Sciences & Techniques

  • En cette fin de siècle, la médecine est confrontée à trois types de problèmes :
    - les maladies chroniques qu'elle ne sait pas guérir et pour lesquelles les patients doivent suivre des traitements longs et complexes (asthme, diabète, maladies rhumatismales...), - les risques liés aux modes de vie (alcool, tabac, stress, sédentarité...), - les difficultés sociales qui ne sont pas sans répercussion sur la santé d'un nombre important de patients.
    Conçu pour intervenir en urgence, réparer des organes et guérir des maladies aiguës grâce à la haute technologie, le système de santé ne sait pas répondre à ces nouvelles exigences.
    Les médecins et les infirmières doivent recourir à des compétences qui se situent plutôt du côté des sciences humaines et de l'éducation que du côté de la médecine au sens traditionnel du terme. Il s'agit de découvrir d'autres manières d'écouter, d'observer, de raisonner et d'accompagner, d'admettre que le savoir médical est indispensable mais parcellaire et subjectif.
    La médecine doit ainsi opérer une triple révolution :
    - le patient ne peut plus être l'objet des soins qui lui sont délivrés, il en est un acteur essentiel et le revendique ;
    - l'objectif n'est plus de lutter contre les maladies mais de promouvoir la santé des personnes, de maintenir ou d'améliorer leur qualité de vie ;
    - la démarche basée sur la prescription et le conseil n'est plus adaptée, elle doit céder la place à un travail d'accompagnement, à une démarche éducative, partenariale entre le patient et les soignants.
    Dans ce livre, des patients, des professionnels de la santé et de l'éducation témoignent des difficultés et des conditions de réussite de cette entreprise.

    Sur commande
empty