Entreprise, économie & droit

  • Grande familière des coulisses du monde politique, Catherine Nay nous offre dans ses Mémoires, un récit original et perspicace, plein d'humour, d'intelligence et de vivacité, des règnes successifs de Pompidou, Giscard et Mitterrand, à l'élection de Jacques Chirac, une chronique intime de cet univers de passions où s'affrontent des personnages hors normes dont elle recueille les confidences, décrypte les facettes les plus secrètes ou les mieux dissimulées.

    Sous le regard de cette enquêtrice aguerrie, le pouvoir apparaît tel qu'il est : une comédie romanesque faite de sensibilités particulières, par-delà les idées et les convictions. Catherine Nay la raconte sans cacher ses coups de coeur ni ses partis pris.

    Ce livre a reçu le Prix spécial du jury du livre politique.

  • Sodoma décrit la face cachée de l'Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu'au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l'homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l'Église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu'il soit homosexuel en privé.
    Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion à l'intérieur du Vatican. Cette enquête vertigineuse en révèle le secret.

    Édition augmentée.

  • Mars 2013, Anne Barbot disparaît alors qu'elle part travailler au supermarché de Vritz, en Loire-Atlantique.
    Son mari Didier est rongé d'inquiétude. L'agriculteur organise bientôt une marche blanche, soutenu par la famille de son épouse. Il supplie les témoins éventuels de se manifester.
    Quand le corps d'Anne est retrouvé carbonisé dans le coffre de sa voiture, Didier est effondré...

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire authentique et hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

  • Juillet 2009, des pompiers sont appelés à intervenir sur l'incendie d'une villa à Plougonvelin, près de Brest. Dans les décombres, ils découvrent le corps calciné de Jean-Jacques Le Page, un retraité de 67 ans. Très vite, les premières expertises révèlent que ce n'est pas un accident: le corps de l'homme est criblé de coups de couteau. Jean-Jacques Le Page a donc été assassiné.

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire authentique et hors du commun où la réalité dépasse la fiction

  • Rencontre mortelle sur internet : l'affaire Marina Ciampi Nouv.

    En juin 2012, Marina Ciampi, veuve, cherche à tuer la solitude en s'inscrivant sur un site de rencontres. Quelques mois plus tard, la quadragénaire est retrouvée morte dans son appartement. Les enquêteurs de la PJ de Marseille s'intéressent aux internautes.

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire authentique et hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

  • Une femme en tenue affriolante étranglée dans ses toilettes, un mort sans visage près d'une voie ferrée, un marginal suriné 76 fois avant d'être incendié... La table d'autopsie du docteur Sapanet, au CHU de Poitiers, ne désemplit pas. Chaque année, son équipe d'experts traite plus de 450 dossiers de morts suspectes ou criminelles à la demande de la justice.
    Avec humour et pédagogie, Michel Sapanet nous plonge dans le quotidien d'une équipe de médecine légale, des constatations sur les scènes de crime aux auditions devant les cours d'assises, en passant par les autopsies, les reconstitutions criminelles, ou encore l'examen de rescapés de violences.
    Autant de mystères sur lesquels l'auteur lève un coin de voile.

  • Dans ce livre vérité sur la maladie de Parkinson, Catherine Laborde raconte avec pudeur, émotion, humour aussi, ce mal qui touche plusieurs milliers de personnes, malades et aidants inclus.
    « Après avoir réfléchi à mon quotidien, j'établis ainsi la liste non exhaustive des symptômes de la maladie de Parkinson qui me touchent : trembler, baver, tourner en rond, crampes, ralentissement de la marche, hésitations, mémoire récente défaillante, discours incohérent, cauchemars, perte de repères géographiques, main gauche tordue, constipation, larmes, sentimentalisme, trébuchements, insomnies, hallucinations fugaces. Mais aussi fourmillement dans les pieds, le dos, peur des escaliers, des vélos, de la vitesse, des bêtes sauvages, d'être abandonnée, d'être seule la nuit, peur de tout, perte des repères géographiques, généalogie incertaine, déambulations sans objet.
    Est-ce que tout cela fait une maladie ? »

  • Le 17 mai 2005, un promeneur découvre le corps d'un homme sans vie dans un bois de Sucy-en-Brie, en région parisienne. Il s'agit de Christophe Belle, 40 ans, un pâtissier à succès dans le quartier du Marais, à Paris. Il a reçu trois balles dans la tête et de la cocaïne est retrouvée près de son cadavre. Lors de leur enquête, les hommes de la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres, vont aller de surprise en surprise.
    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

  • De la prison, on connaît quelques témoignages de surveillants, souvent retraités ou anonymes. Mais un récit en nom propre et en activité de directeur de prison, ou plutôt de directrice, on n'en a encore jamais lu.
    Sans éluder aucune question, Christine Rotach raconte, de l'intérieur, le cambouis, le rythme infernal de la maison d'arrêt, les questions, l'inquiétude, le règne des injonctions paradoxales, la violence, la mort. Elle nous parle d'elle, de nous, de ce miroir dans lequel la société ne veut plus se voir.

