Ricochet

  • Mystères et toiles d'araignée ! les araneides Nouv.

    Les araignées n'ont pas toujours la cote, elles en effraient plus d'un ! Et pourtant, on a beaucoup à apprendre de ces tisserandes de génie : entre l'argyronète capable de vivre sous l'eau et la misumène qui prendra la couleur du papillon qu'elle veut croquer, leurs aptitudes nous surprennent. Dans la maison, inutile de détruire leurs toiles à la hâte : elles attrapent les mouches et les moustiques qui nous embêtent !

  • Aujourd'hui, les robots sont partout autour de nous : robots industriels, robots domestiques, drones, voitures autonomes... Mais savez-vous comment ils fonctionnent ? Qu'est-ce qui différencie une machine ou un automate d'un robot ?

    Et l'intelligence artificielle dans tout ça ? Aujourd'hui, les progrès sont tels qu'on peut converser avec un chatbot et qu'une équipe de robots est capable de battre de vrais joueurs de football ! Malgré ces prouesses, les robots ne sont pas encore doués de sentiments et ne peuvent réagir à une situation imprévue. Quel avenir pour les robots ? Remplaceront-ils les hommes ?

  • Froutch, froutch... la forêt nous ouvre ses branches !
    À chaque étage, la vie fourmille : tout en haut, la canopée, habitée par des animaux voltigeurs ; tout en bas, les sous-sols colonisés par les recycleurs...

  • Les lacs et les rivières sont un écosystème bien particulier. On y observe des poissons, des rongeurs, des mammifères, des insectes et des plantes. Chacun a son rôle jouer !
    Les plantes procurent de l'oxygène à l'eau et de l'ombre aux poissons. Les insectes aquatiques nettoient la rivière et servent de nourriture aux oiseaux ou aux amphibiens...
    Selon de la température de l'eau, on peut observer différentes espèces de poissons. Ainsi, la truite préfère les eaux froides, la perche les eaux plus chaudes... Le saumon migre de la rivière à la mer, et inversement, au gré des saisons.

    Une magnifique ballade au fil de l'eau !

  • Fougueux compagnons des cow-boys, solides travailleurs des champs ou gracieuses montures de clubs hippiques.
    Tous les chevaux ont un ancêtre commun : l'Eohippus.

    Le cheval est un animal grégaire. Il a besoin de ses congénères pour se rassurer ou pour jouer.
    Il n'a ni «pattes» ni « gueule » ni « museau » mais une « bouche », un « nez » et des « pieds ».
    Il hennit et parle surtout avec ses oreilles : pointées vers l'avant, il est concentré ; couchées sur l'encolure, il est en colère...

  • Ni végétaux, ni animaux : les champignons sont des champignons, un point c'est tout ! En termes scientifiques, on dit qu'ils constituent un règne à part, celui des « fungi ». Le pied et le chapeau du champignon ne constituent que la partie émergée de l'iceberg... Pour tout savoir sur les champignons !

  • Les hibernants dorment d'un sommeil très particulier. Leur coeur bat au ralenti, ils ne respirent presque plus, ils deviennent tout froids, leurs températures corporelles chutent. Le hérisson peut rester une heure sans respirer... Tout au long de la belle saison, les animaux s'y préparent en mangeant beaucoup pour faire des réserves et en aménageant leur refuge. Hiberner ne s'improvise pas !

  • Les enfants rêvent souvent d'avoir un chien ou un chat ? Ils ont raison ! Ces animaux domestiques leur apportent une source de joies et de réconfort.
    Mais comment choisir ?
    Le chien a hérité du caractère communautaire de son ancêtre, le loup, alors que le chat aime sa tranquillité et la liberté de mouvement...
    La mine d'informations rassemblées dans ce livre, sur leur alimentation, leurs besoins, leurs sens aiguisés, leurs styles de beauté - qu'ils soient de race ou pas...
    Permettra à chacun de trouver son compagnon idéal et d'en prendre soin.

  • Ils ont des noms jumeaux mais sont très différents :
    Le pôle Nord est un océan entouré de terres et le pôle Sud un continent isolé du monde par un vaste océan. Quand le pôle Nord est baigné de lumière 24 heures sur 24, le pôle Sud est plongé dans le noir. Point commun permanent :
    Il y fait très très froid !

    Ce n'est pas un problème pour les animaux qui vivent sous ces latitudes : ils sont bien dodus, poilus et plantés sur des pattes griffues ou de larges sabots antiglisses.
    La stratégie du blanc les rends parfois invisibles aux yeux de leurs prédateurs. Mais... quand l'hiver vient... certains préfèrent quand même migrer vers des horizons plus cléments !

