Tom Pousse

  • Afin de faciliter l'apprentissage de la lecture courante et la maîtrise de la langue, retrouvez sur notre site internet www.
    Agedejouer. com les enregistrements des fables racontées par richard bohringer au format mp3, le livre à feuilleter et des fichiers pédagogiques téléchargeables. dans ce volume : 14 fables célèbres de jean de la fontaine comme le corbeau et le renard, le lièvre et la tortue, la cigale et la fourmi. ainsi qu'une présentation des animaux cités dans les fables.

    Sur commande

  • Dans la première édition, nous avons partagé ce que nous savions sur les enfants à Haut Potentiel intellectuel, appelés aussi enfants intellectuellement précoces ou enfants surdoués, qui représentent environ 3 % de leur classe d'âge, soit 300 000 en France.
    Nous avons décrit leur profil « cognitif » particulier qui peut paradoxalement compliquer les apprentissages scolaires, et leur fonctionnement « affectif » spécifique qui colore leurs rapports avec leur famille, leurs enseignants et leurs camarades.
    Nous avons identifié leurs besoins éducatifs et pédagogiques particuliers, avant de proposer des solutions pour éviter qu'ils ne soient pénalisés par un sentiment pénible de décalage dans leur vie familiale, scolaire et sociale.
    En s'adressant à tous ceux (parents, enseignants, éducateurs, psychologues...) qui accompagnent ces enfants (un peu) différents, notre ouvrage initial proposait une prise en charge adaptée à leurs besoins spécifiques et des conseils pour favoriser leur épanouissement.
    Dans ce 100 idées+, nous avons souhaité enrichir notre propos avec les découvertes récentes sur le fonctionnement du cerveau des enfants à Haut Potentiel. Il nous paraissait important de compléter l'ouvrage initial en développant des notions moins connues comme l'association fréquente avec le refus scolaire anxieux, les migraines ou les troubles du sommeil. Nous nous sommes également penchés sur la gestion des émotions de ces enfants intenses, en décryptant leur étrange sentiment « d'intranquillité ». Enfin, nous nous sommes arrêtés sur les particularités des filles, chez lesquelles le Haut Potentiel s'exprime souvent différemment, afin qu'elles puissent être reconnues, accompagnées et stimulées à leur juste valeur.
    Une nouvelle édition plus riche, authentique, sans masque, dont l'objectif est de « déconfiner » les enfants « doués », en s'appuyant sur une conviction commune : le Haut Potentiel intellectuel est une vraie chance, surtout lorsqu'il est repéré à temps et compris par tous !

  • Ce livre s'adresse aux parents, et à toute personne travaillant auprès d'enfants ou d'adolescents. Pour accompagner au mieux les enfants face aux émotions qu'ils ressentent, il est indispensable de mieux comprendre les processus émotionnels. Nous les abordons en début d'ouvrage à la lumière des connaissances actuelles de psychologie du développement et des neurosciences. Nous traitons plus spécifiquement la colère et la peur : ces deux émotions sont particulièrement difficiles à réguler pour les enfants et les parents. Elles engendrent parfois des crises qui déstabilisent les relations intrafamiliales. Nous proposons des réflexions, des techniques et des outils en nous appuyant sur de nombreux exemples inspirés de situations vécues. Les idées proposées dans ce livre émanent de plusieurs courants théoriques : des thérapies cognitivo-comportementales, des thérapies systémiques, de la psychologie positive, de l'hypnose et aussi de la résistance non violente.

  • Le Petit Chaperon Rouge

    Collectif

    Mes plus beaux contes : pour les lecteurs en herbe, une collection ludique et pédagogique des meilleurs contes et des meilleures fables.