  • Le 26 juin 2005, le corps sans vie de Mathilde Croguennec, 18 ans, est retrouvé dans un bois au milieu du teknival de Carnoët, dans les Côtes-d'Armor. La jeune fille a été poignardée à vingt-huit reprises. Les enquêteurs savent qu'ils n'ont pas une minute à perdre car le meurtrier se cache certainement parmi les 43 000 « teufeurs » qui assistent à la rave géante.
    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

  • Le 13 juillet 2011, deux plaisanciers découvrent une valise flottant dans la rade de Lorient. Elle contient le cadavre d'un homme ligoté. Dans sa poche : une clé. C'est à partir de ce seul indice qu'après plusieurs mois d'investigation, les enquêteurs parviendront à identifier l'inconnu et son assassin. Le corps était celui de Farid Ouzzane, un proxénète parisien de 55 ans.
    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

  • Lucide et plein d'autodérision, Michel Drucker s'interroge sur le temps et l'âge. Au détour des couloirs de France Télévisions ou sur les routes de Provence qu'il sillonne à vélo, sa parole est toujours libre et sans fard. Avec autant d'énergie que d'humour, l'homme de télé confesse une autre vocation : celle de médecin généraliste, comme Abraham, son père. Il transmet alors son expérience de la vitalité grâce à la prévention, le sport, l'hygiène de vie, la diététique, le goût des autres, des endives et des carottes râpées. « Une vie de con », lui disait Johnny...
    À travers son savoir, des situations cocasses, des moments de doute poignants aussi, il invite chacun à faire de la résistance face au jeunisme ambiant. Profitez-en, c'est un expert !

  • « C'est un fait divers comme la France en compte des centaines chaque année. Quand, au hasard d'une conversation, j'évoque "mon cousin condamné pour le meurtre de sa femme", je m'étonne de la surprise des gens. Les crimes et délits saturent les journaux et nourrissent nos imaginaires. Ils doivent bien trouver leur réalité quelque part.
    Elle est la mienne et celle de ma famille depuis ce soir de juillet 2004.
    Pierre a tué un dimanche matin avant de cacher le cadavre de sa victime. Par les multiples atteintes portées au corps de sa femme, mère de ses deux enfants, il a contraint le monde à parler d'elle au passé. Trois jours plus tard, le temps d'une mise en scène grossière révélée par l'enquête, l'affaire envahissait nos vies.
    La famille est un organisme vivant. Qu'un seul élément l'intoxique et le corps entier entre en lutte. » J.R.

  • Quand il entame la rédaction de Combien ?, Douglas Kennedy a 35 ans et pas un sou en poche. Mais sans être un as de la bourse, il est déjà le plus fin des observateurs...
    Débute alors un voyage à travers les grands bastions de la finance : de New York à Singapour, en passant par Londres, Sydney et Budapest. Autant de rencontres, cocasses ou désabusées, pour une comédie humaine passionnante autour du rôle central qu'occupe l'argent dans nos vies.
    Car après tout, écrire sur l'argent, n'est-ce pas écrire sur la condition humaine ?

  • Entre la réalité et le mythe, l'angoisse et le fantasme, qui sont véritablement ces hommes et femmes qui ont incarné le Mal absolu dans l'Histoire ?
    De Caligula, dont la cruauté n'eut d'égale que sa frénésie meurtrière, au Nord-Coréen Kim Jong-Un, dernier rejeton d'une stupéfiante lignée despotique, les parcours criminels se suivent et ne se ressemblent pas. Pour preuve : Gilles de Rais, assassin maniaque de près de 140 enfants au XVe siècle ; la Voisin, sorcière ayant défrayé la chronique dans la sulfureuse affaire des Poisons ; Pol Pot, utopiste dément qui ensanglanta le Cambodge ; ou encore Charles Manson, leader charismatique d'une communauté hippie qu'il entraîna dans d'ignobles meurtres.
    Spécialistes, historiens et journalistes dessinent pour nous, comme autant d'échos à nos peurs passées (et futures), les contours funestes, complexes et fascinants de ces figures historiques devenues emblématiques d'une certaine vision du Mal.

