séduction pour survivre aux heures les plus sombres de l'histoire américaine et élever leurs enfants dans la promesse et l'espoir de la liberté.
    Lalita Tademy est née en Californie. Après une brillante carrière dans la Silicon Valley, elle se concentre sur sa seconde carrière, l'écriture. Inspirée par ses origines familiales et les problèmes actuels de racisme et de discrimination, elle écrit son premier roman en 2001.
    Au bord de la rivière Cane connaît un succès fulgurant et s'élève immédiatement au rang de classique de la littérature américaine. Ses trois fictions historiques l'ont placée en tête de liste des auteurs best-sellers du New York Times .

  • « L'écriture lyrique de Kathleen Grissom est riche en détails historiques, et ce roman peut être lu soit comme une histoire indépendante inoubliable, soit comme la suite captivante de La Colline aux esclaves. » - Publishers Weekly
    En 1810, James Pyke, 13 ans, fils d'un planteur et d'une esclave, fuit sa Virginie natale. Vingt ans plus tard, le jeune homme, qui a toujours caché le secret de ses origines, a intégré la haute société de Philadelphie et vit une passion avec une ravissante aristocrate, Caroline. Mais celle-ci tombe enceinte et, rapidement, son père menace James.
    C'est alors que Pan, serviteur et petit protégé du jeune homme, est enlevé et vendu comme esclave en Caroline. James décide de partir à sa recherche. Pourtant, dans cette Amérique sudiste impitoyable, il sait que sa tête est toujours mise à prix. Parviendra-t-il à sauver Pan au péril de sa vie ? Retrouvera-t-il Caroline, son grand amour et la mère de son enfant ?
    « Une histoire bouleversante, des personnages forts et attachants et une plume sublime, le cocktail parfait pour une excellente lecture. » - Julia Godard, Librairie Birmann Majuscule
    « Incroyablement prenant, avec des personnages qu'on adopte dès les premières pages et un décor historique passionnant ! » - Marianne Kmiecik, Librairie Les Lisières

  • La guerre entre Salamandres et Humains a pris fin. À la suite d'une dernière bataille épique, Kee Carson, tireur d'élite à bord du Templier, s'échoue sur une planète insignifiante, Seinbeck. Resté deux siècles en hibernation, il s'y éveille et apprend qu'Humains et Salamandres, descendants des naufragés, ont fini par s'allier en tribus nomades pour faire face à une menace mutuelle : les indigènes de ce monde.

  • Terre d'ébène est un des grands textes anticolonialistes. Il nous vient d'un des plus grands journalistes, pourtant aux idées politiques plutôt de droite, assez favorables à la politique coloniale. Oui, mais voilà, il s'agit d'Albert Londres. Alors, il part en Afrique pendant quatre mois, il en fait le tour, exploitations forestières, agricoles, train Congo-Océan, Dakar, Bamako, Tombouctou, Libreville, il va partout. Et sa langue, en dépit de la chaleur, il ne l'a pas dans sa poche ! Il a beau être « haut comme une pomme », il s'en prend à tout le monde : blancs de l'administration, blancs des affaires, gouvernement, petits blancs fonctionnaires de « la colonie en bigoudis » ; et se livre à un réquisitoire en règle contre un système révoltant, le « moteur à bananes », qui trahit la réalité de l'époque : « L'esclavage, en Afrique, n'est aboli que dans les déclarations ministérielles d'Europe ».


  • Ce n'est pas seulement qu'un président soit un politicien. Le pire est qu'il soit entouré de politiciens. Et nous, nous sommes des citoyens. Nous ne devons donc pas voir le monde à travers leurs yeux, en disant : « Bon, il faut faire des compromis, il faut faire ce choix pour des raisons politiques. » C'est la situation dans laquelle se trouvaient les abolitionnistes avant la guerre de Sécession, quand on leur disait : « Écoutez, il faut voir ça du point de vue de Lincoln. » Or Lincoln ne pensait pas que la première des priorités était d'abolir l'esclavage. Pourtant, le mouvement anti-esclavagiste en était convaincu. Alors les abolitionnistes dirent : « Nous allons exprimer notre propre position, et nous le ferons avec une telle force que Lincoln sera obligé de nous écouter. » Telle est notre histoire. Chaque fois qu'un progrès a eu lieu, c'est parce que les gens se sont comportés comme des citoyens, et non comme des politiciens. Ils ne se sont pas contentés de râler. Ils ont travaillé, ils ont agi, ils se sont organisés et se sont révoltés si nécessaire.
    De la désacralisation du New Deal à l'après-11 Septembre, en passant par les premiers sit-in du mouvement noir et la défense des actions de sabotage contre la guerre du Vietnam, ce recueil de textes inédits en français rassemble un demi-siècle d'interventions.


    Auteur d'Une histoire populaire des États-Unis et d'une vingtaine d'ouvrages consacrés à l'incidence des mouvements populaires sur la société américaine, Howard Zinn (1922-2010) a été tour à tour docker, bombardier, cantonnier et manutentionnaire avant d'enseigner à la Boston University. Militant de la première heure pour les droits civiques et contre la guerre du Vietnam, il a conçu son métier d'historien comme indissociable d'un engagement dans les luttes sociales.

