• L'urgence écologique vous préoccupe et vous ne
    savez par quel bout prendre ce problème ?
    De la cuisine à la salle de bains, en passant par la
    chambre à coucher et le jardin, ce livre nous invite
    à convertir notre coeur et nos comportements dans
    toute notre maison, à partir de la vision chrétienne
    de l'écologie. Entrer dans une consommation
    responsable, préférer le réel au virtuel, savourer
    les vraies rencontres... Chaque pièce est prétexte
    à transformer notre art de vivre, à travers des
    réflexions, des témoignages et des idées concrètes.
    Pour faire de notre logement un lieu où « tout est
    lié » : notre foi, nos relations et nos actes.

  • Se servir des épluchures, une drôle d'idée ? Pas tant que ça ! Dans les fruits et les légumes, tout est bon, jusqu'au trognon ! Écorces, peaux, fanes, noyaux, pépins, graines, Alix Lefief vous donne toutes les astuces pour limiter vos déchets. Et elle vous guidera également pour faire repousser vos légumes à l'infini ! Alix LEFIEF-DELCOURT est rédactrice pour différents médias et l'auteure de nombreux best-sellers. Ses spécialités : l'alimentation, les remèdes naturels, la bio, la cuisine... Elle est l'auteure de nombreux best-sellers et a vendu près de 800 000 ex. aux éditions Leduc.s. Elle vit à Paris.




  • Quel est le rôle des abeilles domestiques et sauvages dans les milieux naturels et agricoles ? Comment vivent-elles ? Que représente aujourd'hui l'apiculture ? Dans les informations alarmistes données sur la mort des abeilles, quelle est la part des faits vérifiables et vérifiés, et celle des simples rumeurs ou des cas anecdotiques ? Les auteurs répondent à ces questions tout en faisant un point sur les causes de mortalité et les solutions possibles. Très accessible, ce livre s'adresse à toutes les personnes sensibles au rôle crucial de ces pollinisatrices hors pair et à ses répercussions sur l'agriculture.




    Date de 1ère publication


    : 2014


  • « Si les abeilles disparaissaient, l'humanité n'aurait plus que quelques années à vivre » comme ne l'a pas dit Einstein. La pollinisation et la crise qu'elle connaît alimentent tellement les passions que l'on rallierait volontiers la mémoire de nos plus grands esprits. En effet, que d'enjeux dans ces minuscules particules de pollen ! Car les plantes, en assurant avant tout leur postérité, nous donnent ni plus ni moins à vivre, à nous tous ! Mais tout comme la vie portée par ce pollen, la réalité est bien plus complexe. La nature, dans sa foisonnante biodiversité, s'est plu à multiplier les stratégies et les mécanismes de pollinisation comme les espèces pollinisatrices, bien au-delà de la seule abeille domestique. Et toute la cohorte des pollinisateurs a pu trouver chaussure à son « pied », ou s'est adaptée, a collaboré ou cherché à contourner, quand elle ne s'est pas lancée dans une véritable « course aux armements », au sein de réseaux complexes.
    Mais au-delà de ce remarquable mutualisme plante-pollinisateur, l'un profitant à l'autre, l'auteur se pose les questions fondamentales. Qu'est-ce qui dans notre assiette dépend vraiment des pollinisateurs ? Quels secteurs agricoles et quelles régions du monde sont les plus exposés à leur disparition ? Quel impact aurait cette disparition sur les plantes sauvages ? Quelles actions sont entreprises pour sauvegarder les pollinisateurs ? Le monde agricole peut-il économiser une remise en question de certaines de ses pratiques ? Toutes ces questions brûlantes sont abordées sans parti pris, à la lumière des études les plus récentes, en tordant le cou au passage à quelques légendes qui noircissent inutilement le tableau mais sans éluder les défis qui attendent l'humanité.
    Espérons que cette incroyable machinerie continue à répondre à nos propres besoins et à nous enchanter par son incroyable génie...



  • L'ouvrage retrace l'histoire du mouvement de la permaculture, ainsi que les principales influences intellectuelles ayant contribué à l'élaboration de sa proposition culturelle et politique. A partir d'une enquête, l'auteur discute également des apports de la permaculture à l'effort collectif pour imaginer les relations entre l'écologie et le social, dans le contexte actuel.


  • Cet ouvrage présente un large éventail d'algues d'eau douce et d'algues marines dans toute leur diversité. Des énigmes, des anecdotes, des balades sur le terrain ou des expériences dans sa cuisine accompagnent le lecteur à la découverte d'un monde fascinant et surprenant.



