Rue Du Monde

  • Dans une tribu indienne des Lakota, Feu-du-Ciel voit sa vie bouleversée lorsque son père lui impose un frère adoptif ramené de chez les Blancs. Le jeune garçon devra prendre la place de Petite-Hutte, le fils aîné tué par les Blancs.
    Fraterniser est pour Feu-du-Ciel impossible. Pour se débarrasser de ce frère ennemi, Feudu- Ciel lui propose un jour de le reconduire chez les siens. Les deux enfants devront affronter les pièges à ours des Blancs, les dynamitages des chercheurs d'or... Mais malgré leur animosité, chacun sauvera la vie de l'autre avant le retour au camp familial.
    Les difficultés affrontées ensemble et la proposition du Chamane d'attribuer le nom de Frère-Ami au jeune Blanc permettront aux deux enfants d'envisager un avenir plus fraternel.

  • Fausto n'est pas près d'oublier l'année de ses dix ans ! Son père, qui doit écrire un livre sur les lieux légendaires de la planète, décide de l'emmener avec lui pendant les vacances d'été. Et, bien sûr, le ballon de Fausto, passionné de football, est du voyage. De Bakou à Bagdad, de Bamako à Bahia, c'est partout l'occasion de matchs improvisés avec des enfants du pays. À travers cet étonnant itinéraire, les échanges chaleureux se multiplient et les vraies valeurs du football s'affirment, loin des projecteurs et des enjeux financiers. Un foot simple et universel, qui contribue aussi à renforcer la tendre complicité entre père et fils.

  • Un matin, le père de Tomi, 11 ans, lui annonce qu'il va descendre dans la vallée, dans ce monde qu'il n'aime pas... Leur maison est trop grande, ils pourraient la partager.
    Tomi regarde le cirque de montagnes où ils vivent, les cascades gelées dégringolant des falaises, le torrent furieux... Il pense que jamais personne ne viendra vivre ici. Des visiteurs vont pourtant se succéder, des gens un peu perdus, des enfants, des migrants... Chacun s'occupe du potager, tous essaient de vivre en harmonie malgré les conflits. L'idée de constituer une troupe de cirque les fédère et quand la grande tempête s'abat sur ces sommets isolés, les nouveaux amis vont grimper encore plus haut, là où le ciel semble si bleu. Un roman autour d'une belle utopie partagée, au verso de notre monde.

  • 7 000 ans avant J.-C.
    Jeune chasseur, Nour promet à un voyageur blessé d'aller rendre à son peuple le lourd sac de sel qu'il transporte. Nour découvre alors une vie différente :
    élevage, agriculture et même domestication du loup.
    Construit autour de l'amitié entre deux adolescents, ce roman fait vivre le basculement de civilisation à l'ère préhistorique, sujet rarement évoqué en littérature jeunesse.

  • Normalement, c'est dans la poche.: dans quelques jours, pour son anniversaire, Pablo aura le python royal de ses rêves.! Ses parents l'ont regardé avec des yeux exorbités lorsqu'il a émis cette idée pour la première fois. Mais, depuis, le jeune garçon n'a pas ménagé ses e. orts et quelque chose lui dit qu'il en sera récompensé.
    Le jour J, alors que l'excitation est à son comble, Pablo découvre dans sa petite boîte trouée. un chaton.! « Quelle horreur.! Les chats, c'est pour les fi lles.!.» rumine-t-il, dépité. Au fi l du temps, le chat de Pablo, baptisé avec nostalgie « Python », se révèle un peu plus intéressant que la moyenne des matous.
    Et lorsque les parents décident de faire castrer l'animal, Pablo organise l'évasion de son compagnon.

  • Zangba habite à Bangui. À quinze ans, cela fait longtemps qu'il a quitté l'école, et plus longtemps encore qu'il est orphelin. Comme beaucoup de ses copains, il joue au foot et, même sans chaussures, même le ventre vide, son talent surpasse largement celui de ses coéquipiers. D'ailleurs, il a déjà été repéré par le public et par les experts, ce qui déplaît fortement à un riche homme d'affaires de la capitale, prêt à tous les mauvais coups pour obtenir la sélection de son fils. Il ira même jusqu'à évoquer le sida pour tenter d'isoler Zangba... Mais le véritable football, servi par ce joueur hors pair, finira heureusement par l'emporter...

