Lgdj

  • Préparation aux concours d'entrée à l'ENA, à Sciences Po et à l'ENM, au Quai d'Orsay, aux Assemblées parlementaires, à l'EHESP et à l'INET.

    La culture générale aux concours administratifs donne lieu à des épreuves nombreuses, tant à l'écrit qu'à l'oral. Le présent ouvrage vise à offrir aux candidats la méthode et les connaissances nécessaires pour les réussir. Dans cette perspective, il propose, à la suite d'une introduction riche en conseils pratiques et à jour des dernières réformes des concours, vingt-quatre dissertations entièrement rédigées, sur des thèmes d'actualité. Chaque question, illustrée par de nombreuses citations et par des références empruntées à tous les domaines de la culture, fait l'objet d'une argumentation précise et équilibrée.
    Particulièrement nécessaire aux candidats qui souhaitent réussir les concours A et A+ de la fonction publique, cet ouvrage peut également être utile à tous ceux qui souhaitent s'orienter dans la compréhension des grands problèmes du monde contemporain.

  • Le droit est un instrument essentiel pour l'administration et pour l'intérêt général qu'elle incarne. Situant son action dans le respect des principes constitutionnels qui lui sont applicables, l'administration contribue à l'élaboration d'un système normatif, législatif et réglementaire, où le droit international et européen occupe une place toujours plus grande. C'est également le droit qui régit l'organisation de ses institutions, nationales et locales, administratives et juridictionnelles. Toute son action est ainsi placée sous le signe des principes de légalité et de responsabilité, notamment lorsqu'est en cause la garantie des droits fondamentaux. Les moyens, matériels et humains, sur lesquels elle se fonde, obéissent aussi à certaines règles spécifiques.
    C'est cet ensemble de normes, d'institutions, de principes et de moyens d'action qui forme ce qu'il est possible d'appeler le « droit de l'administration ». En partie forgé par ses propres agents, exerçant des fonctions d'administration active ou de contrôle, il est avant tout un droit de praticiens. C'est surtout un droit au service des administrés, où résonnent certains débats contemporains, liés notamment à la crise de l'autorité, à la protection de l'environnement ou aux questions de société.
    Issu d'un enseignement dispensé à Sciences Po depuis plusieurs années, cet ouvrage est particulièrement adapté pour les étudiants qui souhaitent se préparer aux concours de recrutement de la haute fonction publique ou exercer d'autres professions dans le secteur public et le domaine du droit. Il s'adresse plus largement à tout lecteur, étudiant ou professionnel, désireux d'améliorer sa compréhension du droit public, par une approche actualisée, synthétique et problématisée de la matière. Il offre un accès direct à de nombreuses sources documentaires, provenant des textes et de la jurisprudence.

  • L'économie est une épreuve décisive dans la réussite de nombreux concours, et notamment les concours d'entrée de l'administration, des instituts d'étude politique et des grandes écoles de commerce. Ce manuel s'adresse aux candidats et aux futurs praticiens de la matière, au sein de l'administration et dans les métiers de l'économie.
    Il présente, pour chaque politique économique, les connaissances indispensables à la réussite de ces épreuves. Le plan de chaque chapitre reprend celui attendu à l'ENA. Les faits stylisés et les chiffres retenus sont récents et reflètent les dernières tendances identifiées par la littérature économique. Les théories sont expliquées sans recours excessif aux mathématiques et à la modélisation qui, d'expérience, peuvent constituer une barrière pour certains étudiants.
    Les politiques menées au niveau national, européen et international sont décrites de manière pratique et leur efficacité évaluée à l'aune des études empiriques auxquelles elles ont donné lieu. Les dernières recommandations d'institutions nationales, comme la Banque de France, le Conseil d'analyse économique, la DG Trésor, et européennes ou internationales, comme la Commission européenne et le FMI, sont présentées avec le souci de mettre en avant la diversité des options de politique économique identifiées dans le champ de la recherche.
    Sur le plan formel, les auteurs ont aussi souhaité présenter les références dans le style sobre et technique attendu des étudiants dans le cadre d'une dissertation pour qu'ils puissent s'en imprégner et atteindre leurs objectifs.

