Le Passeur

  • « Plus j'avance dans la vie et plus s'affirme en moi la conviction selon laquelle il ne peut y avoir de changement de société sans un profond changement humain. Et plus je pense aussi - c'est là une certitude - que seule une réelle et intime convergence des consciences peut nous éviter de choir dans la fragmentation et l'abîme. Ensemble, il nous faut de toute urgence prendre «conscience de notre inconscience«, de notre démesure écologique et sociétale, et réagir.

    « Il s'agit bien de coopérer et d'imaginer ensemble, en conscience et dans le respect, le monde dans lequel nous voulons évoluer et nous accomplir.

    « Tout en revenant sur des rencontres qui ont jalonné mon existence, j'ai essayé, sans prétention aucune, de baliser en pointillé ce chemin difficile dont la triste actualité nous montre qu'il devient un impératif. »

  • « Ce que mon père m'a transmis, c'est le courage d'oser la vie et la liberté. » Anselm Grün, moine bénédictin devenu un maître spirituel pour beaucoup, livre les expériences marquantes de son enfance et de sa jeunesse, le rôle primordial qu'a joué la foi dans sa vie, son rapport au succès, ses défis personnels jusqu'à la confiance fondamentale qu'il a en Dieu, l'expérience de la vieillesse, de la maladie et de la souffrance, et sa vision d'une spiritualité authentique.
    Alliant récits intimes et enseignements tirés de cette expérience, le récit du moine, devenu auteur de best-sellers, donne un sens nouveau à la vie. Et s'il sait enseigner l'art de vivre, l'art de trouver le bonheur et l'harmonie dans toute vie, c'est qu'il a su construire un parcours ancré dans toutes les dimensions de l'existence humaine. Ses enseignements et sa curiosité ne se cantonnent pas au seul domaine spirituel, et constituent une inspiration pour tous ceux qui cherchent à vivre mieux.
    Pour la première fois, après de nombreux ouvrages qui ont rencontré des milliers de lecteurs dans le monde, Anselm Grün se livre d'une façon beaucoup plus personnelle pour en tirer des leçons de vie universelles.

  • « Quand je serai grande, je serai comédienne et j'aurai des enfants », déclare Gisèle Casadesus, dès son plus jeune âge. Ses proches s'attendrissent, sans se douter qu'elle aura bientôt transformé ses rêves en une vie de rêve. Née en 1914 dans une famille de musiciens, elle trace son parcours personnel dans le sillon de l'Histoire. Depuis le Conservatoire et la Comédie-Française, en passant par le cinéma et la télévision, elle a côtoyé les plus grands noms du monde du spectacle. « Mademoiselle » est aujourd'hui devenue une magnifique arrière-arrière-grand-mère qui monte encore volontiers sur un plateau.
    Explorant les coulisses du siècle passé, des deux guerres mondiales aux nombreux bouleversements sociétaux et technologiques, ce dictionnaire amoureux personnel raconte la comédie humaine du théâtre et de la vie, et le destin d'une grande famille d'artistes. Une écriture à l'image de son auteur : pleine de finesse et d'un subtil humour, d'un grand amour de la vie et d'une foi profonde, sans jugements de valeur, et d'une curiosité insatiable du monde.
    Lire Gisèle Casadesus, c'est partager un thé chez elle, à son invitation, se laisser bercer par sa douceur naturelle et goûter à une joie de vivre communicative. Un livre qui rend joyeux !

  • Médecin, homme de terrain, conférencier, écrivain, passeur entre les différents champs d'investigation scientifiques, Jean-Louis Étienne est un explorateur singulier, un infatigable éveilleur de consciences au défi écologique que pose à l'humanité le réchauffement climatique.
    Dans cet abécédaire, à partir des « mots de sa vie », Jean-Louis Étienne se raconte comme il ne l'avait jamais fait. L'enfance, la timidité et la dyslexie, l'appel irrésistible de la vie au grand dehors, les personnes qui l'inspirent, mais aussi les voitures, les souvenirs, les oiseaux, les enfants, les émotions, l'amitié, l'amour - et de nombreuses histoires inattendues. Sous diverses formes, il nous dévoile les grandes lignes de force de son existence, d'une persévérance et d'une humanité exceptionnelles.  Ce veilleur écologique élabore ici une sagesse en route, celle du voyageur qui avance dans un pays où il n'existe pas de chemins tracés. Il cherche la voie, il trouve un passage, en marche vers son « pôle intérieur ».
    Avec beaucoup de modestie et de simplicité, Jean-Louis Étienne nous rappelle notre capacité à la liberté et à l'action. Une sagesse acquise pour soi mais exercée loyalement sur cette terre et envers les hommes.

