Littérature traduite

  • Passionnés d'ornithologie, Kim et des copains partent passer quelques jours au coeur de la forêt suédoise. Le printemps est un moment magique pour qui aime observer les oiseaux. Mais ce qui s'annonce comme une excursion idyllique va tourner au cauchemar. Un soir, autour du feu de camp, une dispute éclate. Kim se fait passer à tabac par les autres. II est laissé pour mort par ses amis. Comment les choses ont-elles pu en arriver là ? Qu'est-ce qui a poussé les adolescents à commettre un acte aussi terrible ? Personne ne sortira indemne de l'" accident " et la bande si soudée se disloquera, incapable d'affronter le souvenir de sa barbarie.

  • Jusque-là tout allait bien pour Jenna, mais sa mère est tombée malade. Et franchement, un cancer, ça n'a rien de drôle. Surtout après les séances de chimio ; Jenna doit assurer le quotidien, les courses, les repas, un brin de ménage, mais le pire c'est que les grands-parents en profitent pour taper l'incruste. Heureusement il y a Susanna, la grande amie-confidente de toujours. Elles sont unies par leur détestation de Pénélope-la-salope qui habite le même escalier que Jenna et organise des fêtes avec alcool, tapage nocturne et descente de flics. Au fil des jours, la santé de sa mère se dégrade et Jenna doit admettre l'impensable : elle va sans doute mourir.
    Pénélope-la-salope se montre sous un nouveau jour.

  • Que faire quand on a, comme Therese, 13 ans, des parents sur le point de divorcer, pas de petit copain et pour seule confidente une soeur autiste ? Dresser la liste des 12 choses à faire avant que son monde ne s'écroule tout à fait, et tout faire pour qu'elles se réalisent. Même s'il faut feindre de croire en Dieu pour séduire le fils du pasteur. Même s'il faut subtiliser la carte de crédit de son père pour partir un week-end à Rome...

  • Attendre, valises aux pieds, attendre qu'un train arrive et les emmène jusqu'à Vienne. Bernd et sa tante Karla sont coincés dans une petite gare tchèque. La guerre est terminée et les vainqueurs d'hier sont les vaincus d'aujourd'hui. Interminables les journées à chercher où se loger, de quoi manger, avec les autres réfugiés, tous allemands comme eux et qui doivent rentrer... Pour tromper l'ennui, Bernd emprunte une draisine et explore les environs. Il croise souvent le mystérieux M. Maier, mi-héros mi-trafiquant, qui va l'embarquer dans ses affaires louches...

  • Les années ont passé tranquillement pour Aïcha (la folle et drôle voisine de Raven dans Brooklyn Babies) : à 19 ans, elle habite chez sa mère avec ses deux enfants et se la coule douce. Mais Aïcha va recevoir une lettre l'informant qu'elle est en fin de droits et que, pour continuer à toucher des
    allocations, elle devra effectuer un travail d'utilité publique (nettoyer les graffitis sur les bâtiments publics, rejoindre les Patrouilles Tolérance Zéro dans le métro) Ces boulots de réinsertion sociale ne sont pas pour elle et, après avoir
    échaffaudé les plans les plus délirants, Aïcha fera de ses kilos en trop un atout, puisqu'elle rejoindra l'équipe des "top rondes", mannequins plantureuses et bien en chair, et tournera des publicités télévisées en roller...

  • Eriko, une lycéenne de 15 ans, se retrouve confrontée à une situation inexplicable : partie à la recherche de son petit frère, Daigo, qui tardait à rentrer de l'école, elle le retrouve dans le square de son quartier, mais n'arrive plus à rentrer chez elle, comme si elle débarquait dans un monde parallèle. Où se trouve le monde réel ?
    Est-ce celui où elle déambule avec son frère, où elle reconnaît certains lieux et personnes mais sous un jour différent de celui sous lequel elle les connaissait jusque-là, ou est-ce le monde où vivent ses parents et qu'elle n'arrive plus à pénétrer ? Lorsque, après de multiples détours, Eriko et Daigo finissent par retrouver la maison familiale, les parents n'y habitent plus semble-t-il...
    Aucune réponse n'est jamais donnée clairement sur cette expérience étrange. Les lecteurs choisiront entre la possibilité de l'existence de mondes parallèles (pourquoi pas ?), l'idée (moins séduisante) que la narratrice se laisse déborder par son imagination, ou celle (à peine esquissée) que les parents auraient été victimes d'un accident et que ce deuxième monde pourrait être créé par la jeune fille lors d'un travail de deuil difficile. Les lectures de ce roman restent multiples et ambiguës.
    Une réinterprétation contemporaine de la légende du rêve du papillon dans laquelle un homme s'endort et rêve qu'il est un papillon, puis, lorsqu'il se réveille, se demande s'il est homme ou papillon.
    Le Japon sera mis à l'honneur lors du Salon du livre de jeunesse 2003 à Montreuil.

    Indisponible
empty