    Sur commande

  • Le trouble du spectre de l'autisme touche 1 % de la population générale.
    L'annonce précoce du diagnostic permet la mise en place d'un parcours de soins adapté, mais pas forcément l'appropriation du diagnostic par l'enfant.
    Le nouveau programme thérapeutique développé dans ce guide s'adresse aux enfants âgés de 8 à 12 ans ayant reçu un diagnostic de TSA sans déficience intellectuelle associée. L'objectif est d'expliquer le trouble aux participants et de les aider à déve- lopper une meilleure connaissance de leur fonctionnement. De plus, ce programme a été conçu pour le format de séances en groupe afin de favoriser les échanges et de développer les habiletés sociales des enfants. Toutefois, le programme est adaptable à l'accompagnement des enfants en individuel.
    Cet ouvrage est un guide pratique comprenant l'ensemble des séances et du matériel pédagogique du programme. Il est destiné aux professionnels qui souhaiteraient le mettre en place et l'animer.
    Ce programme, validé par l'Agence Régionale de Santé d'Occitanie, a été créé dans le cadre de l'activité clinique de ses auteures en tant que psychologues au sein du Centre de Ressources Autisme Languedoc-Roussillon, au CHU de Montpellier.
    L'expérience des auteures montre que ce programme permet aux enfants de mieux comprendre le TSA et d'apprendre à se connaitre en s'appropriant progressivement leurs différences.

  • Apprendre à compter : pas si simple !
    Est un livre qui veut donner des clés pour comprendre :
    - comment se fait habituellement cet apprentissage beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît ;
    - pourquoi certains enfants, intelligents et motivés, se trouvent pourtant empêchés.
    Et bien sûr, dans ce cas, comment les aider.
    La construction de la numération repose sur des bases logiques - comme l'a montré Piaget au milieu du siècle dernier -, mais pas seulement. Les neurosciences cognitives ont profondément modifié notre appréhension des apprentissages dans ce domaine, ouvrant de nouvelles perspectives pour mieux comprendre les difficultés rencontrées par certains enfants, voire leurs échecs.
    - Alors, faut-il avoir l'esprit « logique » pour réussir cet apprentissage ? La réponse est oui. Encore faut-il se mettre d'accord sur ce qu'on entend par « raisonnement logique » (et ses rapports avec « l'intelligence »), et en quoi cela serait particulièrement crucial pour apprendre à compter. C'est ce que nous faisons dans la première partie de ce livre.
    - Peut-on être logique, « intelligent » ou même « très intelligent » et « nul en maths » ?
    La réponse est encore oui ! C'est ce que nous abordons dans la seconde partie. D'une part, les neurosciences ont découvert que les humains (comme de nombreux animaux !) disposent d'emblée de quelques capacités numériques génétiquement programmées, support des apprentissages ultérieurs. D'autre part, de nombreuses fonctions cognitives interviennent à différents moments de l'apprentissage - le langage, les fonctions spatiales, les mémoires, les fonctions dites « exécutives », etc. Qu'une seule d'entre elles ne soit pas au rendez-vous, et c'est l'édifice entier qui est compromis. On parle alors de dyscalculie. Pour cet enfant-là, mettre en évidence précisément la nature du trouble qui fait obstacle à l'apprentissage du nombre est bien entendu indispensable pour l'aider efficacement.
    Destiné au grand public, ce petit livre est illustré de nombreux schémas et exemples.
    Il dresse un panorama très complet des exigences et difficultés habituelles liées à cet apprentissage, mais aussi des troubles à l'origine d'échecs douloureux. Aussi intéressera- t-il les enseignants et tous les professionnels soucieux d'aider ces enfants en difficulté et, au-delà, de mieux comprendre comment l'enfant apprend à compter.

  • Depuis quelques décennies, les cas de burnout ne cessent d'augmenter.
    Pour lutter contre, il est nécessaire de prendre suffisamment de recul afin d'agir sur ses mécanismes profonds, bien avant de se poser la question du rapport employeur/employé, et des clichés du type « management toxique » ou « manager pervers narcissique », même s'ils peuvent exister.
    Ce livre s'appuie sur une longue enquête réalisée en 2020-2021 auprès de plus de 200 professionnels de la santé, du droit, du social et de l'entreprise, répartis dans 15 pays francophones, sur 3 continents, et intervenant auprès de « burnoutés ». À cela s'ajoute une seconde enquête réalisée auprès d'une centaine de « burnoutés ».
    La variété de ces entretiens et témoignages a permis à l'auteur de mettre en lumière des paradoxes sociétaux, éducatifs, sociaux et médicaux à la base d'une mécanique silencieuse pouvant mener à l'épuisement physique, psychologique et cognitif total.
    Par ailleurs, la crise sanitaire mondiale de la COVID-19 modifie nos modes de vie et de travail, non sans conséquences sur notre santé mentale. Si le télétravail mis en place en mars 2020 a suscité un fort engouement dans ses premières semaines, la fin de l'année 2020 a vu apparaître les premiers témoignages de la souffrance qu'il peut aussi générer. Qu'en est-il alors du burnout ?
    Enfin, pour approfondir et poursuivre la réflexion engagée dans ce livre, l'auteur propose plus de 150 références très facilement accessibles sur le Net.

