Arts et spectacles

  • On la connaissait peintre : ses recueils d'aquarelles félines, du Chat zen aux Quatre Saisons du chat, agrémentées de pensées issues de la sagesse orientale, ont fait le tour du monde.
    On l'a découverte écrivaine grâce à un texte touchant, Le Chat qui m'aimait, mettant en scène Healey, le chat qui lui a fait aimer les chats.
    Kwong Kuen-Shan dévoile dans ce récit combien les chats, dans leur grande sagesse, l'ont aidée dans sa vie de femme et de créatrice.
    Illustré d'aquarelles originales, ce récit est une ode à ces félins, desquels nous avons chaque jour tant à apprendre.

    Tous les grands ouvrages de Kwong Kuen-Shan sont chez Pocket.

  • Propulsé par son métier aux quatre coins d'une planète tourmentée, plongé dans le désarroi par un projet d'adoption difficile, Jacques Dochamps voit sa vie basculer et ses certitudes s'effondrer. C'est en plein coeur de l'Amazonie, où il s'est rendu pour tourner un documentaire sur les Kichwas de Sarayaku, que l'espoir renaît en lui. Le chant secret du vieux chamane de ce peuple qui résiste à la déforestation le bouleverse. Grâce aux « perruches du soleil », il découvre les pouvoirs cachés de celui qui se réconcilie avec sa nature et son destin.

  • Michel est parti dans la lumière blanche. Cette maladie qui devait l'emporter, Geneviève, son épouse, l'avait vue. Comme tant d'autres flashes, visites, présages car depuis l'enfance elle possède le don... Geneviève « voit » des choses invisibles. Confrontée à l'absence de l'amour de sa vie, elle en accueille les signes, en perçoit les messages. Un vol d'oies sauvages, quelques mots qu'il lui souffle, le soir, près des étangs... Il était son harmonie. Elle le retrouve et ils se parlent, malgré la mort...

  • Je parcourais les rues.
    Ma guitare sur le dos.
    Comme un enfant pedu.
    Je traînais des sanglots.

    Renaud, Lucile, 1969.

    Pour la première fois, Renaud a pris sa plume pour raconter dans un livre ses amours, ses tourments, sa révolte face aux injustices du monde.
    Un livre, dit-il, qui permet de comprendre. Sa vie. La vie.

  • Pour la première fois, la plus grande star française dit tout de sa vie, de ses passions, de ses blessures, de sa carrière...

  • Aujourd'hui, la créatrice iconoclaste dévoile ses cartes.

  • Bernard Blier : une gueule, une voix, des répliques cultes. En 180 films et plus de 30 pièces, l'élève préféré de Louis Jouvet a traversé un demi-siècle de cinéma et de théâtre, en déroulant un des plus beaux génériques du septième art hexagonal, de Quai des orfèvres à Buffet froid en passant par les Tontons flingueurs. Pourtant, de ce comédien toujours aussi populaire plus de vingt ans après sa mort, on ne sait presque rien. Menée comme une enquête, cette biographie nous entraîne à la rencontre d'une personnalité hors du commun : blagueur impénitent, d'un caractère intransigeant, capable de colères homériques mais aussi tendre et généreux, amoureux de la bonne chère, de la montagne et des livres, ce fou de comédie plaçait l'amitié plus haut que tout. En compagnie de ses complices de toujours et celle de ses proches (notamment son fils, le cinéaste Bertrand Blier), on approche la vérité d'un homme qui a vécu comme il jouait, sans jamais se prendre au sérieux, avec pour maxime cette devise signée Michel Audiard : " J'parle pas aux cons, ça les instruit. "

  • Le Dr House est l'un des personnages les plus fascinants de la télévision : imbu de lui-même, revêche, ce médecin de génie se surpasse pourtant pour résoudre les cas médicaux les plus complexes.
    Ce premier livre officiel offre à tous les fans un accès privilégié aux dessous de la série culte : photos de tournage, étonnantes histoires racontées par le créateur, confidences des acteurs à propos de leurs personnages, réflexions des scénaristes sur les problèmes éthiques soulevés, et les making-of des épisodes les plus appréciés !

    UN LIVRE INDISPENSABLE POUR LES FANS !
    Cahier photos de 16 pages

  • « Les joyeux guérissent toujours » a dit François Rabelais. En spécialiste de la rigolade, l'animateur a fait sienne cette devise et compte bien appliquer lui-même le traitement. Entre deux rires, il évoque ses souvenirs, où la joie combat sans cesse d'inoubliables chagrins. Ces confessions en forme de thérapie deviennent un guide de survie à la morosité ambiante. Le témoignage de Patrick Sébastien, impudique, est une preuve d'amitié à ceux qui l'aiment, qu'il aime.

  • Nous avons grandi avec eux, ils ont vieilli avec nous. Certains tiennent le haut de l'affiche pour l'éternité, d'autres ont disparu de nos écrans radars. Stars, artistes, sportifs, grands noms de la télé, hommes de pouvoir. Depuis près de cinquante ans, Michel Drucker les met en lumière et les accompagne. Qui mieux que lui sait de quels sommets mais aussi de quelles chutes vertigineuses et parfois de quelles improbables résurrections sont faits les sentiers escarpés de la gloire ?
    Des idoles des sixties à la tournée « Âge tendre et têtes de bois », de « Bébel » à Renaud, de Jacques Martin à Pascal Sevran, de Nicolas Sarkozy à Ségolène Royal et tant d'autres, c'est cette mémoire unique qu'il partage ici, nous entraînant dans les coulisses, là où les feux des projecteurs ne brillent plus tout à fait de la même façon.

