Pardes

  • Le Râmâyana

    Vâlmîki

    • Pardes
    • 14 October 1999
  • Goldoni ; qui suis-je ?

    Daniel Dancourt

    • Pardes
    • 15 February 2013

    Le plus oublié des écrivains célèbres, le plus célèbre des auteurs oubliés; promeneur oisif, dilettante dans le monde des lettres et de la poésie, ce rêveur dis - trait et charmant cachait une formidable puissance de travail. On peut se demander comment, ayant passé les deux tiers de sa vie à aller d'une ville à l'autre, en Italie et au-delà, il a pu écrire deux cents comédies, livrets, canevas, dont cinquante chefsd'oeuvre (Les Rustres, Les Jumeaux vénitiens, La Villégiature, etc.) qui font encore l'admiration des spectateurs, enthousiasmant les comédiens, les comédiennes et les metteurs en scène d'aujourd'hui.
    Ce «Qui suis-je?» Goldoni montre que ce dramaturge a créé un genre théâtral inégalé : la comédie bourgeoise à la vénitienne, comme, cent ans plus tard, Eugène Labiche avec ses comédies bourgeoises à la parisienne. Ses personnages, issus pour beaucoup de la commedia dell'arte, rythment avec bonheur les multiples péripéties qui parsèment son théâtre, plus vivace, plus loquace, plus enjoué, en dépit des constantes moralisatrices de son oeuvre, que la plupart de ceux dont les noms sont plus connus, tels Marivaux ou Beaumarchais.
    Aussi observateur et philosophe que Molière, son modèle, aussi imaginatif que ce Shakespeare dont il a toute sa vie vénéré le génie, il reçut en son temps, avec modestie, le titre flatteur de «Molière italien».
    La postérité n'a pas rendu justice à l'éclatante réussite de ses comédies. Elle a méconnu le labeur de cet homme qui possédait tous les dons.

  • Hamsun

    Michel d' Urance

    Prix Nobel 1920, Knut Hamsun est considéré comme l'un des plus grands écrivains qui aient existé. Il fut admiré par des esprits aussi divers qu'Ernest Hemingway, Henry Miller, Franz Kafka et H. G. Wells. Dans son oeuvre, il a créé un "héros archétypal" qui a représenté son époque mieux que tout : le vagabond. Dans La Faim, Mystères, Pan, ce vagabond est un homme de l'errance, seul contre la société, un personnage de valeur nietzschéenne, de pouvoir nordique, de puissance païenne. C'est le héros nouveau d'une époque nouvelle. Ce vagabond est un "solitaire soldat de sa vie". Il va connaître, comme Hamsun lui-même, bien des tribulations et des aventures, dans une existence toujours inspirée de l'ode à la nature, du goût du voyage, de la compagnie des femmes et de la fidélité au rêve. Errance, désespoir, extase, amour: comme l'immortel songe d'un songe, entre fjords et fjelds, l'éternel emblème du Nord se dresse, avec l'oeuvre de Hamsun, comme une "lune d'encre", symbole immense, signe aigu de vérité au coeur de la littérature mensongère d'un temps de mensonge. Ce "Qui suis-je?" Hamsun , à l'expression poétique et littéraire, constitue le seul essai disponible en français sur le grand Norvégien ; il apporte une biographie totale et une étude approfondie de toute l'oeuvre de l'extraordinaire romancier. L'engagement de ce "maître d'aristocratie et d'errance" auprès de l'Allemagne pendant la Deuxième Guerre mondiale, pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec l'antisémitisme, est ici traité dans un chapitre qui fait toute la lumière.

    Sur commande
  • à chaque page vous trouverez une pensée qui retiendra votre attention, qu'elle soit pertinente ou impertinente, drôle, loufoque...
    Ou absurde. ces citations expriment tout ce que les enfants peuvent susciter en vous : émerveillement, tendresse, pitié, amusement, agacement, cynisme, férocité...

    Sur commande
  • Le 26 février 2007, par le biais d'une conférence de presse à la bibliothèque publique de new york, james cameron (le réalisateur du film titanic) annonçait avoir découvert la tombe du christ.
    Assurant la promotion d'un documentaire produit par ses soins, le cinéaste faisait référence à l'exhumation, à jérusalem, dans les années 1980, de plusieurs ossuaires portant, pour l'un, le nom de jésus, et, pour ceux l'entourant, des patronymes associés au messie, comme marie ou joseph... aussitôt débattue, l'annonce a fait le tour de la planète et suscité de vives réactions, notamment des milieux religieux, qui, après le da vinci code, ont vu là une nouvelle attaque contre la foi chrétienne.
    Reposant sur la même question, la tombe perdue, fruit de plusieurs années de recherches en bibliothèque comme sur le terrain, apporte une réponse plus surprenante encore que le documentaire évoqué. s'il est certain, pour l'auteur, que jésus n'est pas ressuscité au sens où l'entend l'eglise et, si le christ a donc bien eu une tombe, celle-ci ne serait pas à chercher en israël, mais dans le sud de la france...
    L'affirmation a de quoi surprendre. les nombreux documents historiques rassemblés dans le présent ouvrage, afin d'essayer de percer un mystère vieux de 2000 ans, permettront toutefois à chacun de se faire une idée sur la question.

