• - 50%

    Un moine, un philosophe, un psychiatre. Depuis longtemps, ils rêvaient d'écrire un livre d'ensemble, pour être utiles, pour apporter des réponses aux questions que tout être humain se pose sur la conduite de son existence. Quelles sont nos aspirations les plus profondes ? Comment diminuer le mal-être ? Comment vivre avec les autres ? Comment développer notre capacité au bonheur et à l'altruisme ? Comment devenir plus libre ?... Sur chaque thème, ils racontent leurs expériences, leurs efforts et les leçons apprises en chemin. Chaque fois, ils nous proposent des conseils. Leurs points de vue sont différents, mais ils se retrouvent sur l'essentiel. Un livre limpide et lumineux pour apprendre le métier de vivre.

  • Entre l'épopée d'Alexandre et l'établissement par Auguste de l'ordre impérial romain s'étend une période de trois siècles, dont l'histoire complexe et tourmentée est moins familière à l'homme d'aujourd'hui que la brillante époque de la Grèce classique, qui la précède. Pourtant peu de périodes de l'histoire se sont montrées aussi riches d'expériences et d'innovations. Dépositaire des traditions classiques, qu'elle révérait, la civilisation hellénistique fit aussi preuve, en maints domaines, d'une étonnante audace et d'une fécondité dont nous sommes toujours les bénéficiaires, souvent sans le savoir. Il était nécessaire d'en esquisser un bilan, pour compléter le tableau de la civilisation grecque archaïque et classique proposé dans un autre ouvrage de cette collection.L'auteur a conçu ce livre comme une suite du précédent, dont il suppose que les thèmes essentiels sont connus du lecteur. Il a tenté de définir, en multipliant les exemples, ce que les Grecs hellénistiques ont conservé de l'âge antérieur et maintenu en vie, à côté des solutions nouvelles auxquelles ils ont été conduits, à l'occasion, par le jeu du hasard ou sous la contrainte des faits, par les contacts avec les autres peuples ou par la hardiesse de leur propre esprit. On voudrait que cette peinture nuancée, tout incomplète qu'elle demeure par la force des choses, aidât à mieux apprécier, dans une juste perspective historique, une époque chatoyante et pleine d'attraits qui reste encore, sous bien des aspects, mal connue.

  • Les Romanov

    Marina Grey

    Quel nom, autre que Romanov, pourrait faire surgir l'ancienne Russie des ombres du passé, nous entraîner à Moscou et à Saint-Pétersbourg dans la splendeur des palais et des églises, dans la froideur hideuse des geôles...
    Entre avril 1613 où Michel, le premier tsar Romanov, quittait le couvent Ipatiev (à Kostroma) pour se faire couronner et avril 1918 où Nicolas II, le dernier tsar Romanov, entrait, prisonnier, dans la "maison Ipatiev" (à Ekaterinbourg) où la mort l'attendait, il s'est passé trois cent cinq ans.
    Dix-huit tsars et tsarines Romanov se sont succédé sur le trône ; en ces souverains qui ont fait la Russie, législateurs, conquérants ou... fantoches, Marina Grey a découvert des hommes et des femmes passionnés ou nostalgiques, tendres ou cruels. Son formidable talent d'évocation, sa connaissance de l'ancienne Russie lui permettent de rentrer dans l'intimité de cette famille hors du commun, de traduire leurs joies, leurs peines, leurs folies, leurs violences. Si les faits, les évènements, n'étaient pas scrupuleusement respectés, on pourrait penser à un "roman des Romanov".
    Il est, de toute façon, vrai qu'en Histoire, la réalité dépasse souvent la fiction...

    Marina Grey, née Marina Denikine, productrice de radio et de télévision, écrivain, est une spécialiste reconnue de la Russie des tsars qu'elle a évoquée dans Enquête sur le massacre des Romanov et Mon père, le général Denikine.

empty