Histoire généralités

  • Ce Petit Florilège anarchiste est composé d'écrits de quatre auteurs, tous libertaires, mais dont les sensibilités différentes composent une forme de musicalité. Les Réflexions sur l'individualisme, de Manuel Devaldès, sont notamment une réponse au Petit Manuel individualiste de Han Ryner. Quant à Élie Reclus, il joua un rôle déterminant dans la formation de pensée de son frère Élisée, célèbre géographe. Nous présentons ici un écrit d'Élisée, L'Anarchie, ainsi que l'étonnante thèse pour l'obtention du baccalauréat de théologie que nous devons à Élie, Examen du principe d'autorité.

  • Les lettres, souvent bouleversantes, adressées par Dreyfus à sa femme, au cours de sa captivité. Une immense leçon de sincérité et de courage.

    Sur commande
  • Une remarquable étude d'un proche de Ferdinand Buisson, qui, ayant eu accès à des archives inédites, reprend - avec sa plume inoubliable - la question ouverte par le cheminement de Castellion, entre la thèse de Buisson et le pamphlet de Zweig.

    Sur commande
  • Surtout connu par l'ouvrage qu'il cosigna avec son ami Malato, "Prisons fin de siècle. Souvenirs de Pélagie", Ernest Gégout est aussi l'auteur d'un "Jésus". S'agissait-il de tromper la censure ? Toujours est-il que l'ouvrage se présente au départ comme une fiction à la limite de la farce. Mais l'un des objectifs de l'auteur est bien de dresser un tableau sévère des politiques de la IIIe République, comme c'est précisément alors que Jésus est supposé être revenu. Un pamphlet libertaire, mais qui témoigne aussi de la manière dont la figure de Jésus, au XIXe siècle, fut réappropriée par les anarchistes, parfois d'une manière plus fine qu'un regard inattentif pourrait le supposer.

    Sur commande
  • Historien de la Révolution Française et de la Première Internationale, James Guillaume fut appelé par Ferdinand Buisson pour coordonner un monument de la pédagogie, le Dictionnaire de Pédagogie et d'instruction primaire, qui connut deux éditions assez différentes, en 1887 et 1911. Parmi les contributions majeures de James Guillaume à l'édition de 1911, figure une importante étude publiée à l'entrée «Convention». Cet article étant en fait un livre, nous avons choisi de le rendre disponible sous cette forme.

    Sur commande
  • L'un des ouvrages de Ferdinand Buisson, maître d'oeuvre de l'école laïque, Président de la Commission parlementaire qui parvint à à mettre en place la loi de 1905, fonda l'Association nationale des Libres-Penseurs de France, présida la Ligue des Droits de l'Homme, la Ligue de l'Enseignement, etc., bref un infatigable combattant de la République naissante. Est-ce du fait de l'action de son auteur que cet ouvrage fut mis à l'Index par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ? Est-ce en raison de l'intérêt montré envers les tentatives de réformer l'Église catholique ?Quoi qu'il en soit, cette condamnation demeure un bel hommage, pour un auteur qui ne fut jamais catholique !

    Sur commande
  • Si le nom des Reclus est resté dans l'histoire, beaucoup ignorent qu'Élisée Reclus avait de nombreux frères, dont un avec lequel il partagea nombre d'expériences et d'aventures, de fugues, d'études, de combats, allant jusqu'à entrer dans une même maçonnique, pour terminer leur vie enseignants à Bruxelles, et décider de reposer ensemble, loin même de toute autre attache familiale. Élie et Élisée Reclus furent aussi d'ardents défenseurs de la Commune de Paris. Élisée s'engagea dans la garde nationale. Quant à Élie, handicapé d'une main, il devint brancardier. Journaliste de formation, il tint alors un "journal de la Commune", se tenant à l'affût de tout événement. Son engagement sans faille ne fut toutefois pas sans critique. La Commune de Paris vécue de l'intérieur.

    Sur commande
  • Ce livre de Jean-Louis Fischer est une remarquable évocation de la manière dont la guerre peut être perçue, à travers l'évocation de trois figures, tous écrivains, d'une même famille : les Rostand. Le père, tout au patriotisme qui l'animait, a vécu comme un drame de n'avoir pas vécu l'honneur inestimable pour toute famille qui se respecte : celui de disposer d'un fils mort à la guerre... Les fils - et de là vint le drame - furent dispensés de se rendre aux combats. Leurs oeuvres entremêlées témoignent d'une page étrange de notre histoire : l'amour du sang versé et celui de la vie, mais d'une vie qui, toujours confrontée à la mort, n'est pas vraiment la vie... Une splendide méditation sur notre destinée humaine.

    Sur commande
  • Au bagne, Alfred Dreyfus tient un journal, fragmentaire sans doute, bouleversant de sincérité.

    Sur commande
empty