  • Voici enfin raconté Clint Eastwood, légende vivante du cinéma, cinéaste, acteur, réalisateur et producteur prolifique, attentif à tous les aspects de ses films, autant qu'à préserver sa vie privée. En se plongeant dans des archives de studios et des manuscrits non publiés, en interviewant ses amis, sa famille et ses associés qui, pour la plupart, n'avaient jusqu'ici jamais osé coopérer avec l'auteur d'une biographie non autorisée par Clint, Patrick McGilligan a réussi un véritable tour de force. Il nous explique comment la vie de Clint a été retouchée et enjolivée par ses attachés de presse et amis journalistes, revient en détail sur chacun de ses films et examine ses relations avec les femmes (il est le père d'au moins cinq « enfants illégitimes »). Son livre est à la fois un monument de cinéphilie et un grand travail d'investigation.

  • À Hollywood, le spectacle ne s'arrête jamais ! Loin des caméras, les acteurs continuent à jouer leurs rôles. À travers quinze des plus grands scandales criminels de l'usine à rêve, tous les genres cinématographiques sont représentés, et pas de happy end.
    Tandis que les jeunes premiers se prennent pour des voyous, les apprenties actrices tentent mille expériences. On s'enivre, on s'amuse et puis rideau ! On meurt. Suicide ou assassinat ?
    Difficile à dire. À Hollywood, les flics aussi jouent la comédie.

  • Il est des destins que même Hollywood ne pourrait imaginer.
    Des planches des théâtres de Broadway aux marbres du palais de Monaco, la vie de Grace Kelly est une ascension inexorable à la mesure de son talent, de sa détermination et de sa force de séduction.
    Les feux de la rampe et les projecteurs de la célébrité semblent avoir éclairés toute sa vie, ne laissant aucune zone d'ombre. Pourtant, Grace a su préserver son jardin secret : ses amitiés, ses passions, ses amours...

  • R comme Lou Reed.
    O comme « Oh yeah ! ».
    C comme The Clash.
    K comme The Kinks.

    Rock is not dead ! Et depuis qu'un heureux hasard lui a fait découvrir les Beatles on stage, Antoine de Caunes est un de ses plus fervents agitateurs.

  • Elle a vécu d'art et d'amour.
    A la Comédie-Française, Claudel, Marivaux et Goldoni révèlent ses dons uniques et la préparent à devenir "le plus grand tempérament dramatique de l'après-guerre", selon le mot de Cocteau. Puis il l'envoie à Visconti. Subjugué, le maître la magnifie dans "Rocco et ses frères". Sur le tournage, elle rencontre la passion de sa vie, enfer et paradis, avec Renato Salvatori. Elle tourne alors jusqu'à quatre films par an et entre dans le coeur des Français.
    Le temps des blessures viendra : elle a toujours subi, paradoxalement, la violence des hommes qu'elle a aimés. Puis, la comédie jouée, elle finira par tout oublier. La biographie d'Agnès Grossmann possède le ton même de la voix d'Annie Girardot, une voix inoubliable.

  • Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers. Ils signent toutes les semaines un éditorial dans un hebdomadaire ou un quotidien ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes, et des petites, chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leur nouveau livre envahit les tables des librairies. « Ils », ce sont les « éditocrates ». Ils ne sont experts de rien, mais ils ont des choses à dire sur tout. Et, à longueur de journée, ils livrent à l'auditeur-lecteur-télespectateur-citoyen leurs commentaires sur le monde comme il va et comme il devrait aller. A travers ces portraits, à la fois drôles et corrosifs, ce livre dévoile l'imposture de ces professionnels de la pensée-minute omniprésents dans les médias. Car les éditocrates racontent, à peu près, tous la même chose, sur un ton sentencieux et définitif, et dans tous les domaines, que ce soit sur la vie politique, la crise économique, les problèmes de société, les questions internationales, etc. Pontifiants, ils assènent leurs quatre « vérités », alors qu'ils disent dans l'ensemble n'importe quoi. Ils répètent à tout bout de champ qu'ils sont « politiquement incorrects », alors qu'ils sont les plus brillants représentants du conformisme intellectuel et de la pensée unique.

  • A priori, tout les sépare. Et pourtant ils se sont connus le temps d'un repas fin, d'une soirée arrosée ou d'un trajet aérien. Des tête-à-tête improbables ou l'on découvre - comme si nous y étions - que les exploits de Poulidor mettaient Dalí en transe ; que Mussolini et Disney s'inspiraient mutuellement ; ou que Fidel Castro était, pour Ava Gardner, un dictateur... virtuose en amour. Quatorze rencontres extraordinaires ou quand l'insolite rencontre l'Histoire.

  • " Je ne veux pas mourir sans savoir qui je suis. " L'album-souvenir de Jane Fonda donne à rêver c'est celui d'une enfant née parmi les étoiles, d'une actrice à la carrière éblouissante, d'une femme de coeur et d'influence engagée dans les plus justes causes de son époque. A-t-elle jamais gaspillé ses dons, son intelligence et sa beauté ? Sa vie ressemble à la légende dorée de l'Amérique. Des parents illustres, la gloire hollywoodienne, la passion de la justice, la fortune : elle a excellé en tout. Mais son destin n'est pas seulement une saga remplie d'amours et de succès. Parvenue au troisième acte de son existence, avec une lucidité et une franchise étonnantes, elle nous invite à ouvrir les yeux, l'esprit et l'âme, à partir à la découverte passionnante de nous-mêmes, à aimer ce qui est, ce que l'on est, ce que l'on a, tout de suite, sans attendre.

empty