Tourisme & Voyages

  • Dès qu'elle a annoncé son incroyable projet de traverser seule ce territoire, ses interlocuteurs australiens, terrifiés, l'ont mise en garde : « Ces lieux ne sont pas faits pour les êtres humains... En plus, si un seul tigre de Tasmanie a survécu, il se trouve là ! Et il mange les hommes... » Sarah va en effet traverser des zones inextricables où seuls les animaux se sont aventurés, et affronter une nature hostile, comme si elle dérangeait un ordre établi depuis des siècles... Jusqu'au jour où le bord d'un ravin s'effondre sous son poids.
    Rien n'aurait pu la préparer à ce qui allait suivre.
    Et désormais, pour elle, rien ne sera plus comme avant.
    Sarah Marquis nous entraîne dans un monde oublié, à la fois terrifiant et initiatique, empreint d'une magie ancestrale. Et là où ses pas se posent, les légendes prennent vie.

  • La marche : une pratique ancestrale reconnue chez les moines comme une forme de méditation que Sarah Marquis a fait sienne.

    Dans ce témoignage extraordinaire, elle nous raconte son voyage à pied de 2010 à 2013 (mai), avec pour seul bagage un sac à dos de 30 kilos. Des paysages somptueux du lac Baïkal à la jungle luxuriante du Laos ; une faune splendide avec les loups de Sibérie, les léopards des neiges du désert de Gobi ; des échanges étonnants avec les hommes, comme la fois où elle fut menacée par des narcotrafiquants après avoir foulé un champ d'opium... Mais aussi les rigueurs du climat, le défi quotidien de se nourrir et autres aventures sur le vif : « Ne jamais planter sa tente la nuit au risque d'être réveillé sous la pression de serpents qui tentent de sortir de leur nid ! » Sur 20 000 kilomètres, elle a connu ce qu'elle a cherché de plein gré : le froid, la faim, la douleur, la solitude extrême. La splendeur des paysages l'a récompensée, comme le cheminement intérieur qui lui a permis de développer sa philosophie du mouvement, qu'elle partage aujourd'hui dans ce livre.

  • Partez pour un fabuleux voyage avec le mythique magazine L'Illustration. Explorateurs, aventuriers, écrivains, reporters ou inventeurs se lancent, à la fin du XIXe siècle, à l'assaut de territoires encore vierges ou inexplorés. Avec le développement du chemin de fer, des paquebots, de l'automobile et de l'aviation, le voyage devient aussi un art de vivre.
    De Tombouctou jusqu'à Pékin, de la jungle africaine aux déserts de Mongolie, de la banquise polaire encore inviolée aux confins de la steppe russe, les récits de L'Illustration ont fait rêver des générations de Français, inspiré des auteurs comme Jules Verne ou Hergé et suscité de nombreuses vocations.
    Découvrez à votre tour ce témoignage unique sur une époque où le monde restait à découvrir et où le voyage était une aventure.

  • Adélie, mon amour

    Michel Izard

    Une ligne. Une ligne plus sombre. Une ligne au-dessus de la banquise comme un trait de pinceau sur une aquarelle. Elle se précise maintenant, vaste, large, occupant tout mon champ de vision, barre l'horizon. Elle grandit. C'est une frange de teinte parme bien délimitée qui sépare la mer où nous voguons du ciel où nagent les nuages...