    Date de 1ère publication : 2010


  • La banquise apparaît aux premiers frimas de l'hiver et enveloppe la mer d'une gangue glacée. L'océan se fige, air et mer deviennent deux mondes séparés.
    Pour le biologiste, c'est un milieu hostile mais original, où les êtres vivants rivalisent d'ingéniosité pour survivre dans un environnement marqué par l'empreinte des saisons. Ours polaire et manchot empereur en sont les icônes les plus célèbres, mais bien d'autres espèces moins connues ont lié leur destin à celui de cet habitat exigeant.
    Le changement climatique fait planer le danger d'une disparition totale de la banquise en été à l'horizon 2030 dans l'Arctique. L'Antarctique bénéficiera d'un peu plus de répit, mais pour combien de temps ? Qui seront les gagnants et les perdants d'un tel bouleversement ?
    L'histoire des paléoclimats nous a montré l'étonnante résilience dont sont capables les animaux. Les humains ne sont pas en reste, le déclin de la banquise ouvre de nouvelles routes maritimes et ravive la convoitise des nations.
    La beauté de ces paysages polaires doit pourtant nous inviter à préserver un écosystème riche mais fragile. Rien ne sert de dompter la glace, elle doit être apprivoisée.

  • Que d'idées reçues sur le monde méconnu des araignées ! Ces animaux à huit pattes, pourtant si fascinants dans leurs modes de vie, méritent mieux que la crainte qu'ils suscitent dans l'esprit de bon nombre d'entre nous. Une peur dont on ne connaît pas vraiment l'origine. Avez-vous réellement pris le temps de les observer attentivement et de connaître leur histoire ?
    De nombreuses araignées arborent des couleurs étonnantes et certaines en changent même rapidement selon la fleur qui les accueille. Pour séduire, les mâles sont plutôt doués : ils chantent, dansent, se parfument ou offrent des gourmandises.
    Quant aux plus jeunes, elles sont capables de parcourir des dizaines de kilomètres entraînées par leur fil au gré du vent alors que d'autres vont préférer la course, le saut ou même la nage...
    En se mettant dans la peau d'une araignée, tout curieux de nature peut ici approcher cet univers soyeux hors du commun peuplé d'êtres vivants à la diversité insoupçonnée tant par l'aspect, les techniques de chasse, que par les soins apportés à la descendance ou encore leur capacité à produire cette soie si convoitée par les biotechnologies. Indispensables à l'équilibre écologique par leur rôle de prédateur, les araignées forment un maillon essentiel de la chaîne alimentaire. Et pour l'homme, sont-elles vraiment dangereuses ? Comment ces animaux sont-ils perçus à travers le monde ? Quels pouvoirs, quelles qualités leur attribue-t-on ? Que de contes et légendes les évoquent dans de nombreuses cultures !

  • Cet ouvrage est une rencontre avec les plantes. Elles font partie de notre quotidien, et pourtant, les connaissons-nous si bien ? Elles sont indispensables à toute vie sur Terre et sont les seules à savoir fabriquer leur propre nourriture. Elles sont capables de résister à des conditions extrêmes grâce à des astuces fascinantes. Certes très lentement, les plantes savent aussi se déplacer.
    Remarquables par leur taille, leur solidité et souvent par leur longévité, comment les arbres arrivent-ils à faire monter l'eau et la sève jusqu'à leur cime ? Un véritable exploit pour les plus grands qui dépassent 100 mètres de hauteur !
    Et les fleurs ? Savons-nous vraiment ce qu'est une fleur ? La réalité est souvent bien différente de ce que véhicule l'imaginaire populaire. Quant aux fruits, le langage courant les désigne souvent ainsi à très mauvais escient... Et quid des algues, des champignons, des prêles et des fougères : plantes ou pas plantes ?
    Voyons aussi comment elles s'adaptent à leur milieu et découvrons le rôle des symbioses, aujourd'hui considéré comme primordial dans les relations entre les végétaux, les champignons... et l'homme.
    Depuis la nuit des temps, nos ancêtres ont su mettre à profit les végétaux nourriciers et guérisseurs : redécouvrons-les ici avec émerveillement !


  • « Nouveau pic de pollution attendu en Île-de-France », « une vague de particules fines touche le pays », « La France suffoque »... Ces dernières années, les alertes à la pollution se sont enchaînées dans l'Hexagone, des jours durant, lors des fortes chaleurs d'été ou des vagues de froid d'hiver.



