FeniXX réédition numérique (Nathan université)

  • Le théâtre grec a donné naissance aux deux grands « genres » qui ont fleuri en Europe occidentale : la comédie et la tragédie. Ce livre en retrace l'histoire, présente les grands auteurs du Ve siècle avant notre ère - Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane -, mais aussi ceux de la période hellénistique bien souvent négligée par la critique. L'auteur fait également revivre l'ensemble de ce que fut la représentation théâtrale : la mise en scène, les décors, le jeu des acteurs et les réactions d'un public souvent passionné. Ce livre aidera le lecteur à mieux comprendre les pièces antiques et les grands mythes qui les fondent, ainsi que les nombreuses réinterprétations dont elles font l'objet aujourd'hui.

  • Conçu en premier lieu pour le public des IUFM, l'ouvrage met en lumière l'organisation et le fonctionnement de l'Éducation nationale, permettant ainsi aux (futurs) enseignants de mieux percevoir l'environnement de leur métier. Il peut également intéresser les élus locaux, les parents d'élèves et les personnels administratifs et être une aide efficace pour les candidats aux concours de l'administration. Son objectif est de faire comprendre et apprécier la richesse de l'Éducation nationale conçue comme une véritable culture, les contraintes d'un service public soumis à l'intérêt général et garant de celui-ci, les mutations d'un système éducatif responsable des devenirs individuels et sociaux. L'auteur entend ainsi montrer que le fonctionnement de « l'entreprise Education » doit rester au service d'un projet national.

  • Ce livre est destiné aux élèves des classes préparatoires scientifiques et des classes préparatoires commerciales. A travers les trois oeuvres du programme des classes préparatoires scientifiques, nous voyons différentes arabesques qui montrent que le pouvoir se raconte autant voire plus qu'il ne s'analyse. L'étude du concept de pouvoir oblige à parcourir différents territoires où il s'exerce, la sphère politique tout d'abord, qui vient immédiatement à l'esprit, mais également en dehors de celle-ci. Partout les pouvoirs recourent à des armes ou à des outils qui les ont mis en place et leur permettent de se maintenir. Mais dans les « siècles démocratiques » que nous vivons, pouvoir et responsabilité deviennent indissociables au point d'introduire une exigence morale dans des lieux qui s'en passent volontiers.

  • L'ouvrage propose une approche pragmatique et textuelle des éléments périphériques du livre selon une double direction : d'une part, il traite des composantes du paratexte dans lesquelles la responsabilité de l'auteur est engagée (titre, dédicace, épigraphe, préface, etc.) ; d'autre part, il aborde les constituants du paratexte dans lesquels le rôle de l'éditeur est prépondérant (couverture, jaquette, catalogue, campagne publicitaire, etc.). Propositions d'activités d'écriture et analyses textuelles confèrent à ce livre une dimension pédagogique.

  • Moment exceptionnel de la littérature française, le classicisme s'appuie sur la tradition la plus ancienne, pour fonder à son tour un modèle esthétique et littéraire. La concentration des chefs-d'oeuvre incontestables, liée à un éclat exceptionnel de la civilisation française au XVIIe siècle, a conduit tantôt à une révérence extrême, tantôt à un réflexe de rejet. Cet ouvrage se propose, à partir des travaux récents des meilleurs spécialistes, d'étudier cette période dans sa fécondité et sa richesse.

  • Ce glossaire se propose de définir les grands concepts de l'écologie, à l'aide de 449 articles présentés par ordre alphabétique. Les thèmes qu'il aborde, concernent les ensembles fonctionnels (biosphère, biomes, biocénoses, etc.), les facteurs écologiques (facteurs biotiques et abiotiques), les réponses adaptatives des espèces à ces facteurs, les caractéristiques des populations animales et végétales, le fonctionnement des peuplements et des chaînes alimentaires, l'évolution des écosystèmes, ainsi que les grands noms de l'écologie et leur oeuvre. Chacun des mots est défini d'un point de vue théorique, et illustré d'un ou plusieurs exemples.

  • Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la démocratie parlementaire et libérale jouissait en Europe d'un prestige considérable et inspira les constitutions dont se dotèrent les nouveaux pays édifiés à la place des anciens empires autocratiques. Or. en quelques années, des dictatures d'extrême droite anéantirent les institutions démocratiques dans plus de la moitié des États européens. Le présent ouvrage répond à une double série de questions : comment un système politique apparemment solide s'effondra avec une telle facilité et quels caractères possédaient les jeunes régimes autoritaires installés sur les ruines de la démocratie. Les réponses sont à rechercher dans la crise générale qui affectait l'Europe de l'entre-deux-guerres, crise qui favorisa la naissance des dictatures.

  • Jusqu'à l'invention de la photographie, dans la première moitié du XIXe siècle, l'humanité n'a connu qu'une manière synthétique de reproduction figurative, celle qui, sous diverses formes (dessins, peintures, sculptures), était exécutée par la main de l'homme. La facilité avec laquelle il devint possible de réaliser une image analogique, réduisit considérablement la distance entre les professionnels, maîtres d'une technique, et les amateurs devenus potentiellement photographes. Cessant d'être chère et précieuse, l'image photographique imposa très vite un véritable usage social, et introduisit peu à peu une autre forme de reconnaissance et d'interprétation du monde, qui se dévoile au premier regard. Le domaine de ce qui méritait d'être reproduit et pouvait être observé, s'élargit dès lors considérablement. L'apparition de la reproduction photographique a initié une pratique sociale nouvelle. Ce livre tente d'en mesurer les effets, alors que l'image numérique commence à se développer.

empty