  • Minceur

    Jean Fabre

    L'excès de poids prend, aujourd'hui, une extension mondiale sans précédent.
    Inquiétant phénomène de société, la graisse envahissante fait de ses victimes des proies faciles pour les maladies les plus graves (hypertension, diabète, infarctus, cancer).
    Pourquoi grossit-on ? comment se débarrasser des masses adipeuses ? que faire pour maigrir durablement, sans fatigue, en conservant les plaisirs de la table et de la convivialité ?
    Ce b. a-ba de la minceur répond avec clarté à toutes les questions que vous vous posez sur la meilleure manière de perdre du poids.
    Il fait le point sur les "pièges à graisse", sur l'origine exacte des kilos en trop, en vous disant tout sur la bonne manière de les éliminer.
    Maigrir, en effet, doit rester un bonheur, ne pas devenir une souffrance : les diètes trop rigoureuses, si elles font vite perdre quelques kilos, provoquent fatigue, carences, frustrations, avec, bientôt, le retour à une alimentation anarchique et surabondante.

    Maigrir, oui! mais pas à n'importe quel prix, pas en compromettant sa santé, pas en s'imposant des régimes de famine qui conduisent droit à l'échec.
    Attentives à leur silhouette, beaucoup de femmes ont aujourd'hui toutes les peines du monde à garder la ligne. ce livre est aussi fait pour elles : même s'ils ne sont pas assez étendus pour mettre en danger leur santé physique, rondeurs et capitons de cellulite ne doivent pas être pris à la légère.
    La disgrâce esthétique peut être source de complexes, faisant craindre le regard des autres, à la plage, à la piscine, dans la rue, l'été.

    Maigrir et rester mince : pour beaucoup, c'est un rêve. ces pages vous aideront à en faire une belle réalité.

  • Des runes

    Arnaud d' Apremont

    Ecriture ancienne de l'europe du nord les runes forment l'un des plus grands alphabets magiques du monde.


    Ce b. a ba des runes s'adresse aussi bien aux néophytes qu'aux personnes averties. il propose une synthèse aussi claire et exhaustive que possible des systèmes runologiques et des runes prises individuellement.

    Si une importante " littérature runique " est parue dernièrement, il s'agit ici de faire justice des mythes et réalités de la runologie.

    L'auteur pose la question de savoir comment les runes vinrent aux hommes sur le double plan historique (date et espace d'apparition) et mythologique (découverte des runes par les dieux).
    Il s'interroge également sur la transmission des runes à travers les âges et sur la pérennité de ce système " païen " au coeur du christianisme (dans l'architecture, l'héraldique, l'art, etc. ) jusqu'à leur renouveau, voire leur détournement, au xx ème siècle.

    Naturellement, au-delà du simple système de communication, il convient de s'interroger sur la dimension magique et spirituelle des runes, hier et aujourd'hui.
    Quelle a été leur utilisation? qui étaient les praticiens des runes?

    Formidable voie d'éveil individuel, les runes sont trop souvent méconnues, victimes de mauvais usages, d'incompréhensions ou de falsifications. il est temps que l'on retrouve leur mystère dans son authenticité.

  • L'exotisme aidant, l'ancien Japon est redevenu à la mode, ces dernières années, en Occident.
    Le mot " zen ", par exemple, fait désormais partie du vocabulaire courant et évoque " automatiquement " des moines méditant en posture assise, des jardins épousant admirablement les formes de la nature, la poésie délicate et subtile des haïkaïs, un sentiment de tranquillité sereine devant l'évanescence des choses, une vie tout entière imprégnée d'une élégance dépouillée. Malheureusement, cette estampe d'un Epinal nippon ne nous renseigne guère sur les fondements de la spiritualité japonaise.
    Fidèle à une orientation rigoureusement traditionnelle, reposant sur une connaissance directe de la culture japonaise, le bref mais dense essai de Rinaldo Massi se penche sur les sources spirituelles (shintô, bouddhisme zen, taoïsme et confucianisme) du bushidô et restitue à celui-ci sa signification la plus profonde : le bushidô comme " voie du samouraï ", " tao du guerrier ", ascèse conforme au mode d'être d'une caste.
    Le bushidô marqua si durablement la culture japonaise que les " projectiles humains " de Port-Arthur et les kamikazes de la Guerre du Pacifique apparaissent à juste titre comme ses dernières expressions.

