Terre De Brume

  • La nuit du jabberwock

    Fredric Brown

    • Terre de brume
    • 1 June 2005

    Doc Stoeger est le propriétaire-rédacteur en chef-rédacteur tout court du Carmel City Clarion, une feuille de chou locale qu'il a du mal à alimenter en informations palpitantes car, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne se passe pas grand-chose dans cette petite communauté. Ce jeudi soir, comme tous les autres depuis vingt-trois ans, c'est le moment du bouclage et Doc touche le fond du désespoir quand on lui annonce qu'il ne peut plus faire sa "une" sur la vente de charité de l'église qui vient d'être annulée.
    Pour soigner sa morosité, il va boire au bar de Smiley où il a ses habitudes, dispute des parties d'échecs avec le jeune Al Grainger et se plonge dans les trésors de sa bibliothèque, en particulier l'oeuvre de Lewis Carroll pour laquelle il nourrit une passion quasi-maniaque. Il est même l'auteur d'une monographie intitulée Lewis Carroll de l'autre côté du miroir. Mais Doc, "cinquante-trois ans, raté de génie, et comme héros et comme journaliste", se voit mal finir ses jours dans la routine qui l'accable pour ensuite "passer une éternité à jouer de la harpe en épuçant ses ailes blanches". Il donnerait tout pour qu'il se produise quelque chose de marquant, qu'il pourrait relater dans son journal.
    Il va être servi. Au cours de cette nuit vont se concrétiser ses rêves les plus fous ; il va assister à une incroyable succession d'événements - morts violentes, poursuite avec la police et... chasse au Jabberwock -, le tout dans une ambiance hallucinatoire.
    Ce roman, l'un des plus célèbres du prolifique Fredric Brown (1906-1972) est un parfait condensé de son univers, à la frontière des trois genres qu'il a abordés dans son oeuvre : fantastique, science-fiction et bien sûr policier. Livre inclassable, La nuit du Jabberwock est une expérience de lecture jubilatoire à tout point de vue, qui comblera les amateurs de littérature noire (nombre de péripéties reprennent des motifs du roman et du film noirs), les amateurs de fantastique et de mystère policier (l'étrangeté n'empêche pas une explication rationnelle), et enfin, et surtout, les amoureux de Lewis Carroll, figure tutélaire dont les thèmes et personnages parcourent le livre sous forme de citations, d'emprunts ou allusions.
    La richesse intertextuelle de La nuit du Jabberwock en fait un livre totalement à part. Les niveaux de lecture en sont multiples, ce qui n'exclut pas un plaisir romanesque intense et immédiat. Fredric Brown - grand nouvelliste par ailleurs - maîtrise à la perfection l'art de la construction de l'intrigue et de la chute, et écrit dans un style épuré que rehaussent toutes les facettes de l'humour. Il brosse aussi dans ce roman le portrait sociologique d'une petite ville américaine et aborde la réalité du métier de journaliste qu'il connaissait bien pour avoir travaillé comme correcteur dans la presse. Par delà le côté loufoque et surréel, il aborde le problème du choix de l'information, de l'éthique qui devrait guider le journaliste, partagé entre souci de vérité et désir de sensationnel. La nature du réel et de la fiction est évidemment la question de fond que pose l'auteur ; il y apporte une réponse élégante et originale, avec la subtilité d'un vrai regard poétique qui affirme la nécessité fondamentale de l'imaginaire.

  • Les îles Aran

    John Millington Synge

    • Terre de brume
    • 1 October 2000

    C'est à l'extrême ouest de l'Irlande, au large du Connemara, que sont ancrées les Iles Aran - Inis Mor, Inis Meáin et Inis Oirr -, îlots rocheux qui gardent la baie de Galway et préservent, depuis la nuit des temps, la tradition gaélique.
    C'est ici que John Millington Synge séjourna, de longs mois durant, entre 1898 et 1902, partageant la vie des pêcheurs, parlant avec eux le gaélique, saisissant la musicalité des phrases et la richesse imagée de leur langage, collectant histoires, légendes et chants, au coeur de paysages amples et nus, battus par les vents et l'océan. Mais c'est surtout là qu'il connut, après avoir tant hésité à tous les carrefours de la littérature, la révélation de son art : il devait être simple et puissant comme l'âme de tous ceux qu'il rencontra sur ces îles d'un autre âge, faisant sien ce que Liam O'Flaherty écrivit bien plus tard : " cette île [...] paraît un endroit béni du ciel, parce qu'elle a survécu à tous les changements qui ont bouleversé l'Europe.
    " Les Iles Aran, plus qu'un récit de voyage, est avant tout une lettre d'amour à l'Irlande.