    Très médiatisée, la pollution de l'air fait l'objet d'un paradoxe auprès des Français : ces derniers la placent parmi leurs principales préoccupations environnementales mais se jugent en majorité mal informés sur le sujet ! Cet ouvrage permet précisément de répondre aux multiples questions que vous vous posez au quotidien : qu'est-ce qui pollue le plus entre les voitures, les usines, l'agriculture, les feux de cheminées ? Avec quels effets sur notre santé, ainsi que celle des animaux et des végétaux ? Et demain, comment sera notre air ?



    Dans ce livre basé sur les dernières données scientifiques et éloigné des discours inutilement alarmistes, découvrez des conseils pratiques pour limiter votre exposition à la pollution de l'air, extérieure comme intérieure, et faites enfin la chasse aux idées



    reçues. Saviez-vous que nous accusons souvent à tort les centrales à charbon allemandes de nous polluer ? Que certains gestes pour assainir l'air de notre maison aggravent au contraire la situation ?



    Cet ouvrage analyse également l'efficacité de mesures prises par les grandes villes françaises et européennes pour réduire la pollution liée au trafic routier.


    Des idées, il y en a à foison, comme vous le découvrirez dans notre petit tour du monde des innovations aussi ingénieuses qu'insolites !

  • Progressivement, nous prenons conscience de la vulnérabilité des sols et des enjeux majeurs qu´ils représentent. Pour nourrir la planète, il faut maintenir leur fertilité, sans les épuiser. Et pour qu´ils jouent pleinement leur rôle de régulateur du climat, il faut en contrôler les changements d´usage, inventer de nouveaux modes de mise en valeur.
    Sols des montagnes, des plaines alluviales, des déserts... Très différents, ils portent nos champs, nos forêts, nos villes, et conservent les vestiges de nos civilisations. Aujourd´hui, le séquençage de l´ADN des sols permet de remonter dans le passé de notre environnement. Soumis à une érosion accrue, aux transferts de fertilité, aux pollutions et à bien d´autres risques, les sols gardent la mémoire des plantes qui y ont poussé, des interactions de la faune et des microorganismes, des travaux et des agressions de l´homme.
    Sous forme de 80 questions, au fil de schémas efficaces et d´exemples variés, ce livre relève le défi d´expliquer simplement comment fonctionne un sol, ce qui le caractérise, et raconte la vie de ses habitants, d´une richesse insoupçonnée. Des éléments de base pour suivre les débats actuels, et aussi pour découvrir cette face cachée de notre monde qu´est le sol.


  • Trop longtemps dépendante des seuls herbicides, l'agriculture doit évoluer vers une gestion des plantes adventices qui s'appuie sur un ensemble de pratiques culturales et de régulations écologiques intégrant tous les enjeux environnementaux. Cet ouvrage explore les stratégies de gestion durable des plantes sauvages des champs faisant appel aux principes de protection intégrée et à une démarche « agroécologique ».


  • Avec plus d'un million d'espèces déjà répertoriées, la classe des Insectes est la plus vaste du règne animal. Quels sont les secrets de la réussite de nos voisins à 6 pattes ? Leur succès repose sur d'exceptionnels trésors d'inventivité.
    Premiers animaux à conquérir les airs par le vol, les insectes ont inventé la reproduction par clonage, les antibiotiques, le braconnage, l'antigel, les flashs codés de lumière froide pour communiquer, l'élevage des pucerons et la culture des champignons pour se nourrir, les manipulations génétiques pour asservir leurs hôtes...
    Parfois domestiqués par des plantes ou transformés en zombies par des vers parasites, ils s'adonnent au suicide, au cannibalisme et au rapt, mais exercent la solidarité familiale. Ils expriment une sexualité débridée, se livrent au viol et à l'inceste, pratiquent l'infanticide mais entretiennent des pouponnières.
    Avec l'homme, leurs relations se révèlent aussi contrastées que les rôles qu'ils jouent dans son environnement. Ils sont tour à tour tueurs en série sous les tropiques ou alliés des chirurgiens, « Attila » des cultures ou auxiliaires des agriculteurs, fournisseurs officiels des joailliers ou armes biologiques pour les militaires, cobayes pour les généticiens ou sources d'inspiration pour les architectes. Et modèles d'études pour d'infatigables entomologistes.
    Parcourant, souvent avec humour, l'immense diversité des espèces d'insectes, ce livre explore en 34 facettes thématiques les caractéristiques les plus instructives et les moeurs les plus intrigantes de ces animaux.
    Si ces Lilliputiens fascinent à ce point les Gullivers que nous sommes, c'est sans doute parce que leur observation prolonge nos interrogations sur nos propres fonctionnements sociaux et nos capacités d'adaptation.