    Janvier 1840. Après deux ans et demi de périple dans les mers du Sud, Jules Dumont d'Urville découvre la terre Adélie. Pour la première fois, des hommes foulent le sol de l'Antarctique et apportent la preuve qu'il s'agit d'un continent. Sur le pont de la corvette L'Astrolabe, dans le vent glacial, entouré d'icebergs, Dumont d'Urville pense à sa femme Adèle et, dans un geste romantique, choisit de donner son prénom à cette nouvelle terre, une des dernières encore inconnues de la planète.
    Janvier 2017. Dans le sillage de cette histoire d'amour, le journaliste Michel Izard embarque sur le brise-glace L'Astrolabe qui prend la même route, arrive exactement au même endroit pour ravitailler la base française en Antarctique, la station Dumont-d'Urville, où se côtoient marins, boulangers, mécaniciens et chercheurs du bout du monde.
    Adélie, mon amour : deux récits parallèles qui çà et là s'entrecroisent. L'exploit des voiliers de 1840 guidés par la seule intuition de leur capitaine et le voyage présent du navire polaire qui, 177 ans plus tard, demeure une expédition à l'assaut de la banquise.

  • Par une froide nuit d'hiver, une amitié est née. Depuis décembre 2010, Milan et Muammer ne se quittent plus. Ces deux esprits libres ont un rêve commun : construire ensemble une grande aventure humaine.
    Ils s'inspirent alors d'un rêveur de taille, Jules Verne, et prennent le pari de réaliser le tour du monde en 80 jours mais sans argent, avec l'aide des habitants de la planète. Leur but : prouver que la bonté est dans le monde entier.
    Ils partent de Paris en septembre 2014 et, 78 jours plus tard, après avoir parcouru 20 000 kilomètres, le pari est réussi ! Retour sur cette grande aventure qui les a menés en Europe centrale, en Turquie, en Iran, au Pakistan, en Inde, en Thaïlande, en Malaisie, à Singapour, à Hong Kong, à Tokyo, aux États-Unis, au Maroc et en Espagne avant de rejoindre la France.

    UN SOUFFLE DE BONHEUR ET D'ESPOIR DANS NOTRE MONDE.

  • Pudlo Paris

    Gilles Pudlowski

    Voilà plus de 30 ans que Gilles Pudlowski part à la conquête de tout ce qui se fait de nouveau en gastronomie. Précurseur, il sait dénicher les talents de demain et nombreux sont ceux qui ont été primés dans son Guide avant de l'être ailleurs.
    Plus de 2 300 adresses dont 1 500 restaurants, « institutions » comme « lieux branchés », pour toutes les bourses.
    Mis à jour tous les ans, Le Pudlo raconte les quartiers, les ambiances, et se révèle intègre et critique à l'égard des établissements. Coups de coeur pour l'excellence, assiettes cassées pour les tables décevantes, éclectisme dans les sélections : il permet de choisir, selon son humeur, la haute gastronomie, les plats du terroir, les rapports qualité-prix avantageux ou les cuisines étrangères, et met par ailleurs l'accent sur les brasseries gourmandes.
    Il recense également les meilleurs artisans et commerçants du goût - bouchers, fromagers, boulangers, etc - ainsi que les rendez-vous gourmands : bars à vins ou à bières, cafés, salons de thé...
    Un guide évocateur, facile à consulter, joliment rédigé : de quoi se repérer sans erreur dans la capitale de la bonne chère.

  • Perle de la Côte d'Azur, Nice vaut bien un livre !

    C'est à une promenade unique et iconoclaste que nous convie Christian Estrosi. Arpentant en marcheur attentif les sentiers et les routes de la métropole niçoise, il nous en conte l'histoire et la culture avec une passion communicative. S'adressant autant à l'esprit qu'au coeur de ses lecteurs, il nous entraine à la rencontre des figures historiques de Nice, des personnages qui ont fréquenté ou fréquentent la cité provençale et ont fait sa réputation, attire notre attention sur une spécificité culturelle, nous explique le pourquoi d'un plat local ou des traditions qui animent la vie de la cité.
    Nice est plus qu'une ville, Nice est aussi un symbole, une ville connue sur tous les continents, visitée par des touristes venant du monde entier pour succomber, bien volontiers, à ses charmes. Nice c'est à la fois le cliché de la carte postale représentant la Promenade des Anglais, mais aussi la ville-martyre des attentats du 14 juillet 2016.
    Nice est tout cela à la fois et Christian Estrosi nous la restitue dans sa vérité et sa réalité : celle d'une ville à la longue histoire, fière de ses traditions mais tournée résolument vers l'avenir, une ville qui n'oublie ce qu'elle est mais a choisi de s'ouvrir au monde.

