• "Un thriller psychologique qui tient en haleine jusqu'à un final renversant." Jérôme Vermelin, METRO
    "Une petite merveille ! (...) La construction de ce livre est extraordinaire." Gérard Collard, La Griffe noire
    Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière...
    ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.
    New York, 8 heures du matin.
    Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park.
    Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
    Impossible ? Et pourtant...

  • Samuel Riba est l'éditeur talentueux d'un catalogue exigeant. Néanmoins, incapable de faire face à l'émergence des nouveaux médias et de concurrencer la vogue du roman gothique, il vient de faire faillite. Il sombre alors dans la dépression et le désoeuvrement. Pour y remédier, il entreprend un voyage à Dublin. L'accompagnent quelques amis écrivains avec qui il entend créer une sorte de confrérie littéraire. Cette visite de la capitale irlandaise à l'heure du Bloomsday se double d'une déambulation dans l'oeuvre de Joyce, qui conduira notre protagoniste - bien malgré lui - jusqu'au seuil d'un mystérieux pub.
    En explorant les facettes de ce personnage complexe - sous lequel se cache peut-être bien son alter ego -, Enrique Vila-Matas interroge la notion d'identité, de sujet, et décrit le cheminement qui a mené la littérature contemporaine d'une épiphanie (Joyce) à l'aphasie (Beckett).

  • La célèbre paléographe Patricia Escalona est égorgée en pleine nuit dans la Bibliothèque vaticane, alors qu'elle y étudiait l'un des plus anciens manuscrits détenus par l'Église : le Codex Vaticanus. Près de son corps, le tueur a laissé un message codé.
    La célèbre paléographe Patricia Escalona est égorgée en pleine nuit dans la Bibliothèque vaticane, alors qu'elle y étudiait l'un des plus anciens manuscrits détenus par l'Église : le Codex Vaticanus. Près de son corps, le tueur a laissé un message codé. Tomás Noronha, travaillant sur la restauration des ruines du Forum de Rome, est appelé sur le lieu du crime par la police judiciaire italienne : il a été le dernier contact de la victime. L'historien émérite, expert en cryptologie, réussit à décoder le message du tueur et se laisse embarquer dans une enquête qui va très vite se compliquer. Un nouveau meurtre aux allures rituelles a lieu en Irlande, un autre en Bulgarie, deux nouveaux messages codés et toujours ces allusions aux Saintes Écritures. D'une victime à l'autre, d'un code à l'autre, Noronha est entraîné dans une analyse des textes bibliques particulièrement troublante. Une quête de la vérité qui va le conduire en Israël, sur les traces de la plus grande figure de l'humanité : celles de Jésus-Christ. Au fil d'une enquête haletante, José Rodrigues dos Santos propose d'aborder la vie du Christ sous un angle historique, quasi scientifique. Qui était vraiment celui qui a bouleversé le cours de l'Histoire ? Quels sont les faits que l'on peut considérer comme réellement avérés dans la Bible ? Et quels sont ceux travestis par le temps et les hommes ? Réalité historique et intrigue policière se mêlent avec grande intelligence pour faire de L'Ultime Secret du Christ un thriller qui va bouleverser les certitudes de chacun

  • À onze ans, Gael Foess a hâte d'être adulte. Elle prend soin de son petit frère sujet à des crises d'épilepsie nombreuses, apprend à conduire en cachette et envie la liberté de ses parents. Carriéristes, ils inculquent à leurs enfants l'idée que la réussite est essentielle. Lorsque le krach boursier de 2008 ruine sa famille quelques années plus tard, Gael comprend à quel point les idéaux et les ambitions peuvent être compromis. Décidée à subvenir aux besoins des siens, la jeune femme quitte son Irlande natale pour Londres et New York, où elle fréquente les galeries d'art. Car son frère a des visions lors de ses crises, qu'il peint sous forme de toiles abstraites - celles-ci pourraient bien être la clef du succès tant désiré. Jusqu'où Gael ira-t-elle pour prouver au monde combien il est facile de retourner le système contre lui ?
    Avec Sélection naturelle, Caoilinn Hughes nous livre un roman d'ambition contemporain vif, furieux et électrisant, dans lequel elle décrit des personnages à la dérive et un monde où tous les coups semblent être permis pour s'en sortir.


