Arts et spectacles

  • Avec L'Europe des créateurs, Christian Soleil démontre par une série d'essais, souvent déjà publiés sur son blogue ou ceux de ses amis, à quel point les artistes européens ont façonné notre vision de l'Europe, de sa culture, de son identité. Pas à pas, oeuvre après oeuvre, parcours après parcours, il nous livre l'histoire, les motivations, les productions et les doutes d'écrivains, de musiciens, de peintres, bref de celles et ceux qui, aujourd'hui comme hier, ont construit notre regard sur l'Europe en posant pierre après pierre. Parfois en y songeant. Parfois sans y penser. Souvent dans cet état de semi-conscience qui permet à l'artiste de se mettre à l'écoute des forces qui l'habitent et qu'il ignore et de transcrire à la manière d'un médium les messages qu'elles lui dictent. Un panorama large, vaste et personnel de la culture européenne, qui appelle à l'évidence une suite.

    Sur commande
  • Plutôt que de procéder à une analyse purement structurelle de la dernière oeuvre de J.S. Bach, l'Auteur a essayé de mettre en exergue, outre la personnalité de l'homme et du musicien, les différents facteurs musicaux et socioculturels qui auraient déterminé le cheminement vers cette abstraction de la pensée dans laquelle le musicien s'était réfugié dans les dernières années de sa vie.

    Sur commande
  • "Anne-Marie Carthé est une artiste-peintre, mais aussi une poétesse. Nous avons eu l'énorme plaisir de la rencontrer au Salon du Livre d'Oloron-Sainte-Marie en mai 2014, dans les Pyrénées-Atlantiques, dans le sud-ouest de la France. Fasciné par l'originalité de sa démarche, qui consiste à porter au pinceau et au poème la substance d'une oeuvre littéraire, nous avons vu là l'expression radicale de l'exigence esthétique, que seul un regard porté au concept, au sens hégélien du concept, permet de saisir toute la transfiguration intérieure qu'elle opère, en rendant à l'humain la splendeur de sa vérité éternelle, celle qui consiste à transcender les désordres de la naturalité par une appartenance radicale de la conscience à soi."

    Sur commande
  • Antonio Vivaldi était célèbre de son vivant en tant que violoniste virtuose. Mais il fut aussi très tôt un compositeur de renommée internationale. Travailleur acharné, il composait jour et nuit des pièces baroques qui allaient considérablement influencer la musique instrumentale, et notamment concertante, du XVIIIe siècle. Au besoin, il pouvait se plagier lui-même, reprenant là une ligne mélodique qu'il avait utilisée ici. Il laissa à sa mort des piles de partitions qui connurent, comme tous les oeuvres, des périodes posthumes de gloire ou de défaite. Après être tombé en désuétude, il a vu sa cote remonter dans le coeur de nos contemporains depuis quelques décennies.

    Sur commande
empty