     

  • Charles Berling a de multiples vies : homme de théâtre, de cinéma, metteur en scène puis directeur du théâtre Liberté de Toulon, mais aussi chanteur. Autant de voies que ce fils de marin, destiné à une existence plus normée, s'est offert.
    Dans ce livre, il raconte pour la première fois son enfance passée entre Tahiti, Brest, Paris ou Toulon, ses rencontres artistiques, ses choix de vies et son principal moteur : la farouche recherche de la liberté.
    Sa sensibilité, sa quête de sens et de sensualité le poussent à explorer bien des possibilités que peut offrir une existence : la célébrité, la solitude d'un voyage en voilier, la passion des femmes, l'amour des hommes, la possession de la scène, le rapport à la nature, mais aussi la paternité et le deuil.
    Tour à tour solaire et ombrageux, solitaire et sollicité, libéré et fidèle, provincial et parisien, bourgeois et populaire, Charles Berling est un être traversé de flux contradictoires, façonné comme un puzzle de mots, d'émotions et de sensations, mais dont l'ensemble s'harmonise peu à peu, à l'aube de ses 60 ans. Authentique et sincère, il partage dans ce livre ses fulgurances et ses pages de vie, celles d'un artiste par excellence.

  • Les confidences bouleversantes d'un homme rare, Roland Giraud, qui livre avec une sincérité désarmante ses souvenirs les plus personnels. Premier titre de la collection « En toute liberté ».

    Pour la première fois, Roland Giraud se livre, avec une simplicité et une authenticité désarmantes. Il revient sur son parcours, confie sa vision de la vie, parle de ses amours, témoigne de sa foi, dans un livre bouleversant et juste. Il évoque ses souvenirs d'enfance au Maroc, où il est né, dans le Sud-Ouest où il a grandi, parle de ses racines et de la relation complexe avec son père, dit ses rêves de devenir chanteur lorsqu'il monte à Paris dans le sillage des Compagnons de la Chanson. Et ce sont les cours d'art dramatique où il rencontre Maaïke, devenue sa femme en 1966, ses premiers cachets comme doubleur et figurant au cinéma.
    Puis vient la notoriété, qui ne cessera de croître, aboutissant à un palmarès impressionnant : plus de 60 pièces de théâtre et autant de films ou de téléfilms en bientôt 50 ans de carrière, laquelle se poursuit avec le succès que l'on sait. Il raconte sa passion du métier, les coulisses de ce monde qui fascine, son ami Coluche, le Splendid et les autres...
    Et soudain, le drame lorsque sa fille unique, Géraldine, est assassinée dans des conditions aussi horribles que mystérieuses. Cette affaire défraie longtemps la chronique.
    Après des années de silence, Roland Giraud accepte de confier cette autre vie, intime et déchirée. Avec une pudeur et une sincérité rares, il soulève des questions restées sans réponse et aborde ses certitudes revisitées. Nous découvrons la force d'un couple meurtri et l'immense reconnaissance d'un homme à l'égard de son épouse. Serein et émouvant, ce récit d'un vécu peu ordinaire est empreint d'une profonde humanité et de cet humour propre à la comédie, même dramatique.

  • Luc Guyau est sans doute, avec José Bové, le paysan le plus célèbre de France, et l'un des hommes qui auront le plus profondément marqué le monde agricole français de ces quarante dernières années. Né en 1948 dans une petite ferme vendéenne, cet homme que rien ne prédestine à quitter sa terre devient le « patron » du syndicat agricole le plus puissant d'Europe, la FNSEA, avant d'être élu en 2009 président de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture) - le premier à être issu de la société civile. et du monde paysan.
    À travers son histoire personnelle, qu'il livre pour la première fois, Luc Guyau nous invite à nous interroger sur ce que signifie être acteur de sa vie et acteur de la société. Avec limpidité, il nous propose d'explorer la singularité de son existence en mettant en perspective les événements, les rencontres et les épreuves qui ont nourri ses convictions, ébranlé ses certitudes, tissé le chemin d'une vie et, petit à petit, dessiné un destin.

