Langue française

  • Une enquête sur la santé des photojournalistes ? On pense maladies du grand reporter : tourista, paludisme, voiture piégée, assassinat ciblé. L'état des lieux dressé en juin 2019 par la sociologue Irène Jonas* tranche avec un quelconque romantisme et rapproche les photographes des chauffeurs Uber. Le premier risque du métier, dans un univers de la presse abîmé, est le même que celui subi par un ouvrier dans une usine en liquidation, ou en pleine « réorganisation », comme on dit maintenant : perte de sens, burn-out, sentiment de ne pas être respecté, peur de l'avenir. Vient ensuite la pénibilité : les horaires, la flexibilité, le matériel à porter. Puis l'absence de soins. La plupart des photographes cumulent les statuts : autoentrepreneurs, pigistes (payés en salaire), auteurs (cotisant à l'Agessa). En multipliant les régimes, ils sont privés d'un accès correct à la sécurité sociale, aux mutuelles, aux caisses de retraite. Certains comptent sur leur conjoint, ou prient pour ne jamais tomber malade, avoir besoin de lunettes... D'autres repoussent puis oublient un projet de grossesse. D'autres encore vieillissent sans le sou.

    Dans ce paysage sinistré, 6Mois ne fait pas figure de solution. Nous ne paraissons que deux fois par an, trop peu pour assurer des perspectives aux photographes. Exigeants mais humbles, nous savons que nous ne sauverons pas ce métier. Nous ne paierons jamais assez celui qui a passé un an, dix ans, une vie sur un sujet. Carolina Arantes, qui ouvre notre triptyque sur le Brésil, travaille sur l'agrobusiness depuis six ans. Javier Alvarez a régulièrement passé six à huit semaines, entre 2014 et 2019, dans un squat de São Paulo.

    Comment gratifier un tel engagement ? Comment rendre justice à leur travail ? C'est toute notre ambivalence : nous aimons des projets qui ne reposent sur aucun modèle économique. Nous primons la passion, le dévouement, le courage, sans être capables de vraiment les rétribuer. Nous payons honnêtement : autour de 2 500 euros le reportage. Cette somme dépend du nombre de pages publiées, pas du nom du photographe. Qu'il soit un inconnu habitant un village iranien ou une star américaine, nous accordons à chacun la même attention. Et nous défendons leurs projets auprès de vous, lecteurs, avec le même enthousiasme.

    Alors que faire ? À la lecture de ce rapport, on ne doit pas se contenter du constat. Chacun peut, à son niveau, s'engager à participer à la survie d'un photojournalisme aussi remarquable que les femmes et les hommes qui le pratiquent. À 6Mois, nous leur proposons de publier leur projet sur une vingtaine de pages. Nous tentons de coller au plus près de leur démarche. De les guider dans le travail de légendes, d'éclairage, pour faire émerger le sens et la dynamique de leur histoire. Cette année, pour la première fois, nous lançons aussi un prix doté de 10 000 euros et accompagnerons un ou une photographe dans la poursuite de son projet (voir page 305). Cette fois encore, nous encouragerons le souffle, l'engagement.

    Et vous ? Si vous lisez ces lignes, si vous tenez 6Mois entre vos mains, vous faites votre part. Les photographes ne vivent que grâce aux publications qui les rétribuent ; nous ne vivons que grâce à vous, lecteurs. Aucune page de publicité, aucun mécénat. Chaque fois que vous dépensez 26 euros pour cette revue de 300 pages, vous permettez à ces professionnels de mettre une noix de beurre dans leurs épinards. D'aller voir un dentiste. De contracter une mutuelle. De partir en vacances une semaine. C'est rien, n'est-ce pas. Cela aide pourtant à avancer, à se projeter. De notre part à tous : merci - Léna Mauger et Marion Quillard

  • En Argentine, une femme meurt sous les coups toutes les 28 heures. Le mouvement Ni una menos (Pas une de moins) organise des manifestations massives contre cette violence. Par Karl Mancini.
    Depuis 2012, Sara Naomi Lewkowicz suit le quotidien de Maggie, 19 ans, et de ses enfants. Elle assiste à tout, même aux violences conjugales que subit Maggie.
    Pour 100 000 dollars, des généticiens coréens clonent le chien de ses riches clients. Son entreprise est la seule au monde à en faire commerce. Par Alberto Giuliani.
    Ghorban avait 12 ans quand Olivier Jobard l'a rencontré gare de l'Est, à Paris, en 2012. Il a suivi son parcours d'intégration jusqu'à son retour en Afghanistan, sur les traces de sa mère qui l'avait abandonné.