  • Peter Pan

    James Matthew Barrie

    • Terre de brume
    • 15 May 2020

    James Matthew Barrie (1860-1937) est né à Kiriemuir, en Écosse. Il fit ses débuts dans le journalisme et rencontra le succès avec la publication de Old Licht Idylls (1888), un recueil d'histoires inspirées par l'Écosse de son enfance et les récits de sa mère. Le roman The Little Minister (1891) achève de le consacrer comme écrivain. Il publie divers récits, comme Margaret Ogilvy (1896) (Actes Sud, 2010), Sentimental Tommy (1896) et Tommy and Grizel (1900), qui lui assureront une grande popularité. Dans le même temps, il se tourne vers le théâtre : Walker, London (1892), mais surtout Quality Street et The Admirable Crichton en 1902 ou encore Mary Rose en 1920 (Terre de Brume, 2015) contribuent au succès de Barrie.
    Toutefois, c'est grâce à Peter Pan, son personnage le plus populaire, que son nom est passé à la postérité. Le personnage apparaît dès 1902 dans le roman Le Petit Oiseau blanc (Terre de Brume, 2013). En 1904, Barrie créé la pièce de théâtre Peter Pan, qui sera reprise chaque année pour Noël avant d'être adaptée aux États-Unis. En 1906, l'écrivain publie PeterPan dans les Jardins de Kensington (Terre de Brume, 2010) avant de reprendre une fois encore le personnage dans un roman, Peter et Wendy (1911), la version la plus connue de l'histoire du petit garçon qui ne voulait pas grandir... Oeuvre vouée à l'imagination enfantine, les textes de Barrie sont aussi teintés d'une tristesse qui ne fera que s'accentuer au fil du temps. À tel point que l'on dit de l'auteur qu'il était un Peter Pan vieilli, inconsolé de son enfance.

  • Les derniers hommes à Londres Nouv.

    Les derniers hommes à Londres

    Olaf Stapledon

    • Terre de brume
    • 23 April 2022

    Deux milliards d'années dans le futur... Les Derniers Hommes, ultimes représentants de l'Humanité réfugiée sur Neptune, sont les témoins impuissants de la mort du Soleil et de la destruction de son système planétaire. Parmi eux, quelques scientifiques continuent leur exploration du temps et de l'histoire des Hommes. L'un d'entre eux a choisi notre xxe siècle et son cortège de guerre et de malheurs pour mieux nous comprendre, nous, les Premiers Hommes, et s'est ainsi glissé dans l'esprit d'un représentant de notre espèce à la veille du premier conflit mondial pour observer notre univers par ses yeux. Après "Les Derniers et les Premiers" et avant "Créateurs d'étoile", "Les Derniers Hommes à Londres" est le deuxième volet de la trilogie de philosophie-fiction d'Olaf Stapledon. Une oeuvre majeure...

  • Contes et légendes d'Irlande

    Georges Dottin

    • Terre de brume
    • 17 March 2022

    C'est à un monde étrange et merveilleux que nous convie Georges Dottin dans ces "Contes et Légendes d'Irlande". Un monde peuplé de "leprechauns", de fées, de géants et de nains, de filles de rois et d'animaux fabuleux... Directement traduits du gaélique, ces contes reflètent, par leur rusticité et leur étrangeté, toute la puissance de la mythologie de l'Irlande primitive et l'essence de cette culture à jamais disparue. Ils sont à eux seuls une clef majeure à la fois pour la compréhension de ce que pouvait être la vision celtique du monde bien avant l'arrivée du christianisme, et comme fondements de nos imaginaires contemporains.