  • Dans les années 300 après Jésus Christ, Delitis, homme de main sans scrupules, est payé pour faire disparaître une cassette volée dans une maison. Il s'apprête à la détruire lorsqu'une bribe de phrase lui revient en mémoire, « Tu as vu, toi, ce qu'il y a dedans ? ».
    La curiosité le pousse à ouvrir la cassette. Mais sa déception est de taille, nul trésor dans la boîte mais une simple coupe en pierre marron aux reflets orangés !
    Traqué, Delitis se débarrasse de sa découverte en croisant la route de nos amis Maximus, Titus et Aghiles.
    L'histoire prend alors des allures de polar : quel est ce vase ? À qui appartient-il ? Le sens de la justice, et la valeur évidente du vase, poussent nos amis à mener l'enquête et les mène à s'intéresser de près à la communauté chrétienne de Rome, persécutée par l'empereur.

  • Découvre le nouveau voyage de Jeanne, François, Louis et Bushmills à travers le temps ! Les trois cousins et leur chien sont projetés en 177 au temps de sainte Blandine. Alors que les chrétiens sont arrêtés et persécutés par les Romains, ils font la connaissance d'un jeune esclave, Matheus, et d'une famille de chrétiens qui se cachent. Vont-ils réussir à sauver leurs nouveaux amis ?Une formidable aventure dans la ville de Lyon, à l'époque romaine !

  • Spartacus

    Howard Fast

    • Agone
    • 15 August 2018



    « Avec beaucoup de douceur, Spartacus le presse : "Je dirai un mot et puis tu diras un mot. Nous sommes des êtres humains. Nous ne sommes pas seuls. Avons-nous fait des choses terribles pour qu'on nous amène ici ? Il ne faut pas que nous ayons honte et que nous nous haïssions l'un l'autre. Tout homme possède un peu de force, un peu d'espoir, un peu d'amour. Ce sont comme des graines plantées dans le coeur de tous les hommes. Mais celui qui les garde pour soi, il les voit se dessécher et mourir très vite. Si, par contre, il donne sa force, son espoir et son amour à d'autres, alors il en retrouve des réserves inépuisables. Il n'en manquera plus jamais et sa vie vaudra la peine d'être vécue. Et crois-moi, gladiateur, la vie est la meilleure chose qui existe au monde. Nous le savons. Nous sommes des esclaves. Nous n'avons rien d'autre que la vie, nous savons donc ce qu'elle vaut. Les Romains possèdent tant d'autres choses que la vie pour eux n'a pas grand sens. Ils jouent avec elle. Mais nous, nous prenons la vie au sérieux, et c'est pourquoi nous devons nous efforcer de ne pas être seuls. Tu es trop seul, gladiateur. Parle-moi un peu." »
    Dans une Rome ravagée par la corruption et l'arbitraire, où les puissants s'engraissent sur le dos des esclaves qui meurent dans les champs et les mines, un fils et petit-fils d'esclaves, Spartacus, se met dans l'esprit de changer le monde. À la tête d'une troupe d'opprimés galvanisés par la légitimité de leur révolte et surpris par leur propre force, il fera trembler Rome au cours d'une véritable guerre qui durera deux ans. Ni naïf, ni dogmatique, Spartacus rappelle avec vigueur et lucidité que rien ne justifie d'accepter indéfiniment l'injustice. Et qu'un soulèvement est si vite arrivé...
    Auteur de plus de quatre-vingt titres, parmi lesquels La Dernière Frontière, La Route de la liberté, Le Citoyen Tom Paine ou Spartacus (Agone, 2016), et de polars signés sous le pseudonyme E.V. Cunningham, dont Sylvia, Fast (1914-2003) brosse le portrait d'une période tourmentée de l'histoire américaine à travers son parcours personnel, qu'il retrace dans sa biographie Mémoires d'un rouge (Agone, 2018).

  • Publiées sous un pseudonyme en 1781 et rééditées à la veille de la Révolution, les Réflexions sur l'esclavage des nègres de Condorcet sont à ce jour le seul texte qu'un philosophe ait consacré de façon exclusive à l'esclavage.

    Ce livre de réflexion s'interroge sur les préjugés qui s'opposent à l'abolition de l'esclavage, et sur la meilleure méthode pour les combattre. Mais c'est aussi bien entendu un livre de dénonciation et de combat, au nom des lumières, pour lutter contre l'influence des intérêts esclavagistes dans l'opinion française, préparer cette dernière à l'abolition de l'esclavage des noirs et convaincre un législateur éclairé .

    Avec le recul, les limites de la pensée de Condorcet sont certes évidentes : il n'est lui-même pas exempt de préjugés à l'encontre des noirs esclaves, ne pense pas leur émancipation comme une entrée dans la citoyenneté, et ne se préoccupe pas sérieusement de leur éducation ou de leur situation économique. Pourtant, ces Réflexions sont bien un texte pionnier, sans doute le premier manifeste abolitionniste écrit en France.

    C'est aux hommes du XIXe siècle et pour une part aux esclaves eux-mêmes que reviendra le mérite de franchir le pas.

  • Alors que les américains s'affrontent entre eux pendant la guerre de Sécession, les destins se croisent, grandioses ou misérables.
    Et qui est cet étrange personnage entièrement vêtu de blanc qui semble hanter Abraham Lincoln à chaque fois que celui doit prendre une décision difficile ? Jusqu'où peut-il aller pour éviter la dislocation des États Unis et abolir totalement l'esclavage.
    Le nouveau roman de l'auteur de Bouddica et Royaume de vent et de colères.

empty