  • Sur les hauteurs de Kaboul, Nassim et Nassima sont inséparables.
    Mais, un jour, Nassim ne vient pas :
    Le jeune garçon est entré à l'école. Nassima rêve de l'y rejoindre, mais son père refuse.
    De l'apprentissage en secret au mutisme absolu, la petite Afghane s'entêtera pour obtenir, comme son ami, le droit d'aller à l'école.

  • Pablo et son copain Baptiste se sont mis en tête d'apprivoiser le python tout neuf de Pablo. Mais leur chemin de dresseurs n'est pas de tout repos ! Serpent dans la ville, souris dans le cartable, mamie dans les choux.
    La vie de Pablo connaît quelques soubresauts, qui le conduisent à s'arranger avec la vérité. Heureusement, le cirque et la flûte à bec sont de fidèles alliés !

  • Dans ce beau texte autour de l'oppression, Yves Pinguilly relie avec finesse la Bretagne ancestrale du 19e siècle aux terres colonisées des Antilles françaises.
    Par deux fois, le jeune Youenn va se mettre en danger pour défendre une fille, soeur de sang ou de coeur, blanche ou noire de peau. Un roman fort sur l'esclavage et l'abus des puissants.

  • Voici la suite des aventures de Pablo et de son Python, un chat doté de la parole que ses parents lui ont offert pour ses 9 ans. Python a désormais une compagne et cinq chatons. Cette smala envahissante va générer quelques péripéties dans l'appartement familial. Devant l'exaspération des parents de Pablo, les chats vont devoir décamper.
    Jusqu'à ce qu'ils demandent de l'aide pour récupérer trois de leurs chatons perdus dans les bas-fonds de la ville. En secret, Pablo et son copain Baptiste vont alors consacrer leurs vacances d'été à créer une Maison des chats, pour occuper ces petits félins désoeuvrés...
    Ignorant tout de cette aventure, les parents de Pablo lui préparent un bel anniversaire afin de lui redonner le sourire : ils lui offrent ce qu'ils lui avaient refusé : un véritable python !

  • Une histoire d'amitié entre une fille et un enfant kanak présenté derrière des barreaux publics de l'exposition coloniale de 1931 à Paris.

  • Ils l'ont appelé " Malheur ". Parce qu'il était le 13e à rejoindre la bande de la ligne D, qui vit dans les couloirs du métro. Des malheurs, il n'y a que ça, dans l'univers sans pitié des enfants de la débrouille. Bien sûr, il y a la grande Mila, mais son bonheur à lui, minuscule, est caché dans sa chaussure. Un bonheur en papier, fait de consonnes et de voyelles, légué par une grand-mère très tendre. Va-t-il lui ouvrir enfin le chemin de la liberté ?

  • En déménageant dans le sud-ouest, Fausto plonge dans l'univers de la fraternité à l'occasion du tournoi international qui a lieu à Rugby, en Grande-Bretagne. Mais comment faire quand Boubacar, le copain qui est sûrement le meilleur joueur de l'équipe, n'a pas les papiers pour pouvoir faire partie du voyage ? Un roman débordant de vie, de bonne humeur et d'humanité qui va faire sourire tous ceux qui connaissent le rugby et donner envie de le découvrir à ceux qui en entendront parler pour la première fois à l'occasion de la coupe du monde.

  • Ismaël est au collège. On se moque souvent de lui : on l'appelle « le pédé ». Cette moquerie le déstabilise, lui qui voit poindre avec angoisse la puberté et ses bouleversements. Sa professeur d'anglais, qui assume sa propre homosexualité, va l'aider et lui permettre de grandir plus sereinement, même s'il se demande encore comment l'on sait qu'on est homosexuel.