  • Faire des mathématiques peut procurer de grandes joies, mais peut aus- si faire souffrir. Comment expliquer les difficultés d'apprentissage, le manque de réussite en mathématiques que connaissent certains élèves durant leur scolarité ?
    Cet ouvrage évoque le sens de l'activité mathématique et des notions enseignées en classe. Il détaille les nombreux facteurs psychologiques et cognitifs qui interviennent dans les difficultés que rencontrent cer- tains enfants dans cet apprentissage, depuis l'école maternelle jusqu'au collège.
    Dans une perspective donnant leur place à la psychologie du dévelop- pement, à la psychanalyse et à la neuropsychologie, l'ouvrage met à jour les complexités inhérentes aux apprentissages mathématiques ainsi que les complications cognitives et affectives qui influencent le rapport singulier que chacun de nous entretient avec les mathématiques.
    La diversité des problématiques est prise en compte, y compris celles re- levant de la « dyscalculie ». De nombreux exemples concrets d'enfants et d'adolescents sont présentés ainsi que des démarches de remédiation.

  • Ce livre est une série de courts exercices de sophrologie associés à des exercices de respiration. 106 séances pour apprendre à mettre le stress à distance et créer un espace de retour au calme (tant pour le corps que pour l'esprit), trouver sa juste place (celle qui est bonne pour soi-même) et enfin, ressentir son corps de manière plus consciente. Bien que les séances proposées puisent leur source dans la méthode sophrologique, leur construction est influencée par la cohérence cardiaque et la méditation de pleine conscience, auxquelles l'auteure a ajouté sa joie créative + un zeste de poésie.

    Le point de départ de cet ouvrage est l'un des principes fondamentaux de la sophrologie : « l'adaptabilité ». Les exercices proposés dans ce livre tentent de répondre de manière pragmatique aux problématiques petites ou grandes de chaque individu. La sophrologie c'est un peu la méthode idéale du quotidien. Ce livre s'intègre parfaitement à des journées remplies. Il peut s'utiliser tel un manuel « d'échappée belle », à glisser dans la poche de son jean ou de son manteau, dans son sac à dos, son cartable ou son sac à main. Il peut se lire et même se pratiquer dans les transports en commun, le matin tôt, juste avant de se coucher, pendant une pause dans une journée chargée, avant une réunion de travail, dans une salle d'attente, entre deux révisions pour passer un examen ou un concours...

    Compte tenu de leurs objectifs, les SophroRespi s'adressent à tous les publics, autant dans la sphère privée que professionnelle.

    - Les enfants, les adolescents et les adultes stressés notamment par des troubles de la cognition ;
    - toutes les personnes soumises au stress et aux tensions, de manière périodique ou chronique, quel que soit leur âge ;
    - les chefs - cheffes d'entreprise ou toute personne ayant à diriger des équipes ;
    - les enseignants - enseignantes des écoles, collèges et lycées ;
    - les éducateurs - éducatrices ;
    - le personnel soignant, hospitalier ou non ;
    - les sophrologues et autres thérapeutes

  • 112 idées... Cette nouvelle édition augmentée de 12 idées a été revue et complétée par les auteurs pour faire le point sur les dernières avancées dans la prise en charge des enfants dyslexiques.
    Ce livre destiné à faciliter le dépistage et l'accompagnement des enfants dyslexiques fournit d'excellentes techniques pour soutenir l'apprentissage chez l'enfant dyslexique: de l'identification des besoins individuels des élèves aux méthodes d'acquisition de la lecture, de l'écriture et des compétences en matière de communication.
    Dans cette nouvelle version les auteurs apportent de précieux conseils et font part de leur expérience dans le domaine de l'inclusion des élèves dyslexiques, c'est à dire de leur intégration en milieu scolaire ordinaire.
    112 idées pour tous ceux qui prennent en charge les enfants dyslexiques : enseignants, parents, orthophonistes et médecins.

