Littérature argumentative

  • Ce texte est né d'une conversation entre deux hommes venus d'horizons et de pays différents, l'écrivain chilien Luis Sepúlveda et le gastronome italien Carlo Petrini, défenseur du slow food et du «manger local». De l'Amazonie au coeur de l'Afrique, de l'expérience amère de l'exil à la communion collective de Terra Madre, les souvenirs et pensées de ces deux auteurs d'exception tissent une conversation qui passe en revue l'actualité et la littérature, la gastronomie et la politique, la défense de la nature et de la tradition. Rencontres, récits, histoires de grands leaders et de petits héros du quotidien, Petrini et Sepúlveda nous entraînent à leur suite dans cette quête du droit au plaisir qui est aujourd'hui le plus révolutionnaire, le plus démocratique, le plus humain des objectifs. Avec cependant la lenteur et la sagesse de l'escargot. Parce que nous aussi nous pouvons cesser de courir vers une destination inconnue, et recommencer pleinement à exister.

  • Les « Cronopios » sont des personnages tout droit sortis de l'imagination de Julio Cortázar, définis comme des créatures idéalistes, sensibles et ingénues. En choisissant comme titre de son livre le nom des personnages les plus libres et fantaisistes de Julio Cortázar, le photographe Daniel Mordzinski rend hommage au grand auteur, né il y a 100 ans, tout autant qu'à la créativité des écrivains de son pays.
    Le livre regroupe des auteurs phare qui ont disparu et dont le photographe avait fait le portrait tout au long de ses 35 ans de carrière et les écrivains qui font actuellement la vie littéraire très riche de ce pays.

    Sur commande
  • Dans toutes les sociétés occidentales, on célèbre la jeunesse et on parvient à convaincre les individus que le temps qui passe n'est synonyme que de pertes et d'inévitable déclin.
    Lya Luft propose à ses lecteurs de dialoguer avec elle et de confronter leurs questionnements et leurs doutes, de regarder ensemble ce que le temps qui passe amène en termes de profits et de développement individuel.
    Elle met en évidence le fait que chacun est à la fois responsable et innocent de ce qui lui arrive, chacun est l'auteur de la majorité de ses choix et de ses omissions.
    C'est là le texte d'une femme de 64 ans dont le livre est né "de sa propre maturité, un trajet fait de hauts et de bas, de points lumineux et de zones d'ombre, au cours duquel elle a compris que la vie ne tisse pas uniquement une toile de pertes mais nous donne une succession de profits".
    Sa réflexion, menée avec l'aide de rencontres et de séminaires composés d'hommes et de femmes, nous amène à reconsidérer notre image et notre vie au-delà des pressions de la société.
    Ce livre a trouvé 500 000 lecteurs au Brésil.

empty