Thierry Magnier

  • La vie était tranquille chez les Lemeunier. Avant que Brice, leur fils aîné soit arrêté, soupçonné d´être l´auteur de 5 crimes odieux. Martin se lance dans l´enquête, pour sauver son frère.

  • D'énormes menaces pèsent sur l'avenir de notre planète : les sacs plastiques tuent les animaux marins plusieurs années après avoir été jetés, les réserves protègent les gorilles mais pas les populations locales, l'irresponsabilité des politiques mène tout droit au désastre annoncé par le dérèglement climatique. Pillage des forêts africaines, disparition de la flore. Il est urgent de réagir et d'alerter les jeunes d'aujourd'hui pour que demain la planète soit encore vivable.

  • Goran n'aurait jamais dû croiser la vie de mélanie.
    Mais quand la jeune fille est retrouvée dans un coma profond, une pisto-seringue à ses côtés, l'enquête est confiée au père de l'adolescent, le meilleur des agents du bureau des stupéfiants. nous sommes dans un futur proche, et une drogue d'un genre nouveau fait des ravages aux quatre coins de la fédération européenne. elle va bouleverser la vie de goran , qui par amour, succombe aux charmes virtuels de l'e-den, ce paradis artificiel en passe de devenir un enfer.

  • Jeanne passe toutes ses vacances dans le village de sa grand-mère et y retrouve à chaque fois sa bande d'amis. Cette année-là, Lucas se joint à eux. Jeanne en tombe amoureuse, éperdument. Lui aussi sans doute, mais ils gardent le secret.
    Ce bonheur l'habite, elle aime tout de lui. L'été suivant alors qu'elle revient par surprise, elle comprend que cet amour n'est pas complètement réciproque, pas comme elle le pensait. C'est le trou noir qui l'absorbe. Il lui faudra du temps pour en parler, pour évoquer cet enfant qu'elle attendait et qu'elle n'aura pas.

  • Passionnés d'ornithologie, Kim et des copains partent passer quelques jours au coeur de la forêt suédoise. Le printemps est un moment magique pour qui aime observer les oiseaux. Mais ce qui s'annonce comme une excursion idyllique va tourner au cauchemar. Un soir, autour du feu de camp, une dispute éclate. Kim se fait passer à tabac par les autres. II est laissé pour mort par ses amis. Comment les choses ont-elles pu en arriver là ? Qu'est-ce qui a poussé les adolescents à commettre un acte aussi terrible ? Personne ne sortira indemne de l'" accident " et la bande si soudée se disloquera, incapable d'affronter le souvenir de sa barbarie.

  • Gaël traîne son mal être et sa culpabilité comme un fardeau. Sa soeur aînée, Alix, a toujours mieux fait que lui (pense-t-il) : brillante élève entourée d'une cohorte de copains/copines, noctambule avertie, elle a le sens du rire et de la joie, tandis que lui, Gaël, pleurniche sur son sort. Au lieu du périple en Australie dont il rêvait, le voici saisonnier au château de Blois dont sa belle-mère est conservatrice. Géniales les vacances en perspective.
    Contre toute attente, en partageant ses insomnies avec Blandine (la belle-mère) et François Villon, autour de petits verres de porto, en découvrant le travail en équipe, le baby-sitting, et en tombant amoureux d'une jolie étudiante en art dont il sauvera la vie, il va réaliser que les vacances à Blois vont être bien plus exaltantes qu'il ne l'aurait pensé.