  • C'est par là qu'il aurait fallu commencer. Par le début, la genèse... Par toutes ces années qui ont précédé la mort de Grégory Villemin, quand une voix rauque persécutait au téléphone une famille ordinaire, tapie dans une vallée méconnue de l'est de la France.
    Par ces jalousies nées d'une promotion à l'usine, d'une voiture ou d'un salon de cuir neufs, des repas dominicaux mal partagés... Quand « le gars » épiait tout chez ses victimes et remuait les pires secrets de famille. Quand Grégory n'était encore qu'un bébé. Quand, enfin, la gauche prenait le pouvoir sur fond de mondialisation rampante.
    On referme ce roman vrai avec le sentiment époustouflant d'avoir découvert une histoire totalement méconnue.

  • Infiltré dans cinq grandes entreprises du Nord, Thomas Morel dépeint de l'intérieur un monde d'invisibles, de précaires, soumis à des rythmes oppressants, et parfois avertis dix minutes avant que leur contrat s'arrête là. La vie banale de millions d'employés en France.
    Pour 1 200 à 1 500 euros, le journaliste a travaillé à la chaîne, dans des call-centers ou en porte-à-porte. Il décrit la vie de ses collègues, leurs maux, mais aussi sa gêne face à des clients vulnérables, sa souffrance d'être insulté faute de tenir la cadence, sa répugnance à relancer les surendettés...
    Un témoignage qui rend la parole à ceux que l'on entend trop peu et fait exister ceux que l'on ne voit pas.

  • 23 juin 1977, l'un des derniers Français condamné à mort vient d'être exécuté.
    Il s'appelait Jérôme Carrein.
    Quinze jours plus tôt, pourtant, Robert Badinter arrachait son client, Patrick Henry, des griffes de la guillotine. Pourquoi pas Carrein, accusé d'un crime similaire ? Des rues d'Arleux, où vivait la fillette, au marais de Palluel, où Carrein noya sa victime, Luc Briand nous emmène au coeur du procès jusqu'au pied de la guillotine, dans une époque où la France était divisée entre partisans et adversaires de l'abolition de la peine de mort, où la revanche des politiques et les déchirements d'un peuple ont eu raison de la tête d'un homme...

  • Un demi-siècle de carrière. Une existence fondue au petit écran. Cinq décennies que Michel Drucker n'a pas vues. Pour marquer cette anniversaire, il nous ouvre son agenda, un journal de bord étourdissant.
    D'emblée, l'année 2015 s'annonce mémorable puisqu'il décide de monter sur les planches pour raconter les coulisses de sa vie. Le temps qui file va précipiter ce désir.
    L'actualité, le choc des attentats, le sourire de Bébel, la maladie de son ami Michel Delpech, les people en espadrilles, les délires hilarants de son hypocondrie nous emportent dans un tourbillon. Céline Dion passe en ski nautique, Carla Bruni et Isabelle Adjani croisent les hommes du GIGN et du RAID. Des anonymes bouleversent sa vie...
    Cocasses, poignants, les jours s'égrènent à la vitesse d'un TGV. À la fois intime et truculent, entre rires et larmes, ce tour de piste raconte également la France d'aujourd'hui. 365 jours d'une année vraiment pas comme les autres.

  • Apparu en 1987, ce logiciel destiné à fabriquer des présentations visuelles pour soutenir des exposés oraux est devenu en quelques années un outil indispensable de communication dans le monde de l'entreprise. Un outil dont le succès a dépassé les espérances de ses créateurs car, de fait, plus aucun domaine d'activité n'est épargné aujourd'hui par le défilement des slides animés et la succession des « bullet points ». Franck Frommer présente la première enquête sur ce logiciel devenu incontournable. L'auteur, qui évolue depuis des années dans la « culture ppt », a visionné des centaines de présentations et analysé en profondeur la « pensée » PowerPoint, avec ses listes à puces, ses formules creuses et sa culture du visuel à tout prix. Où il apparaît que PowerPoint se révèle une puissante machine de falsification et de manipulation du discours, transformant souvent la prise de parole en un spectacle total où la raison et la rigueur n'ont plus aucune place. Plus grave, ce logiciel a fini par imposer de véritables modèles de pensée issus du monde de l'informatique, de la gestion et de la communication. Des modèles diffusés par des consultants à l'ensemble des activités sociales, distillant une novlangue indigente qui n'a pas d'autre effet que de nous rendre... stupides.

