Rocher

  • Ambitieux projet de Myriam Philibert! Remonter à la source fondamentale des symboles et hiérarchiser ces informations en dictionnaire. Pari réussi! En 450pages, elle énumère une liste fort complète de symboles dont certains sont rarement évoqués habituellement. Ainsi, aux côtés des incontournables eau, terre, feu, air, se trouvent pas, attelage, ablution ou pic. En bonne archéologue, l'auteur décline chaque symbole avec une définition pour la Préhistoire, l'Antiquité et le compare dans différentes civilisations traditionnelles. Tout y est clair, concis, pédagogique. En examinant les 300symboles qu'elle nous propose, Myriam Philibert rend la lointaine initiation accessible à l'homme moderne. Ce dictionnaire éclaire la langue universelle du symbolisme et ravive des significations oubliées. --Jean-Marc Savary

    Sur commande
  • Quelle explication donner au phénomène mégalithique en Occident? Docteur en préhistoire de l'université de ParisI, Myriam Philibert tente une réponse en établissant une traduction symbolique de ces ensembles énigmatiques qui défient le temps et la raison. Après une description très détaillée des mégalithes en Europe, l'auteur traque leur impact dans la littérature pour compléter sa recherche. Elle sollicite des écrivains médiévaux ou latins, mais trouve également des perles dans l'Iliade, voire dans la Bible! Ensuite, commence l'enquête qui décrypte le sens de ces architectures. Là encore, plusieurs angles enrichissent ce travail de fourmi qui éclaire sérieusement la démarche. De la toponymie à la mémoire des légendes, il semble qu'un message secret soit gravé dans les noms ou inscrit dans les aventures d'un Gargantua ou d'un Roi Arthur. En définitive, Myriam Philibert attibue un sens ésotérique et sacré au monde mégalithique marqué, ainsi qu'elle le rappelle, du sceau des quatre éléments fondamentaux: eau, air, terre, feu. Elle exprime l'idée d'une authentique religion des mégalithes dépositaire d'une tradition primordiale encore plus ancienne afin que l'homme puisse se transcender. On ne peut pas enlever à l'homme le sacré et, même si on le fait, il s'empressera de sacraliser de nouveaux héros, de nouveaux mythes et de se créer de nouveaux dieux. C'est pourquoi la réponse est en soi. --Jean-Marc Savary

    Sur commande
  • Sur commande
empty