  • La vie à la campagne fait bien rêver les parents de Margotte, et l'Ardèche serait le département idéal. C'est ainsi que la famille s'installe dans un hameau de dix-sept habitants, au grand ravissement de la mère qui découvre les charmes du jardinage et de la gelée de coings, tandis que Clairette, du haut de ses quatre ans, se révèle des aptitudes pour devenir une vraie sauvageonne (ah ! les délices du bain dans la rivière glacée !). Margotte, l'intellectuelle de la famille, la taiseuse, décrit de manière hilarante et distanciée de cette nouvelle vie. Trajet en car tous les matins sur les routes sinueuses, vomissements garantis, pour rejoindre le collège où se mêlent joyeusement néo et anciens ruraux, chacun reconnaissable à son prénom : Hélio, Eden, Aÿlel d'un côté, Jean-Christophe et Bernadette de l'autre. Vite, Margotte reconnaît seize habitants du hameau mais qui est la dix-septième personne et pourquoi se cache-t-elle ?
    Cette chronique de la vie à la campagne est un hymne à simplicité, et les travers des néoruraux sont épinglés avec beaucoup d'humour et de tendresse.

  • Jusque-là tout allait bien pour Jenna, mais sa mère est tombée malade. Et franchement, un cancer, ça n'a rien de drôle. Surtout après les séances de chimio ; Jenna doit assurer le quotidien, les courses, les repas, un brin de ménage, mais le pire c'est que les grands-parents en profitent pour taper l'incruste. Heureusement il y a Susanna, la grande amie-confidente de toujours. Elles sont unies par leur détestation de Pénélope-la-salope qui habite le même escalier que Jenna et organise des fêtes avec alcool, tapage nocturne et descente de flics. Au fil des jours, la santé de sa mère se dégrade et Jenna doit admettre l'impensable : elle va sans doute mourir.
    Pénélope-la-salope se montre sous un nouveau jour.

  • En 33 000 secondes, des vies entières peuvent totalement basculer. Durant les 55 minutes que durent ce récit, cela va être le cas pour celles de Léa, Ilyes, Clément et Océane, quatre collégiens qui se croisent quotidiennement sans se connaître autrement que de vue. Clément, le jeune en échec scolaire, à la vie de famille qui se délite, trouve sa voie sur les conseils d'un prof : il sera batelier et cela sonne comme une révélation ! Ilyes est passionné de théâtre. Sentant un camarade en détresse, il se rapproche de lui pendant le cours : les débuts d'une amitié se dessinent. Léa, gamine sage et sans histoires, débarque au collège dans un état de totale sidération.
    Elle fonce chez le CPE pour trouver l'oreille attentive dont elle a besoin. Quant à Océane, elle craque totalement sur une de ses camarades de classe. Elle a cédé à la tentation et lui a envoyé un mail. Elle se ronge les sangs depuis le début du cours et demande à aller à l'infirmerie, malade d'angoisse. Et qui propose de l'accompagner ?
    Un roman simple et sincère sur les moments clés de la vie.

  • La Suède, en 1800. Siri mène une vie dorée et parfaitement ennuyeuse entre ses riches parents et son oncle Aurel, botaniste et physicien. Ce dernier a l'habitude des grands voyages exotiques dont il rapporte toutes sortes de plantes rares destinées au jardin botanique de Stockholm.
    Siri a quinze ans quand Aurel l'embarque pour un grand voyage. Bardés d'instruments de mesure, d'herbiers et d'un véritable laboratoire de chimie, ils vont parcourir la majeure partie de l'Amérique du Sud, remontant l'Amazone en pirogue et traversant la jungle obscure jusqu'au majestueux Cotopaxi, l'un des plus hauts volcans des Andes. Une épreuve initiatique pour la jeune fi lle, bouleversant tout ce qu'elle avait jusqu'à présent appris du monde.

  • Fred est un justicier du métro, il ne supporte pas les hommes qui profitent de la foule pour tripoter les femmes. Il les repère, les bouscule, leur fiche la honte. Un jour, il croise la route de Tilly, une jeune fille qui vient de frapper un de ces types. La police est sur le quai.
    Poursuivis par la police, ils trouvent refuge dans le hall d'un immeuble où se trouve Jean, un homme acariâtre qui s'ennuie fermement depuis sa retraite. Pour échapper à ses enfants qui veulent le placer en maison de retraite et à sa voisine qu'il ne supporte plus, Jean va emmener Fred et Tilly dans une maison, non loin de Paris.

