• Pour que la crise économique cesse de nous imposer son manque à penser, que les acquis dans le domaine de l'enfance soient sauvegardés et que perdure la créativité dont ils sont porteurs. Les connaissances acquises depuis plus d'un demi-siècle dans la compréhension du développement du jeune enfant et du rôle de son environnement ont transformé l'ensemble des pratiques autour de la petite enfance. Pourtant, on ne cesse actuellement de leur porter atteinte, parfois violemment, souvent insidieusement... L'écart se creuse, au fil des jours, entre ce que l'on sait, ce que l'on fait... et ce que l'on nous fait faire.

  • « Cet ouvrage est né d´une insatisfaction profonde concernant les discours en vigueur sur la scolarisation en banlieue. » Au terme de sept années d´enquêtes sur le terrain, constatant l´inégalité des chances entre établissements de banlieue défavorisés et établissements « ordinaires », Agnès van Zanten analyse avec finesse les processus multiples qui participent à la construction d´une ségrégation et d´un ordre scolaires que les acteurs locaux s´avèrent impuissants à transformer et dont ils finissent par s´accommoder.
    À travers la notion d´« école de la périphérie », ce livre met en lumière, de façon originale, le rôle des dynamiques locales dans la reproduction et la transformation des systèmes scolaires. Il intéressera enseignants et parents, élus et responsables éducatifs, étudiants et chercheurs en sciences sociales et en sciences de l´éducation.

    Postface inédite de l´auteur.

     

  • Qu'est-ce qui se pense et qui se fait au sein de la crèche ? Comprendre pour agir constitue un défi pour la reconnaissance de ce qui se joue, tout au long de la journée, auprès des tout-petits. L'accueil de la petite enfance se doit de mobiliser des ressources pédagogiques qu'il ne s'agit pas d'ânonner et de marteler, mais d'expliquer avec volonté de précision et avec force de conviction. Les auteurs donnent à voir comment construire dans la durée, et par un agir réflexif systématiquement mis en oeuvre, un socle de pratiques éducatives, qui concrétise ce qui est dû à l'enfant et à ses parents bien mieux que l'idéal affiché dans des projets éducatifs du « devoir être ou devoir faire ».

  • Le Conseiller Principal d'Éducation (CPE) exerce exclusivement en France dans les établissements scolaires du second degré, où persite encore une représentation de son métier influencée par son héritage historique et par la division du travail éducatif à l'oeuvre dans le système scolaire. L'une de ses principales missions consiste à accompagner le parcours scolaire des élèves sur les plans pédagogique et éducatif, tout en contribuant à l'organisation de la vie collective dans l'établissement. Réalisée à partir d'une thèse de doctorat en sciences de l'éducation, cette étude vise à donner une plus grande visibilité à l'action pédagogique menée par le CPE dans l'exercice de ses fonctions : comment ce professionnel de l'éducation réussit-il à osciller entre les pôles individuel et collectif de son activité ? Comment vit-il cette posture en équilibre entre éthique de l'accompagnement et responsabilité liée à l'objectif de socialisation des élèves ? L'approche compréhensive proposée ici a été guidée par une vision systémique du métier analysé dans ses dimensions, éthique, sociale, institutionnelle et subjective. La méthodologie a consisté en une analyse qualitative d'entretiens de recherche menés auprès des praticiens pour recueillir le récit de leur expérience vécue, suivie d'une étude confirmatoire par questionnaire. Les résultats éclairés par le concept de care mettent en évidence la cohabitation de trois types de posture chez le CPE selon différents moments pédagogiques de sa rencontre avec l'élève. Ils ouvrent vers de nouveaux champs de recherche autour de la création de collectifs de travail au sein de l'établissement et des possibilités d'autonomisation des élèves.

  • Une invitation à inventer une clinique de l'accueil de la souffrance psychique en institution, à refonder une psychiatrie à visage humain. Malgré les emp êchements d'ici et d'ailleurs, y compris ceux qui sont à l'intérieur de chacun, il s'agit d'inventer et de créer de nouveaux possibles en psychiatrie et dans toutes les institutions du médico-social. La psychothérapie institutionnelle est une méthode qui cultive l'inventivité. Les auteurs témoignent de leur engagement à en faire vivre les développements, en dépit de tout ce qui semble s'y opposer.


  • "L'éducation de nos enfants : apprendre, désapprendre et réapprendre."

