Littérature traduite

  • Elles sont déjantées, à côté de ce qu'on attend d'elles, au bord de la crise de nerfs, les femmes de Maïtena. La cellulite, le téléphone qui sonne trop ou pas assez, les enfants qui se chamaillent, le travail, la perversité des coiffeurs, les régimes, les copines, le temps qui passe... quand ce n'est pas la dépression, la jalousie, l'angoisse et évidemment... la culpabilité. Tout ce qui fait la vie de toutes les femmes d'aujourd'hui, tout ce qu'elles pourraient elles-mêmes avoir écrit. Voilà le miroir que leur tend une grande humoriste, au regard cruel, impitoyable et tendre.

  • Les déjantées sont de retour, aux prises avec les copines, les enfants, les vacances, les 3 kilos en trop, la mode, les petites tragédies de la vie domestique et toujours, toujours l'amour et le mariage.
    Comme les déjantées, prises dans une vie quotidienne compliquée, faites-vous rire.

    Sur commande
empty