• Huguenots, séfarades, catholiques britanniques, mennonites, morisques, frères moraves, quakers, ashkénazes... Qu'ont en commun ces populations qui parcourent l'Europe durant toute l'époque moderne ? Toutes s'inscrivent dans des communautés dont les ramifications traversent les frontières politiques, culturelles et religieuses ; toutes entretiennent des réseaux dynamiques à travers lesquels circulent informations, personnes et biens. Unis par la mémoire des persécutions, l'attachement à une terre d'origine, réelle ou rêvée, et par des liens économiques, ces groupes n'en sont pas moins extrêmement divers. Formant des minorités au sein de la cité, ils entretiennent des rapports complexes tant avec les autorités et les populations locales qu'avec les autres populations diasporiques. Cet essai explore ces tensions, entre unité et hétérogénéité, mobilité et sédentarité, marginalisation et perméabilité des frontières sociales. Aussi synthétique qu'informé, il s'adresse à la fois aux spécialistes des minorités et des diasporas, qui y trouveront une proposition de lecture globale, comme à ceux qui s'intéressent à la coexistence religieuse, aux questions d'intégration et aux migrations.

  • « La bienvenue et l'adieu » : c'est sous le signe de ce poème de Goethe que les auteurs ont souhaité placer les contributions au colloque Migrations, identité et modernité au Maghreb, tenu à Essaouira du 17 au 20 mars 2010. Ce colloque est une initiative d'universitaires français et marocains, auxquels se sont joints des collègues du monde entier, dans un engagement commun pour une lecture pluraliste de l'histoire récente du Maroc et du Maghreb. Accueilli à Essaouira et soutenu par deux instances chargées de la défense des droits humains et de la mise en application des recommandations de l'Instance équité et réconciliation, ce colloque a essayé d'aborder, de façon publique, pour la première fois dans un pays du Maghreb, la question du départ des juifs, recontextualisée dans sa profondeur historique et mise en perspective avec les flux migratoires des communautés musulmanes. Sans esquiver les dimensions spécifiques ni les enjeux politiques de ces départs, il a cherché à en réévaluer la place. Il a pour cela réintroduit au coeur du questionnement les projets migratoires, les parcours des migrants et les dynamiques de constructions communautaires. La mémoire de ces communautés migrantes est aussi celle du Maghreb, à différents moments de son histoire. Actes du colloque d´Essaouira, Migrations, identité et modernité au Maghreb, 17-21 mars 2010, publiés avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l´étranger (CCME) et du Conseil national des droits de l´Homme (CNDH). Une bibliographie établie à l'occasion de ce colloque est disponible, en pdf, à http://bibmed.mmsh.univ-aix.fr/Syntheses_Biblio/Bibliographie_Migration_identite-modernite-au-Maghreb.pdf Cet ouvrage est publié au Maroc en co-édition avec le soutien du Centre Jacques Berque. Un coffret réunissant les trois volumes est disponible aux Éditions Karthala sous l'ISBN 978-2-8111-0606-5. Prix du coffret : 44 EUR

  • « La bienvenue et l'adieu » : c'est sous le signe de ce poème de Goethe que les auteurs ont souhaité placer les contributions au colloque Migrations, identité et modernité au Maghreb, tenu à Essaouira du 17 au 20 mars 2010. Ce colloque est une initiative

  • « La bienvenue et l'adieu » : c'est sous le signe de ce poème de Goethe que les auteurs ont souhaité placer les contributions au colloque Migrations, identité et modernité au Maghreb, tenu à Essaouira du 17 au 20 mars 2010. Ce colloque est une initiative d'universitaires français et marocains, auxquels se sont joints des collègues du monde entier, dans un engagement commun pour une lecture pluraliste de l'histoire récente du Maroc et du Maghreb. Accueilli à Essaouira et soutenu par deux instances chargées de la défense des droits humains et de la mise en application des recommandations de l'Instance équité et réconciliation, ce colloque a essayé d'aborder, de façon publique, pour la première fois dans un pays du Maghreb, la question du départ des juifs, recontextualisée dans sa profondeur historique et mise en perspective avec les flux migratoires des communautés musulmanes. Sans esquiver les dimensions spécifiques ni les enjeux politiques de ces départs, il a cherché à en réévaluer la place. Il a pour cela réintroduit au coeur du questionnement les projets migratoires, les parcours des migrants et les dynamiques de constructions communautaires. La mémoire de ces communautés migrantes est aussi celle du Maghreb, à différents moments de son histoire. Actes du colloque d´Essaouira, Migrations, identité et modernité au Maghreb, 17-21 mars 2010, publiés avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l´étranger (CCME) et du Conseil national des droits de l´Homme (CNDH). Une bibliographie établie à l'occasion de ce colloque est disponible, en pdf, à http://bibmed.mmsh.univ-aix.fr/Syntheses_Biblio/Bibliographie_Migration_identite-modernite-au-Maghreb.pdf Cet ouvrage est publié au Maroc en co-édition avec le soutien du Centre Jacques Berque. Un coffret réunissant les trois volumes est disponible aux Éditions Karthala sous l'ISBN 978-2-8111-0606-5. Prix du coffret : 44 EUR

empty