  • Avril 2009, France, banlieue parisienne. Au coeur de la crise qui explose, une jeune femme franchit la porte de Pôle Emploi, fraîchement embauchée par ce nouvel organisme qui se charge de l'indemnisation et du conseil des chômeurs.
    Plongée dans les entrailles du système, les deux mains dans la boue, elle raconte l'envers du décor. La violence de la misère. L'apprentissage de l'impuissance. Le naufrage d'une administration qui détruit, sans remords, ses usagers et son personnel.
    Prisonnière de son guichet d'accueil, méprisée et épuisée, elle raconte ce travail qui balaie sa vie privée, emporte ses principes et brûle ses dernières illusions.
    Ce livre n'est pas une compilation d'anecdotes. Ce n'est pas un ultime état des lieux du marché de l'emploi et de l'Administration française. C'est le récit de six mois de travail précaire. Une réalité crue, bouillonnante de souffrance et de désespoir. Bienvenue en enfer. Bienvenue à Pôle Emploi.

  • La crise a bouleversé toutes les règles de gestion de l'épargne et du patrimoine.
    Floués, de nombreux investisseurs - petits et gros - ont retiré leur confiance aux banquiers et conseillers. Marc Fiorentino, chroniqueur pour la télévision, spécialiste des marchés financiers, dirigeant fondateur d'une société de bourse et associé d'un site de conseil patrimonial, vient en aide à tous ceux qui ne savent plus à quel saint (financier) se vouer. Avec humour, dans ce guide sans langue de bois, il nous donne ses conseils avisés pour sauver notre argent et gonfler nos économies.
    Voici enfin LE guide de survie pour vos économies !

  • En France, une vingtaine d'experts, souvent autoproclamés, monopolisent le débat public. Dette, chômage, fiscalité, mondialisation... leurs analyses et solutions sont reprises en boucle par les journaux et à la télévision, tandis que gauche et droite se les disputent pour donner du crédit à leurs projets économiques.
    Mais, qui a eu l'idée d'expertiser ces experts ? Quelles sont au juste leurs compétences ? Pourquoi la plupart d'entre eux ont-ils été incapables de prévoir la crise économique et financière sans précédent qui ébranle le monde depuis 2008 ? Surtout, ces donneurs de leçons sont-ils vraiment indépendants et leurs avis désintéressés ? Rien n'est moins sûr...
    Outre les invraisemblables bourdes commises par plusieurs « économistes » de renom, Laurent Mauduit révèle l'affairisme, les compromissions, les conflits d'intérêts mais aussi le double jeu politique dont certains d'entre eux se rendent coupables. En toute impunité ! Car, aujourd'hui en France, une petite caste, soumise au pouvoir de la finance, a fait main basse sur le débat d'idées, les grands médias et même l'Université. Et elle n'a qu'un seul intérêt : le sien.

  • Plus de 100 chroniques judiciaires parues dans Le Monde depuis 1944. Les grandes affaires qui ont marqué notre Histoire, les éclats de prétoire, les procès émouvants. Une édition de référence et des signatures de prestige. Ils sont tous là. Laval et son arrogance, Gaston Dominici et ses pauvres mots, Petiot et son regard, Salan et son silence, l'écolier d'Oradour-sur-Glane et ses souvenirs, Coco Chanel et son maître d'hôtel, les suppliciés de Barbie et leurs cauchemars, la mère infanticide et son fardeau, le vieux mari et sa détresse, François Besse et sa sagesse, Zoé et son amour perdu, Polnareff et ses fesses, Robert Badinter et sa voix, Xavière Tiberi et ses pulsations... Tous, célèbres ou anonymes, vivants ou morts, accusés ou victimes, simples témoins ou ténors du barreau, petits et grands juges qui ont défilé dans les prétoires et dans les colonnes du Monde. Des comptes-rendus des grands procès qui barraient parfois toute la Une du journal, aux petites histoires nichées dans les recoins des pages sourd la même passion de raconter, d'installer le lecteur à ses côtés, de partager. Ces récits d'audience se lisent comme des petites nouvelles, avec l'émotion du moment. Ils sont un miroir de la France, de ses moeurs et de ses tragédies quotidiennes depuis plus de soixante-cinq ans.

empty