  • Le droit de la police et de la sécurité désigne le maillage français des autorités de police, des forces publiques de sécurité (police nationale, gendarmerie nationale, douane, administration pénitentiaire, polices municipales). Ces autorités et ces forces ont une double activité normative et opérationnelle dense et variée, qui va de la protection des personnes et des biens jusqu'à la police judiciaire, en passant par la prévention de la criminalité et de la délinquance, la police administrative, la recherche de renseignements ou le maintien de l'ordre.
    Loin d'être monopolistique, la « force publique » voulue par la Déclaration de 1789 voit exister à ses marges des activités privées de sécurité, des personnes physiques ou morales privées investies ou non de prérogatives de puissance publique. L'existence et l'action de ces personnes physiques ou morales sont néanmoins maîtrisées par l'État.
    La double activité normative et opérationnelle des autorités de police et des forces publiques de sécurité est balisée par une importante réglementation internationale ou européenne dont Interpol, le système d'information Europol, le système d'information Schengen, les centres de coopération policière et douanière à la frontière ou les commissariats communs ne sont que les expressions les plus visibles.
    Le Conseil constitutionnel, la Cour européenne des droits de l'Homme, les contrôles administratifs (corps d'inspection, contrôleur général des lieux de privation de liberté, défenseur des droits) et les juridictions administratives et judiciaires, ne s'efforcent pas moins de soumettre au droit et à un idéal supérieur de liberté une fonction policière de l'Etat travaillée par une contradiction tendancielle entre son inscription dans l'Etat de droit et une tentation de s'en abstraire au nom d'une logique propre.

  • L'ouvrage comporte, après une première édition, un ensemble de sujets corrigés - entièrement renouvelés - de la nouvelle épreuve de droit public des concours externes de l'ENA et de l'INET. Cette épreuve, qui reste, dans sa forme, une dissertation à partir d'une question, s'appuie sur un dossier documentaire, mis à la disposition des candidats et destiné à alimenter leur réflexion. Couvrant l'ensemble des thèmes du programme, cet ouvrage, rédigé à plusieurs mains, offre une variété d'exemples permettant d'illustrer les nouvelles exigences de l'épreuve et de s'y entraîner.

  • L'ouvrage comporte un ensemble de sujets corrigés de la nouvelle épreuve de droit public du concours externe de l'ENA. Cette épreuve, qui reste, dans sa forme, une dissertation, se veut davantage professionnelle. Ainsi, à une question posée dans des termes plus opérationnels, s'ajoute un court dossier documentaire, destiné à alimenter la réflexion des candidats. Couvrant l'ensemble de thèmes du programme, cet ouvrage, rédigé à plusieurs mains, offre une variété d'exemples permettant de se rapprocher sans doute au plus près des exigences de la nouvelle épreuve.
    Ancien élève de l'École nationale d'administration, diplômé de l'École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace et de Sciences Po, Frédéric Puigserver est maître des requêtes au Conseil d'État. Il enseigne le droit public à Sciences Po, en direction d'études, ainsi qu'à l'École nationale d'administration.

  • La culture générale aux concours administratifs donne lieu à des épreuves nombreuses, tant à l'écrit qu'à l'oral. Le présent ouvrage vise à offrir aux candidats la méthode et les références nécessaires pour les réussir. Dans cette perspective, il propose, à la suite d'une introduction riche en conseils pratiques et à jour des dernières réformes des concours, quinze dissertations entièrement rédigées, sur des thèmes d'actualité. Chaque question, illustrée par de nombreuses citations, fait l'objet d'une argumentation précise et équilibrée.
    Particulièrement nécessaire aux candidats qui souhaitent réussir les concours A et A+ de la fonction publique, cet ouvrage peut également être utile à tous ceux qui souhaitent s'orienter dans la compréhension des grands problèmes du monde contemporain.

  • Le droit est un instrument essentiel pour l'administration et pour l'intérêt général qu'elle incarne. Situant son action dans le respect des principes constitutionnels qui lui sont applicables, l'administration contribue à l'élaboration d'un système normatif, législatif et réglementaire, où le droit international et européen occupe une place toujours plus grande. C'est également le droit qui régit l'organisation de ses institutions, nationales et locales, administratives et juridictionnelles. Toute son action est ainsi placée sous le signe des principes de légalité et de responsabilité, notamment lors qu'est en cause la garantie des droits fondamentaux. Les moyens, matériels et humains, sur lesquels elle se fonde, obéissent aussi à certaines règles spécifiques.
    C'est cet ensemble de normes, d'institutions, de principes et de moyens d'action qui forme ce qu'il est possible d'appeler le « droit de l'administration ». En partie forgé par ses propres agents, exerçant des fonctions d'administration active ou de contrôle, il est avant tout un droit de praticiens. C'est surtout un droit au service des administrés, où résonnent certains débats contemporains, liés notamment à la crise de l'autorité, à la protection de l'environnement ou aux questions de société.
    Issu d'un enseignement dispensé à Sciences Po depuis plusieurs années, cet ouvrage est particulièrement adapté pour les étudiants qui souhaitent se préparer aux concours de recrutement de la haute fonction publique ou exercer d'autres professions dans le secteur public et le domaine du droit. Il s'adresse plus largement à tout lecteur, étudiant ou professionnel, désireux d'améliorer sa compréhension du droit public, par une approche actualisée, synthétique et problématisée de la matière. Il offre un accès direct à de nombreuses sources documentaires, provenant des textes et de la jurisprudence, utile notamment pour la préparation de la nouvelle épreuve de droit public de l'École nationale d'administration.