  • Véritables observatoires de la diversité biologique végétale, les quelque 1775 jardins botaniques recensés dans le monde permettent au public de découvrir plus de six millions de plantes, des plus discrètes aux plus majestueuses. Créés au moment de la Renaissance italienne, les premiers jardins botaniques - de petite taille - suivent des canons formels très différents, pas toujours en cohérence avec les critères esthétiques de l´art des jardins de leur époque. Avant tout à vocation scientifique, ils connaissent une large expansion du XVIe au XVIIIe siècle, notamment au sein des grandes universités européennes. Puis, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, alors que l´art des jardins est profondément modifié par l´introduction de l´art paysager, les jardins botaniques sont amenés à répondre à de nouvelles demandes scientifiques et techniques. Les besoins de connaissances nécessitent la création de lieux de présentation de superficie étendue, parfois spécialisés, comme les arboretums. Quels rôles vont jouer les paysagistes dans ce contexte inédit ? Quelles vont être les missions des nouveaux jardins botaniques ? Comment leur aménagement va-t-il évoluer ? Au-delà de ces questions et de leurs réponses, l´auteur nous invite à découvrir les écoles de botanique, les jardins d´essais ou d´acclimatation installés dans les empires coloniaux dès le milieu du XIXe siècle ainsi que les « jardins reposoirs », lieux d´attente des plantes vers de nouvelles destinations. L´étiquetage des végétaux, les graineteries, les échanges de plantes, les index seminum, les herbiers et autres collections sont autant de facettes moins connues des jardins botaniques qui viennent enrichir cette présentation. Depuis leur création, l´intérêt porté aux jardins botaniques, leurs fonctions, leur configuration ont connu des évolutions considérables. La société du XXIe siècle saura-t-elle les préserver et les valoriser, pour les besoins de la science comme pour notre plus grand plaisir ?

  • Lorsque l'on examine la situation présente de la planète, les évolutions de ces dernières décennies et les tendances futures, il semble justifié d'utiliser l'expression de « Développement non durable ». Sous l'âge de l'Anthropocène le fonctionnement des sociétés modernes bouleverse les équilibres écologiques. Le changement climatique est en passe d'aggraver encore ces impacts, alors que son traitement demande des changements profonds dans l'économie. Enfin, les politiques menées sous l'égide du Développement durable révèlent leurs lacunes sur le long terme. Que sera l'avenir ?

    Ingénieur agronome, docteur en sciences (PhD), Philippe Bourdeau est directeur honoraire à la Commission européenne. Il est également professeur honoraire, président-fondateur de l'IGEAT (Institut de gestion de l'environnement et d'aménagement du territoire) à l'Université libre de Bruxelles. Il est membre émérite de la Classe Technologie et Société de l'Académie royale de Belgique.


    Ingénieur physicien, licencié en philosophie et docteur en sciences de l'environnement, Edwin Zaccai est professeur à l'Université libre de Bruxelles. Il est membre associé de la Classe Technologie et Société de l'Académie royale de Belgique.


    Ingénieur commercial, Roland Moreau, il a dirigé Greenpeace Belgique durant 4 ans et est depuis 2003 le directeur-général Environnement du SPF Santé Publique.


  • L'auteur analyse l'évolution des idées depuis le début du XXe siècle, où l'on se préoccupait de protéger la nature, jusqu'à nos jours, où il est question de gérer la biodiversité. La réflexion s'ouvre sur l'évolution

    qui en résulte dans la pratique du métier de chercheur.

  • La biodiversité joue de nombreux rôles, à la fois source et produit du bon fonctionnement des écosystèmes dont dépendent les services écosystémiques. Dans un contexte de pressions toujours croissantes sur les milieux naturels, les études sur les valeurs de la biodiversité et les services écosystémiques aident à mieux comprendre les interactions entre nature et sociétés, à anticiper les bouleversements à venir et à concevoir des mesures de gestion appropriées. Cet ouvrage découle d'un séminaire qui a mobilisé plus de 40 scientifiques issus d'une grande diversité de disciplines : écologie, philosophie, géographie, droit, économie, génétique, anthropologie, sciences politiques. Il a fidèlement conservé la libre expression de perspectives parfois divergentes afin de restituer la dimension dynamique et vivante des processus d'avancée des connaissances. Trois thèmes y sont abordés : la question des valeurs de la nature en général, les relations entre biodiversité et bien-être humain à travers les services écosystémiques, et enfin les différentes formes d'opérationnalisation de ce concept. Nous espérons qu'à sa mesure, il participera à alimenter le nécessaire débat de société sur notre rapport à la nature.