  • Description du livre


    Quelques jours à Londres, une virée au Pays de Galles ou une visite des Highlands d'Ecosse ? Le créateur de la célèbre méthode Assimil a conçu pour vous le compagnon moderne et indispensable de votre week-end ou séjour en Grande-Bretagne.
    °Initiation à la langue : 21 leçons d'anglais
    °Les phrases et les mots indispensables
    °Toute la prononciation
    °Toutes les situations du voyage

  • James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

    Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.
    />
    Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

    Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

  • Elle était pauvre, irrévérencieuse, sensuelle, très belle et rebelle à toute autorité, sauf à celle du génie et de l'amour.
    Elle s'appelait Molly Allgood, elle fut une comédienne célèbre et elle eut pour amant l'un des plus fameux dramaturges irlandais, John Millington Synge. C'était en 1907. Elle avait dix-neuf ans, il en avait trente-sept. Il fut son Pygmalion, elle sa muse. Ils vécurent une passion sans borne. Mais leur différence sociale et religieuse, les conventions et l'austérité de la famille Synge, leurs amis même, tout et tous s'y opposèrent.
    Jamais ils ne purent se marier et Molly Allgood rompit avec l'homme de sa vie qui mourut peu après, en 1909, rongé par le bacille de Koch. Quarante-cinq ans plus tard, on retrouve l'ancienne actrice, réduite à la misère et hantant les rues de Londres par un matin brumeux. Peu à peu, les souvenirs resurgissent, comme l'amour et le désir pour ce Vagabond qui ne l'aura jamais quittée. De tous les romans de Joseph O'Connor, Muse est sûrement le plus grand, en tout cas le plus intense.
    À chaque page, le lecteur est ébloui, bouleversé. Voilà un livre forgé de lumière et d'airain.

  • À presque 100 ans, Violette, une vieille dame étrange et révoltée chronique, vit son premier grand amour avec Boris, un espion à la retraite avec lequel elle n'est d'accord sur rien.

    Elle n'a jamais voulu d'enfant, mais se retrouve à devoir s'occuper de Bifford 3 ans, la petite fille d'Harmonie partie retrouver ses parents en Inde.
    Entre Violette et Bifford c'est à se demander qui s'occupe de l'autre.
    Violette et Bifford, désormais inséparables, partent avec Boris en Moldavie à la recherche de ses racines. Une fois sur place, par un malentendu rocambolesque, ils se retrouvent tous les trois coincés dans un immeuble en ruine où des vieux artistes farfelus des beaux-arts de Russie les retiennent en otage.

  • Adam et Christine se croisent une nuit sur le Ha'penny Bridge à Dublin. Il se tient sur le pont, prêt à sauter, désespéré. Apprenant que son trente-cinquième anniversaire approche, Christine se lance un défi incroyable : lui prouver en quelques jours que la vie vaut la peine d'être vécue. Malgré sa détermination, elle sait qu'elle lui a fait une promesse risquée. Dans cette course contre la montre s'enchaînent aventures romantiques et improbables balades nocturnes. Petit à petit, Christine s'aperçoit qu'Adam reprend bel et bien goût à la vie, mais elle n'est pas au bout de ses surprises...
    Un roman qui vous fera rire et pleurer, avec une Cecelia Ahern au sommet de son art.

    « Un drame tendre, drôle et romantique avec une pointe de tragique. »
    Marie Claire


    Titre original : How to Fall in Love, Éditeur original : HarperCollins Publishers
    © Cecelia Ahern, 2013, www.cecelia-ahern.ie
    Pour la traduction française :© Flammarion, 2014
    Couverture : Couverture : © Cordula Schaefer / Moment Open / Getty Images

  • Donald est un Anglais à la peau rose et aux cheveux jaunes, avec un gros bidon qui bouge comme de la gelée anglaise. Donald habite Paris ; il est guide touristique à la CWOL, abréviation de City Way Of Life, une compagnie touristique qui embauche n'importe qui, à moindre coût et dont le siège est installé à Dublin, pour ne payer que 0,003 % de taxe.
    Donald ne connaît rien à rien à l'histoire de Paris mais il brode merveilleusement et les pourboires sont généreux, tout comme ses conquêtes, femmes ou hommes, jeunes ou moins... C'est un guide 5 étoiles !
    Lech, son double négatif. Il vient de Pologne, parle mal le français. C'est le pire des guides mais on le garde parce qu'il est le seul à grimper les escaliers de la Tour Eiffel trois fois par jour.
    Un circuit de la CWOL en Normandie les réunit : les plages du débarquement sont évitées mais pas le spectacle, genre Madame Claude, et surtout pas l'after. Un voyage mémorable pour tous les participants.
    Pourboires « hénaurmes » pour Donald et Lech ; rires hoquetants pour le lecteur.

    Après Claude, le second roman tendre et souriant de Céline Nieszawer sera suivi d'un troisième tome, Harmonie.

