Bandes dessinées

  • Enzo est un enfant atypique.
    Dès le plus jeune âge, Lucine, sa maman, l'a bien compris.
    Turbulent, il peine à suivre en classe, n'arrive pas à se faire des amis, est pris en grippe par les enseignants.
    Lucine consulte des spécialistes et, au bout d'un parcours du combattant, obtient un diagnostic : Trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

    Un trouble encore méconnu, même au sein du corps médical, ce qui entraîne une grande souff rance chez ces enfants incompris : considérés comme mal élevés ou insolents à cause de leur handicap, ils sont souvent punis, rejetés et harcelés.

    Pourtant il peut être pris en charge : un accompagnementadapté, un suivi psychologique, un traitement médicamenteux, peuvent permettre aux enfants comme aux adultes diagnostiqués de vivre normalement.

    Une nouvelle histoire d'Emma pour expliquer le TDAH chez l'enfant, déculpabiliser les parents, et les aider à communiquer autour d'eux afi n de mener une vie épanouie avec leurs enfants extraordinaires.

  • Les vacances.
    De retour de congé maternité, Emma réalise que ses collègues la considéraient comme étant en vacances. Elle repense alors à son accouchement, à la douleur et à la fatigue qui s'en suivent.

    L'histoire de ma copine C.
    C. est enceinte et prépare son accouchement avec application. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et C. découvre la violence du monde médical.

    Check ta chatte.
    Un jour pas comme les autres, Emma décide de se saisir d'un miroir et de faire mieux connaissance avec son clitoris. Elle découvre alors qu'elle était bien mal renseignée.

    Un banlieusard parmi d'autres.
    Adama vit paisiblement dans la commune de Beaumont sur Oise. Le jour de ses 24 ans, il est interpellé par la gendarmerie.

    En revisitant avec beaucoup de justesse et d'engagement, des sujets tels que le sacro-saint instinct maternel, le baby blues, l'histoire du clitoris ou encore les réfugiés, elle parvient à remettre en question des vérités qui pouvaient paraître établies. Cette bande dessinée est aussi drôle que touchante et instructive.
    Ces histoires, partagées par beaucoup d'internautes au vu des 25 000 partages qu'affichent la plupart de ses publications Facebook, sortiront pour la première fois sous la forme de livre.

  • Dans ce nouvel ouvrage, Emma revient sur le concept de charge mentale, qui a fait sa notoriété, et illustre comment les inégalités subies dans le privé sont un reflet de la société et du système où nous vivons. Elle aborde dans ce nouveau tome des sujets très politiques, comme les privilèges masculins, l'histoire de l'exploitation et de la division en classes, la galanterie comme forme de pouvoir...

    Sommaire :

    1) Les conséquences.
    2) C'est dans la tête.
    3) Le dimanche soir.
    4) Pour être sympa.

  • Un autre regard t.2

    Emma

    Il y a toujours un moment dans les discussions entre femmes où l'on s'en remet aux dessins d'Emma, sur le ton de : «C'est exactement ce qui m'est arrivé.» Après son formidable succès en librairie Un autre regard, cette bédéaste amateur revient sur le devant de la scène médiatique avec une BD, publiée sur internet, intitulée «La charge mentale». Elle y décortique ce qui pèse sur les femmes, contraintes d'organiser les tâches ménagères et leur éventuel partage. Sur Facebook, son histoire a été «likée» 76.000 fois, partagée 215.000 fois et commentée par 21.000 internautes. Des chiffres colossaux. Un article sur l'express.fr a été lu 1million 800000 fois le record depuis la création du site.
    J'ai été un peu dépassée par le succès de cette BD, je ne m'y attendais pas. J'ai eu du mal à répondre à tout le monde, alors que d'habitude, j'essaye de le faire, nous explique Emma. Je suis ravie que le sujet soit sorti du seul cercle féministe et que ça ait touché des femmes pas du tout engagées. Cela me donne de l'espoir pour la suite.» Depuis plus d'un an, cette dessinatrice du dimanche livre ses réflexions sur des sujets sociaux et féministes à travers ces images naïves, postées sur son blog «Emma Clit» et sur Facebook, où elle a plus de 218.000 abonnés. Elle en a tiré la BD Un autre regard, parue au mois de mai aux Editions Massot.
    Dans ce nouvel album, suite du premier, on y trouvera des séquences féministes inédites qui évoquent les BD de la suédoise Liv Strömquist, sur la violence conjugale entre autre.
    Le point commun de ces situations, c'est qu'elle ne sont pas dues à la malchance, mais à une société qui maltraite certaines catégories de population.»

