• Holy Motors

    Léos Carax

    De l'aube à la nuit, quelques heures dans l'existence de Monsieur Oscar, un être qui voyage de vie en vie. Tour à tour grand patron, meurtrier, mendiante, créature monstrueuse, père de famille... M. Oscar semble jouer des rôles, plongeant en chacun tout entier, mais où sont les caméras ? Il est seul, uniquement accompagné de Céline, longue dame blonde aux commandes de l'immense machine qui le transporte dans Paris et autour. Tel un tueur consciencieux allant de gage en gage. A la poursuite de la beauté du geste. Du moteur de l'action. Des femmes et des fantômes de sa vie. Mais où est sa maison, sa famille, son repos ?

  • Noémie et Priscilla, deux adolescentes de milieu modeste, nourrissent la même violence, la même révolte contre le monde. Elles inquiètent fortement leurs proches qui les sentent capables de tout... Les deux jeunes femmes rêvent d'en finir avec la vie mais seule l'une des deux ira jusqu'au bout. Elle laissera alors sa meilleure amie se reconstruire et entrevoir un avenir plein d'espoir.

  • Une famille orientale émigrée, en Europe. Moncef, le père, porte en lui la souffrance du déracinement et le poids de "l'ailleurs". Sauvegarder sa culture, vivre dans le respect des traditions, c'est pour lui, plus qu'une règle de vie, une manière de rester fidèle à son passé, à son origine et surtout... à lui même. Chaque matin, Cobra, sa fille, quitte la maison familiale.Voilée. Mais chaque matin, elle se change, dans un café, son refuge à elle , avant de se rendre à son travail, la chevelure et l'esprit libres... A la maison, Moncef est inquiet : Cobra est encore célibataire et il voudrait bien la marier au plus tôt. Dans l'entreprise où Cobra travaille, le jeune patron est tombé amoureux d'elle. Il est prêt à tout pour l'épouser. Mais Cobra, elle, veut choisir, comme sa mère l'avait fait en son temps avec son père. Elle n'aura pas le temps de présenter "l'homme de sa vie" à ses parents. Un ami de son père les surprend. Dans le café...

  • Quand je ne dors pas

    Tommy Weber

    Paris, un soir d'hiver. Antoine, 20 ans, s'est mis en tête de partir voir la mer par le premier train du matin. Avec seulement quelques euros en poche, il n'a pas de quoi payer son billet. Mais il a toute la nuit pour réunir la somme nécessaire , une nuit entière qui s'offre à lui.

  • Une famille orientale émigrée, en Europe. Moncef, le père, porte en lui la souffrance du déracinement et le poids de "l'ailleurs". Sauvegarder sa culture, vivre dans le respect des traditions, c'est pour lui, plus qu'une règle de vie, une manière de rester fidèle à son passé, à son origine et surtout... à lui même. Chaque matin, Cobra, sa fille, quitte la maison familiale.Voilée. Mais chaque matin, elle se change, dans un café, son refuge à elle , avant de se rendre à son travail, la chevelure et l'esprit libres... A la maison, Moncef est inquiet : Cobra est encore célibataire et il voudrait bien la marier au plus tôt. Dans l'entreprise où Cobra travaille, le jeune patron est tombé amoureux d'elle. Il est prêt à tout pour l'épouser. Mais Cobra, elle, veut choisir, comme sa mère l'avait fait en son temps avec son père. Elle n'aura pas le temps de présenter "l'homme de sa vie" à ses parents. Un ami de son père les surprend. Dans le café...

    Indisponible
empty