  • L'utilisation massive des produits carbonés fossiles a permis un développement énergétique et chimique sans précédent. Mais charbon, gaz et pétrole, dont la ressource n'est pas inépuisable, provoquent également d'importants bouleversements sur l'environnement. D'autres sources énergétiques et de carbone doivent donc être recherchées pour remplacer au moins partiellement les produits fossiles. Les végétaux (matière agricole, bois, algues) pourraient constituer une véritable alternative, tant en ce qui concerne le secteur énergétique que celui des matériaux et autres produits dérivés du pétrole. Substituer au pétrole une matière organique d'origine biologique, végétale, permet de considérer une nouvelle chimie dite « chimie issue du végétal » ou « chimie biosourcée ». Cette forme de chimie, ancienne à l'origine, est une chimie « douce », économe en énergie, peu polluante, dont le surcoût apparent n'est en fait que relatif. Cet ouvrage analyse ces aspects et montre comment les produits végétaux peuvent être une alternative, tout au moins partielle, à la pétrochimie.

  • Au cours de l'évolution des organismes vivants, la photosynthèse a été le processus principal de l'élaboration de la matière organique sur notre planète. Phénomène complexe, la photosynthèse implique des mécanismes à la fois physiques et biochimiques par lesquels les plantes et certaines bactéries utilisent l'énergie solaire pour assimiler le carbone du gaz carbonique de l'atmosphère (phase lumineuse), l'incorporer et synthétiser ensuite les molécules organiques du monde vivant (phase métabolique).
    Dans cette approche résolument originale, le déroulement de la phase lumineuse est d'abord exposé à partir d'un modèle simple, Chlorobium, une bactérie verte vivant en anaérobiose, manifestant une photosynthèse dans émission d'oxygène (photosynthèse anoxygénique). Il est ensuite détaillé pour les organismes émetteurs d'oxygène à la lumière (photosynthèse oxygénique), principalement les plantes supérieures, mais aussi les algues et les cyanobactéries.
    Sur la phase métabolique, l'ouvrage offre un point complet des connaissances biochimiques, moléculaires et génétiques en matière d'équipements enzymatiques et de régulation in situ de leurs activités. Les auteurs étudient également le rôle des facteurs de l'environnement sur l'activité photosynthétique à travers les échanges entre plantes et atmosphère.
    Cette nouvelle édition fait état des avancées scientifiques les plus remarquables sur les nanostructures de la machinerie photosynthétique, sans oublier les nouvelles applications qui découlent de ces progrès ni les effets sur le climat dans le contexte du réchauffement planétaire.
    Pédagogique et largement illustré, muni d'un index indispensable, ce livre s'adresse à un lectorat scientifique très large : étudiants des universités, candidats aux concours du Capes et de l'agrégation, enseignants en agronomie, pharmacie et biologie.

  • Que connaît-on des tortues marines ? Qui sont-elles ? Combien y a-t-il d'espèces à travers le monde ? Sont-elles présentes dans toutes les mers ? Comment vivent-elles ? Comment se reproduisent-elles ? Pourquoi revenir pondre sur la plage où elles sont nées ? Comment font-elles pour la retrouver ?
    Autant de questions sur ces animaux emblématiques et mystérieux qui appartiennent au groupe des reptiles. Ils ont colonisé les océans il y a plus de 100 millions d'années et ont peu évolué depuis, semble-t-il. Sept espèces évoluent dans les zones intertropicales et tempérées des océans du globe où elles passent l'essentiel de leur vie. Des scientifiques tentent de percer les mystères de leur adaptation à la vie marine, de leurs cycles migratoires et de leur étonnante longévité. Une longévité durement mise à l'épreuve par les nombreuses menaces qui pèsent sur ces navigatrices hors du commun.
    Au travers de ces 70 questions richement illustrées, émaillées d'anecdotes historiques ou littéraires, ce guide vous propose d'en apprendre un peu plus sur la vie mystérieuse de ces infatigables baroudeuses !

