Publications De L'universite De Provence

  • À l'heure où fleurissent les formes hybrides de fiction et de non-fiction, où circulent des discours ambivalents qui mêlent suspicion et foi en l'image, il est sans doute nécessaire de reformuler les rapports entre le monde et ses effigies.
    Cet ouvrage propose des clés pour penser la représentation du réel sous ses divers aspects : question de la mimésis, stratégies signifiantes, narrativité et discursivité, fonction du spectateur, intentions de l'auteur... Il s'appuie sur une large bibliographie, dont de nombreux travaux en langue anglaise peu connus en France, et soumet les concepts à l'épreuve des films et des pratiques effectives.
    Il prend parti pour une distinction raisonnée entre fiction et documentaire : chacun peut bien emprunter à l'autre, sans pour cela qu'il devienne impossible de les différencier.

  • Cet ouvrage se veut résolument transdisciplinaire, dans la mesure où les auteurs combinent réellement, dans leurs recherches, cinéma et sciences sociales.
    Deux axes organisent cette réflexion. Le premier, intitulé " Filmer le travail ", regroupe des interventions de chercheurs en sciences sociales (sociologie, histoire, anthropologie, ergonomie) et de réalisateurs qui utilisent l'approche filmique pour observer, analyser et montrer le travail. Le second, " Films et travail ", analyse les représentations sociales du travail et leurs évolutions, à travers les objets filmiques (films, séries télé...) ; les auteurs, le plus souvent des chercheurs en cinéma, utilisent des outils et théories empruntés à la linguistique, la sémiologie, la psychanalyse, la sociologie...
    L'ouvrage est accompagné d'un DVD, on y trouvera une partie des extraits de films utilisés de manière démonstrative dans les contributions écrites.

empty