Casterman

  • Chic, ce soir, les cousins viennent dormir à la maison, avec Emilie et Stéphane ! Alors, vite, on se met en pyjama, on installe le lit et les oreillers ;
    Chacun n'a plus qu'à se coucher avec son doudou.
    Seulement voilà : Guillaume, le plus petit des cousins, a oublié son doudou ! Et comment dormir sans doudou, je vous le demande ?

    Guillaume pleure très fort, et même la maman d'Emilie, qui a pourtant plein de chiffons très doux à la maison, a bien du mal à lui trouver un doudou de remplacement. Heureusement, Guillaume finit par s'endormir, tout seul, sans doudou. De toute façon, ajoute Emilie qui vient de se glisser dans son lit, il n'y a que les bébés pour vouloir dormir avec leur doudou ! Elle, par exemple, pourrait tout à fait s'endormir toute seule. mais c'est son ours, le coquin, qui tient à partager son lit !

  • Prolongeant le succès des albums et des collections Émilie (Les autocollants Émilie, Je commence à lire avec Émilie), voici en prévision des fêtes de fin d'année Le Coffret de Noël Émilie. Dans une présentation attractive en forme de maison, ce coffret à dominante rouge, la couleur d'Émilie, contient 3 éléments : une poupée en tissu à l'effigie d'Émilie, deux livres petit format à couverture souple reprenant des titres de la collection en lien avec la période de Noël (Émilie et le bébé de neige et Émilie et le petit sapin). Une idée cadeau à ne pas manquer !

  • Alors que Jack le petit lapin essaye désespérément d'ouvrir le paquet-cadeau que lui ont rapporté ses parents, un drôle de jouet en surgit. S'ensuivent des échanges délirants entre Jack et Zack, son diable-en-boîte adepte du nonsense, qui déclenche une panique jubilatoire en faisant finalement sortir de son chapeau un drôle de petit personnage et une multitude de canetons qui envahissent la page. Jack se sent légèrement dépassé par les événements et il doit bien le reconnaître : Zack est un drôle de jouet! C'est même le plus drôle qu'on lui ait jamais offert!

  • Zoé et Théo attendent leur maman dans la rue et assistent à un concert de musiciens de rue. Une histoire pour découvrir la féerie de la musique.

  • Qui a volé la belle culotte toute douce de Boubou ? Bien décidé à ne pas laisser les animaux se moquer de lui, Boubou a vite fait de trouver le coupable...

  • Il y a une chose au monde qu'Otto le petit chat aime par-dessus tout : la couleur orange! Alors, quand tata Sally Lee lui envoie une lampe magique et que le génie qui en sort lui propose de réaliser un voeu, il n'hésite pas : il demande que tout, absolument tout, devienne orange. Son voeu réalisé, après un moment d'euphorie, Otto déchante vite à l'heure du déjeuner. car on a vu plus appétissant qu'une côte d'agneau orange accompagnée d'épinards orange et de lait orange! Pour se changer les idées, il décide de faire une petite promenade, mais manque de se faire écraser par une voiture qui a traversé au feu. orange! Otto commence à se demander s'il n'a pas fait une petite bêtise. Heureusement, tata Sally Lee va venir mettre de l'ordre dans toute cette pagaille.

    Dans cette bande dessinée atypique, les auteurs s'amusent autant avec le texte que l'image. Les couleurs se font envahissantes, Otto compose et chante à tuetête des chansons mémorables à la gloire de sa chère couleur orange. Le thème classique du génie de la lampe est traité avec beaucoup d'humour et le lecteur s'amuse des conséquences démesurées du drôle de voeu d'Otto. Irrésistible!

    Sur commande
  • Ce soir, les lapins ont adoré le conte des frères Grimm qu'a commencé à leur raconter Louisette:
    L'histoire d'Hansel, Gretel et de la maison en pain d'épice de la sorcière découverte au fond de la forêt. Une histoire qui leur a diablement donné faim ! Mais ils n'ont pas remarqué que quelqu'un d'autre, quelqu'un de beaucoup moins sympathique, a aussi profité de la lecture : la redoutable belette !

    Et dès le lendemain, en utilisant du pain d'épice comme appât, la belette capture les lapins, avec la ferme intention, comme dans le conte de Grimm, de les engraisser pour ensuite s'en délecter, en civet ou en brochette !

