• Le banquet

    Platon

    Platon (428-347 av. J.-C.), disciple passionné de Socrate, met en scène dans Le Banquet des perspectives sur l'Eros, le dieu de l'Amour. A la suite d'un concours remporté à Athènes par le dramaturge Agathon, des amis se réunissent chez lui pour fêter son triomphe. Tour à tour, Phèdre, Eryximaque, Aristophane (l'auteur de Nuées), Agathon et Socrate prennent la parole pour faire l'éloge d'Eros. Apologies du Désir qui s'inaugurent dans un essai de dévoilement de cette force qui nous entraîne dans le tumulte du monde. Et dans ce dialogue fulgurant, Socrate affirme qu'Eros est philosophe. Inspiré par le savoir que lui a délivré une femme nommée Diotime, il va démontrer que l'amour du Beau se conjugue avec la beauté du Vrai et que le désir pour les corps n'est que le premier pas vers le rivage de l'inouïe contemplation des Idées. Eros, tenaillé par le manque, est donc cette puissance errante qui meut notre quête d'une plénitude d'autant plus désirée que nous ne la possédons pas... Pétulance d'un banquet où une douce ivresse amène les protagonistes à rêver à haute voix de ce démon qui joint l'humain au divin comme Socrate unit la parole au plaisir de la vérité.

    Penser, dit Platon c'est, pour l'âme, s'entretenir en silence avec elle-même. Dix-sept ans après ce banquet qui eut réellement lieu, Socrate fut condamné à mort (399 av. J.-C.) par ses concitoyen qui préférèrent au silence inquiétant de la pensée le bavardage de la rhétorique. Aujourd'hui encore, c'est toujours Socrate qu'on assassine.

  • A travers ce roman particulièrement éclairant sur la condition humaine, C. F. Ramuz s'attaque à l'idéologie communiste et ultralibérale qui dénigrent délibérément la nature de l'homme. Car que va-t-on faire de tous ces hommes disposant de nombreuses heures de temps libre ? Nous allons les cultiver et les distraire, répond le monde moderne. Mais il parle bien de cultiver l'homme, et non de l'homme qui se cultive par lui-même. Cette culture est donc passive et n'a rien de vécue. Elle passe à côté des grands questionnements essentiels. Selon Bastien Veuthey, l'oeuvre de Ramuz est un signal à cette humanité qui n'a jamais autant écrit, qui n'a jamais autant lu, qui n'a jamais été autant cultivée mais qui n'a jamais été si « fausse » Passage du Poète, un roman ambitieux qui unifie la poésie et le sens de la vie en donnant la parole à des gens simple dans un décor magnifique,comme si la beauté et la spiritualité était enfin réconciliée. Passage du Poète a fait l'objet de versions légèrement différentes. En 1929, il a paru sous le titre de Fête des Vignerons. Pour cette édition, nous avons opté pour la version de 1941 parue chez Mermod et revue par l'auteur, et repris les notes de Michel Dentan publiées dans la Bibliothèque romande.

  • Quel homme était Jésus? Petit ou élancé, chauve ou barbu? Avait-on du plaisir ou de la crainte à discuter avec lui? Et puis, attendait-il le Royaume de Dieu pour tout de suite? Savait-il qu'il allait mourir et qu'on le ferait Dieu? Avait-il imaginé que l'Église viendrait? Ces questions, qui ont traversé les siècles, reviennent aujourd'hui avec force. Jésus est à la mode, plus que jamais.
    Ce livre veut revenir aux sources historiques. Il s'interroge honnêtement sur l'homme de Nazareth, au travers des souvenirs qu'il a laissés et de l'impression qu'il a faite sur ceux qui l'ont vu. En écoutant ses paraboles, en voyant ses guérisons, en suivant son enseignement, ses contemporains ont saisi que cet homme disait Dieu comme personne. Il a fait basculer leur vie. L'homme qui venait de Nazareth paraît dans sa 5e édition. Il a déjà passionné des dizaines de milliers de lecteurs et lectrices.

  • Ce corps si souvent exhibé, érotisé, abusé, utilisé, converti en corps-objet, corps-marchandise, corps-pub-marketing-kleenex. Ce corps déconnecté de la personne, débranché de l'amour et vidé de son âme. Fallait-il l'arrivée de me-too pour tirer la sonnette d'alarme et nous rappeler que le corps n'est pas qu'un objet de jouissance mais un sujet, un Moi inscrit dans la chair, qui mérite attention et amour? Cet ouvrage raconte l'histoire du corps à travers les siècles, les interrogations, les peurs qu'il suscite encore aujourd'hui, les caricatures dont il est l'objet. Il le replace entre les mains de son Créateur dont la marque est également inscrite dans la chair. De manière à le faire jouer de toutes ses cordes musicales en une seule harmonie: coeur, corps, esprit. Un livre qui passionnera autant les ados, les jeunes que les adultes.

