Reflets D'ailleurs

  • A partir de ce film multi primé et nominé aux Oscars 2011 à Hollywood, Bastien Dubois a conçu un carnet qui retrace l'évolution de son idée première - faire un carnet de voyage animé - jusqu'à la mise en images de son voyage à Madagascar, motivé par le Famadihana ou cérémonie du retournement des morts. De l'origine du projet à la réalisation en passant par le story board, Bastien Dubois détaille par le texte et les illustrations les différentes étapes de la conception de son court métrage et des techniques utilisées. Ce carnet informatif et documenté permet au lecteur d'appréhender toutes les phases, souvent ignorées, de la construction d'un véritable documentaire animé.

  • Un homme se penche sur l'image de sa ville. Inspiré de faits réels.
    L'auteur n'est pas né à Clermont-Ferrand mais vit à Clermont-Ferrand depuis plus de quarante ans. Impressionné par les stéréotypes désobligeants entendus régulièrement sur cette ville de province, il décide en 1994 de recueillir tout ce qui a été dit de mal sur sa ville à la radio, à la télévision ou au cinéma, pour en faire un film.
    Il va s'ensuivre alors une quête parfois ubuesque pour récupérer tous les extraits entendus ou vus ici et là. Chaque extrait a une histoire. Ce livre-dvd va vous faire découvrir ce travail d'enquêteur et de chercheur qu'il a fallu développer en fouillant dans divers lieux d'archives. Ce travail va durer sept ans ! Il va permettre de réunir les pièces d'un puzzle dont l'image n'est pas véritablement pré-définie. Après ce travail de recherches suivra donc un travail de montage pour ajuster au mieux les pièces de ce puzzle. Au bout du compte, naîtra un film inclassable entre fiction documentée et essai documentaire. Une entreprise originale hors des sentiers battus de la création cinématographique. Ce qui est sûr, c'est que ce film ne sera pas plaintif et sentencieux mais, au contraire, jubilatoire en démontrant par l'absurde l'absurdité de ces lieux communs.
    Laissons la parole à Chris Marker, « le cinéaste le plus célèbre des cinéastes inconnus», décédé en juillet 2012, auteur de nombreux essais cinématographiques et du célébrissime court métrage La Jetée, qui, après avoir vu Lieux communs, déclare à Antoine Lopez:
    « .. merci de m'avoir fait passer le seul bon moment de la semaine. Je ne sais pas ce que j'admire le plus, la perfection du montage ou le vertigineux travail d'archiviste, deux spécialités qui, vous le savez, ne me laissent pas indifférent. »

  • Le fi lm.
    Lisa, une petite fi lle, vit dans une maison isolée avec ses parents et ses deux frères, sous l'autorité sans faille du père. Un jour, Lisa brise l'ordre sacré.
    Ce fi lm a eu le prix de la presse nationale à Clermont-Ferrand en 2008.
    Le livre.
    Emergence et construction d'une oeuvre singu- lière, sur les traces de Lewis Caroll, pour cette histoire d'images et d'objets enfouis, où pèsent le secret et le silence de la contemplation.
    Avec un focus particulier sur l'élaboration des costumes.

  • Le film.
    Le terrible tremblement de terre qui a frappé l'Arménie en 1988 a détruit la ville de Léninakan. Douze ans plus tard, Loussiné, petite orpheline, est une pianiste talentueuse. Pour sa préparation à un concours international, le ministère de la culture met à sa disposition un piano. Mais l'abri provisoire où elle vit avec son grand-père est trop petit... 19 minutes de tendresse et de sourires!
    Coproduction avec France Télévisions Prix Mention spéciale à Clermont-ferrand Prix des Internautes du Monde Le livre.
    Récit d'un tournage en Arménie avec ses galères et ses exaltations, pour comprendre l'âme d'un pays, à l'image du film, à la fois drôle et tendre, porté selon l'auteur par le «paradoxe arménien».

  • Chorégraphie, poésie : loin du traitement réaliste, Hugo Chesnard utilise un registre original et projette le débat dans un univers artistique qui permet d'échapper au pathos et au manichéisme. Sélectionné dans plus d'une cinquantaine de festivals en France et à l'étranger, le film a obtenu une vingtaine de prix dont le prix du public à Clermont-Ferrand et une nomination aux César 2012.

empty