  • 100 idées pour accompagner les enfants dysgraphiques et tous ceux dont l'écriture est illisible, lente, douloureuse et peu soignée...
    Des conseils et astuces pour bien entrer dans l'écriture ou modifier les mauvaises habitudes, tout en redonnant confiance à l'enfant.

    L'écriture permet de communiquer, de laisser notre « trace », elle est notre reflet.
    À l'heure du numérique, alors que nous écrivons de moins en moins, l'écriture reste toujours présente dans notre environnement et notre quotidien. Elle est indispensable, particulièrement à l'école où elle est également un exercice imposé.
    Ce livre a pour objectif de fournir conseils et astuces pour accompagner l'enfant au cours de son apprentissage et faciliter le dépistage d'une éventuelle difficulté graphique, voire d'une dysgraphie (trouble fonctionnel qui rend difficiles l'acquisition et l'exécution de l'écriture).
    Au fil des pages, vous découvrirez les étapes du développement de l'écriture, des idées ludiques pour travailler la mobilité digitale, les formes prégraphiques ou encore les lettres... et des suggestions pour aider les enfants présentant une écriture illisible, lente, douloureuse, un blocage face à l'écrit...
    Des cas concrets seront présentés (enfants en CP, en primaire, adolescents, multi-dys, avec phobie scolaire, enfants et adultes avec pathologies...), ainsi que le métier de graphothérapeute, spécialiste dans la rééducation de l'écriture.
    Cet ouvrage est destiné aux parents et aux enseignants, mais aussi à toutes les personnes côtoyant des enfants et des adolescents, quel que soit leur profil (haut potentiel, TDA/H, avec trisomie, multi-dys...) et soucieux de leur écriture.
    L'essentiel est de donner ou de redonner le plaisir d'écrire, car comme le disait Voltaire, « L'écriture est la peinture de la voix. »

  • Leur fréquence en ont fait en quelques décennies une préoccupation majeure. Elles concernent les professionnels de l'Éducation nationale et souvent ceux de l'évaluation et du soin. Les élèves et leur famille sont souvent étonnés par le nombre de bilans effectués contrastant avec l'insuffisance de diagnostics fiables, consensuels. Mais ce sont avant tout les réponses fonctionnelles, pragmatiques à la situation de handicap que vit l'élève en classe tous les jours qui leur font cruellement défaut.
    De fait, on s'éparpille, on ne va pas à l'essentiel.
    Au mieux, on applique au petit bonheur la chance des recettes glanées sur Internet, au pire, on reste dans un attentisme stérile ou un refus délétère des aides. Et pourtant, il ne s'agit ni de ne rien faire ni de rechercher désespérément le « bon outil » qui vous sauvera la mise.
    Pour chaque situation de dys-, se poser les bonnes questions au bon moment permet de hiérarchiser les propositions d'aides faites à l'enfant.
    Arrêtons de noyer les enseignants sous d'interminables listes de préconisations stéréotypées, sans lien logique entre les troubles d'apprentissages et la cause de ces troubles.
    L'objectif de ce livre est de maîtriser les enjeux de chaque situation particulière, de savoir où aller raisonnablement avec cet enfant-là, d'indiquer une ou deux pistes par grands domaines, de viser l'essentiel, de se fixer quelques objectifs, réalistes, utiles, atteignables.

  • Cet ouvrage est né du projet de démontrer en acte que des approches issues de secteurs de compétences différents - et qu'il est habituel d'opposer - peuvent converger, que les analyses des uns peuvent nourrir celles des autres et enrichir la réflexion. Les troubles dys ne sont en effet la « chasse gardée » de personne.