  • 2043.

    La transition énergétique a eu lieu : le monde s'est débarrassé du charbon et du pétrole. La planète est 100 % « green ». Mais à quel prix...

    Sud de la Malaisie. Salem, chasseur expérimenté à la solde de l'une des plus grandes compagnies d'exploitation de métaux rares, est sur les traces des derniers gisements de prométhium, le plus convoité de tous les métaux.

    Nord-Est de la Sibérie. Laszlo et Aude font une découverte qui pourrait tout changer et ruiner l'empire juteux de la greentech.

  • Elle avait déjà servi la cause des femmes et des réfugiés. La blogueuse Emma s'attaque maintenant au réchauffement climatique. Comment fonctionne le réchauffement climatique ? Qu'est-ce que la taxe carbone ? S'appuyant sur de nombreuses recherches, cette introduction au changement climatique permet de mieux comprendre les mécanismes à l'oeuvre et les évolutions possibles dans les décennies à venir. Le but est aussi de montrer que des solutions sont à portée de main et que chacun à notre manière, nous pouvons contribuer à ce changement.

    Des dessins simples, un contenu au plus près des préoccupations des citoyens et un message clair : se trouvent ici condensés tous les ingrédients qui font le succès des bandes-dessinées d'Emma.

  • « Je lis plein de choses et je les regroupe par thèmes. Au bout d'un moment, j'ai le sentiment qu'un des thèmes mérite d'être porté au public. Je résume et ancre ce thème un peu théorique dans nos vies privées : ces expériences personnelles qui permettent de toucher chaque femme. C'est vraiment ça que j'ai vécu quand je me suis éveillée à la politique, qui a longtemps été pour moi un truc un peu chiant. J'ai trouvé dans des articles féministes des scènes que j'avais vécues. Il n'était pas possible que ce soit arrivé à plein de femmes, même à l'autre bout du monde, et qu'il n'y ait pas de lien ! J'ai ensuite lu des articles expliquant ce qui fait que des catégories de personnes vivent des choses similaires : il existe un système. Partir de ces événements que l'on vit seule, montrer qu'on les vit toutes, et faire apparaître l'importance du contexte : de cette façon, on peut agir sur le contexte pour changer son expérience personnelle. »

  • Un bébé si je peux

    Marie Dubois

    PMA, FIV : un parcours de combattante raconté en bande-dessinée C'est un pays dont on tait le nom. Une jungle de sigles et de termes scientifiques. On pensait ne jamais y échouer. On s'y sent seul, incompris. Parfois même honteux. On y éprouve sa féminité, sa masculinité, son estime de soi, sa libido.

    Ce pays, c'est l'infertilité. 20 % de la population le traverse, un couple sur cinq. Marie Dubois y a passé sept ans. Sept longues années de montagnes russes émotionnelles pour tenter d'avoir un bébé. « C'est dans ta tête ! », lui disait-on. L'auteure démonte cette idée reçue qui culpabilise, et révèle avec intelligence et humour comment l'infertilité est devenue un problème de santé publique.

    /> Cette bande dessinée est un voyage intime. C'est aussi une enquête journalistique nécessaire pour briser un tabou.

  • Il s'agit d'une bande-dessinée autobiographique écrite et dessinée par Erin Williams. L'autrice, qui vit à New-York, raconte son trajet quotidien dans le train qui l'amène de sa banlieue à Manhattan. Au-delà de cet itinéraire à travers la ville, elle raconte son itinéraire personnel. Elle parle des combats qu'elle a menés : les viols dont elle a été victime, sa lutte contre l'alcoolisme, son accouchement difficile.

    Les dessins, principalement en noir et blanc, sont d'une sobriété troublante et empreints de poésie aussi, avec notamment des planches de New-York superbes.
    Sincère sans être sombre, le « mémoire graphique » d'Erin Williams est avant tout l'histoire d'une renaissance. La jeune femme tombe amoureuse puis enceinte, arrête de boire, reprend ses études, et réapprend progressivement à vivre.