    Heureusement, Louisette veille. Avec l'aide du Raton laveur, de Gaspard l'écureuil - et d'un impressionnant costume de renard qu'ils étaient en train de préparer pour le carnaval -, elle va se charger de rappeler à la belette que l'histoire des frères Grimm se termine plutôt mal pour la sorcière.

    Finesse, drôlerie, légèreté : une huitième et malicieuse aventure de Louisette en bande dessinée, dans laquelle Bruno Heitz fait une fois de plus la démonstration de son exceptionnel talent de narrateur et de dessinateur. À déguster seul(e) ou en lecture accompagnée à partir de 5 ans.

  • Avec les ingénieux petits théâtres de Bénédicte Guettier, le lecteur devient acteur, et joue un vrai petit spectacle ! Par un astucieux découpage en demi-cercle, ces albums cartonnés se transforment, une fois ouverts, en une formidable scène de théâtre. Petit ou grand, le lecteur qui y met son viage devient tour à tour clown, trapéziste, dompteur de fauves, funambule...

  • Confortablement installé sur son pot, le petit poussin regarde les animaux faire caca sur des toilettes pour grands et commente : le cochon fait du caca boudin, le loup du caca méchant, l'éléphant du caca catastrophe...

    Allez petit poussin, c'est ton tour de faire caca comme les grands !
    Et surtout... pense bien à tirer la chasse !

    Un album jubilatoire et un parfait moyen de dédramatiser l'abandon du pot !

  • Forcément, avec son caractère, c'était inévitable:
    LiLi ne veut pas aller sur le pot. Mais alors pas du tout ! Ce qui ne l'empêche pas, évidemment, de continuer à faire pipi dans sa culotte, au jardin d'enfants, à la maison, partout ! Comment faire ?
    C'est maman qui trouvera la solution, en lisant à LiLi un livre intitulé L'histoire du pipi. Ce soir-là, à peine l'histoire est-elle terminée que LiLi se rue sur le pot : ça y est, c'est réussi ! Maman est très contente. et LiLi aussi !

    Créées à Taiwan en chinois, les aventures de LiLi, adorable petite taupe au caractère bien trempé, ont déjà été publiées en anglais (le personnage s'appelle alors Mimi) et en coréen. Trois volumes de la série ont été traduits en français par Casterman.
    Celui-ci, le quatrième, compte même un bonus : un petit livre dans le livre intitulé. L'histoire du pipi, bien sûr.

  • Un imagier coloré pour découvrir les couleurs, mais aussi le nom des fruits et légumes.

    Sur commande
  • Un imagier pour découvrir les animaux et les couleurs en compagnie d'Alphonso le bonobo pour le noir, Gédéon le caméléon pour le vert, Augustin le dauphin pour le bleu, etc.

  • Toute la famille part pique-niquer dans les hauteurs. Zoé a tellement hâte qu'elle presse tout le monde. Mais c'est sans compter les embûches rencontrées en chemin : orties, ornières, ruisseau, troupeau de moutons

  • La maman de Zoé et Théo vient d'avoir un bébé. C'est l'heure de la visite, mais Théo n'a pas encore choisi le cadeau qu'il veut offrir à sa maman. Il tente le tout pour le tout

  • Ce récit, où Zoé et Théo ne peuvent emporter qu'un seul sac chacun en vacances, évoque les déchirures du départ.



  • Benny est un courageux pirate qui navigue, intrépide, sur la mer immense. Quelle fière allure il a, juché dans la boîte en carton qui représente son navire ! Seulement voilà : sa petite soeur Penny, qui ne veut pas comprendre que c'est pour de faux, s'entête à venir l'embêter parce qu'elle veut qu'il joue avec elle (et en plus, elle réclame des câlins !). Quelle petite peste ! Franchement, pour un pirate, ce ne serait pas très sérieux.

    Devant l'insistance de Penny (et aussi, il faut bien l'avouer, les encouragements de Maman.), Benny finit pourtant par consentir à une partie de cache-cache. Tellement pleine de surprises et de rebondissements que c'est la petite Penny qui mettra en fuite cette grosse libellule agressive qui menaçait de les attaquer ! Plein de remords, et ému par le courage de sa petite soeur, Benny finira par avouer que quand il la traitait de petite peste. c'était pour de faux !

    Et comme dans toutes les bonnes histoires, tout est bien qui finit bien : par un gros câlin !

    Sur commande
empty