  • DOSSIER :
    VILLES FOLLES Lagos la dingue par Jesco Denzel Plongée dans les bidonvilles de la mégalopole nigériane, surpeuplée et frénétique.

    Vientiane, plaquée or par Pascal Meunier Quand la discrète capitale du Laos bascule dans l'ère du bling-bling.

    Dubaïland par Nick Hannes Comment la ville phare des Emirats arabes unis devient un parc d'attractions mondial.

    L'Entretien Rolf Nobel Les leçons du fondateur de l'école de photojournalisme de Hanovre.

    Récit L'Atome est dans le pré par Fabrice Catérini A Bure, village de la Meuse divisé par le futur site de stockage de déchets radioactifs.

    Récit Athlètes de la manette par Adrien Vautier En France aussi, les champions de jeux vidéo se professionnalisent.

    Récit L'Ile aux femmes par Fabian Weiss Voyage à Kihnu, au large de l'Estonie, où les îliennes font vivre les traditions.

    Récit Une vie à servir par Thomas Morel-Fort Avec les domestiques philippines des beaux quartiers de Paris.

    Le monde de...
    Enfants de bohème par Stephanie Gengotti Dans la "dolce vita" d'un cirque familial.

    Et aussi...
    La photobiographie de Gérard Depardieu, les archives de l'Angleterre des années 60, l'album de famille d'un tour du monde.
     

  • Trois récits, trois mondes. Le Chêne Pointu, un ghetto noir enclavé en Seine-Saint-Denis.
    Une ville nouvelle qui pousse dans les champs autour de Disneyland. L'entre- soi de la haute bourgeoisie, avec ses bals, ses clubs, ses cercles. Trois histoires en photos, à l'image d'une France fragmentée.
    Avec également un récit à San Francisco où de jeunes ingénieurs vivent encore comme des étudiants, les russes amoureux de la Chine, et le monde de Jacques-Henri Lartigue, avec sa muse de toujours, Florette.

  • Privilège de l'élite il y a un demi-siècle, le tourisme est aujourd'hui une industrie au service des classes moyennes mondialisées. Plus d'un milliard d'hommes et de femmes voyagent chaque année pour le plaisir dans un pays étranger. Une aubaine pour les économies, une catastrophe pour l'environnement.

  • 6 mois Nº4 DOSSIER : USA nouvelle saison. La reine de Versailles Par Lauren Greenfield. La guerre de Scott. Par Craig Walker. La ville des champions. Par Mary Beth Meehan. ENTRETIEN : Youri Kozyrev, photojournaliste russe. Par Alla Chevelkina. RECITS : L'école des moines. Par Tiziana & Ganni Baldizzone. L'île aux prisonniers. Par Espen Eichhöfer. Les galériens. Par Zeppelin. Trois filles à Pékin. Par Elisa Haberer. LE MONDE DE : La ballade de Spancil Hill Par Kenneth O'Halloran. PHOTOBIOGRAPHIE : Dilma, la rebelle brésilienne. Par Michel Leclerq. MEMOIRE : L'Afrique du Sud en noirs et blancs. Par David Turnley. DERRIERE L'OBJECTIF : Jeux de mains, jeux de lutins. Par Alain Laboile.

  • 6 mois Nº5 DOSSIER : La fureur de vivre. Les enfants de la peur. Par Ilvy Njiokiktjien. Skins Party. Par Paolo Marchetti. La mort dans la peau. Par Miquel Dewever Plana. ENTRETIEN : Fernando Moleres, photojournaliste espagnol. Par Ima Sanchis. RECITS : Les quatre saisons des lapons. Par Erika Larsen. Les petites mères de Naples. Par Stéphanie Gengotti. Les givrés du futur. Par Murray Ballard. Pique-Nique chez les immortels. Par Guillemette Faure. Marisol. Par Janet Jarman. LE MONDE DE : Les Afronautes. Par Cristina De Middel. PHOTOBIOGRAPHIE : Le Beau-Gosse. Par Samuel Douhaire. MEMOIRE : Allemagne, l'éveil de l'ouest. Par Josef Darchinger. DERRIERE L'OBJECTIF : Soeurs des bois. Par Nadia Sablin.

  • Vingt ans après les accords d'Oslo, la société israélienne vit retranchée dans sa forteres se. Le photographe Pietro Masturzo montre le quotidien de Gedalia et Shira : " babas cool ", ils rêvaient d'un retour à la terre et se sont installés avec leurs six enfants en terre palestinienne pour se consacrer à la prière. 6Mois a retrouvé les femmes soldats photographiées il y a dix ans les armes à la main par la photographe Rachel Papo et leur demande si ce service militaire a changé leur vision et leur destin. Le photographe Oded Bality est allé à la rencontre des ultra-orthodoxes et livre un reportage époustouflant sur les mariages, fêtes et rassemblements de cette communauté très fermée. Mais aussi des reportages sur Chonqjing, la ville champignon en Chine, une plongée dans la jeunesse iranienne, des ados livrés à eux-mêmes dans les banlieues de Pologne.

