Denise Labouche

  • Des faubourgs lyonnais aux boulevards de Paris, en passant par les contrées hivernales du Midwest américain, François Michel propose dans un style lucide et intimiste une série de dérives urbaines inspirées de ce que Guy Debord appelait la réappropriation de l'espace par l'imaginaire. Au creux de nos villes aseptisées se nichent encore des espaces de rêverie, d'interrogation et de révolte. Ces neuf chroniques, écrites entre 2012 et 2014, sont une façon de les apercevoir.

  • Thierry Théolier, figure incontournable de la nuit parisienne pour avoir créé et animé pendant des années le Syndicat du Hype, n'est plus le « crevard » du détournement qu'il était. Jadis « casseur2hype » et bouffeur sociopathe à tous les râteliers, il vit désormais dans son antre, dans une forme de retraite débarrassée du superflu. Ce manifeste, dans lequel vous trouverez également des poèmes et un long entretien, raconte son histoire et les préceptes existentiels avec lesquels il tente de vivre au quotidien.

    Sur commande
  • « Les dix-huit poèmes en vers libres choisis par Sébastien Thibault pour son premier recueil sont puissants??et??ramassés,??comme??étrangers??à??leur apparente??simplicité.??Ils??forment??un??ensemble hésitant??et??instable???;??ils??se??parlent,??ils??hurlent, ils se murmurent des choses à l'oreille à partir d'approches,??de??voix??et??d'humeurs??différentes. Ils nous séduisent pour nous entraîner dans un monde qui n'appartient qu'à eux. » Extrait de la préface de Bojana Mladenovic.

  • "Le cirque arrive ! Un cirque, à Sylve-sous-bois ? Le maire et son adjoint sont catastrophés. Comment accueillir dignement un tel bataillon dans un bourg de campagne qui ne compte plus que cinq habitants ? D'un improbable arrangement avec le directeur du cirque va naître une amitié des plus inattendues entre l'adjoint au maire, cet homme en quête d'imprévu, et l'éléphant du cirque, bien décidé à vivre lui aussi de nouvelles aventures.
    Entre le livre pour enfants et le conte politique, cette histoire sur l'amitié, la soif de liberté et l'opportunisme apporte des réponses à des questions essentielles : que faire d'un adjoint au maire ? Les pachydermes utilisent-ils des écrans plasma ? Et surtout, comment transformer la poursuite de ses rêves en une entreprise profitable ?"

    Sur commande
  • « J'aime penser ce poème comme le produit d'une série de conditions et d'événements très précis qui, maintenant, condensés sous la forme d'un livre, débordent. En lui, nous verrons le tissu qui connecte les galaxies à la température de l'eau quand nous préparons le thé, nous oublierons l'âge de nos amis et nous mesurerons l'ombre de la Terre sans sortir de notre chambre. » (Texte issu de la préface de Nicolás Bacal.)

    Sur commande
  • « Ce livre-mosaïque, composé ?de ?quinze ?écrits en tout genre (théâtre, poésie, carnet de bord...), constitue un ensemble de points de vue sur les bouts de monde qui nous entourent. Qu'?ils soient des lieux de vie, de fuite, de trêve ou des lieux de rêverie, les auteurs font ici le choix de les reconquérir. Et ainsi retrouver, contre le dépaysement irraisonné et le consumérisme kilométrique, le sentiment géographique d'une présence ancrée.?» (Extrait de la préface)

    Sur commande
  • L'Alpine raconte la fulgurante chevauchée dans les campagnes françaises d'une voiture mythique. Au volant de celle-ci, nous retrouvons l'auteur, Fran Martinez, qui se met lui-même en scène afin de satisfaire à la double mission de ses ancêtres : amener l'Alpine dans le système solaire et sauver l'humanité. À la fois humoristique, surréaliste et mélancolique, ce roman est également une ode au jazz, au voyage et à la science fiction.

  • Bâti sur une mosaïque de récits singuliers, le premier ouvrage d'Arnaud Laborey propose une expérience littéraire étonnante. Dans un style limpide et enlevé, ce roman d'anticipation déploie un suspense d'une rare intensité. Entre situations déroutantes et rêveries en trompe-l'oeil, Au balcon des insomnies nous plonge dans une aventure intrigante et sensorielle.

    Sur commande
  • « Paris vacille ! Paris brûle ! Alors que le Président le plus impopulaire de la Vème République vient d'être réélu dans des conditions douteuses, la capitale est assiégée. Révolution Collective, un mouvement de citoyens prêts à en découdre avec les privilèges, brave la canicule du mois de juillet et sème le doute dans les esprits : et si le régime était condamné ? Et si le Grand Soir était pour bientôt ? Au fil des semaines, la rébellion se propage, les luttes s'intensifient. Au bord du gouffre, la République se prépare à l'insurrection.
    Puis soudain, la nouvelle tombe : le corps de Johnny Hallyday est retrouvé sans vie.
    Sans prévenir, la France bascule alors dans l'inconnu. »

    Sur commande
  • « Il est heureux que sous la forme d'une conversation, Nicole Desrosiers et Sébastien Thibault nous convient à voyager parmi les oeuvres de celui qui fut nobélisé en 1957 et trouva la mort trois ans plus tard sur les routes de l'Yonne. Leur dialogue n'?est pas sans rappeler un véritable art de vivre dont les salons parisiens eurent l'?apanage du siècle des Lumières à la « Belle Époque ». Alors que les écrits de Camus trouvent aujourd'hui place dans quatre volumes de la prestigieuse Bibliothèque de La Pléiade, parvenir à donner l'?envie, le désir d'?aller y voir de plus près en une trentaine de pages, relève de la performance. ».
    Extrait de la préface de Robert Chamboredon.

    Sur commande
  • Ontologies

    Gary White

    « Bien qu'il soit né en Pennsylvanie, la sensibilité littéraire de White est essentiellement européenne. La madeleine de Proust, cette image moderniste et iconique du pouvoir de l'inanimé, fait planer une ombre continue sur l'expressivité des objets qui peuplent sa poésie ; comme il le dit lui-même : « Nous voulons entendre les paroles de la glaise.?» Son écriture pose la question de l'opposition - entre soi et autrui, le sujet et l'objet, l'esprit et le corps - que nous tenons pour acquis dans nos allées et venues quotidiennes. » (Extrait de la préface par Bruce Boehrer)

    Sur commande
empty