  • Elles reviennentae

    ,

    • Terre de brume
    • 19 February 2022

    Cette anthologie, la troisième du genre, présente un bouquet aux fleurs bigarrées, différentes, bien que, de chacune d'entre elles, émane un même arôme puissant, enivrant et mortel.
    Le choix est vaste. À qui la préférence ? aux Belles dames sans merci, comme la princesse Bessenyei, hautaines, sûres de leurs charmes, impitoyables, qui se nourrissent du sang de leurs amants... ou d'autre chose ? À la belle russe excentrique venue du froid ? À la jeune indifférente, parfois plus à craindre que les broyeuses de coeur ? À moins de se laisser séduire par une lady dont la sympathie tient lieu de beauté, ou bien par une amoureuse transie qui voudrait que son amant se protégeât contre elle. et comment rester insensible à une fillette qui pleure la faim ? Quant à maryse-au-masque, superbe fleur parmi tant de superbes fleurs, est-elle plus dangereuse dans le souvenir que dans la mort ?
    De 1896 - un an avant dracula - à 1975, huit femmes vampires aux sensualités maléfiques qui feront rêver au cours de nuits plus noires que la plus noire des nuits.

  • Détectives de l'étrange t.2 Nouv.

    Détectives de l'étrange t.2

    John Flanders

    • Terre de brume
    • 23 April 2022

    Dans ce second volume des extraordinaires aventures des détectives de l'étrange, après Harry Dickson, Edmund Bell et Jack Linton, il nous reste à découvrir d'autres limiers confrontés à bien des mystères. John Flanders nous livre ici, une fois encore, une série de nouvelles à l'ambiance tout à fait particulière. Il crée sous nos yeux un monde peuplé de bandits retors et d'assassins machiavéliques, mais aussi de personnages truculents et attachants qui ne résistent jamais à une bonne table, un bon verre de rhum ou à une bouffée de tabac hollandais. On découvre une fois de plus que le Maître gantois reste pour toujours un extraordinaire raconteur d'histoires. Composée de textes presque totalement inédits ou oubliés, cette nouvelle anthologie des détectives de l'étrange permet d'apprécier les multiples facettes de John Flanders, « l'autre Jean Ray », qui s'amuse à multiplier les fausses pistes, les pseudo-coupables et les mystères apparemment insolubles.

  • LES MINES DU ROI SALOMON

    Henry Rider Haggard

    • Terre de brume
    • 23 November 2021

    Dans les années 1880, trois Anglais s'aventurent dans des contrées inconnues de l'Afrique du Sud, à la recherche de Neville Curtis, parti en quête des fameuses mines de diamants du roi Salomon.
    Conduit par Allan Quatermain, le groupe d'aventuriers doit affronter de multiples dangers avant de trouver une contrée perdue, celle des Kukuanas, dirigée par le tyran Twala et la sorcière Gagool. Mais qui est le mystérieux Umbopa qui suit l'expédition depuis le départ ? Et comment les aventuriers sauront-ils se sortir des situations les plus périlleuses et gagner la confiance de la population opprimée par Twala ?
    Avec L'Île au trésor de Stevenson, Les Mines du roi Salomon est sans conteste le roman d'aventures le plus célèbre de la littérature anglaise. Il est le premier d'un genre qui s'est constitué à une époque où le continent noir recélait encore de nombreux mystères. Adapté plusieurs fois à l'écran, ce roman ouvre la voie à plusieurs récits mettant en scène Allan Quatermain, véritable archétype de l'aventurier anglais de la période coloniale, dont la célèbre « Ligue des Gentlemen extraordinaires » n'a pas manqué de faire son leader.
    Nous proposons ici la première édition intégrale de ce texte, amputé de près d'un tiers du texte original depuis sa première traduction.

  • Le livre des merveilles

    Lord Dunsany

    • Terre de brume
    • 8 December 2021
  • L'enchanteur pourrissant

    Guillaume Apollinaire

    • Terre de brume
    • 19 June 2015
  • Détectives de l'étrange

    Jean Ray

    • Terre de brume
    • 23 October 2021

    Si Jean Ray a permis à Harry Dickson de connaître de nombreuses aventures fantastiques, John Flanders, quant à lui, a créé nombre de détectives qui ont été, eux aussi, confrontés à d'inquiétants mystères. Héros emportés pour la plupart par la fougue de la jeunesse (Edmund Bell, Miss Police...) ou guidé par la sagesse et l'expérience (Inspecteur Triggs), tous ces détectives en herbe ou confirmés n'ont rien à envier au Sherlock Holmes américain.
    On retrouve, dans leurs enquêtes, cette ambiance si particulière et un peu angoissante des petits villages anglais où chacun a quelque chose à cacher, des landes désertes peuplées de créatures terrifiantes ou des contrées exotiques où dorment des secrets immémoriaux.
    Poursuivant l'exploration des textes trop souvent oubliés, voire méprisés, signés de « l'autre Jean Ray », cette anthologie propose des nouvelles pour la plupart inédites auprès du grand public.
    Ainsi, ce recueil s'ouvre sur deux aventures totalement inconnues d'Harry Dickson qui enquête à... Gand, en Belgique.
    Edmund Bell et Jack Linton sauront-ils se montrer à la hauteur de leur aîné d'outre Manche ?

