Littérature Adolescents

  • Qui n'a jamais entendu le nom d'Antigone ? Celle qui se dresse contre l'injustice demeure plus que jamais une source d'inspiration et un modèle.
    Suzanne Lebeau s'est emparée de ce mythe pour le raconter à hauteur d'adolescent·e. Depuis la méprise fatale d'oedipe, tuant son père et épousant sa mère, jusqu'à la révolte d'Antigone, refusant de laisser son frère sans tombeau et enfreignant l'interdit de son oncle Créon, elle redonne vie à cette histoire terrible et fascinante.
    Mêlant le récit du choeur aux voix de Créon et d'Antigone, la pièce dévoile toute la complexité des liens du sang et interroge : que doit-on suivre, la loi ou notre conscience ? Et qu'est-ce que gagner veut dire ?

  • Comme tous les étés, Abel, 13 ans, et son frère Jo, 16 ans, passent quinze jours à la campagne chez leurs grands-parents. Ils retrouvent la même bande d'adolescent·e·s qui a grandi et s'adonne à de nouveaux passe-temps.
    Les deux frères ne vivent plus ensemble depuis l'entrée de l'aîné à l'internat et une distance s'est installée. Jo est perpétuellement de mauvaise humeur et griffonne des croix gammées. Abel, lui, est tombé amoureux d'un garçon et a envie de sortir. Ils se retrouvent face à face, parfaits étrangers, incapables peut-être de s'aimer.
    Dans cet hymne à la vie, Ronan Mancec dépeint avec justesse et délicatesse les états d'âme et les relations de l'adolescence, et la violence du refus de l'autre.

  • Entre Elle et Lui, il y a d'abord une rencontre.
    Imprévue, nocturne, forcée par le cadre hospitalier dans lequel elle se déroule. Et puis entre (eux) deux, c'est ensuite l'histoire d'apprivoisement réciproque de deux adolescents : elle, bavarde, volontaire, qui parle donc beaucoup pour cacher pudiquement une fêlure ; lui, plus taiseux, dont la plaie n'en est pas moins vive et douloureuse. Une histoire déprimante de plus sur ces âges transitoires ?
    Plutôt la fable d'un amour naissant et subversif (a-t-on vraiment le droit d'aimer quand on est une femme et un homme en construction, se bagarrant pour justement la parachever, cette sortie d'enfance ?) bâti autour non d'un secret commun, chacun a le sien, mais bien d'un mélange partagé de honte et de souffrance rentrées.
    DISTRIBUTION : 1 adolescente - 1 adolescent / GENRE : Comédie dramatique / à partir de 15 ans

  • « Au cours d'une rencontre en 2013 avec Turbulences - collectif d'auteurs et d'autrices à Strasbourg, l'idée est arrivée sans prévenir. «Et si des pièces de 5 minutes et 55 secondes étaient écrites pour la pratique amateur ?» Ce défi ludique, lancé comme une balle sur les murs du Théâtre ne cesse de rebondir.
    Une première édition en 2016 et aujourd'hui - seulement deux ans après - une deuxième avec cinq autrices et cinq auteurs aux parcours aussi singuliers les un.e.s que les autres. Certain.e.s commencent à être publié.e.s, d'autres ont déjà plusieurs textes à leur bibliographie. Chacun.e apporte avec finesse, humour parfois, pertinence et audace sa pierre à notre édifice dédié à l'indispensable beauté de la diversité. Par leurs différences, leurs textes en apportent une preuve supplémentaire. » Laurent Benichou, directeur de la Maison Théâtre, Strasbourg.
    Distribution : 1 à 4 acteur.rice.s adolescent.e.s selon les textes.
    Genre : théâtre de l'intime.

  • Effrontée et pleine d'indépendance, Livère est une jeune fille au caractère difficile. Quand son père entame une nouvelle histoire d'amour, elle se voit alors imposer une belle-mère méfiante et un nouveau frère.

  • Les mythes, comme l'adolescence, constituent un carrefour des rencontres entre perspectives et savoirs, permettant d'appréhender l'univers : la connaissance intime des mythes fondateurs permettra à la jeunesse d'aujourd'hui de faire émerger sa propre mythologie.
    Les neuf auteurs publiés dans ce recueil proposent neuf mythes contemporains qui puisent dans la société pour des partitions qui mettent les adolescents en jeu.
    Ces textes ont été commandés par le Théâtre du Pélican, dans le cadre de leur dispositif « Nouvelles mythologies de la jeunesse » :
    Ce qu'ils disent de Marine Auriol, Défense d'entrer d'Henri Bornstein, Bella Korsky de Jean-Pierre Cannet, Parce que tu vis de Claudine Galea, Tithon et la fille du matin de Ronan Mancec, Floue de Dominique Paquet, Survivant de Sabryna Pierre, Carnivore de Claire Rengade, Lorsqu'au petit matin parut l'aurore aux doigts de rose de Sabine Tamisier.

empty