Sciences humaines & sociales

  • Alors qu'il a une vingtaine d'années, au lendemain de la mort de son père, François Bizot se prend à massacrer un fennec qui était devenu l'animal de compagnie de la famille, sous le regard muet de sa mère. Déjà obsédé par les abattoirs de Nancy qui avaient servi à la Gestapo, il pose donc un problème qui le hantera toute sa vie :
    Comment l'homme peut-il devenir un monstre, tout en restant humain ? Plus tard, ethnologue au Cambodge, il sera emprisonné puis libéré par un certain Douch, dont la clémence reste pour lui irrésolue.
    On a pu découvrir Bizot par son bouleversant récit Le Portail, voici un texte qui le prolonge de manière aussi troublante qu'émouvante. Pourquoi, lui, a-t-il été épargné ? Comment continuer de vivre quand on découvre, les années passant, que son geôlier fut un des plus effroyables bourreaux du XXe siècle ?
    Un récit résolument personnel, où l'on suit Bizot rendant visite à Douch qui attend son procès, où l'on suit encore Bizot témoin à la cour de Phnom Pen en 2009, où l'on découvre les minutes. Un témoignage littéraire qui nous confronte à l'une des grandes pages de l'Histoire.

  • En 1787, L. Ramond de Carbonnières est l'un des premiers explorateurs de la partie centrale et supérieure de la chaîne des Pyrénées, qu'il parcourt à pied afin de répondre à la controverse sur la nature géologique du massif. Au fil de cette exploration, il décrit l'histoire des régions traversées et les moeurs de leurs habitants.

  • Un pantalon garance, une vareuse, une montre de gousset, un portefeuille, des lettres : c'est tout ce qu'il reste d'André. À partir de quelques objets de famille encore pétris de douleur, Christophe Malavoy nous fait revivre les derniers jours de son grand-père, mortellement blessé lors d'un assaut en Champagne en mars 1915. Un dialogue intime s'installe avec la mort, et avec sa femme qu'il ne reverra pas.
    Un hommage poignant et pudique de l'auteur à son grand-père « tombé glorieusement au champ d'honneur », parmi tant d'autres...
    Parmi tant d'autres... a paru pour la première fois en 1996. Christophe Malavoy l'a adapté en 2014 pour le théâtre sous le titre Qui se souviendra..., qu'il interprète lui-même.

    Photo de Pascal Ito © Flammarion. Veste d'uniforme avec l'aimable autorisation des costumes Le Vestiaire © Flammarion, 1996.

    Sur commande
empty