    Un vagabondage sur les chemins de Nice et de sa région, un livre pour voyager et s'instruire.

  • De la foire de la Pomme à la foire au Tilleul, du carnaval de Dunkerque au carnaval de Cayenne, de la fête de la Musique aux fêtes romanes en passant par les férias de Pâques, de la Saint Nicolas à la Sainte Catherine, du pèlerinage au Mont Saint Michel à l'arrivée de la Route du Rhum à Pointe à Pitre... Saison par saison, Jean Pierre Pernaut vous invite à sillonner la France pour revenir sur l'origine de ces fêtes, leur déroulement, leurs costumes, leurs dictons... Durant toute l'année, les villes et villages se parent de mille lumières et couleurs, des chants y résonnent le temps d'une nuit ou de quelques jours, et les habitants redécouvrent, impliqués et émerveillés, une nouvelle vie de quartier. Des fêtes les plus récentes, comme la Nuit blanche à Paris, aux plus anciennes, comme la sortie du poulain de Pézenas pour Mardi gras, la France est un festival permanent !

  • La commune du Touquet Paris-Plage est née il y a bientôt 100 ans.
    Station balnéaire huppée du nord de la France, elle a depuis toujours attiré les Parisiens - d'où son nom - et autres touristes de toutes régions et de tous pays. Dès les Années folles, la ville connaît un véritable essor : célébrités et anonymes apprécient la plage de sable fin et les bains de mer, les magnifiques villas et hôtels, une élégance et un art de vivre jamais démentis en un siècle d'existence.
    Des dunes plantées d'oyats aux trésors d'architecture, des stars aux vacanciers qui viennent en famille, de la tradition sportive à l'Enduro, des plaisirs balnéaires aux lieux mythiques qui ont forgé l'identité de la Station des Quatre saisons, l'ouvrage célèbre ce centenaire en nous faisant découvrir en images Le Touquet d'hier et celui d'aujourd'hui.

  • Plus de 2 400 adresses dont 1 700 restaurants, « institutions » comme « lieux branchés », pour toutes les bourses. Mis à jour tous les ans, Le Pudlo raconte les quartiers, les ambiances et, à l'égard des établissements, se révèle intègre et critique. Coups de coeur pour l'excellence, assiettes cassées pour les tables décevantes, éclectisme dans les sélections : il permet de choisir, selon son humeur, la haute gastronomie, les plats du terroir, les rapports qualité-prix avantageux ou les cuisines étrangères. L'édition 2011 met par ailleurs l'accent sur les brasseries gourmandes et la gastronomie d'élite. Il recense également les meilleurs artisans et commerçants du goût (plus de 500 !), ainsi que les rendez-vous gourmands (300 adresses) : bars à vins ou à bières, cafés, salons de thé. Un guide évocateur, facile à consulter, joliment rédigé : de quoi se repérer sans erreur dans la capitale de la bonne chère.

  • Dômes, chapiteaux et clochetons s'élancent dans le ciel de Paris. Tels des voyageurs immobiles, promenons-nous les yeux dans les cieux. Et, au crépuscule, redécouvrons la ville sous un auteur angle, à l'angle de la rue...

