Policier & Thriller

  • Michaël a bien des raisons pour entreprendre sa démente entreprise. Mais, au-delà d'une vindicte personnelle, il remet en question l'usage trop systématique des produits dopants dans le monde du sport et en profite pour dénoncer les émissions de téléréalités qui gangrènent les téléspectateurs en se livrant à l'apologie du succès facile basé sur l'élimination aléatoire. Sa cruauté se veut proportionnelle au but fixé : ne le jugez pas trop hâtivement !

  • Cicatrice

    Bastien

    Faut-il être fou pour lire ce scénario ? Non. Faut-il être fou pour l'avoir écrit ? Oui. Peut-on devenir fou après l'avoir lu ? Peut-être ! Pourquoi ? À vous de le dire ! Bastien nous raconte par ce roman la descente aux enfers d'un inspecteur de la crim jusqu'ici sans problème. Mais dont la vie va être bouleversée par un psychopathe sanglant et sans âme. Non content de laisser des messages sur les lieux de ses crimes signés « Rudy », qui était le prénom du petit frère de Nathan décédé quand ils étaient enfants, il va s'en prendre à son entourage et faire de son existence une géhenne. Va alors s'installer un combat psychologique entre les deux hommes où la guerre des nerfs va être le nerf de la guerre !

    Sur commande
  • Cinq femmes passent une semaine de vacances dans le golfe du Morbihan. Est-ce un hasard si un ressortissant belge trouve la mort dans le seul hôtel de Saint-Gildas-de-Rhuys, station désertée des touristes en cette semaine de Toussaint?
    Pour le commissaire Guehennec, le hasard n'a de sens que par sa nécessité et il y a forcément un lien!

    Sur commande
  • Noam Malher, orphelin, a trouvé un point de chute familial en se mariant avec Isabelle Boissac. Le père d'Isabelle, Marc-Henry Boissac, écrivain notoire, meurt dans son manoir, victime d'une crise cardiaque, laissant une fortune très importante. C'est Noam, ce brave garçon, qui va révéler l'existence d'une menace terrifiante qui pèse sur chaque membre de cette famille. Non, le manoir n'est pas hanté, mais ses occupants le sont par une incroyable histoire très intrigante, au coeur de laquelle, au manoir des Boissac, tout le monde va subir une oppression. Mais pourquoi cette menace, et qui sévit sur toute une famille ?

  • L'île du mort

    Isabelle Hecky

    Édimbourg, une semaine avant Noël. Ethan Keynes, sergent à la Met, se prépare à quitter l'Écosse pour Oxford. On lui confie in extremis les rênes d'une enquête sur une île du nord des Shetlands où un crime a été commis. Il n'y ménagera aucun de ses quinze habitants, tous suspectés d'avoir asséné un coup mortel à l'une des âmes de l'île. Quant à sa douce Teresa, professeure honoraire à Oxford dont la curiosité digne de Miss Marple lui a déjà valu quelques mésaventures par le passé, elle se retrouve mêlée au sordide assassinat de l'un de ses collègues. Il ne faudra pas moins que l'aide de son père, le fringant Nigel Moorehead, inspecteur de Scotland Yard, pour faire la lumière sur une histoire bien plus ancienne qu'on ne l'aurait soupçonnée.

    Sur commande
  • L'action se passe en 1962, l' année de la mort de la 4ème république, de la proclamation de l'indépendance de l'Algérie, du rapatriement des Colons et des Harkis, au coeur de graves troubles politiques en France. L'inspecteur Pierre Jaspar surnommé PJ, est confronté cette fois-ci à une série de meurtres sur fond de magouilles politiques, de trafic d'armes et de drogue entre des barbouzes et un homme politique influent. PJ a son instinct, son outil légendaire et ses fidèles adjoints pour démasquer les tueurs et celui qui dirige tout ça, au péril de sa vie... Les quais de Paris dans le 15ème arrondissement, sont parfois des lieux très dangereux. La mort y rode souvent.

    Sur commande
  • Très jeune, Ignacio a appris à vivre avec la mort. Follement épris d'une magistrate, il va pourtant l'assassiner brutalement chez elle. Un crime horrible à la suite duquel il s'exile et refait sa vie en ignorant que les traces sordides de cet assassinat deviendront un sujet d'étude de la plus haute intensité pour de nombreux experts en parapsychologie. Trahi par ses certitudes, objet d'immondes complots, Ignacio Golden trace la trajectoire mouvementée d'un homme qui se débat dans un monde en déliquescence et qui n'est déjà plus le sien.