  • À Oulan Bator, capitale de la Mongolie, Sensha découvre une vie diamétralement opposée à celle qu'elle connaissait jusqu'alors. Elle qui a grandi dans la steppe, au rythme du pas des chevaux, doit trouver de nouveaux repères dans ce tourbillon de modernité. Sensha est accueillie par sa tante.
    Scolarisée, elle découvre les livres, le cinéma, les boutiques. Elle accède aussi à des soins. des soins dont son petit frère, atteint d'une grave malade cardiaque, aurait sûrement bien besoin là-bas dans sa yourte. Sensha va quitter la capitale et traverser l'immense steppe, à ses risques et périls, pour apporter à Tomoo les médicaments dont il a besoin. Mais entre les recettes traditionnelles du chaman et ses médicaments, que va choisir la famille.? Et n'arrivera-t-elle pas trop tard.?

  • Une collection qui permet aux 8/12 ans de découvrir la littérature et les meilleurs écrivains contemporains.
    Des livres trés riches en illustrations de qualité, entièrement en couleurs.

  • Sa mère baisse les bras, déprime, mais Julot fait face avec beaucoup d'énéergi et d'humour. Et quand Maman finit par se soigner, quel bonheur!

  • Fausto nous fait découvrir la Grèce, terre des jeux antiques et des jeux modernes, entre oliviers centenaires et trafic de billetterie...
    L'idée de l'olympisme a encore du chemin à faire !

  • Thibo vient de déménager. Nouveau décor, nouvelle école. Pas facile de retrouver des repères, et encore moins quand on n'entend pas bien. Car Thibo est sourd.
    Cette année, il a voulu aller dans une école « normale », avec des enfants « normaux ». Il l'a voulu, mais parfois il ne veut plus y aller. Il est fatigué de lutter pour exister tel qu'il est.
    On le suit pas à pas dans ce quotidien fait de bruits étouffés, de moqueries cachées, d'appareil auditif cassé. Le découragement est tellement immense qu'un jour, de lassitude, il disparaît. On s'inquiète pour lui, on le cherche. Ce sera l'occasion que s'exprime une amitié patiemment tissée. Ce morceau de vie fort et émouvant est inspiré de l'itinéraire personnel de Sylvie Deshors.

  • Dans sa cité, Yanis a son jardin secret où il se réfugie souvent : une cabane sur le toit de son immeuble.
    À coup de chantage, il vient de se faire entraîner dans un mauvais coup : voler un petit vieux.
    Contre toute attente, sa rencontre avec cet immigré algérien va lui ouvrir le chemin de sa liberté.

  • Ismaïl est le roi des menteurs. Il fait croire aux copains de sa nouvelle école qu'il a un lion à la maison, un jacuzzi et, un matin, il décide de leur annoncer... qu'il est juif ! Lui dont le papa s'appelle Mohammed, est marocain et fier de l'être ! Pas facile d'être arabe dans ce pays, peut-être ce sera plus léger d'être juif ? Mais Ismaïl va vite déchanter... Le texte est drôle, vivant et raconte la grande fraternité d'origine des religions juive et musulmane. Une belle leçon d'humanité qui ne se prend pas au sérieux, même si une histoire d'amour, c'est forcément toujours sérieux...

  • L'enfant qui parle au lecteur a 11 ans et il vient de perdre son grand-père. Il nous fait le récit précis, détaillé, de tout ce qui se passe dans les heures qui suivent. Dans ce texte très sensible, se croi-sent le regard naïf de l'enfant et la justesse terrible de son regard sur le monde des adultes. Ce roman pose des mots sur la mort comme aucun autre livre pour enfants. La disparition est vécue jusqu'au bout, nommée et sereinement appréhendée. Mais les souvenirs demeurent les plus forts : sur chacune des 30 illustrations du livre, l'illustrateur évoque les couleurs vives de la mémoire de l'enfant : grand-père qui souffle dans son pouce pour gonfler son biceps, grand-père qui joue de l'accordéon mais toujours la même valse... Comme une écriture parallèle qui nous raconte les images heureuses que l'enfant a dans sa tête. Un livre qui va faire parler... sur un sujet que l'on évite d'habi-tude d'aborder en présence des enfants.

  • Une collection qui permet aux 8/12 ans de découvrir la littérature et les meilleurs écrivains contemporains.
    Des livres trés riches en illustrations de qualité, entièrement en couleurs.

  • Gianni Rodari nous donne des nouvelles des martiens et des extra-terrestres qui sont attirés par la Terre pour y faire... des affaires. A lire pour rire et pour réfléchir.

empty