    Sur commande
  • Gilles Lapouge est un jeune homme de plus de 90 ans, talentueux et taquin. Quand il n'écrit pas un article quotidien pour le journal brésilien O Estadão, comme il le fait depuis soixante-cinq ans, il arpente les pays froids ou les cartes d'antan. Et parce qu'il lui reste toujours du temps, il construit, pas à pas, une oeuvre littéraire inclassable faite de guerres improbables, de mirages, de pirates, de souvenirs revus et rêvés, de bruits de neige, de frontières poétiques, d'ânes ou d'abeilles. Homme de plume, de radio et de télévision, l'écrivain « un peu voyageur » Lapouge est un apprenti étudiant qui s'émerveille afin de mieux enchanter les lecteurs.

    Dans cet abécédaire intime, il est à la fois historien, conteur, ami fidèle et flâneur de toutes les rives. Au fil de son odyssée, ce robinson léger nous invite à rencontrer son ami Nicolas Bouvier, évoque sa participation aux débuts d'Apostrophes avec Bernard Pivot et ses échanges érudits avec Jacques Lacan qu'il a bien connu. Il nous convie au coeur de l'Amazonie, son paradis terrestre, et raconte aussi les écrivains-voyageurs, les poètes capitaux et les complices. Une grande traversée avec un bel équipage.

  • « Je ne suis pas mélancolique mais, quelquefois, j'aime faire des cures de mélancolie » confesse avec taquinerie Gilles Lapouge. Attention toutefois, un Gilles Lapouge peut en cacher un autre. Qui est-il ? le journaliste aux 20 000 articles, l'écrivain talentueux discret, le voyageur qui voyage si peu et ne tient jamais en place, le géographe poète ou l'historien de la petite histoire ? Notre homme est écrivain tout court. C'est bien assez et c'est déjà beaucoup. Il n'aime guère les étiquettes, à commencer par celle-ci. L'auteur des Équinoxiales ou de L'Incendie de Copenhague a bien vécu au Brésil - où il fut journaliste - a joué la fille de l'air en l'Islande, a traversé l'Afrique, et pourtant, il se défend d'être un nomade. Cependant, il a peut-être voyagé beaucoup mieux que certains voyageurs. En faisant du « sur place », il raconte l'histoire et la géographie, affirmant tout de go que l'histoire, c'est la géographie. Alors il musarde, invente à sa guise, écrit sur les pirates ou les frontières improbables. Il y a souvent de quoi être jaloux devant les phrases en équilibre qui ressemblent à des bulles de savon dans la lumière. Gilles Lapouge est là tout entier, avec ce style magnifique, ces phrases simples, singulières et poétiques qui n'appartiennent qu'à lui. Assurément, avec ou sans voyage, Gilles Lapouge est un - grand - écrivain.

  • Étudiant des Arts Déco dans les années 1980, Pierre de Vallombreuse décide de devenir un témoin nomade après avoir partagé pendant quelques mois le quotidien des Punans de Bornéo, les derniers nomades de la jungle. Il a ensuite consacré son existence à parcourir le monde en s'immergeant durant de longues périodes au sein des tribus rencontrées, afin de créer de véritables échanges et de les comprendre au mieux.
    Depuis son premier voyage, Pierre de Vallombreuse a constitué un fonds photographique unique de plus de 140 000 clichés, qui documente la vie de quarante-trois peuples autochtones. Il rend ainsi hommage à la précieuse diversité humaine et aux combats de peuples fragilisés par la mondialisation.
    Des jungles philippines aux contreforts de l'Himalaya en passant par la Tanzanie et le Groenland, à la rencontre d'hommes et de femmes dans la simplicité de leur vie quotidienne, la trajectoire de l'artiste a un seul objectif : la marche vers l'homme. Y a-t-il la lune chez vous ? retrace un itinéraire fascinant où se mêlent questionnements intimes, réflexions sur la photographie et engagement pour le droit des peuples à choisir librement leur destin.

empty