  • Une goutte d'eau s'échappe d'un nuage...
    Des milliers d'autres suivent le même chemin : il pleut !
    Est-ce une ondée qui va passer ? Ou une averse pour nous tremper ? As-tu pris ton imperméable ?
    Dans le ciel : les nuages ! C'est de la vapeur d'eau.
    Un coup de froid et l'eau prend sa forme liquide, elle tombe en petite pluie ou gros orages. Elle s'infiltre dans le sol ou ruisselle.
    Sous terre : les gouttes d'eau cheminent et se rassemblent en lacs sous-terrains ou nappes phréatiques.
    Sur terre, elles coulent de ruisseaux en rivière vers les fleuves puis vers la mer.
    Au soleil, l'eau s'évapore et se transforme de nouveau en vapeur d'eau qui rejoint les nuages.
    />

  • Machoires puissantes, griffes acérées, bec crochu... des félins aux rapaces, de la chouette au cormoran, les carnivores sont équipés pour tuer, déchiqueter la chair ou l'avaler tout cru !
    Dans la grande famille des végétariens, les herbivores broutent chacun à leur façon : la vache rumine l'herbe, le cheval se régale d'écorces et de bourgeons.
    Les oiseaux granivores picorent à l'intérieur des cônes de pin. A force de grignoter noix et noisettes, les rongeurs liment leurs incisives qui ne cessent de pousser.
    Les singes omnivores sont plus opportunistes : ils se régalent de feuilles, fleurs, insectes... et apprécient un petit mammifère de temps en temps. Quant aux pandas, ils raffolent d'un plat unique : les pousses de bambou !

    /> Un documentaire passionnant sur les régimes alimentaires des animaux !

  • Pétoulettes, moquettes, fumées, cigares, pelotes :
    Il existe une ribambelle de mots pour désigner les crottes d'animaux !
    Et au-delà des mots, à chacun à sa technique !
    Les herbivores se soulagent debout, là où ils se trouvent, quand bon leur semble. Les carnivores, eux, préfèrent attendre le bon moment et le bon endroit. Certains aménagent des « toilettes » en lisière de leur territoire comme pour dire « Ici c'est chez moi, on ne rentre pas ! ».
    L'étude des crottes nous apprend beaucoup sur le mode de vie des animaux !
    Un bel album scientifique qui montre que les crottes n'ont rien de dégoûtant !

  • Six pattes et des antennes comme les mouches et les fourmis... Et surtout : deux belles paires d'ailes.
    Les papillons sont des insectes. Leur première vie sous forme de chenilles dure quelques semaines. Piquantes, velues ou effrayantes, elles grignotent tant et tant qu'elles doivent changer de peau 4 ou 5 fois. Avant de se métamorphoser en papillons, elles s'enferment dans un cocon...

  • Depuis longtemps l'Homme se déplace.
    Au fil du temps, il a découvert de nouveaux territoires, il a cherché à aller de plus en plus loin et de plus en plus vite.
    L'invention de la roue fut une véritable révolution !
    Les distances se réduisent, les charges lourdes deviennent plus faciles à transporter, le commerce devient plus facile...
    Peu à peu, de nouvelles techniques se développent : le bateau, le train, la voiture, l'avion et même des fusées pour s'envoler dans les étoiles !

  • Au début, une île... c'est juste un confetti de terre apparu au milieu de la mer, suite à un phénomène naturel. Puis, elle est colonisée par les oiseaux, les plantes, les insectes, de petits animaux... Dans les îles, la vie évolue comme nulle part ailleurs. C'est en l'observant qu'un certain Darwin a concocté sa célèbre théorie de l'évolution.

  • Tout bien considéré « tremblement de terre » est un pléonasme car parmi toutes les planètes connues, seule la Terre tremble ! L'explication est simple : elle est la seule à être composée d'une croûte fragmentée qui dérive lentement sur une couche de matière plus visqueuse. Les pièces du grand puzzle de l'écorce terrestres s'appellent des «plaques tectoniques» et quand elles se frottent l'une à l'autre, il se crée des tensions qui se libèrent petit à petit ou d'un seul coup. Il en résulte toujours un séisme, mais : soit il est imperceptible, même pour les humains les plus délicats, soit il met tout par terre comme si Godzilla était passé par là. Alors, que faire ? Apprendre des gestes simples, construire « antisismique » et chercher à prévoir quand et où aura lieu le prochain « big one ».

  • On a longtemps cru que les dinosaures étaient des monstres lourdauds et malhabiles. On pensait que leur queue traînait par terre et qu'ils étaient couverts d'écailles.
    Or nous savons maintenant qu'il y en avait de toutes tailles, qu'ils étaient très éveillés et très actifs, ou encore que leur queue se dressait quand ils couraient leur servant ainsi de balancier...
    Nous savons aussi que nombre de dinosaures avaient des plumes ! Et comme la fonction des plumes est de se protéger du froid, on suppose que les dinosaures avaient le sang chaud comme les mammifères et les oiseaux. L'ouvrage foisonne d'exemples et de précisions sur les modes de vie des dinosaures (comportement, environnement...)

