Policier & Thriller

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Maurice Leblanc. Un étrange cambriolage est commis au château du comte de Gesvre, à Ambrumésy. Raymonde de Saint-Véran, nièce du propriétaire, surprend le voleur et tire sur lui pendant sa fuite. L'homme disparaît, apparemment rien n'a été volé. Un jeune et brillant étudiant en rhétorique, Isidore Beautrelet, pense que le mystérieux voleur est sans doute Arsène Lupin. À la grande satisfaction de la police française, le cadavre du célèbre gentleman cambrioleur est justement retrouvé quelques jours plus tard. Refusant de croire à cette histoire et se faisant passer pour un journaliste, le jeune lycéen décide de mener l'enquête, en partie fondée sur le déchiffrage d'un texte codé. Mais l'inspecteur Ganimard et le fameux détective anglais Herlock Sholmès ne sont pas loin. Malgré les fausses pistes qui se multiplient, l'investigation se poursuit au Pays de Caux et ailleurs. Une énigme historique traversant toute l'histoire de France, de Jules César à la reine Marie-Antoinette, se révèle bientôt au grand jour. Arsène Lupin, connu aussi sous le nom de Louis Valméras, aurait découvert le secret du fabuleux trésor des rois de France, caché au coeur de l'Aiguille creuse d'Etretat. Riche en rebondissements et péripéties de toutes sortes, intrigant à souhait, truffé d'éléments historiques, à la croisée des genres entre récit policier, récit historique et récit d'aventures, "L'Aiguille creuse" est l'un des chefs-d'oeuvre les plus populaires de Maurice Leblanc.

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Emmanuel Bove. L'intrigue débute au cinéma par la projection du dernier film de Jean Rivière, "Les Deux Mondes", où l'héroïne - incarnée par la jeune et belle actrice Suzy Pommier - est assassinée dans sa baignoire par un ex-amant. Plus tard dans la nuit, la jeune première est étranglée dans son bain, tout comme dans le scénario du film. L'inspecteur Hector Mancelle s'empare du dossier et, entre intuitions et révélations, mène astucieusement l'enquête jusqu'au dénouement final, confondant le criminel après une magistrale démonstration de son savoir-faire policier. La solution de l'énigme était donnée dans le film même pour qui savait la voir. Second polar d'Emmanuel Bove, qui a travaillé comme journaliste à "Paris Soir" et "Détective" (organes de presse friands de faits-divers sordides), "Le meurtre de Suzy Pommier" a le charme d'un film noir d'antan, restituant une ambiance désenchantée quelque peu désuète type "36 Quai des Orfèvres", entre enquête policière à la Maigret et vie parisienne de l'entre-deux-guerres.

empty