    Sur commande
  • Du Québec au Mississippi, écrire pour fuir l'ordinaire de sa propre vie. Manfred avait tout, se retrouve avec rien. Et pourtant... « Je n'ai jamais été un homme d'action. Je n'ai jamais été un chef. Leader de rien du tout. J'admire ceux qui, dans le coeur de la bataille, gardent les idées claires, réfléchissent rapidement, prennent de bonnes décisions ; ceux que les autres suivent aveuglément jusqu'à la mort, les adulés, les médaillés de guerre et ceux dont les actions en font des héros instantanés. Je fais un mauvais combattant parce que j'ai besoin de temps, je dois penser à mes coups, les calculer, faire des essais et je dois être certain de leur efficacité. Alors j'ai le temps de mourir trois fois face à un barbare, un ennemi ; je n'aurais pas vécu vieux dans le médiéval. La guerre, c'est pour les autres. C'est pour ça que j'aime jouer aux échecs lents. »

    Sur commande
  • Quand on s'est fait gentiment viré de la Poule pour un « regrettable incident de parcours », que faire ? Gardien de jour dans un bar de nuit ou videur de chiottes au supermarché ? L'ancien commissaire qui m'avait à la bonne m'a trouvé un boulot d'intérimaire de guet. J'assure des planques pour des poulets surbookés. Du moins, c'était ce que je croyais jusqu'au jour où on découvre un dentiste sur le carreau, une nympho argentine qui sonne faux, de prétendus espions d'arrière-Piscine, une poulette à galons, des assimilés jumeaux à-moitié morts et reconstitués, de faux terroristes etc. Mais pas de raton laveur. Je te dis ça comme je l'ai vu, en observateur débordé (donc objectif), embarqué dans ce mic-mac où « plus menteur que moi, tu crèves ». On parle même secret d'État, intérêts supérieurs de la Nation, alerte sur le pas de tir d'Ariane, tout ça pour une arnaque de la mauvaise herbe. Heureusement que les poulets du coin, en bon fonctionnaires, veillaient au grain et ont fini par montrer les dents. Autrement, on y passait tous pour pertes et profits !

    Sur commande
  • - Nom ? - Amiot. - Prénom ? - Julien. - Profession ? - Enquêteur. - Enquêtes de quoi ? - Cherchez. - Je répète : enquêtes de quoi ? - Je cherche. - Vous cherchez quoi ? - Ce que je trouve.

    Sur commande
  • Matsuda, un ancien yakusa, a décroché voilà des années pour se retirer dans le Lubéron. Mais il reste lié par un pacte à vie à son ancienne organisation. Aussi, lorsque le chef de son organisation le contacte, il revient à Tokyo pour accomplir une ultime mission : éliminer la patronne d'un bar de nuit qui joue un double jeu. Plongé dans les bas-fonds du Golden Gai, Matsuda réalise peu à peu que l'univers dans lequel il remet les pieds n'est pas toujours ce qu'il semble être et que les visages de ses amis comme de ses ennemis pourraient n'être qu'un gigantesque théâtre d'ombres.

    Sur commande
  • ...le visage et le reste du corps s'étaient ligués pour offrir à leurs yeux ahuris un spectacle dantesque.... Elle tentait de se tortiller sur sa lèvre telle une grosse limace orangée... le corps se débattait en tout sens contre un ennemi invisible... 2h du mat... un dimanche d'automne. La sonnerie d'un Smartphone qui soutire brutalement son propriétaire des bras de Morphée. Max Laval, Commissaire de la BAC du 36, constate une fois de plus que les meurtriers respectent rarement le jour du seigneur. Il était loin de s'imaginer que cette enquête allait lui pourrir sa life (vie) et lui flinguer un beau futur retrouvé. Au menu...une amazing run (course stupéfiante) dans des capitales européennes, des cadavres qui s'amoncellent et un killer (tueur) qui surfe allégrement sur le Net pour lui foutre la pression et lui chambouler les neurones. Recherche médicale sur le génome humain, mythologie grecque, fléaux moyenâgeux, civilisation amérindienne s'enchevêtrent dans un subtil ballet qui déstabilise une police pourtant dotée des dernières technologies high-tech. Pour corser le tout voilà que la langue de Shakespeare s'invite au menu et vient perturber sa mother tongue (langue maternelle). Un devoir de mémoire l'a amené à l'écriture. Ses voyages sont une réelle source d'inspiration. Il y puise la substantifique moelle pour y insérer précieusement l'intrigue de ses romans. Get the most out of (prendre le meilleur) de ce qu'il découvre pour vous emporter, par le biais des mots, dans un superbe trip (voyage). 'J'ai laissé courir mes doigts on the computer's keyboard (clavier d'ordinateur) pour que s'exprime avec délice un autre moi ! Tel un peintre vous offre sa toile à la touche picturale totalement renouvelée !'