  • 6 mois Nº3 DOSSIER : L'Afrique en face. Or noir, cols blancs. Par Christian Lutz. Je m'appelle Filda. Par Martina Bacigalupo. Cuisines et dépendances. Par Guillaume Bonn. ENTRETIEN : Gilles Peress, un photographe en guerre. Par Michel Guerrin. RECITS : Rien que pour leurs yeux. Par Jacques Vekemans. Une enfance iranienne. Par Mohammad Golchin. Port de la poisse. Par Patrice Terraz. Les frères de la route. Par Claudius Schulze. LE MONDE DE : La petite fille de Sibérie. Par Evgenia Arbougaïeva. PHOTOBIOGRAPHIE : Elisabeth II, le rôle de sa vie. Par Denis Hiault. MEMOIRE : Rouge de Chine. Par Weng Naiqiang. DERRIERE L'OBJECTIF : Les enfants d'Israël. Par Vardi Kahana.

  • Pour nourrir sept milliards d'hommes, il a fallu révolutionner l'agriculture et l'élevage. La terre n'est plus nourricière, l'industrie et les sciences l'épaulent pour produire plus. Du Brésil aux États-Unis, en passant par la Chine, le photographe américain George Steinmetz s'est introduit dans d'immenses abattoirs et sur des sites industriels agroalimentaires où les ouvriers agricoles portent des combinaisons de cosmonautes. Dans le Nord de l'Argentine, le photojournaliste Alvaro Ybarra Zavala montre que l'épandage de produits chimiques dans les champs est responsable du nombre anormalement élevé d'enfants malformés. Mais aussi le reportage à Leipzig où des jeunes se regroupent pour retaper des immeubles vides et bâtir une nouvelle forme de vie communautaire, la photobiographie de Kim Jong-un.

  • Un grand dossier sur la jeunesse des pays émergents :
    Rue Tolstoï : Michael Heck a habité avec les étudiants de la maison verte à Tartu, en Estonie.
    Hessa en ses miroirs : Lycéenne de 17 ans, Hessa vit au Qatar.
    Sa famille a ouvert ses portes à Isabelle Eshraghi, un geste exceptionnel.
    Black bling-bling : en Afrique du Sud, les enfants des relégués d'hier sont les créateurs d'aujourd'hui. Par Per-Anders Pettersson.
    + Des récits sur les sages-femmes du désert, un entretien avec Jon Levy, une photobiographie de Mohamed VI, des photos de classes réalisées à travers le monde, etc.

  • Chasseurs De Mammouths : La saison de la chasse s'ouvre en Sibérie. Des braconniers investissent l'île de Bolchoï Lyakhovsky où sommeillent depuis des millénaires des trésors d'ivoire. Evgenia Arbugaeva a passé deux saisons à leurs côtés. Les Exilés De Sibérie : Entre toundra et mines de palladium, 175 000 habitants déambulent à Norilsk où l'hiver dure neuf mois, les nuits vingt-quatre heures et les températures descendent jusqu'à -50 degrés Celsius.
    Elena Chernyshova raconte les paysages futuristes de cet ancien goulag glacé. Mais aussi Le quotidien hors-norme d'une famille de triplés autistes. "C'est un vrai bonheur d'entendre dans la rue : "C'est la mère des triplés". Je suis fière d'être leur mère". Une "leçon" de photojournalisme par Michael Kamber, photographe de guerre qui a abandonné son métier après avoir couvert la guerre en Irak. "Avant d'acheter un objectif, prenez des cours de langue".
    Et encore La grande évasion : en Italie, Aniello, condamné à perpétuité, a découvert le théâtre en prison. Le murmure de Bisesero : un retour sur les collines du génocide rwandais, vingt-ans après. Le Conte de foins de Rena Effendi : un village de Roumanie vivant en quasi-autarcie.

  • Après le triomphe du n°1 (48 000 exemplaires vendus) un dossier central sur le siècle des femmes, des portfolios sur les bals new-yorkais, une prison birmane, deux cousines en Argentine, des pêcheurs au Ghana, le tout augmenté du talent de plume de Judith Perrignon, Patrick de Saint Exupéry et Jan Krauze...

  • Ce hors-série exceptionnel rassemble les meilleurs reportages photos.

  • Revue 6mois numero 21, tome 21 Nouv.

    Revue 6mois numero 21, tome 21

    • 6 mois
    • 19 March 2021
    awaiting publication
empty