    Chroniques de ceux d'à côté, la chronique sucrée/pimentée des résistants au défaitisme conformiste; des opposants à la dictature des puces informatiques.

  • En 1946, Antonin Artaud sort de l'asile de Rodez. Des amis, Arthur Adamov et Marthe Robert entre autres, s'entremettent pour lui trouver un hébergement en milieu médical, proche de Paris. Une jeune interne en psychiatrie, Paule Thévenin, âgée de vingt-trois ans, rend visite au docteur Delmas qui a une maison de santé à Ivry et avait soigné Roger Gilbert-Lecomte et la fille de Joyce. Il accepte de loger Artaud dans un bâtiment à l'écart, où il pourra écrire en toute liberté. Artaud, qui a l'habitude de dicter ses textes une fois rédigés, demande à Paule Thévenin de les taper à la machine. Il lui dicte différents textes, dont le célèbre Van Gogh le suicidé de la société. Artaud meurt en 1948. Après diverses difficultés de mise en route, les éditions Gallimard confient l'édition des OEuvres complètes à Paule Thévenin, seule capable de déchiffrer l'énorme somme des manuscrits et d'en établir une copie conforme à la lettre et à l'esprit de l'auteur du Pèse-nerfs. C'est le début de l'une des plus étonnantes aventures de l'édition contemporaine : Paule Thévenin y consacrera sa vie, son énergie et son talent de scribe et d'exégète en publiant, à ce jour, une trentaine de volumes, des premiers poèmes aux Cahiers de Rodez et aux Cahiers du retour à Paris. À l'édifice, énorme et flamboyant, des textes, s'ajoutera, en 1986, l'ensemble des dessins et portraits, qu'elle présentera en collaboration avec Jacques Derrida. Le présent livre rassemble les écrits de Paule Thévenin consacrés à Artaud : préfaces, commentaires de textes, élucidations, recherches généalogiques, entretiens, récits anecdotiques. Travaux incessants, exercices de la fidélité esthétique autant que de l'admiration familière, ces essais ont accompagné le travail de l'édition des OEuvres complètes comme un témoin, comme une lumière.

  • La haine

    Collectif

    Quand on pense à l'Irlande en littérature, on voit le soleil se coucher sur le Crépuscule celtique, on a des visions de danseurs comme Yeats et la dame en noir, Lady Gregory, on écoute les histoires de Harahan le roux. Ou bien on est ébloui par l'écriture en exil de Joyce ou le parler dublinois sarcastique de Flann O'Brien.
    Ce n'est pas de cette Irlande-là qu'il s'agit ici, mais de l'Irlande noire, celles des Pâques sanglantes de Dublin et de la guerre civile dans ce pays déchiré, contée par trois écrivains majeurs, tous les trois de Cork ; Daniel Corkery qui fut professeur d'Université dans cette ville, et deux de ses élèves devenus célèbres : Sean O'Faolain et Frank O'Connor.

  • Entre deux mondes t.1 : disparitions à Dublin Nouv.

    Niall n'est pas un homme comme les autres : il est capable de percevoir les mensonges sous la forme d'un brouillard coloré émanant des gens.
    En raison de ce pouvoir spécial, il ne fait plus confiance à personne, à l'exception de son meilleur ami, Sean, et de Saoirse, une inspectrice de la Garda, avec qui il travaille parfois, comme « détecteur de mensonges ».
    Fraîchement débarqué à Dublin, le détective Aeden espère changer de vie. Car Aeden, non plus, n'est pas un homme comme les autres. Et parmi bien des qualités, il en est une immuable : il ne ment jamais.
    Niall et Aeden étaient faits pour se rencontrer, parfaits l'un pour l'autre, pourtant cette idylle naissante est mise à rude épreuve quand une série de disparitions bouleverse la ville. Des gens qui disparaissent et réapparaissent, sans souvenirs de ce qu'il leur est arrivé ou refusant d'en parler - quand ils ne perdent pas l'esprit ou ne mettent pas fin à leurs jours. Des événements qui ne sont pas sans rappeler cette enquête qui semble poursuivre Aeden depuis Galway...

    De victime en victime, de fil en aiguille, le voile se lève. Et quand Niall découvre qui il est vraiment, ce sont leurs coeurs qui menacent de se briser.

