Contes / Légendes

  • À Sérignan-du-Comtat, village de Provence, un soir de juin 2014... Lola et son frère Alessandro voient une fée et un lutin descendre d'un rayon de lune entré dans leur chambre. Leurs visiteurs du soir leur proposent un voyage sur la lune. Ils acceptent et partent avec eux sur le rayon lumineux qui rejoint le bel astre de la nuit... « La grotte était un lieu d'émerveillement, un endroit secret du monde des fées. La pluie cessa aussi brusquement que ce qu'elle avait commencé. Qu'à cela ne tînt ! Les jeunes terriens prirent le temps de la visiter. Les étoiles bondissantes les suivaient en exécutant des ballets et en ricochant contre les roches dorées. »

  • S'envoler

    Jeanne Nestera

    « En regardant par la fenêtre, j'ai soudainement eu l'impression d'entendre la mer m'appeler. Elle semblait me dire de venir au plus profond d'elle-même. Je l'entendais me murmurer que ses gouttes d'eau salée ne formaient qu'une vallée de larmes, et qu'à l'intérieur de moi, il pleuvait la même eau. Elle me répétait de ne pas m'inquiéter, qu'elle m'accueillerait comme une de ses filles, moi qui n'étais qu'une petite sirène perdue sur la terre. »

    Sur commande
  • Atavus

    Patrick Dieulafait-Hean

    «?Voilà fort longtemps le poète Babrius parla d'un "âge d'or", désormais perdu. Quand jadis vint son déclin, une longue période antique le supplanta. Pourtant, à l'aube de celle-ci, un âge trouble et sombre emporta le monde d'alors... Guerriers, seigneurs, rois et mêmes dieux, le destin de chacun allait être soumis à une seule loi : celle du fer ! Ainsi les hommes, qui avaient été frères autrefois, allaient s'affronter sur ce champ de bataille à la mesure des épopées les plus fabuleuses et guerrières. Et parmi tous, là, en ces "âges sombres", une louve allait guider l'une de leur meute au travers de ce territoire mythique jusqu'au coeur de sa non moins légendaire forêt d'Hercynie ; une lande qui serait crainte par ceux s'y égarant et qui la nommerait bientôt... Germania !?»

    Sur commande
  • Française d'origine togolaise, Afi Ayaba Mawena vit en France depuis de nombreuses années. Gérante d'un magasin de prêt-à-porter pour hommes et femmes, elle est aussi conseillère en image. Elle a vécu ses premières années professionnelles au Togo en tant que styliste et artiste. Sa double culture lui a inspiré ces contes d'aujourd'hui, contes originaux, pleins d'humour et de surprises qui ont une saveur africaine inoubliable.

    Sur commande
  • Les stéréotypes, humains et animaux, oeuvrent dans ces quelques textes pour réjouir les lecteurs. Il n'y a qu'une trentaine d'animaux évoqués parmi les milliards qui peuplent la Terre, et entre eux, le plus évolué, on aimerait dire le plus sage, l'homme, dans ses desseins les plus nobles comme les plus désastreux. Chaque texte délivre une morale, parfois implicite, qui reprend, sans y répondre parfaitement mais sans exclusive, quelques problèmes anciens, comme la guerre, ou contemporains, ainsi le droit du sol. Si le lecteur y trouve un petit intérêt pour sa réflexion, c'est plus que l'auteur n'en souhaitait.

    Sur commande
  • « Quelque part en France, dernières décennies du XIXe siècle. Partout, les landes de bruyère et d'ajonc disparaissent sous la roue du progrès et la pression de la vapeur industrielle. Et avec elles, leur monde... Un monde secret, primitif, peuplé de légendes ancestrales et de créatures aux noms bannis de la langue des hommes. Un monde qui disparaîtra, mais pas sans se battre. Bienvenue dans les derniers instants décadents d'une civilisation aujourd'hui disparue. » Ces nouvelles mettent en scène le trio Peir Bessabath, Jan Garros et Egon Beldura au travers d'enquêtes prenant place à l'époque la plus tragique de l'histoire des Landes de Gascogne, dans le sud-ouest de la France. Romantisme noir, horreur fantastique à la Lovecraft, polar à la Poe ou Conan Doyle... Les influences s'entremêlent dans un univers très ethnographique pour donner vie à une époque dans ce qu'elle a de plus sombre et de plus inquiétant.

  • « La bulle géante », « Le clown farceur », « Quiproquo », « L'ogresse », « La fée et les origamis », « Le chat bilingue », « Les fantômes hurleurs », « La puce », « Ramer au bord du lac »... Des contes naïfs ou mystérieux, pleins d'humour ou de rêve pour le plaisir de méditer ou de rire. Pour l'auteur, le bonheur est chose simple. Il suffit d'y croire vraiment et surtout d'éviter les autoroutes de la pensée qui empêchent de voir le paysage. Les contes sont faits pour nous y conduire par un chemin détourné et secret.

    Sur commande
empty