  • L'horreur tropicale

    William Hope Hodgson

    • Terre de brume
    • 8 January 2022

    Une horreur surgie des Abysses tropicales, une expédition partant à la recherche d'un navire disparu, un Réservoir de la Terreur, une révélation terrifiante transmise par radio au coeur de la tempête, une expérience permettant de revivre l'Agonie du Christ sur la Croix, une jeune fille seule et abandonnée de tous à bord d'une épave où grouillent des rats monstrueux, un navire hanté...
    Ces sept nouvelles magnifiques sont une nouvelle preuve de l'immense talent de William H. Hodgson, maître de l'Épouvante, grand conteur et « découvreur » des forces monstrueuses tapies aux quatre coins du monde... sinon au fonds de nos esprits.
    Après Les Canots du Glen Carrig ou La Chose dans les algues, ici encore, la mer est omniprésente, avec son cortège d'horreurs et de monstruosités surgies des Abîmes. La Mer des Sargasses, bien sûr, cette « tueuse », lieu géométrique de toutes les terreurs, labyrinthe redoutable duquel tout peut surgir.
    Jouet de la fatalité, l'homme parviendra-t-il à détruire ces monstruosités ? Un combat incertain commence et jamais la menace et la peur n'ont été aussi envahissantes...

  • John silence

    Algernon Blackwood

    • Terre de brume
    • 8 January 2022

    Dans ce volume, le lecteur trouvera réunies, pour la première fois en français, l'ensemble des nouvelles qu'algernon Blackwood consacra à son héros, John silence, le médecin de l'occulte.
    À l'instar de ses confrères « détectives de l'étrange », ?omas carnacki de William h. hodgson, Jules de Grandin de seabury Quinn ou harry dickson de Jean ray, le docteur silence, surnommé le « sherlock holmes du surnaturel », se retrouve, au cours de ses aventures, confronté aux mystères du monde occulte et aux terreurs qui l'accompagnent.
    Ainsi, il devra lutter contre des esprits maléfiques qui hantent une antique demeure, combattra la malédiction vengeresse d'une momie arrachée d'Égypte, recueillera le témoignage d'un homme qui fut confronté à une terrible tradition de sabbats de sorcières ou encore sauvera de la folie et de la mort une victime de lycanthropie...
    Un chef d'oeuvre de la littérature de l'étrange qui comblera tous les amateurs du genre...

  • Le monde vert

    Brian Wilson Aldiss

    • Terre de brume
    • 22 June 2007

    Brian Aldiss est né en 1925 à Norfolk (Angleterre). Il vit aujourd'hui à Oxford. Il est l'auteur de plus de quarante ouvrages, pour la plupart de sciencefiction, dont 17 sont traduits en français, en particulier la tétralogie d'Helliconia, Frankenstein délivré, À l'Est de la vie et Mars blanche. Il est également l'auteur d'une importante étude, Billion Years spree, sur la littérature d'anticipation au cours des deux derniers siècles.

    Dans cinq milliards d'années, le Soleil est près d'exploser. La Terre est devenue une jungle omniprésente dont les lianes s'étendent jusqu'à la Lune en une surprenante toile d'araignée tissée par les Travertoises. Au fil des millénaires, en effet, notre satellite a ralenti sa course et surplombe désormais toujours la même face de la Terre. Gren et sa compagne Yattmur, ultimes descendants de la race humaine, parcourent cette jungle, d'un monde à l'autre, à la recherche de leurs semblables et de quelque chose qui ressemblerait à l'Ancien Temps...

