Nouveau Monde

  • Scandales politiques, syndicalisme gangrené par la mafia ou instrumentalisé par les services secrets, affaires d'espionnage, manipulations de la CIA, tels sont quelques-uns des thèmes développés dans ce nouvel opus des dossiers de Monsieur X.
    On y rencontre souvent un directeur du FBI indéboulonnable (J. Edgar Hoover), un syndicaliste corrompu (Jimmy Hoffa), sans doute tué par les siens, et l'on croise un étrange personnage (Irving Brown), acharné à combattre clandestinement le communisme, et qui se trouve à l'origine de la création en France de la CGT-Force ouvrière...
    Les auteurs reviennent sur les assassinats aussi mystérieux que retentissants de Bob Kennedy ou de Martin Luther King avant de s'intéresser aussi aux implications des autorités américaines qui, sous prétexte de lutter contre le narcotrafic, se sont immiscées dans les affaires politiques des pays d'Amérique du Sud.
    Enfin, un chapitre est consacré au développement de plus en plus inquiétant des armées privées telle que Blackwater, mercenaires à la solde des États-Unis.
    Les grandes affaires du siècle pour découvrir la face cachée de la première puissance mondiale.

  • Qui fut le véritable assassin de Trotski ? Comment le rapport secret sur les crimes de Staline a-t-il été divulgué ? Quel a été le rôle des services secrets dans l'écrasement par l'Armée rouge des mouvements de libération hongrois et tchécoslovaque ? Comment Eltsine a-t-il fait chuter Gorbatchev ? Comment Poutine, obscur colonel du KGB, s'est-il servi de la guerre en Tchétchénie pour accéder au pouvoir ? Autant de questions auxquelles Monsieur X et Patrick Pesnot tentent de répondre, entraînant le lecteur dans un écheveau de machinations plus cyniques les unes que les autres. Des purges de Staline aux faux attentats orchestrés par Poutine, ils nous montrent qu'en dépit de l'effondrement du système soviétique, le gouvernement russe pratique la corruption, la coercition et la violence, n'hésitant pas à faire taire les opposants et à sacrifier leurs citoyens au profit de la raison d'État.

  • Le réseau Al-Qaïda existe-t-il ou ne doit-il son existence qu'à la propagande américaine ? L'islamisme menace-t-il la France ? Les moines de Tibhirine ont-ils été assassinés par le GIA ou par des agents de la Sécurité algérienne ? Qui se trouve réellement derrière les attentats qui ont frappé notre pays en 1995 ? La France n'a pas attendu le 11 septembre 2001 pour s'intéresser aux réseaux islamiques : dès les années 1980, Paris est frappé par des groupes liés à l'Iran et entretient des liens étroits avec la Sécurité algérienne. Plus tard, dans les années 1990, les services français surveillent étroitement Oussama Ben Laden. Ce sont les fruits d'une longue expertise que Monsieur X livre ici, traquant une vérité parfois sulfureuse, toujours surprenante, à rebours des thèses officielles.

empty