    "Hâtons-nous de former nos étudiants pour qu'ils s'adaptent à un monde global et numérique."

    "Au lieu de gérer les rentes académiques, développons les talents pour

  • L'intelligence artificielle (IA) propulse l'innovation dans de nombreux domaines et transforme toutes les sphères d'activité. L'essai Osons l'IA à l'école aborde ce que le grand public doit savoir pour comprendre l'IA et ses impacts sociétaux : l'origine de l'intérêt qu'elle suscite, ses promesses, les bouleversements qu'elle peut créer sur le marché du travail, ses enjeux éthiques. Les machines dotées d'IA réalisent des tâches cognitives beaucoup mieux que les humains. Alors, que doivent acquérir les jeunes pour s'épanouir dans une société qui évolue si rapidement ? L'arrivée de l'IA accroît l'urgence d'adopter des pratiques éducatives mieux adaptées aux besoins des élèves. À l'aide d'exemples concrets, les auteurs montrent comment l'IA appliquée à l'éducation offre aux élèves des expériences d'apprentissage personnalisées et stimulantes, qui tiennent compte de leur rythme et de leur façon unique d'apprendre.

  • Après avoir résumé simplement la physiologie et le développement de l'asperge, ce guide présente de l'information indispensable pour le choix du site, la préparation du sol, les cultivars, les méthodes d'établissement, la gestion d'entretien, l'irrigation et la récolte de l'asperge. Photos à l'appui, il décrit les maladies et les insectes susceptibles d'attaquer ce légume. Et pour répondre aux exigences de qualité des marchés, il explique son conditionnement et sa conservation postrécolte.

  • Gérer les conflits au collège et au lycée est le sixième ouvrage de la collection Master Class, la boîte à outil des enseignants.

    Découpé en 22 fiches synthétiques et écrit par un enseignant de terrain, cet ouvrage s'adresse aux enseignants du second degré, ainsi qu'à tous ceux qui souhaitent le devenir.

    Ayant pour objectif de présenter les différentes formes de conflits pouvant survenir dans les collèges et les lycées, il propose de nombreux témoignages et apporte des solutions concrètes à chacune des situations présentées.

    L'ouvrage aborde ainsi les multiples points de tension pouvant naître dans les relations entre l'enseignant et ses élèves, mais également avec les parents d'élèves ou encore avec sa hiérarchie. Il présente le droit applicable et l'environnement juridique, et permet d'explorer de nombreuses pistes de résolution des conflits, tant par l'action individuelle que par la mobilisation des équipes pédagogiques, le recours aux personnels de la communauté éducative ou à des partenaires extérieurs.

    Le public : Enseignants du secondaire, toutes filières confondues.

  • Moncoutant, France, 1684. Mérance Duvernay, 16 ans, possède un talent de guérison par les plantes. Promise à un jeune médecin prétentieux, elle refuse ce mariage imposé par son père, un pasteur protestant. Accueillie par un maître apothicaire, Mérance deviendra apprentie au sein de sa boutique. Mais, à la mort de son mentor, elle part à la recherche des membres de sa famille, qui ont dû s'expatrier pour survivre en raison des conflits religieux. Se déroulant à l'époque de la révocation de l'Édit de Nantes, lors du Grand Siècle, cette intrigue entremêle avec soin les thèmes des corporations et de la sorcellerie. La Protégée de l'apothicaire se révèle un excellent premier roman de Stéphanie Tétreault, avec ses personnages attachants, ses scènes remplies d'émotion, ainsi que ses notions historiques bien intégrées au récit.

  • Autobiographie de Norah Shariff qui risque de créer des remous, le livre Les Secrets de Norah nous amène dans un monde dur, rempli d'obstacles s'interposant entre sa famille immédiate et la liberté. En effet, elle a grandi dans un enfer créé à la fois par les comportements abusifs et violents d'un père dégénéré, les stricts préceptes de ses grands-parents, et dans un système religieux opprimant. Elle-même victime des conjonctures, Norah cherche malgré tout à constamment épauler, voire surprotéger sa mère, qui subit quotidiennement un véritable calvaire où la violence tant physique que psychologique est de mise. Avec le temps, Norah se rend bien compte qu'elle est en train d'y laisser sa vie en entier. Cependant, sa force de tempérament et son audace seront ses deux clés maîtresse pour se libérer de ses horribles entraves.

empty