  • L'inconnu me dévore

    Xavier Grall

    • Terre de brume
    • 18 November 2011

    "Je fus souvent dans ma famille un sujet d'étonnement.
    Ca continue. Quand, cet été, ma mère m'interrogeait sur mes projets de livres, je lui fis l'aveu que j'aimerais écrire un ouvrage mystique qui pourrait s'appeler "Lettre à mes filles sur l'amour de Dieu". La surprise passée, il y eut dans ses yeux une larme de joie. Et ma hantise me poursuit. Le temps est venu de transmettre à mes filles un héritage secret. J'aimerais ouvrir mes portes. Raviver les lampes.
    Indiquer les points fixes sur l'obscurité de la mer. J'ai pris chez moi un vieux paroissien. J'y ai trouvé les prières que nous recitions naguère chaque soir, agenouillés autour de la table. Il en est d'admirables. Il m'a suffi de lire les premiers mots. Tout le reste est revenu sur mes lèvres. Toute cette tendresse dorerait dans mon souvenir. À présent, il va falloir me mettre au travail, tisonner ce feu intérieur, avec un mélange de détresse et de joie.
    Je dirai tout. Je vais ouvrir le bief. Mes filles, pas trop de bruit. J'ai besoin de silence car l'inconnu me dévore" - Xavier Grall.

  • Petites histoires de... ; Brocéliande

    Dominique Besançon

    • Terre de brume
    • 25 March 2010

    Gaël, Le Gué-de-Plélan, La Fontaine de Barenton, Concoret... ces Petites histoires proposent au lecteur de parcourir, étape par étape, chaque haut lieu de la forêt magique. On y trouvera, certes, des légendes médiévales mais encore bien d'autres récits plus récents, choisis pour leur diversité de ton et de forme. Une promenade contée pour redécouvrir Brocéliande à travers la pluralité de son imaginaire.

  • La guerre des mondes

    ,

    • Terre de brume
    • 9 October 2020

    Ouvrage fondateur de la science-fiction publié en 1898, "La Guerre des Mondes" a inspiré nombre d'artistes, d'Orson Welles à Steven Spielberg, en passant par E. P. Jacobs... Si Herbert George Wells, son auteur, n'est plus à présenter, il n'en est pas de même pour l'illustrateur. Henrique Alvim-Corrêa, beaucoup moins célèbre que son illustre co-auteur, a pourtant insufflé, dans son interprétation graphique de l'univers de Wells, une puissance jamais égalée, mais souvent copiée... Sa vision des engins extra-terrestres, comme celle des créatures, est l'une des plus angoissantes que ce livre ait jamais inspiré. Wells, lui-même, lorsque Alvim-Corrêa lui adressa ses premières esquisses et dessins, fut si enthousiaste qu'il donna immédiatement son accord au projet, jugeant même le travail de ce dessinateur quasi inconnu, supérieur à celui de Warwick Goble, le premier à avoir illustré le roman en 1898.

  • Le rêveur illimité

    J. G. Ballard

    • Terre de brume
    • 16 September 2004
  • Petites histoires de... ; Merlin l'enchanteur

    Sylvie Ferdinand

    • Terre de brume
    • 28 March 2008

    Les ouvrages de cette collection, à travers des anthologies thématiques rigoureuses, offrent au lecteur un panorama à la fois ludique et érudit des traditions populaires de la Bretagne des contes et légendes.

  • Les derniers et les premiers

    Olaf Stapledon

    • Terre de brume
    • 19 May 2021

    Le Futur... C'est l'histoire de ce futur, de l'époque d'Einstein à deux milliards d'années dans l'avenir, qui est racontée ici. Celui qui en inspire le récit à son auteur vit réfugié sur Neptune dans l'attente de l'explosion de notre soleil en supernovæ, annihilant ainsi tout le système solaire et, avec lui, le berceau de l'Humanité. Avant de tenter d'essaimer la race à travers la galaxie, il a décidé de retracer l'histoire de cette humanité, l'histoire des Hommes: leurs disparitions et leurs renaissances; leurs destructions répétées par la guerre, les épidémies, les catastrophes planétaires ou les invasions d'outre-espace. Mais, à chaque fois, l'Homme renaît, choisit le bon chemin malgré les obstacles et reconstruit la civilisation. Les Derniers & les Premiers, cette fantastique saga épique qui s'étend sur deux milliards d'années reste, comme le note Brian Aldiss, un véritable «chef-d'oeuvre» d'imagination hors normes...

