Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • 1794, an II de la république. Buonaparte, qui vient de faire merveille en Italie après avoir repris Toulon aux Anglais, est général de brigade. Il a 25 ans. À Paris, la Terreur s'achève. Mais après la chute de Robespierre, les royalistes refont surface, menaçant l'existence même des acquis révolutionnaires. Pour protéger la Convention, on fait appel au fougueux et ambitieux général. Qui, en échange des pleins pouvoirs, accepte de prendre la défense de la capitale. À un contre dix. Contre toute attente, la bataille est gagnée. Buonaparte y gagne une envergure politique peu commune...Adossé à la rigueur d'écriture et au souci d'exactitude documentaire qui sous-tend toute l'oeuvre de Jacques Martin, voici, essentiellement centré sur la légendaire campagne d'Italie, le deuxième volume de l'épopée inspirée par le créateur d'Alix et Jhen, entièrement consacrée à celui qui demeure certainement le plus célèbre personnage de l'Histoire de France. Ni « on dit », ni rumeurs, ni contres vérités : enfin un authentique Napoleone Di Buonaparte !

  • 15 mai 1779. Un jeune garçon de la noblesse corse, dans sa dixième année, entre à l'école Royale militaire de Brienne, en Champagne. Tandis que se lève doucement sur le monde le vent des révoltes, l'enfant, au fil de ce premier tome, devient un jeune homme, puis un adulte qui prend de l'étoffe. D'abord élève officier du Roy, puis sous-lieutenant, puis capitaine de la convention, jusqu'au 5 floréal an II.Un parcours de vie souvent éloigné de ce que l'on imagine, ou de ce qu'on écrira.

    Adossé à la rigueur d'écriture et au souci d'exactitude documentaire qui sous-tend toute l'oeuvre de Jacques Martin, voici une nouvelle épopée historique inspirée par le créateur d'Alix et Jhen, entièrement consacrée à celui qui demeure certainement le plus célèbre personnage de l'Histoire de France.

    Ni « on dit », ni rumeurs, ni contres vérités : enfin un authentique Napoleone Di Buonaparte !

  • Inspiré par la passion de Jacques Martin pour l'histoire, une évocation en bande dessinée du plus célèbre personnage historique français.

    1799 - ou, comme on le dit alors, Vendémiaire an VIII : de retour d'Égypte, Bonaparte est accueilli triomphalement partout où il passe. Un moment décisif pour le général conquérant. Investi d'un flair politique exceptionnel, et tirant parti des faiblesses d'un système institutionnel à bout de souffle, Bonaparte met fin au Directoire avec le coup d'Etat du 18 brumaire. Une nouvelle organisation politique, le Consulat, prend les rênes du gouvernement de la France, prélude à une conquête du pouvoir encore plus radicale et à un règne personnalisé à l'extrême : l'Empire.
    Suite de la vie de Napoléon Bonaparte en bande dessinée. Adossé à la rigueur d'écriture et au souci d'exactitude documentaire qui sous-tend toute l'oeuvre de Jacques Martin, ce troisième volet de l'évocation du plus célèbre personnage de l'Histoire de France s'étend du retour d'Egypte jusqu'à la naissance en 1811 du roi de Rome, héritier de Napoléon 1er. Un peu plus d'une décennie exceptionnelle par son intensité et sa richesse historique, évoquée avec passion par Torton (dessin) et Davoz (scénario).

  • 15 août 1811. Alexandre, tsar de toutes les Russies, masse ses armées menaçantes aux frontières de la Pologne. Napoléon prend l'initiative et la campagne de Russie commence. Malgré ses victoires, la Grande armée est forcée par le froid de faire retraite...

    C'est la Bérézina... Puis très vite la campagne de France où se succèdent les trahisons. Napoléon abdique et part pour l'île d'Elbe. Rapidement les Bourbons de France se font tellement détester que le retour de l'Empereur est un triomphe. Hélas, l'Angleterre, la Prusse et l'Autriche ne l'acceptent pas, des milliers d'hommes s'approchent des frontières de la France par la Belgique : Waterloo !

    Sur l'île de Sainte Hélène où le "général Bonaparte" est envoyé, qui versera le poison mortel dans le verre de l'exilé ?

empty