    En faisant converser une spécialiste de la neuropsychologie et un enseignant qui a consacré sa carrière à former les professeurs, ce livre pose la question de l'inclusion de ces jeunes dans toutes ses dimensions. Les auteurs espèrent ainsi que les lecteurs feront le constat d'un possible dialogue qui s'impose comme une nécessité. Que cet ouvrage leur permettra d'éclairer et de stimuler leur propre réflexion et qu'ils en sortiront plus armés et moins seuls face à la tâche qui les attend.

  • De nombreux termes sont employés et valorisés lorsque l'on évoque l'accompagnement des personnes dites fragilisées : autodétermination, empowerment, autonomie, pouvoir de dire et d'agir, choisir, décider pour soi, savoirs expérientiels, pair-aidance, participation... Derrière ce riche vocabulaire, de véritables changements dans les pratiques d'accompagnement et la prise en considération de ces personnes dites fragilisées sont à relever. En effet, depuis plusieurs années, notre gouvernement, les ministères, les organismes d'Action sociale, l'ensemble des établissements et services médico-sociaux, les associations qui les gèrent, l'Éducation nationale, et surtout les personnes ellesmêmes demandent à ce que soient posées les bases d'un « vivre ensemble » respectueux de la parole de la personne. Ces préoccupations, éminemment humanistes, font écho aux mutations engagées autour de l'école et la société inclusives. Elles exigent de l'ensemble des acteurs le partage de conceptions ancrées dans l'accès au droit et l'exercice de la citoyenneté sans entrave ni condition. Notre ouvrage propose de faire le point sur des concepts de plus en plus utilisés et sur lesquels il convient de se mettre d'accord, et de les mettre en lien avec la « vraie vie » grâce aux personnes elles-mêmes, aux associations et aux professionnels qui ont tous participé à l'écriture de ces idées. De nombreux exemples viennent rendre concret l'aspect théorique de concepts, expliqués de manière très accessible pour proposer un cadre de pensée dans lequel l'ensemble des acteurs apporte son coup de peinture et ses perspectives. Cet ouvrage sera le premier, en France, à proposer une lecture claire et liée de l'ensemble de ces concepts hautement d'actualité. Il est donc plus qu'attendu et c'est aussi le cas à l'international puisque, pour la première fois également, nous compilons, en plus des nôtres, les apports et connaissances de nos collègues suisses, belges et canadiens qui ont directement participé à la rédaction de ce livre. Enfin, les associations, les familles et les personnes elles-mêmes demandent elles aussi à pouvoir se saisir de toutes ces idées pour mieux cerner les implications directes qu'elles peuvent avoir sur leur quotidien...

  • Chaque jour, le parent, l'enseignant, est confronté aux problèmes que pose son enfant, son élève inattentif, impulsif ou hyperactif.
    Les idées proposées ici constitueront une aide pertinente et pratique pour survivre à l'essoufflement que ressentent parents et enseignants aux prises avec l'enfant ou l'adolescent qui souffre d'un TDA/H (trouble du déficit d'attention avec ou sans hyperactivité), diagnostiqué ou non. La description des signes et symptômes qui caractérisent ces enfants, perçus à tort comme les manifestations d'un problème d'éducation ou de traits de personnalité, permettra aux principaux acteurs qui gravitent autour de ces enfants de mieux comprendre les enjeux de ce trouble.
    Ce guide permettra aux parents de mieux organiser un environnement favorable pour faciliter leur vie, celle de leur enfant, celle de sa famille et d'améliorer la communication avec ceux qui interviennent auprès de lui. Cent idées qui guideront aussi l'enseignant dans l'aménagement physique de sa classe, dans son organisation pédagogique et dans la gestion de son groupe quand l'un de ses élèves a fait l'objet d'un diagnostic de TDA/H.
    Des suggestions sont proposées à l'adolescent qui souffre parfois de sa condition et des stratégies lui sont présentées pour lui éviter les désagréments que causent ses déficits ou pour compenser ceux-ci quand ils gênent ses apprentissages ou nuisent à ses relations interpersonnelles.

