Littérature traduite


  • «Quand j'ai quitté le Michigan en 1974, à douze ans, j'ai annoncé à tous
    mes amis que je partais à Los Angeles pour devenir une star de ciné. Mais
    dès que j'ai commencé à me balader dans l'Austin Healey de mon père en
    fredonnant (sans grand talent) les chansons diffusées à la radio, j'ai
    annoncé : C'est décidé. Je veux devenir chanteur.»
    Ainsi se raconte le leader d'un des groupes rock les plus déjantés de ces
    20 dernières années. Fils du dealer attitré du tout Hollywood, Kiedis plonge
    à l'adolescence dans l'univers de la scène musicale underground. Après
    des années passées à errer de fix en trip, de magouille en combine, c'est
    en fondant les Red Hot Chili Peppers, en 1983, qu'il trouve l'exutoire qui
    lui manquait. Le groupe sillonne le pays, entraînant derrière lui une foule de
    fans en délire et croisant la route des plus célèbres artistes (Kurt Cobain,
    Sinéad O'Connor, les Rolling Stones, etc.).
    Mais être une star du rock a ses revers. Lorsque Kiedis prend conscience
    que l'héroïne peut avoir sa peau, il décide d'entreprendre une véritable
    quête spirituelle, qui le mènera de l'Inde à la Nouvelle-Zélande, pour mieux
    le renvoyer à ses origines.
    Scar Tissue est le témoignage sans tabou, scandaleux et hilarant, du
    «membre le plus camé et sexy du groupe de rock le plus camé et sexy
    de Californie».


  • «Je roulais en tête de toute la bande, et je sentais qu'aucune puissance ne pourrait nous arrêter. C'était comme si j'étais devenu le chef Crazy Horse, menant la charge à la tête de centaines et de centaines de motos filant toutes à 130 à l'heure. Les gens, dans les petites villes, entendaient le grondement de nos bécanes longtemps avant de nous apercevoir [...].Je ne possédais pas des millions de dollars, je n'étais pas non plus en couverture de Time Magazine. Mais ce que j'avais, c'était le respect.
    Le respect de ceux qui comptaient sur moi.
    Après tout, je me suis dit, j'étais Sonny Barger.
    J'étais un Hell's Angel.»

  • Juillet 2011 : Amy Winehouse disparaît tragiquement à l'âge de 27 ans.
    Encensée par la critique et acclamée par des millions de fans à travers le monde, elle a vécu sous le feu des projecteurs, entre triomphes et tragédies, jusqu'à devenir une légende. Mais ce n'est pas uniquement l'histoire de la star que son père, Mitch Winehouse, a choisi de nous raconter. Dans Amy il dresse un portrait intime de sa fille, de ses débuts chaotiques à son accession à la célébrité, en passant par son combat contre diverses addictions ;
    Illustrant ses propos d'extraits jamais publiés de son journal et de photos de famille inédites, il revient aussi sur les événements les plus marquants de sa trop courte existence. Véritable livre hommage à la gloire d'une icône trop tôt disparue, cette biographie touchera au coeur un public à jamais sous le charme de la chanteuse.
    Tous les bénéfices de la vente du livre seront reversés à la Amy Winehouse Foundation, l'association que Mitch a créée au nom d'Amy et qui vient en aide aux enfants et adolescents en difficulté.

    Sur commande

  • Quel étrange duo : le séduisant crooner et le maigrichon, l'Italien de
    Steubenville, dans l'Ohio, et le juif de Newark, New Jersey. La première
    fois qu'ils montèrent sur scène ensemble, un miracle se produisit, et, en
    très peu de temps, Martin et Lewis devinrent aussi connus qu'Elvis ou
    les Beatles en leur temps, déclenchant l'hystérie sur leur passage.
    Mais, le 24 juillet 1956, dix ans après leur première rencontre, Martin et
    Lewis se séparent.
    Chacun mena par la suite une carrière solo triomphante ; mais leur
    séparation laisse à jamais un vide dans le coeur de chaque Américain.
    Dans ce livre, à la fois émouvant, tragique et drôle, Jerry Lewis raconte,
    sans langue de bois, une amitié de cinquante ans, depuis cette après-midi
    de printemps 1945 où les deux jeunes artistes se croisèrent au carrefour
    de Broadway et de la 54e Rue, jusqu'à leur dernière rencontre accidentelle
    au milieu des années 90. Mais ce qui transparaît surtout, c'est l'immense
    amour que Jerry Lewis portait et porte toujours à son partenaire, et que
    Martin éprouvait aussi : un amour véritable qui durera éternellement.


  • Une personne à la recherche d'une arme pour se suicider, décide finalement de s'en prendre à la société. A travers son personnage, l'auteur décrit sa vision de l'Amérique de Georges Bush Jr.

    Sur commande
empty