  • La mer et les océans évoquent les loisirs, les courses autour du monde, la pêche et de nombreuses autres activités. Une partie de la bioressource marine nourrit quotidiennement des millions de personnes. Mais si la mer nourrit, elle peut aussi soigner, guérir et participer à notre bien-être : nouveaux anti-douleurs, anti-cancéreux et antibiotiques, nouveaux actifs en cosmétologie, préservation de notre environnement,...
    Il existe pourtant, dans cette biodiversité, une composante invisible que l´on a vraiment peu considérée jusque ces dernières années : la composante microbienne. Les microorganismes ont pour une majorité d´entre eux, développé des stratégies de défense, de survie et d´adaptation à des modifications de leur environnement. Cela est encore plus vrai au niveau des écosystèmes que l´on peut qualifier d´extrêmes ou d´atypiques du fait de conditions physico-chimiques particulières.
    C´est dans cette capacité de défense que se trouvent peut-être de nouveaux médicaments et approches thérapeutiques, de nouveaux biopolymères et autres molécules pouvant répondre à des problèmes actuels de société.
    Cet ouvrage aborde quelques unes des opportunités que nous proposent ces microorganismes et les espoirs mis dans ce que l´on appelle les biotechnologies bleues.
    Des zooms sur l´actualité de la recherche, passée et présente, intéresseront le lecteur curieux des progrès offerts par Dame Nature.

  • Le lac Tchad et son avenir sont au coeur des préoccupations politiques régionales et internationales. Cet espace vital, à la charnière de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale, a longtemps fasciné, depuis les géographes arabes au Moyen-Âge jusqu'aux explorateurs européens du XIXe siècle. Il suscite aujourd'hui des interrogations fortes sur l'environnement, l'eau, le climat et le développement régional. Le lac Tchad va-t-il s'assécher ? Quelles seraient alors les conséquences pour les 13 millions d'hommes qui en dépendent, sur un rayon de 300 km ? Les discours publics qui traitent de l'avenir du lac Tchad, le plus souvent alarmistes, sont dans l'ensemble sources d'une grande confusion et entretiennent une image brouillée de la situation. Une connaissance précise des réalités est pourtant nécessaire pour construire une vision partagée de cet avenir et adopter une stratégie qui permette de relever les défis du développement durable du lac. La Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) a commandé à l'Institut de recherche pour le développement (IRD) une expertise collégiale sur la préservation et le développement du lac Tchad. Cette expertise, réalisée par un collège d'experts pluridisciplinaire et paritaire Nord-Sud, recense les connaissances actuelles sur le lac et identifie les différents choix politiques susceptibles de stimuler son développement. Elle aboutit à une série de recommandations utiles aux décideurs politiques en matière de soutenabilité environnementale, de sécurité alimentaire et d'emploi.

  • Les villes du futur ressembleront-elles au paradis sur Terre, assurant bien-être et santé à tous les citadins ?
    La question peut surprendre, ville et santé n'ayant pas toujours fait bon ménage dans l'imaginaire collectif. Pourtant de Paris à Tokyo, en passant par Zurich ou - plus proche de chez nous - par Nantes, Toulouse, Lyon ou Grenoble, élus, chercheurs, entreprises et simples citoyens travaillent main dans la main pour inventer les métropoles du futur où il fait bon vivre...
    Devenues des laboratoires à ciel ouvert, les villes érigent des bâtiments à énergie positive, se convertissent à la mobilité douce, réintroduisent la nature dans l'espace urbain, inventent de nouvelles formes de « vivre ensemble »... Mais de nombreux défis restent à relever afin d'améliorer nos conditions de vie en ville : réduction de la pollution, gestion des déchets, accès à une alimentation saine...
    Grâce au concours d'une douzaine d'experts, cet ouvrage - ni écolo béat ni techniciste aveugle - explore les mutations en cours en pointant les avancées comme les limites. Chacun peut alimenter sa réflexion et choisir en connaissance de cause s'il préfère être un rat des villes ou un mulot des champs !

  • Née dans l´océan ancestral il y a plus de 3,8 milliards d´années, quand les premières cellules se sont clonées par scissiparité, la vie s´est ensuite diversifiée avant d´exploser sur les continents. Bien plus qu´un simple inventaire d´espèces élaboré depuis plusieurs siècles, la biodiversité se définit comme l´ensemble des relations entre les êtres vivants et leur environnement : c´est la fraction vivante de la nature. Elle est actuellement très menacée par la croissance démographique et l´urbanisation, la destruction et la contamination des milieux naturels, la surexploitation des ressources, l´introduction anarchique d´espèces et le réchauffement climatique. Saurons-nous, au XXIe siècle, mettre fin à cette crise écologique sans précédent ?

empty