  • De trop nombreux enfants entrent au collège en ne maîtrisant pas les apprentissages fondamentaux du calcul et de la géométrie. Or, être "nul en maths" n'est heureusement pas une fatalité et cela n'a rien à voir non plus avec un problème d'intelligence. Tous ceux qui ont des difficultés en maths sont-ils "dyscalculiques" pour autant ? Sans attendre que les chercheurs parviennent à établir une définition plus précise de ce trouble (leurs travaux ont plusieurs décennies de retard sur ceux de la dyslexie), didacticiens et orthophonistes ont adapté leur pratique à leurs élèves et à leurs patients et ont dû pour cela élaborer des formations efficaces dans ce domaine.
    Les blocages dont souffrent ces élèves trouvent leur origine dès la maternelle et le CP dans une fixation mal assurée de certains savoir-faire essentiels et une maîtrise insuffisante des tout premiers apprentissages. L'objectif principal de ce livre est de donner des pistes à toute personne cherchant à comprendre la nature des difficultés que les enfants rencontrent en maths et qui souhaitent y remédier.
    100 idées pour aider concrètement les élèves en difficulté, en classe ou à la maison. 100 idées pour donner des pistes aux enseignants, éducateurs. rééducateurs, psychologues, parents ayant en charge des enfants qui "souffrent des maths". Au-delà, ce livre s'adresse aussi à tous ceux qui, un jour ou l'autre, ont eu le sentiment que leurs difficultés en maths leur "pourrissaient la vie..." jusqu'à l'âge adulte.

  • Les troubles d'apprentissage en mathématiques Nouv.

    Bien que les troubles dys- aient été largement médiatisés ces dernières années, les troubles d'apprentissage en mathématiques restent méconnus. Cet ouvrage constitue un réel outil de formation à destination des personnes concernées par cet apprentissage.
    Ce livre synthétise l'ensemble des fonctions cognitives impliquées dans les mathématiques. Il présente le développement chez l'enfant de ces fonctions et leurs interactions dans le traitement du nombre, les calculs et la résolution de problèmes. Il explique les différents troubles de la cognition mathématique et suggère des stratégies à apporter en fonction des déficits cognitifs sous-jacents.
    Pour optimiser la compréhension, les différentes parties s'appuient sur de nombreux schémas et sont accompagnées d'un glossaire.

  • • 100 idées structurées autour du principe clé de la coopération à l'école, ses ressorts didactiques, ses leviers institutionnels. • 100 idées écrites par des praticiens-chercheurs, c'est-à-dire des professionnels mettant la théorie à l'épreuve de la pratique et réciproquement. • 100 idées pour esquisser le tableau d'une classe moins focalisée sur le tableau, c'est-à-dire moins frontale, plus vivante, créative et écosystémique. • 100 idées au sens d'un fourmillement de pistes à explorer, d'une matrice d'inventivité pédagogique pour dynamiser sa classe et dynamiser les équipes pédagogiques. Cet ouvrage, fruit d'une réflexion collective, se veut une invitation à découvrir des pratiques alternatives favorisant les situations de recherche signifiantes aux antipodes d'une pédagogie traditionnelle d'application ne laissant que peu d'autonomie aux élèves.

  • Ce livre s'adresse à toutes les personnes concernées par le jeu et le développement de l'enfant. Il constitue un réel outil de formation pour les parents, les aidants et les différents intervenants : enseignants, ergothérapeutes, orthophonistes, psychologues, psychomotriciens. Cette approche pratique et concrète sur les bénéfices du jeu synthétise les récentes recherches sur le sujet. Cet ouvrage propose des grilles d'analyse des fonctions cognitives et exécutives sollicitées par le jeu et de nombreux exemples pour une mise en application rapide. Pour optimiser la compréhension, les différentes parties s'appuient sur de nombreux schémas et sont accompagnées d'un glossaire. Les recommandations et les stratégies présentées offrent de nouvelles pistes d'utilisation du jeu pour le développement de tous les enfants qu'ils aient un trouble ou non.