  • Les baleines, les cachalots et les dauphins allaitent leurs petits, ils ont le sang chaud et respirent par des poumons. Ce sont des mammifères comme nous !
    Les baleines chantent, les dauphins cliquettent pour se repérer et aussi pour se parler. Et Ils battent une flopée de records...

  • Comme les humains, la reproduction des animaux commence toujours par la rencontre de deux cellules reproductives.
    La nature s'illustre par sa diversité... À chaque classe, sa technique !

    Pour les mammifères, tout se passe dans le ventre de la femelle : la fécondation comme la gestation. Le temps de gestation diffère selon la taille de l'animal, plus ils sont grands plus la période est longue. Ce sont des vivipares !

    Parfois la fécondation a lieu dans le ventre de la femelle, mais ensuite le foetus grandit dans un oeuf que la femelle a pondu.
    Si les oiseaux pondent des oeufs et les couvent, les reptiles eux préfèrent cacher leurs oeufs sous un rocher, sous la terre, sous le sable ou encore dans leur gueule comme les terrifiantes crocodiles ! Néanmoins, ce sont tous des ovipares !

    Et chez poissons, ça se passe comment ? La femelle produit des oeufs mais ne les pondent pas, tout se passe dans son corps ! On les appelle les ovovivipares !

    Les animaux font preuve d'ingéniosité pour donner vie à leurs petits, découvrez leurs secrets dans l'album !

  • Sous terre et au ras du sol, entre les racines des arbres, dans leur tronc et sur la pointe de leur cime, au fond des océans et jusqu'au sommet des montagnes...
    À tous les étages de la nature, les animaux se nourrissent, dorment, se reproduisent et veillent sur leurs petits.
    Mais attention ! Les prédateurs rôdent !

    Où se cachent donc alors les animaux ?
    A chacun son refuge et sa méthode ! Guidés par un instinct héréditaire, ils sont dotés de capacités morphologiques adaptées. Chacun sait exactement où, quand, comment et avec quoi bâtir son abri.

  • Depuis toujours, la tête dans les étoiles, les hommes sont fascinés par ces petits points lumineux minuscules que l'on aperçoit chaque soir dans le ciel.
    En vérité, il s'agit là d'immenses étoiles, 100 fois plus grosses que le soleil ; leur lumière met parfois très longtemps avant de nous parvenir!
    Mais loin de se laisser décourager par l'immensité de l'univers et la multitude d'étoiles existantes, les astronomes n'ont de cesse de chercher de nouveaux moyens de les observer.
    En explosant, les étoiles rejettent des gaz qui forment de nouvelles nébuleuses. Là où naîtront de nouvelles étoiles... Rien ne se perd, tout se transforme!

  • Avoir la tête dans les nuages, se plaindre d'un froid de canard, partir à la vitesse de l'éclair... Buccolique ou ravageuse, la météo est de toutes les conversations.
    C'est qu'elle ne décide pas que de nos sorties du week end. Sans pluie, pas de récolte ; sans soleil pas de fruits mûrs. Aux pôles, pas question d'avoir le même style de vie qu'à l'équateur.
    Connaître le temps qu'il fera est donc capital, c'est pourquoi les météorologues observent les mouvements de l'air dans l'at- mosphère l'altitude et les formes variées des nuages, les vents et les phénomènes violents (tornades, typhons, cyclones...).
    Quant aux phénomènes du quotidien (neige, orage, arc-en -ciel...), ils sont ici expliqués dans la fluidité de l'album.

    Un album documentaire fascinant sur la météo et ses caprices !

  • Capuchon, chaperon ! Les graines ont besoin de protection.
    Les fruits sont leur cocon.
    Lorsque le fruit est bien mûr, il s'écrase sur le sol...
    Le noyau ou la graine s'enfonce dans la terre et traverse la période de dormance.
    Après l'hiver, une bonne pluie et quelques rayons de soleil, les petites pousses percent le sol...
    Par une savante réaction chimique, la photosynthèse, la plante fabrique tout ce dont elle a besoin pour croître et se multiplier.
    Puis, vient le temps de la floraison et de la pollinisation...
    Et la graine tombe à nouveau sur le sol...

  • Planètes en vue ! campe le système solaire dans l'univers et décrit simplement sa complexité, son fonctionnement et ses mystères.
    On découvrira les mouvements gracieux, cycliques et rigoureux des planètes autour de notre étoile, le Soleil ; l'aérienne blancheur de la Voie Lactée, les satellites naturels et les étranges stations orbitales, oeuvres de l'Homme.
    Là, on s'approche de l'infernale chaleur de Mercure... Ici, on admire la lumineuse Venus ou l'incroyable couleur rouge de Mars. Là encore, on admire la puissance des gigantesques planètes gazeuses.

empty