Gallimard

  • Au coeur des ténèbres

    Joseph Conrad

    • Gallimard
    • 4 June 2009

    Dans ce voyage intérieur, le narrateur, Marlow, s'adresse à l'équipage d'un bâtiment immobilisé sur la Tamise, attendant la marée pour appareiller. Il entraîne le lecteur dans une improbable expédition au coeur d'un continent inquiétant, peuplé d'indigènes invisibles et menaçants et de trafiquants d'ivoire. C'est l'un d'eux, M. Kurtz, que le skipper-narrateur a été chargé de ramener en Europe.

  • Manuscrit trouve a saragosse

    Jean Potocki

    • Gallimard
    • 27 April 2007

    Réédité en tirage limité à l'occasion des trente ans de la collection L'Imaginaire, le roman de Jean Potocki est accompagné ici du DVD du film Manuscrit trouvé à Saragosse, de Wojciech J. Has. Le film, tourné en 1964, restitue le monde fantasmagorique de cette étrange épopée et entraîne le spectateur dans une sarabande féérique et poétique.

  • Un thé au Sahara

    Paul Bowles

    • Gallimard
    • 27 April 2007

    Un couple d'américains, en compagnie de leur ami tunner, parcourt l'afrique du nord de la côte au sahara. les moresly, bien que mariés depuis onze ans. sont loin de s'entendre. au cours du voyage, kit a une brève aventure avec tunner : mais cette femme tourmentée n'en retire qu'un complexe de culpabilité. port, sur ces entrefaites, meurt de la fièvre typhoïde. kit se sent responsable de cette mort. elle fuit devant son passé. une caravane l'emporte vers dakar où, saisie d'une espèce de délire sensuel, elle découvre l'amour charnel. Mais peu à peu, elle sombre dans la folie... Réédité en tirage limité à l'occasion des trente ans de la collection l'imaginaire. le roman de paul bowles est ici accompagné du dvd du film de bernardo bertolucci. réalisé en 1990 par l'auteur du somptueux film le dernier empereur. tourné dans les superbes décors de l'algérie et du niger, un thé au sahara est si fidèle au livre que le rôle du narrateur est tenu par... paul bowles lui même !

  • Querelle de brest

    Jean Genet

    • Gallimard
    • 14 October 2010

    Le matelot Querelle, son frère Robert, le petit Gil Turko, Madame Lysiane, patronne de La Féria, Nono le tenancier, l'inspecteur Mario, tous les protagonistes du drame naissent pour Jean Genet du brouillard de Brest, du soleil qui dore faiblement ses façades, et de la mer semblable au mouvement intérieur très singulier qui anime l'écrivain. « L'idée de meurtre évoque souvent l'idée de mer, de marins. Mer et marins ne se présentent pas alors avec la précision d'une image, le meurtre plutôt fait en nous l'émotion déferler par vagues. » Réédité en tirage limité, le roman de Jean Genet est ici accompagné du DVD du film de Rainer Werner Fassbinder. Le chef de file du nouveau cinéma allemand compose un univers halluciné et dérangeant dans un Brest de bars et de bordels, pour une adaptation magistrale qui sera son dernier film.

  • Chez les heureux du monde

    Edith Wharton

    • Gallimard
    • 14 October 2010

    Orpheline ruinée, Lay Bart cherche à faire un riche mariage, bien qu'elle aime un avocat, Lawrence Selden.
    Trop honnête pour se vendre, mais d'allure trop libre pour garder sa réputation intacte, elle se voit fermer les portes de la haute société... Avec un art digne de son maître Henry James, Edith Wharton peint la haute société new-yorkaise, son éclat et sa richesse, mais aussi sa profonde corruption.

  • Mayorquinas

    Marc Bernard

    • Gallimard
    • 1 April 2016

    «Ainsi que son titre l'indique, Mayorquinas a été écrit dans l'île de Majorque durant un séjour de cinq mois. C'est au bord d'une cala déserte que ma femme et moi avons fait la connaissance d'une île, très différente de celle où se pressent les touristes, et des vents, des tempêtes, des pluies de commencement du monde, des cris qui emplissent les forêts de pins. L'angoisse nous gagnait parfois dans l'isolement sur cette côte où nous étions absolument seuls, dans une maison sans électricité, sans eau autre que celle d'une citerne, sans moyen de chauffage que les troncs que j'allais scier dans la forêt. Où étions-nous, dans quel monde de la Genèse où Dieu était à la fois présent et absent de toutes parts?
    C'est cet envahissement de la nature, ses sortilèges, ce qu'elle peut avoir de magique, d'éblouissant, d'effrayant, qui forme la trame de ce livre.» Marc Bernard.

empty