    Sur commande
  • « Sur ses gardes, Blanche entra dans la pagode, avec au fond d'elle-même un vilain sentiment de profanation. Que m'arrive-t-il ? Après tout, je suis chez moi ! Étendue de tout son long sur le lit banquette, une jeune fille apparemment endormie. Une vingtaine d'années, un chemisier en toile écrue, une jupe longue à fleurs, des espadrilles de corde. Sous la masse des cheveux bruns, un visage de neige, de longs cils sur une paupière bleuie, une trace de salive à la commissure de sa lèvre. » Une propriété en Creuse, au fond du parc un abri de jardin, en forme de pagode, au bord d'un ruisseau : l'Indolent rebaptisé le Yang' Tsé par un aïeul officier de marine. Cinq petits-enfants en vacances chez leur grand-mère Blanche Rivière. Juillet, la pluie, l'ennui jusqu'au moment où l'un d'eux découvre dans la pagode une jeune fille morte. Dans le creux de sa main, un papier disant qu'elle est la fille de Jean-Charles Rivière, le mari de Blanche, photographe disparu depuis huit ans, vraisemblablement en Europe centrale.

    Sur commande
  • Deux jeunes femmes, deux destins. La première, à peine sortie de l'adolescence, s'installe dans un joli cottage et voit sa vie se transformer en conte de fée rayonnant, parfois terni par quelques grains de noirceur. La seconde, une mystérieuse enquêtrice, se lance à la recherche d'une peintre talentueuse au passé trouble qui ne cesse de se dérober. Tout en suivant des trajectoires parallèles, les deux jeunes femmes se confrontent à leur part d'ombre et de lumière jusqu'à affronter l'indicible.

    Sur commande
  • Jaune fluo

    François Bats

    Jaune fluo, c'est la couleur de la veste des ripeurs du Dépôt de ramassage des ordures de la bonne ville de Saint Tropinant. À l'arrière de son camion-benne, notre héros savoure le bonheur d'avoir un travail valorisant et de s'assumer pleinement, lui qui sait tout juste "lire, écrire et compter". Avant ce miel, la vie n'a pas souvent souri à cet enfant de l'Assistance Publique. Mais l'état de grâce cessera quand il sera confronté aux agissements pervers d'un redoutable gang de souteneurs. Il découvrira dans cette lutte qu'il possède des capacités de courage et de jugement qu'il n'imaginait pas détenir et se surprendra en balayant les obstacles qui se dressent devant lui. Outre assurance et confiance en lui, il rencontrera dans cette confrontation l'amour dont il a toujours été sevré. C'est avec truculence et émotion que "Jaune fluo" nous embarque dans d'extraordinaires aventures.

    Sur commande
  • Je m'appelle Michael Artner. Je coulais des jours paisibles dans le nord-est des États-Unis avec mon fils, David, et ma seconde femme, Sandra, enceinte de notre premier enfant. C'était une existence douce et sans surprise dans une banlieue aisée : une vie banale mais qui me plaisait. Jusqu'au jour où tout s'est transformé en un cauchemar dément : quand je suis rentré chez moi, il n'y avait plus aucune trace de Sandra. Elle n'avait pas seulement disparu : tout indice de son passage sur terre avait été effacé. Elle n'avait jamais existé pour personne. Son souvenir survivait seulement dans ma mémoire. Deux hypothèses s'offraient à moi : ou j'étais devenu fou, ou bien on se moquait de moi. Et je refusais de croire que l'histoire de notre amour n'était que le fruit de mon esprit malade. Depuis lors je n'ai eu qu'une obsession : la retrouver. Quel qu'en soit le prix.