  • Après le divorce de ses parents alors qu'elle avait cinq ans, Lola a suivi sa mère au Canada. Les liens avec son père se sont peu à peu distendus jusqu'à cesser totalement. Maintenant Lola parle avec l'accent canadien et a quasiment oublié la France. Quand sa mère part en tournée, elle en profite pour revenir en France, renouer avec ce père perdu, pendant un été. Tous les deux sont impatients et anxieux à cette idée.
    Philippe a choisi de vivre de manière spartiate auprès des pigeons qu'il élève, loin de tout. L'amour aidant, ils vont retisser une complicité faite de respect et de tendresse prudente.

    Sur commande
  • Que faire quand on a, comme Therese, 13 ans, des parents sur le point de divorcer, pas de petit copain et pour seule confidente une soeur autiste ? Dresser la liste des 12 choses à faire avant que son monde ne s'écroule tout à fait, et tout faire pour qu'elles se réalisent. Même s'il faut feindre de croire en Dieu pour séduire le fils du pasteur. Même s'il faut subtiliser la carte de crédit de son père pour partir un week-end à Rome...

  • Attendre, valises aux pieds, attendre qu'un train arrive et les emmène jusqu'à Vienne. Bernd et sa tante Karla sont coincés dans une petite gare tchèque. La guerre est terminée et les vainqueurs d'hier sont les vaincus d'aujourd'hui. Interminables les journées à chercher où se loger, de quoi manger, avec les autres réfugiés, tous allemands comme eux et qui doivent rentrer... Pour tromper l'ennui, Bernd emprunte une draisine et explore les environs. Il croise souvent le mystérieux M. Maier, mi-héros mi-trafiquant, qui va l'embarquer dans ses affaires louches...

  • Alice profite d'un moment privilégié avec sa mère au Muffin Palace pour lui annoncer son projet professionnel : devenir flic. Catastrophe pour cette ardente militante dans une association d'aide aux sans papiers, aux relations compliquées avec les forces de l'ordre.
    Depuis longtemps, Alice a pu exercer son talent de détective, elle renifle l'embrouille à mille lieues et a décidé d'en faire sa profession. Grâce à Abdel. Abdel, l'immigré clandestin que sa mère aide depuis plus de 10 ans. Abdel expert en mensonges, élucubrations, spécialiste des combines en tout genre pour travailler, obtenir des allocations, des soins. Abdel le plus français des Algériens, dont l'ambition est d'avoir des papiers, coûte que coûte.
    D'ailleurs, il se passe des trucs bizarres devant le Muffin Palace, et le Russe qui engloutit des gâteaux à la pelle au fond de la boutique à l'air louche...
    Sur un ton léger, les auteurs photographient une autre France : celle des sans papiers avertis et débrouillards qui veulent juste vivre ici, travailler ici. Abdel existe et aucune des anecdotes n'est inventée.

  • Ce roman se passe en Nouvelle-Zélande. Gary y vit seul avec sa mère et ne sait rien de son père. Obstinément, et malgré les demandes répétées et insistantes de son fils, elle ne veut rien lui dire. Gary promène sa mélancolie et sa révolte sourde, obsédé par ce qu'il pense être un secret honteux et par des cauchemars récurrents. Lorsqu'un soir, dans un bar, une jeune française l'aborde en lui disant qu'elle sait des choses sur son père, Gary est bouleversé.
    Mais Lola est agressée dans la rue et, plongée dans le coma, elle ne peut plus rien révéler. Gary retrouvera-t-il son père ?