  • L´histoire de Noé, je l´ai vue, j´ai vu Noé ivre de vin nouveau. L´inlassable pressoir n´arrête pas de faire entendre sa plainte au fond de mon souvenir, accompagnée du monotone crépitement du cran d´arrêt tombant entre les dents de la roue d´engrenage. La bougie brûle et vacille dans l´énorme chandelier de fer forgé et est-on ici au coeur de la Palestine ou sur les bords du Rhône tout près encore de sa source? mais considérez plu s loin vers le sud la mer où il va se jeter. C´est vers elle que s´écoulaient aussi le torrent d´Hébron, les fontaines de Samarie. Où sommes-nous? et en quel temps? j´ai connu tout petit garçon qu´il n´y avait pas de temps, que le temps était une maladie et qu´on ne guérissait que quand on s´était défait de lui.

    Sur commande
  • Je rêvais d'Iran depuis longtemps. Une poésie qui colle aux lèvres, des jardins qui figurent le paradis, une civilisation qui brille de beauté. Neuf mille ans de civilisation, carrefour entre Occident et Orient ! Ces récits de voyage racontent la grandeur de Persépolis et le bleu d'Esfahân, les turbulences de Téhéran et les bazars de Chiraz et Yazd, la joyeuseté du piquenique persan et la nature aimable des Iraniens, comme l'anarchie des périphéries urbaines ou les rivages perdus de la Caspienne. Des voyageurs d'antan avaient parcouru la Perse, historiens et pèlerins, marchands ou missionnaires. Hérodote, Xénophon, Marco Polo, Jean Chardin et tant d'autres ont rapporté leurs étonnements et émerveillements. Mais surtout on y découvre la richesse de la civilisation perse précédant l'histoire grecque, la première mondialisation il y a 2500 ans qui unit les peuples dans un vaste empire du Danube à l'Indus, les inventions scientifiques et philosophiques mondiales telles la première Charte des droits humains dite Cylindre de Cyrus, le service postal, l'observatoire astronomique d'Al Tusi, le calendrier solaire d'Omar Khayyam et tant d'autres. En voyageant j'ai traversé l'espace et le temps là où grandeurs passées, petitesses quotidiennes, soubresauts de l'Histoire se croisent et donnent sens à la route du XXIe siècle. Illustrations Raoul Delafontaine & Cyrus Mechkat

  • Les «dix Paroles» trônent au coeur de la loi biblique. Elles composent la charte de l'alliance entre un Dieu qui s'y présente d'emblée comme celui qui donne liberté et vie et un peuple qu'il invite à entrer dans une dynamique permettant de cultiver ces dons

  • Le livre de l'Ecclésiaste, attribué au roi Salomon, connu pour son discernement légendaire, nous offre un plaidoyer pour la liberté et le non-conformisme. Sagesse accessible, pertinente, concise et incisive, qui vise à l'essentiel. D'une farouche indépendance, il explore avec audace et lucidité les questions fondamentales, telles que le sens de la vie, du travail, du bonheur, de la sagesse, de la mort, de la justice, de Dieu... sans les esquiver par des réponses creuses. Émerge alors une sagesse qui parfois désarçonne ou déstabilise, mais qui favorise la marche et l'élévation.
    Dans l'abondance de ce texte antique, nous avons extrait un ensemble de pépites précieuses, tout en cherchant à réveiller leur éclat original. Quelques commentaires libres et des fragments poétiques permettent de cheminer vers son intériorité.

  • Le christianisme et l'écologie n'ont pas toujours fait bon ménage. Les défenseurs de la terre accusent la Bible et la religion chrétienne d'avoir conduit l'humanité à la domination du monde et à la destruction de la nature. En réponse à cette réelle difficulté, l'auteur analyse cinq questions écologiques liées à l'espace et au sacré, pour montrer que le croyant est invité à se situer dans le cosmos, à aimer la terre, à unir nature et culture, à renoncer à l'exploitation effrénée de la planète et à découvrir la présence divine au coeur du monde. Par leur beauté et leur symbolisme, certains lieux manifestent plus particulièrement le spirituel, sans le garder pour eux cependant car la terre entière est le reflet du Créateur. Pèlerin en quête de l'absolu, le chrétien traverse avec reconnaissance le créé et sa foi sait qu'il le retrouvera, dépouillé de ses pesanteurs, dans l'univers de la résurrection.