    Sur commande
  • Michel Norvic est-il coupable de meurtre ? Malgré les charges, son avocat saura-t-il le défendre ? En empruntant les chemins du coeur, Denis Sardain nous propose une aventure au sein d'une famille et dans les méandres de la justice.

    Sur commande
  • Dans ce petit village perdu en montagne l'entente est parfaite. Janette a deux amis d'enfance, Fanou et Nanou. Lequel épousera-t-elle ? Un dimanche, Béret meurt, écrasé par son tracteur. Meurtre, suicide, accident ? L'enquête sera trop vite menée et le doute va subsister. Comment le commissaire d'abord puis l'inspecteur, six ans après, résoudront-ils cette énigme ? Qui de Nanou ou de Fanou gagnera le coeur de la belle Janette ?

    Sur commande
  • Rechercher un homme dont on sait simplement que le chien s'appellerait « Charly » ou « Charlie », voilà une mission qui ne manque pas de surprendre l'équipe du commissaire Dezuiver. Mais trouver un cadavre dans un cimetière, quoi de plus normal ? Mais si ce cadavre est nu, qu'il a été déposé sur une des pierres tombales et que sa découverte fait suite à des profanations dans plusieurs cimetières du Nord et de Belgique, voilà qui justifie une enquête de la Police Judiciaire de Lille. Dans ce roman policier franco-belge, le commissaire André Dezuiver et son équipe vont porter leurs investigations dans le monde des sectes sataniques et, accessoirement, dans celui des sites « échangistes sadomasochistes »...

  • Deux chercheurs de l'OIE (Office International des Epizooties) sont mandatés sur l'île de Bornéo en Malaisie, afin de découvrir la nature de la pandémie qui ravage la population d'orangs-outans. À Paris, une mystérieuse maladie contagieuse se propage. Des terroristes ont dispersé dans plusieurs lieux publics un virus mortel. Un terrible lien unit ces deux fléaux. À travers ce roman, qui met en relief la biodiversité de la forêt primaire de Bornéo et les traditions des peuples qui y vivent, on peut suivre les péripéties et la personnalité de plusieurs personnages qui sont confrontés à une menace bio-terroriste.

    Sur commande
  • Janvier 1910 : la Seine déborde et Paris connait sa plus grande crue. Le métropolitain est inondé et les députés gagnent l'Assemblée en barque. Le Jardin des Plantes aussi est sous les eaux. Florence, jeune sous-bibliothécaire, y patauge entre les vélins de Redouté, les orchidées des serres tropicales, les reptiles de la Ménagerie et le laboratoire de taxidermie. Les lions ont froid, les iguanes crèvent de chaud et les cadavres fleurissent dans la fosse aux ours ou derrière les palmiers.

    Sur commande
  • Quand un chalutier breton coule dans les mêmes circonstances que le Bugaleid Breizh, Philippe, personnellement touché par le premier drame, ne peut plus rester les bras croisés : il décide de mener ses propres investigations. Sa quête de vérité rejoindra celle de Nora, médecin dans la Marine Nationale, qui s'est juré d'élucider le suicide tout aussi étrange de son mentor qu'elle venait à peine de retrouver. De Londres à la Floride et de la Bretagne à l'Afrique, ils devront affronter bien des dangers afin de faire éclater une vérité tragique qui ne les laissera pas indemnes...

    Sur commande
  • Identité(s). Hasards sociaux. Personnalité morcelée d'un artiste en création. Douleur de la perte, oeuvres qui malgré tout naissent. Et temps qui passe, qui ne guérit rien, qui polit, plutôt.
    Parcours croisés, délirantes expériences. Poésie brutale, féconde.
    Agrégation tourmentée des destins.

    Sur commande
  • Deux enquêteurs dont un profiler pour deux assassins. Une véritable traque haletante est lancée contre ces deux monstres, qui commettent des actes innommables. Ils obéissent à une doctrine qui constitue l'intrigue.
    Pour découvrir leurs mobiles, le lecteur est transporté à travers plusieurs pays, jamais sans hasard. La chute révèle un scénario terrifiant de l'espèce humaine, une fin époustouflante et très inattendue. Elle alerte la mémoire que l'impensable est encore toujours possible. L'auteur est passé maître dans l'art d'écrire des énigmes à rebondissements. Vous pensez avoir deviné et chaque séquence remet en doute vos certitudes. C'est le piment de ce roman, du lourd mais du bon polar.

    Sur commande
empty