  • Petites histoires de... ; fées bretonnes

    Dominique Besançon

    • Terre de brume
    • 25 March 2010

    Issues des contes et croyances traditionnels bretons, ces Petites histoires offrent au lecteur un vaste choix de fées, telles qu'on les imaginait au XIXe siècle. Loin des personnages édulcorés de certains recueils, elles ont au contraire toute la saveur et l'ambiguïté des créatures du terroir.

  • La cave aux crapauds

    Owen Thomas

    • Terre de brume
    • 19 August 2021

    Les histoires de vampires et de dédoublement de la personnalité, les évocations macabres, les scènes diaboliques ou loufoques semblent, grâce à l'imagination subtile de Thomas Owen, surgir au sein même de notre univers familier. Le mécanisme de la peur, dans ses contes, agit en effet de façon sournoise et se développe au départ d'événements très simples, en apparence anodins.
    Par petites touches successives, le lecteur plonge dans le domaine de l'étrange où se déchaînent les forces de l'au-delà. Il cesse bientôt d'être un simple spectateur pour participer de près à l'action et partager, avec l'angoisse que cela suppose, le redoutable destin des héros du conte.
    Alors, suivons le Maître Jean Ray, pour qui « la Peur est d'essence divine, sans elle, les espaces hypergéométriques seraient vides de Dieux et d'Esprits. Si elle ne peut que vous tordre les entrailles, sans vous laisser dans la bouche un goût de vin de flammes, si elle vous est sans volupté, si elle n'éveille en vous ni frisson de grande joie, ni sentiment de troublante gratitude, n'ouvrez pas ce livre noir des merveilles qu'est La Cave aux crapauds ».

  • Clarissa ou le doux attrait du mal

    Theodus Carroll

    • Terre de brume
    • 18 September 2021

    Tout pourrait sembler banal. Et pourtant...
    Délaissée par ses parents perpétuellement en voyage, Clarissa, 13 ans, est intellectuellement précoce et refuse l'école. Elle vit dans une grande maison avec, pour seule compagnie, une cuisinière bonasse et Max, trente ans, un jardinier traumatisé par un terrible souvenir. Quoi de plus normal, dans pareille solitude, que Clarissa se rapproche de Max ? Quoi de plus normal qu'elle s'invente des camarades de jeu - un garçon et une fille qui auraient vécu dans cette maison même, il y a bien longtemps ? Elle parlerait avec eux, écouterait leurs souvenirs du passé - un jeu innocent que les adultes semblent pourtant craindre...
    Pourtant... s'il ne s'agissait pas d'un jeu ? Si ces enfants n'existaient pas uniquement dans l'imagination de Clarissa ? Et si ses amis imaginaires se révélaient pervers, jaloux et possessifs ? S'ils n'aimaient pas que la « petite amie » de Max, sans le comprendre, se muât en « grande amoureuse » ? À moins qu'ils ne tirent toutes les ficelles bien plus qu'on ne le soupçonne...
    Un roman troublant, fascinant, angoissant. Un roman de doutes, de terreurs et d'amour impossible. Un des plus terribles romans surnaturels jamais écrits qui rappelle, à plus d'un égard, le célèbre Tour d'écrou, de Henry James - et qui aura attendu quarante-cinq ans avant d'être traduit en français.

  • La légende de la mort

    Anatole Le Braz

    • Terre de brume
    • 25 March 2021

    «oeuvre prodigieuse et définitive», La Légende de la Mort reste à ce jour le travail de collectage le plus complet de toutes les traditions, légendes, contes, dictons, superstitions et croyances sur la Mort jamais effectué en Bretagne. Comme le note Claude Seignolle dans la préface d'une précédente édition, «nombreux étaient les chercheurs, patients et attentifs à l'âme bretonne, qui puisèrent à pleins carnets dans la connaissance populaire : La Villemarqué, Souvestre, Sébillot, Luzel, Le Braz enfin... On pouvait alors trouver dans les villages une profusion de sachants qui propageaient, de bouche à oreille, de pures connaissances venues des temps celtiques, à la trame encore intacte malgré les interprétations et les déviations apportées parla religion chrétienne». Cet ouvrage, fondateur des littératures de l'imaginaire, en est le plus convaincant témoignage. Enfin, cette édition est complétée par l'indispensable appareil critique du grand spécialiste, Georges Dottin, qui y compare l'ensemble de ces traditions avec leurs pendants dans les cultures des différents pays celtiques.

empty