    Indisponible
  • Son père lui avait promis une nouvelle traversée à bord de son train transatlantique, et c'est pour embarquer à Tokyo que Adrien retrouve Maelys un an après leur première rencontre. Les gares sous-marines sont de vraies cathédrales et le projet titanesque de train intercontinental du père d'Adrien nécessite de grandes équipes d'ingénieurs et d'ouvriers qui oeuvrent sans relâche. Mais là encore le voyage ne sera pas de tout repos (et c'est un euphémisme) : au milieu des grands fonds et des mosasaures, alors que le chantier avance peu à peu, les traîtres sont de retour, les animaux géants des failles abyssales rôdent, et les enfants ont le temps de mener leur enquête pour débusquer les traquenards.

  • Après son déménagement de Brest, Jules trouve enfin ses marques à Paris et se lie d'une vraie amitié avec son voisin de palier M. Langman, malgré leur différence d'âge. Au détour d'une discussion qu'il n'aurait pas dû entendre, Jules apprend que son père n'a pas disparu comme il le croyait. Sa mère lui a menti. Le garçon se prend alors à rêver de retrouver son père, à l'autre bout du monde sur une île de Micronésie. Mais pour cela, il a besoin de M. Langman, qui a de bonnes raisons de vouloir aider son petit voisin.

  • Les années ont passé tranquillement pour Aïcha (la folle et drôle voisine de Raven dans Brooklyn Babies) : à 19 ans, elle habite chez sa mère avec ses deux enfants et se la coule douce. Mais Aïcha va recevoir une lettre l'informant qu'elle est en fin de droits et que, pour continuer à toucher des
    allocations, elle devra effectuer un travail d'utilité publique (nettoyer les graffitis sur les bâtiments publics, rejoindre les Patrouilles Tolérance Zéro dans le métro) Ces boulots de réinsertion sociale ne sont pas pour elle et, après avoir
    échaffaudé les plans les plus délirants, Aïcha fera de ses kilos en trop un atout, puisqu'elle rejoindra l'équipe des "top rondes", mannequins plantureuses et bien en chair, et tournera des publicités télévisées en roller...

  • Eriko, une lycéenne de 15 ans, se retrouve confrontée à une situation inexplicable : partie à la recherche de son petit frère, Daigo, qui tardait à rentrer de l'école, elle le retrouve dans le square de son quartier, mais n'arrive plus à rentrer chez elle, comme si elle débarquait dans un monde parallèle. Où se trouve le monde réel ?
    Est-ce celui où elle déambule avec son frère, où elle reconnaît certains lieux et personnes mais sous un jour différent de celui sous lequel elle les connaissait jusque-là, ou est-ce le monde où vivent ses parents et qu'elle n'arrive plus à pénétrer ? Lorsque, après de multiples détours, Eriko et Daigo finissent par retrouver la maison familiale, les parents n'y habitent plus semble-t-il...
    Aucune réponse n'est jamais donnée clairement sur cette expérience étrange. Les lecteurs choisiront entre la possibilité de l'existence de mondes parallèles (pourquoi pas ?), l'idée (moins séduisante) que la narratrice se laisse déborder par son imagination, ou celle (à peine esquissée) que les parents auraient été victimes d'un accident et que ce deuxième monde pourrait être créé par la jeune fille lors d'un travail de deuil difficile. Les lectures de ce roman restent multiples et ambiguës.
    Une réinterprétation contemporaine de la légende du rêve du papillon dans laquelle un homme s'endort et rêve qu'il est un papillon, puis, lorsqu'il se réveille, se demande s'il est homme ou papillon.
    Le Japon sera mis à l'honneur lors du Salon du livre de jeunesse 2003 à Montreuil.

    Indisponible
  • Lise est coincée à l'hôpital, la jambe gauche plâtrée. Dans le bazar de sa tête, Lise trouve des tas de vieux trucs : émotions, sensations, vieilles photos mais surtout des mots, plein de mots. Le temps de cette immobilisation forcée, Lise va essayer de se parler... Lise. avec un point dans le titre pour un roman sans ponctuation. Un texte exigeant, déroutant et magnifique.

    Indisponible
empty