  • Le droit est un instrument essentiel pour l'administration et pour l'intérêt général qu'elle incarne. Situant son action dans le respect des principes constitutionnels qui lui sont applicables, l'administration contribue à l'élaboration d'un système normatif, législatif et réglementaire, où le droit international et européen occupe une place toujours plus grande. C'est également le droit qui régit l'organisation de ses institutions, nationales et locales, administratives et juridictionnelles. Toute son action est ainsi placée sous le signe des principes de légalité et de responsabilité, notamment lorsqu'est en cause la garantie des droits fondamentaux. Les moyens, matériels et humains, sur lesquels elle se fonde, obéissent aussi à certaines règles spécifiques.
    C'est cet ensemble de normes, d'institutions, de principes et de moyens d'action qui forme ce qu'il est possible d'appeler le " droit de l'administration ". En partie forgé par ses propres agents, exerçant des fonctions d'administration active ou de contrôle, il est avant tout un droit de praticiens. C'est surtout un droit au service des administrés, où résonnent certains débats contemporains, liés notamment à la crise de l'autorité, à la protection de l'environnement ou aux questions de société.
    Issu d'un enseignement dispensé à Sciences Po depuis plusieurs années, cet ouvrage est particulièrement adapté pour les étudiants qui souhaitent se préparer aux concours de recrutement de la haute fonction publique ou exercer d'autres professions dans le secteur public et le domaine du droit. Il s'adresse plus largement à tout lecteur, étudiant ou professionnel, désireux d'améliorer sa compréhension du droit public, par une approche actualisée, synthétique et problématisée de la matière. Il offre un accès direct à de nombreuses sources documentaires provenant des textes et de la jurisprudence.

  • Le droit est un instrument essentiel pour l administration et pour l intérêt général qu elle incarne. Situant son action dans le respect des principes constitutionnels qui lui sont applicables, l administration contribue à l élaboration d un système normatif, législatif et réglementaire, où le droit international et européen occupe une place toujours plus grande. C est également le droit qui régit l organisation de ses institutions, nationales et locales, administratives et juridictionnelles. Toute son action est ainsi placée sous le signe des principes de légalité et de responsabilité, notamment lorsqu est en cause la garantie des droits fondamentaux.
    Les moyens, matériels et humains, sur lesquels elle se fonde, obéissent aussi à certaines règles spécifiques.
    C est cet ensemble de normes, d institutions, de principes et de moyens d action qui forme ce qu il est possible d appeler le « droit de l administration ». En partie forgé par ses propres agents, exerçant des fonctions d administration active ou de contrôle, il est avant tout un droit de praticiens. C est surtout un droit au service des administrés, où résonnent certains débats contemporains, liés notamment à la crise de l autorité, à la protection de l environnement ou aux questions de société.
    Issu d un enseignement dispensé à Sciences Po depuis plusieurs années, cet ouvrage est particulièrement adapté pour les étudiants qui souhaitent se préparer aux concours de recrutement de la haute fonction publique ou exercer d autres professions dans le secteur public et le domaine du droit. Il s adresse plus largement à tout lecteur, étudiant ou professionnel, désireux d améliorer sa compréhension du droit public, par une approche actualisée, synthétique et problématisée de la matière. Il offre un accès direct à de nombreuses sources documentaires, provenant des textes et de la jurisprudence.

  • L'économie est une épreuve décisive dans la réussite de nombreux concours, et notamment les concours d'entrée de l'administration, des instituts d'étude politique et des grandes écoles de commerce. Ce manuel s'adresse aux candidats et aux futurs praticiens de la matière, au sein de l'administration et dans les métiers de l'économie. Il présente, pour chaque politique économique, les connaissances indispensables à la réussite de ces épreuves.
    Le plan de chaque chapitre reprend celui attendu à l'ENA. Les faits stylisés et les chiffres retenus sont récents et reflètent les dernières tendances identifiées par la littérature économique. Les théories sont expliquées sans recours excessif aux mathématiques et à la modélisation qui, d'expérience, peuvent constituer une barrière pour certains étudiants. Les politiques menées au niveau national, européen et international sont décrites de manière pratique et leur efficacité évaluée à l'aune des études empiriques auxquelles elles ont donné lieu.
    Les dernières recommandations d'institutions nationales, comme la Banque de France, le Conseil d'analyse économique, la DG Trésor, et européennes ou internationales, comme la Commission européenne et le FMI, sont présentées avec le souci de mettre en avant la diversité des options de politique économique identifiées dans le champ de la recherche. Sur le plan formel, les auteurs ont aussi souhaité présenter les références dans le style sobre et technique attendu des étudiants dans le cadre d'une dissertation pour qu'ils puissent s'en imprégner et atteindre leurs objectifs.
    Pour recevoir les éléments d'actualité économique sélectionnés par les auteurs et les mises à jour de certains passages de l'ouvrage, abonnez-vous au compte Twitter de l'ouvrage : @PolitiqueEco

empty