  • La jeune Lola fait partie des victimes d'un attentat terroriste à Paris.
    Son bilan est lourd : elle est amputée de la jambe gauche et doit désormais vivre avec une prothèse. Comment peut-elle encore trouver la force de se lever chaque matin ? Lola y parviendra grâce à Sofia, une enseignante de médiation qui l'initie au bouddhisme tibétain et lui fait découvrir le Dalaï-Lama. Tibet, quelques mois plus tard. Lobsang Tenzin, un jeune moine, s'est immolé pour dénoncer l'oppression du régime chinois. Il a échappé à la mort de justesse mais il a perdu ses membres et subi de mauvais traitements. Le Dalaï-Lama demande à Sofia et Lola d'organiser l'évasion de Lobsang Tenzin...
    Les parcours de vies de ces jeunes se croisent dans une aventure bouleversante, qui nous plonge au coeur de l'histoire tibétaine, du bouddhisme et des violences subies par les peuples. De Paris à Dharamsla, des temples tibétains aux prisons chinoises, on y croise des personnages forts et de courageuses héroïnes.

  • #MeToo, je dessine ton NON Dans la liste des meilleures BD de 2019 du New York Times Inspiré par le mouvement mondial #MeToo, #Balance ta bulle est une anthologie de courtes histoires dessinées autobiographiques. Elle rassemble, sous le patronnage de Diane Noomin, plus de soixante auteures du monde entier. Chacune témoigne de la violence et du harcèlement sexuels : elles racontent comment elles ont été violées, harcelées, ou fragilisées, comment elles ont cherché justice et ont retrouvé la force de continuer et surmonter le choc.
    Si elle compte des illustratrices célèbres (comme Emil Ferris, Aline Kominsky-Crumb...), #Balance ta bulle permet avant tout à des femmes d'âge, d'orientation sexuelle et de nationalité différents de s'exprimer. Enfin, au delà du propos militant, chaque collaboration est une oeuvre à part entière. A chaque fois, il s'agit de la création d'une artiste qui relève le défi de dire et témoigner de l'indicible, le faire dans un format court (2 à 4 pages), dans un style d'écriture qui lui est propre (humour, réalisme, poésie, métaphore...) et avec un dessin sublime.
    Pour toutes ces raisons, #Balance ta bulle est pour nous une anthologie de chefs-d'oeuvre.

  • Hshouma, signifie « honte » en dialecte marocain. Plus précisément, ce mot désigne l'ensemble des sujets tabous que l'on ne doit pas aborder en société ou en famille. Mi-projet artistique, mi-initiative éducative, cette bande dessinée se veut une tentative d'ébrécher les tabous liés au genre, à l'éducation sexuelle, aux violences faites aux femmes. Les femmes dessinées par Zainab Fasiki peuvent sembler provocantes et fatales, parfois même sarcastiques. Nues, en lingerie ou portant le voile, en ville ou au hammam, elles se moquent d'un masculisme hypocrite et effrayé par les corps, faisant ainsi fi des canons de beauté imposés par les autres. Ces dessins sont ainsi autant de manières de célébrer les corps et leur beauté, mettant à mal un des piliers sur lequel repose nos sociétés patriarcales, autant au Maroc qu'en Europe. Outre la beauté du trait, Hshouma est un livre important, qui milite pour la libération de la femme dans le monde arabe.

  • Le phénomène de l'extrémisme bouddhiste en Birmanie, incarné par le bonze Wirathu, a surpris tous ceux qui n'envisagent le bouddhisme que comme une religion de paix ou une simple spiritualité.

    Pour l'expliquer, Benoît Guillaume et Frédéric Debomy se sont rendus en Birmanie, dévoilant au fil des déplacements et des rencontres les ressorts d'une société brisée par des décennies de dictature militaire et obsédée par les questions d'identité.

    On y découvre que l'intolérance des moines extrémistes est largement partagée par la société et que les musulmans, cibles privilégiées, n'en font pas seuls les frais : les chrétiens ne sont pas toujours épargnés et les femmes largement discriminées.

    Dans ce contexte, la plus célèbre des opposantes à la dictature, parvenue partiellement au pouvoir, déçoit, ce qui semble s'expliquer à la fois par un contexte miné et son évolution personnelle.

    Le lecteur découvrira ainsi dans les pas des auteurs combien il reste à parcourir pour que ce pays connaisse véritablement la démocratie.

  • Ce livre est une bande dessinée visant à faire connaître au plus large public les mesures très concrètes qui figurent au programme d'Emmanuel Macron et qui attendent les Français depuis son élection.
    Il se veut à la fois instructif et divertissant. Le nouveau Président de la République sera mis en scène à travers un vrai scénario accompagné de dessins vifs et amusants, en noir et blanc.