  • L'homéopathie

    Jean Barbara

    Ce B.A.-BA, véritable précis d'homéopathie, apporte une réponse à toutes les questions que l'on peut se poser sur cette " Médecine différente ".
    Le lecteur pourra y suivre le cheminement du praticien, depuis le premier contact avec le malade jusqu'à l'établissement du traitement. L'ouvrage aborde l'étude complète des différents concepts - souvent méconnus - de cette pratique difficile. Il décrit, à travers des tableaux détaillés et vivants, ce que l'on entend par " SIGNES ", " CONSTITUTIONS ", " DIATHESES ", " TEMPERAMENTS ". On y trouvera tout ce qui concerne la nature et le mode de préparation des différents remèdes, ainsi que les techniques de prescription.
    Sont mentionnées les principales indications de l'homéopathie, ses limites et, avec la notion de " barrages ", les différents obstacles qui peuvent s'opposer à son action. L'auteur propose une réflexion originale sur les analogies entre les lois de la physique classique et la médecine rationaliste actuelle, d'une part, et, d'autre part, la physique contemporaine des particules et la médecine de l'infinitésimal qu'est l'homéopathie.
    En médecine comme en physique, il s'agit de deux conceptions différentes de la nature de l'homme et de l'univers ; incompatibles, au point de paraître opposées, dans la représentation qu'on peut en avoir. Il nous faut admettre, cependant, que la réalité n'est faite que de l'union paradoxale, mais féconde, des contraires. Ils ne peuvent s'exclure ni se vérifier l'un par l'autre, mais sont cependant complémentaires.
    Cela devrait mettre fin au stérile conflit entre les deux médecines, celle du contraire et celle du semblable, comme a pris fin celui qui opposait les deux physiques.

  • Tarot

    Carole Sédillot

    Miroir de l'inconscient, le Tarot nous emmène dans un voyage hors des limites du visible et du tangible.
    Cet ouvrage s'adresse aux débutants, aux néophytes et aux personnes averties. Chacun pourra, au fil des pages de ce ba-ba du Tarot, trouver matière à découverte ou à approfondissement d'un langage mystérieux et révélateur : le symbolisme. Toute pensée initiatique s'ordonne autour de signes et de symboles qui ne sont compris que par un petit nombre d'individus. Ces signes et ces symboles sont les composantes de chacun des 78 arcanes constituant le Tarot de Marseille.
    Le Tarot est universel et ne connaît pas de frontières. L'Art des Images est un patrimoine collectif, l'Art des Images est un patrimoine personnel. Derrière le mode illusoire du Tarot se cache la réalité la plus profonde. Ne nous y trompons pas : au-delà des représentations fixes et immobiles qui le composent, le Tarot véhicule, à travers ses formes, ses couleurs, ses nombres, ses objets, ses attitudes, un monde dynamique en constante mutation.
    L'auteur nous convie, par l'intermédiaire de cet ouvrage simple, structuré et précis, à découvrir le Tarot dans son intégralité : son origine, son fond et sa forme. Ce contact progressif offre la possibilité de pouvoir lire et comprendre le message énigmatique contenu dans cet univers allégorique. Après les nombreuses explications symboliques, vous serez à même, à la fin de cet ouvrage, d'utiliser les tirages proposés et d'en extraire les révélations.
    Le Tarot est une aide parmi d'autres pour gouverner et faire évoluer notre vie. Aucune lame n'est négative et le Tarot n'a jamais un caractère fatal.

  • L'art des jardins extrême-orientaux, d'origine chinoise, connut les développements remarquables que l'on sait, au Japon.
    Il est pourtant mieux connu des Occidentaux dans sa forme que dans son fond. Il nous a donc semblé judicieux de présenter certains fondements techniques de cet art, sa signification symbolique et les liens qui l'attachent aux mythes fondateurs.
    L'art des jardins, magnifiquement exprimé dans le cadre intimiste et sacré des temples zénistes, comme dans celui, populaire et profane, des jardins promenades de l'époque Edo, inspire à nouveau les architectes paysagistes ; les résultats sont, hélas ! peu conformes aux critères traditionnels.

    Dans Les Jardins chinois et japonais, le lecteur découvrira divers aspects de la mythologie, de la géographie sacrée, ou encore de l'onomastique. Il voudra bien comprendre que l'art n'est pas une fin en soi, mais une représentation possible du Beau et du Vrai.

  • Les premiers ordres chevaleresques ont dû leur naissance à des associations religieuses et militaires, formées le plus souvent sans l'intervention des souverains et presque toujours destinées à défendre le christianisme.
    Plus tard, les princes imaginèrent de créer des distinctions analogues, mais dépendantes de leur autorité. Quelquefois pour doter leurs États d'une force militaire permanente. Le plus souvent pour en faire une distinction honorifique. Les Ordres de la première espèce disparurent successivement à mesure que la cause qui les avait fait naître cessa d'exister. Quelques-uns réussirent à se maintenir, mais en introduisant dans leur organisation des changements qui les transformèrent entièrement.
    Quant aux seconds, ils ont été conservés avec plus ou moins de soin par les successeurs de ceux qui les avaient fondés. Cet ouvrage, rare et recherché, dresse un tableau exhaustif des Ordres de chevalerie des deux espèces avec une notice précise pour chacun d'eux. Il n'existe que peu, ou pas, d'équivalents en la matière - rien qui soit à la portée du public contemporain. Cette salutaire initiative éditoriale comble une sérieuse lacune.

  • Astrologie chinoise

    Natacha Raphaël

    Sur commande
empty