  • Quand Thierry Mulhaupt s'empare de la tradition ancestrale alsacienne des bredeles pour les décliner dans une version salée, l'apéritif se teinte d'élégance et gagne en gourmandise. Le grand pâtissier abandonne un instant les créations sucrées de haut vol pour vous confier 35 recettes originales de bredeles salés. Audacieux et savoureux, ces petits-fours secs, croquants ou croustillants se réalisent en quelques gestes simples et rapides. L'équilibre et la justesse des goûts en fil rouge. Sablés aux cèpes et vieux comté, feuilletés olives et grué de cacao, minicakes fêta et basilic ou encore tuiles à la mimolette et graines de lin..., voilà de quoi partager avec vos amis un délicieux moment de convivialité.

  • Trois minutes par jour, le temps de faire silence en soi et autour de soi, sont nécessaires afin de reprendre du souffle en ouvrant une parenthèse pour penser et se «panser». Jour après jour, il vous est proposé d'emprunter ce chemin d'intériorité. Pénétrez dans la sève vive, laissez rayonner ces «perles sacrées» mises en relief par quelques considérations personnelles, simples et ouvertes. Savourez aussi les courtes citations d'auteurs choisis qui leur font écho. N'y cherchez ni dogmes, ni discours religieux hermétique, ni vérités cloisonnées. Ce ne sont que des instantanés pris au passage d'un souffle. Sans doute un peu flous: le souffle est insaisissable, libre et insolent. Tout juste la trace fragile d'une brise qui peut vous emporter vers un «au-delà» imperceptible. Juste un instant, chaque jour, pour aller à l'essentiel.

  • Véritable marqueur identitaire de la première Église de Jérusalem, la communion fraternelle a cependant été ébranlée par de graves divisions et des conflits. Luc, dans les Actes des Apôtres, l'apôtre Paul, dans plusieurs lettres et indirectement l'évangéliste Matthieu, s'en font l'écho. Chacun à sa manière appelle les disciples du Christ à surmonter les temps de crise pour oeuvrer, dans l'unité, à l'édification de l'Église.
    À Antioche, au sein d'une communauté désormais composée de juifs et de païens, se pose la question du vivre ensemble et de la fidélité à la Loi donnée par Dieu à son peuple.
    À Corinthe, l'unité ecclésiale est gravement menacée: fractionnée en plusieurs chapelles antagonistes, partagée à propos d'importantes questions éthiques, divisée en matière de culte, traversée par le doute, la communauté de Corinthe est en extrême difficulté.
    La mise en perspective de ces textes nous apporte un précieux éclairage, tant sur les difficultés rencontrées que sur les solutions trouvées par l'Église pour y remédier dans la fidélité à l'enseignement de Jésus sur le pardon.

  • Nous avons lié connaissance devant les choses et par les choses. De nouveau, je ne me souviens plus du tout de ce qui fut l'objet de la conversation: ce dont je me souviens très bien par contre, c'est de cette parfaite entente préliminaire dont le pain et le vin d'ici furent l'occasion. J'ai pu voit tout de suite, par exemple, Strawinsky, que vous aimiez comme moi le pain quand il est bon, le vin quand il est bon, le vin et le pain ensemble, l'un pour l'autre, l'un par l'autre. Ici commence votre personne et du même coup commence votre art : c'est à dire vous tout entier; je me suis acheminé à cette connaissance dite intérieure, par le plus extérieur, le plus terrestre des chemins.

  • Livre sur les traditions et coutumes d'Alsace. Dans ce livre au format 20x16, Freddy Sarg, docteur en Sciences religieuses, avec une thèse sur le mariage en Alsace, qui mène de front une carrière de pasteur et des recherches dans le domaine de l'ethnologie régionale, nous peint la grande fresque alsacienne, tantôt poignante, souvent amusante, toujours ancrée dans le bon sens, des rites et des interdits qui jalonnent le rythme des saisons et les évenements de la vie.Le livre "Traditions et Coutumes d'Alsace" demeure l'ouvrage majeur de l'auteur, ce dernier étant considéré comme un livre de référence. Les 280 pages du livres sont richement documentées et illustrées.

  • Ce calendrier perpétuel se présente comme un chevalet. Chaque page que l'on tourne (une par jour) est une invitation à découvrir les plus beaux sites, paysages, villes et villages qui font de l'Alsace une région merveilleuse.

empty