  • La psychomotricité est une fonction de l'être humain faisant interagir le psychisme et la motricité, permettant l'adaptation de l'individu avec le monde extérieur. La démarche s'intègre dans les prises en charge pluridisciplinaires, en psychiatrie, pédopsychiatrie, gériatrie, en rééducation fonctionnelle. La psychomotricité est une thérapie à médiation corporelle qui prend en compte le patient dans ses dimensions affectives, cognitives et motrices. Elle s'adresse à toutes les classes d'âge et après diagnostic, elle prend en charge différents troubles ainsi que des mal-être psychiques et corporels. A destination des psychomotriciens, des parents, des enseignants, de ceux qui entourent des patients souffrant de troubles psychomoteurs, mais aussi des patients eux-mêmes. Il offre des exercices simples, des astuces pour mieux repérer les troubles psychomoteurs, des idées d'accompagnement à à l'école, des solutions concrètes pour le quotidien visant une meilleure autonomie

  • Ce guide fournit 100 idées sous forme de fiches pratiques, très concrètes, testées et validées par l'expérience du développement des enfants dyspraxiques.
    Il sera très utile à tous ceux qui vivent et travaillent avec ces enfants, pour les accompagner dans leurs apprentissages scolaires. L'ouvrage couvre de la maternelle à l'université, détaillant les acquisitions initiales en motricité fine et globale jusqu'à la préparation à l'emploi. Il est particulièrement éclairant et essentiel dans les phases de transition.

  • Pour que leur intégration sociale et scolaire soit reìussie, les enfants doivent prioritairement apprendre les codes de communication et de socialisation, codes que l'on nomme aussi « les habileteìs sociales ».

    L'apprentissage de ces habiletés concerne donc tous les enfants, mais elles nécessitent parfois des techniques d'enseignement plus spécifiques quand ces derniers présentent des troubles du neuro-développement ou des carences éducatives.

    100 idées pour permettre aux parents et aux pédagogues de comprendre et d'enseigner les habiletés sociales aux enfants. L'auteur propose un programme et des techniques couvrant tous les niveaux de développement pour tous types de public.

    Ce manuel permet d'appliquer des méthodes comportementales issues des sciences de l'apprentissage.

    L'auteur tient à cette rigueur scientifique tout en restant très accessible et concret dans les méthodes à appliquer, avec des exemples et des conseils à mettre en oeuvre pour chaque idée.

  • Si certains contextes de vie prédisposent à cette difficulté (prématurité, malformation congénitale, trouble du spectre autistique...), le trouble alimentaire pédiatrique peut être en lien avec des causes motrices, sensorielles et/ou comportementales. On l'observe aussi chez des enfants ne développant aucune autre difficulté par ailleurs.

    Qui consulter quand les repas sont difficiles?? Que faire à la maison, à la crèche, à l'école, afin que les repas se passent mieux??

    Découvrir l'oralité alimentaire dans toute sa richesse et comprendre le trouble alimentaire pédiatrique. Agir pour que la pression autour des repas baisse le plus vite possible. Cet ouvrage s'adresse en priorité aux parents de bébés, d'enfants ou d'adolescents ayant des difficultés à manger. Et utile aux professionnels et étudiants intéressés par cette problématique : pour comprendre la situation de la plupart des familles, les guider et leur proposer des pistes concrètes.

  • Ce livre explique non seulement pourquoi l'acquisition de l'orthographe, particulièrement ardue en français, est si difficile pour tous, mais aussi pourquoi certains enfants dits « dysorthographiques » éprouvent une difficulté persistante à automatiser les processus et mémoriser les formes orthographiques correctes, malgré une intelligence normale.
    Trouble spécifique des apprentissages, la dysorthographie est en effet intimement liée à une dyslexie : toutes deux témoignent des mêmes déficits primaires dans la discrimination phonologique, c'est-à-dire l'analyse sonore des mots, indispensable pour maîtriser leur transcription.
    Ainsi, la dysorthographie constitue souvent un aspect d'une dyslexie, et les deux troubles nécessitent une rééducation simultanée.
    - 100 idées pour comprendre que l'enfant « dysorthographique », impuissant face à ses difficultés est un enfant en grande souffrance dans un contexte scolaire.
    - 100 idées pour mieux comprendre ce trouble, le diagnostiquer et faire une analyse précise des difficultés éprouvées par l'enfant.
    - 100 idées pour mettre en oeuvre une rééducation efficace.
    - 100 idées pour mettre en place les adaptations nécessaires au programme scolaire

empty