    #Enquête #Magie #Irlande #MM
    ---
    « Très bonne lecture. Les personnages sont vraiment bons, l'enquête policière nous tient en haleine et la romance nous donne des palpitations. » - Lectrice du comité de lecture

  • En 1725, Thomas Barton, Irlandais protestant, débarque à Bordeaux dans le quartier des Chartrons muni de lettres d'introduction auprès des négociants étrangers de la ville. Deux cent soixante-six ans plus tard, le descendant en ligne directe de Thomas, devenu en son temps le plus riche négociant en vin de la cité girondine, décide de coucher sur le papier la formidable saga de sa famille. Huit générations de Barton au service du vin ont accumulé un fonds d'archives inestimable dans lequel leur histoire s'inscrit en filigrane : Thomas, dit « French Tom » ; William, le fils unique ; Hugh, victime de la Terreur, qui, dit-on, s'évada de prison déguisé en femme avec, dans ses poches, la clé de la guillotine. C'est lui qui acheta, en 1821, le château Langoa et sera à l'origine des grands crus de St-Julien. Cette saga est aussi une chronique de la vie quotidienne à Bordeaux de 1725 à nos jours dans laquelle s'inscrivent la guerre de Sept ans, les colonies, la guerre d'indépendance en Amérique, la Terreur, les débuts de l'ère industrielle, les grands problèmes vinicoles.

  • Irlande, printemps 1979. L'écho de la guerre qui ravage le nord du pays ne semble pas affecter la vie quotidienne. Quand Jane Cassidy, fraîchement débarquée de Montréal, rencontre Leo Mac Donagh dans un pub de Cobh, on a l'impression d'assister au commencement d'une heureuse idylle. Mais quand viendra l'automne, à quelques semaines de la grève de la faim qui conduira au martyre Bobby Sands et neuf de ses compagnons nationalistes, l'histoire de Jane et de Leo aura trouvé sa tragique vérité. Ce livre est l'histoire d'une passion à l'image d'un pays fascinant, fougueux et rebelle. Une apologie de la violence et du terrorisme ? Non ! Plutôt une apologie de l'amour dans sa plénitude.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La libre circulation des personnes est le grand rêve européen de ces dix dernières années. Cependant, cette nouvelle liberté ne doit pas s'exprimer au détriment de la sécurité. Aussi, la marge étant toujours très étroite entre une liberté qui émancipe et son protecteur qui restreint, les accords de Schengen ont l'ambition d'apporter une réponse originale à cette double quête de liberté et de sécurité. Signés par l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas, rejoints plus tard par l'Espagne, la Grèce, l'Italie et le Portugal, ces accords prévoient des mesures - délivrance des titres de séjour et des visas, droit d'asile, coopération policière et judiciaire, système d'information Schengen - qui se déclinent des deux principes fondamentaux de libre circulation et de sécurité. En illustrant son propos avec l'exemple français, l'auteur détaille l'ensemble de ces mesures destinées à compenser les risques inhérents à la suppression des frontières intérieures entre les pays partenaires des accords de Schengen.

  • "En effet, n'est-ce pas en prenant toute leur place dans la lutte pour transformer le monde, abolir l'oppression et les inégalités et construire une autre société, que les femmes contribuent le plus efficacement à faire avancer les idées et changer les réalités les concernant dans un sens progressif ?"
    Extrait de la préface

  • L'Irlande est une terre de passion où s'affrontent les hommes. Le rugby y constitue toutefois une entité unique. S'agit-il d'un miracle dû à quelque force mystérieuse du ballon ovale ? Derrière l'apparence lisse et officielle d'un sport plus fort que la politique, il faut aller chercher dans le passé les contradictions d'un monde complexe où l'unité se fait par le non-dit. Il n'y a pas une seule identité et une territorialité unique dans le rugby d'Irlande.

  • Entendez les mouvements de notre symphonie, le roulement sourd des Origines derrière l'allegro de la Renaissance, la fugue des visiteurs et l'andante des résidents. Petites musiques de nuit et tempêtes équinoxiales, flûtes, cymbales, et toujours le violon. Au pied des falaises, l'océan dicte la partition, et pendant que sonne le tocsin des alarmes à la tour de veille, dans l'abbatiale ruinée répond le choeur des moines. Une navigation musicale et sentimentale, simplement. Ainsi s'écrivent les histoires d'amour : un peu d'écume déposée par les vents venus du nord sur des yeux émerveillés pour faire éprouver, au-delà des mots et des images, cette passion trouble et douce qui invente une île à nulle autre semblable. Un songe. Une terre-mer. L'Irlande.

  • Thomas se leva d'un bond et la saisit par les poignets. - Tu es capable de tout, Julia. De jouer la comédie, d'assommer un homme d'une manchette et d'un tas d'autres choses aussi rocambolesques. Mais qui es-tu, bon sang ?

empty