    La plupart des gens ignorent dans le détail le programme d'Emmanuel Macron. Quelques priorités et quelques mesures phares ont été mises en avant - l'importance accordé à l'école primaire, la réduction des cotisations pour les salariés, l'effort porté sur la formation et l'apprentissage, le recrutement de 10 000 policiers et gendarmes, etc.- mais beaucoup de mesures, très importantes pour notre vie quotidienne, ne sont pas - ou peu- connues.

    Pêle-mêle :

    Le rétablissement de l'étude au collège après la classe.
    L'interdiction de l'usage des téléphones portables à l'école primaire et au collège.
    L'obligation de servir dans les cantines et les restaurant d'entreprise des produits bio, écologique ou issus de circuits courts.
    La publication du nom des entreprises qui ne respectent pas l'égalité salariale homme/femme.
    Des amendes immédiates pour incivilité (harcèlement des femmes dans la rue, crachats, etc.).
    L'obligation faite aux services publics (Sécu, etc.) d'afficher leurs résultats en matière de qualité du service (accueil, temps d'attente...).
    Le voile autorisé à l'Université.
    Erasmus étendu aux apprentis (et non plus aux seuls étudiants).
    Prime de 1 000 € pour acheter un véhicule moins polluant.
    Droit à l'oubli (pour un emprunt ou une assurance) pour les personnes ayant été gravement malades.
    Le scénario insistera sur celles-ci tout en rappelant les grandes mesures prévues. Il suivra le nouveau Président dans l'exercice de ses fonctions (conseil des ministres, visite à l'étranger, réception de corps constitués, déplacements en province, promenades dans les jardins de l'Elysée...). A travers l'oeil d'un témoin à la fois privilégié et non partisan : le garde du corps du Président. Qui, en quelque sorte, symbolisera le peuple.

  • Les trois premières BD de la blogueuse féministe Emmaclit enfin réunies !

    Féminisme, politique, sexualité : Emma nous invite à regarder les choses autrement et brise les clichés autour de nombreux sujets. Du consentement au « me too » jusqu'à la célèbre « charge mentale », en passant par l'histoire du clitoris, les violences policières et le travail, des questions politiques et sociales fondamentales traitées avec une justesse et une ironie réjouissantes. Avec des suggestions concrètes pour faire bouger les choses.

    Ce coffret rassemble Un autre regard 1 et 2 et La Charge émotionnelle et autres trucs invisibles. Il inclut les deux BD à succès sur la « charge mentale » (« Fallait demander ») et la « charge émotionnelle » (« Le Pouvoir de l'amour »), qui ont conquis des milliers de lectrices.

  • Le 23 juin 2018, douze enfants âgés de 11 à 16 ans et leur coach de 25 ans, membres de l'équipe de football des Sangliers, une formation provinciale du nord de la Thaïlande, disparaissent dans la grotte de Tham Luang, une des plus grandes et mystérieuses du pays. Une opération de sauvetage sans précédent impliquant 10.000 volontaires venus de Thaïlande et du monde entier, va permettre dix jours plus tard de retrouver vivants les 13 Sangliers qui s'étaient réfugiés dans une cavité à trois kilomètres de l'entrée. Il faudra huit jours supplémentaires pour que des plongeurs étrangers considérés comme les plus expérimentés au monde et au prix d'une mission où ils risquèrent leur vie, extirpent les enfants et leur coach.
    />
    Dans ce livre construit comme un film, les auteurs nous font revivre jour après jour ce drame qui heureusement se finira bien.

  • Voici 8 histoires, dont chacune pose des questions essentielles sur le monde de demain. Un dessin humoristique et décalé d'une part, une plume acerbe et ironique d'autre part, mettent en lumière les avantages et les dangers de l'Intelligence artificielle.

    Quelques synopsis :
    1) Imaginez voir votre quartier en réalité augmentée grâce à l'implant « PLUS BELLE LA VILLE ».
    2) N'oubliez pas de cracher tous les matins sur le miroir pour avoir votre bilan santé - cheveux et neurones perdus, transpiration, rythme cardiaque, tension artérielle, risque de cancer, stress, taux de graisse... gare à l'hypocondrie !
    3) Enfin une machine capable de programmer un bébé « à la carte », tous les parents en rêvent ! Mais à quel coût ? Tout le monde pourra-t-il se l'offrir ? N'y-a-t-il pas un risque d'eugénisme ? Cela remet-il en question les relations sexuelles ?
    4) Un petit implant et hop, vous devenez intelligent ! Voici de quoi être accro, non ? Mais il faut se méfier de la bêtise artificielle...

  • Le grand virage de l'humanite Nouv.

  • Black panthers party Nouv.

    awaiting publication
empty