  • Qui n'a pas un jour demandé à ses copines : « À ton avis, pourquoi il ne rappelle pas ? » Qui ne s'est pas laissé tenter par une nuit torride avec un amant de passage ? Qui ne s'est pas demandé comment on faisait pour trouver cet homme qui vous fera rire et jouir, se sentir soi-même auprès de lui, et comment faire pour rester sexy, libre, drôle et fantaisiste tout en menant une vie à deux, que ce soit pour un an ou pour faire cinq enfants ?
    Parce que la Parisienne est l'essence de cette femme contradictoire, qui veut qu'on lui ouvre la portière de sa voiture mais qu'on la laisse conduire, parce qu'elle porte en elle l'héritage d'une foule de grandes amoureuses légendaires, parce qu'elle mène sa vie tambour battant au coeur de la ville la plus romantique du monde, aucune autre mieux qu'elle ne pouvait célébrer l'amour, la vie, la liberté, la frivolité, l'ivresse de manger au lit avec un amant qu'on ne quitte plus.
    Hymne à la femme, hymne à l'amour, à la Parisienne farouchement indépendante, ce livre enlevé, léger et piquant revient sur tout sans tabou et nous rappelle qu'amour rime aussi avec humour. Un livre comme une soirée entre copines bienveillantes et drôles, qui savent dédramatiser et vous aident à aimer en toute liberté, en toute gaieté, en vraie Parisienne farouche et tendre.
    Il contient :
    - trois parties de 40 questions chacune : pour celles qui virevoltent en célibataire, pour celles qui ont trouvé un amoureux et souhaitent aller plus loin avec lui, pour celles qui se sont lancées dans une vie à deux devenue vie à trois, quatre, cinq.
    - une quarantaine de listes d'adresses pratiques pour déjeuner, trouver de la lingerie sexy, l'emmener en week-end, le relooker, pleurer sur un bon banc public.
    - des astuces typiquement parisiennes - des clichés que l'on dénonce.

  • Depuis que le TGV-Est permet de relier la capitale à Strasbourg en deux heures vingt minutes, il est plus facile de visiter l'Alsace et surtout de déguster ses saveurs régionales. Parcourant cette région en amoureux transi depuis trente ans, Gilles Pudlowski a choisi les meilleures adresses gourmandes, et non les plus chères ! Au fil des coteaux, des ballons et vallées, des bourgades typiques et des villes d'art, découvrez des trésors de confort et de charme.

  • Paul-Émile Victor a réussi l'exploit de traverser le Groenland d'ouest en est. En 1936-1937, il vécut une année au coeur d'une famille inuit, " Eskimo parmi les Eskimos ". Au péril de sa vie, il affronta les conditions polaires les plus difficiles. Émerveillé par cette terre inconnue, ce grand humaniste fut un pionnier du mouvement écologique. Soixante-dix ans plus tard, son fils Stéphane Victor et deux reporters passionnés des pôles décident de revivre l'incroyable expérience de l'explorateur. Aurores boréales, glaciers, fjords sauvages, montagnes enneigées, les photographies de Xavier Desmier semblent témoigner d'une beauté intemporelle... Mais au-delà de ces images féeriques, ce récit d'aventure donne l'alerte : le réchauffement climatique fait fondre la banquise, empêchant les hommes et les animaux de se déplacer. La biodiversité et la culture inuit sont menacées. Plus encore, c'est la régulation climatique de la planète qui est en danger... Ce regard porté sur le toit du monde est un éloge à la beauté de la nature et un constat écologique. C'est aussi l'émouvant voyage d'un fils dans les pas de son père.

  • Metrobreizh Nouv.

    Metrobreizh

    Lorànt Deutsch

    awaiting publication
  • Paris versus tokyo - le guide illustre Nouv.

    awaiting publication
  • Survivant des glaces Nouv.

    Survivant des glaces

    Mike Horn

    awaiting publication
  • Depuis que le TGV-Est permet de relier la capitale à Strasbourg en deux heures vingt minutes, il est plus facile de visiter l'Alsace et surtout de déguster ses saveurs régionales. Parcourant cette région en amoureux transi depuis trente ans, Gilles Pudlowski a choisi les meilleures adresses gourmandes, et non les plus chères ! Au fil des coteaux, des ballons et vallées, des bourgades typiques et des villes d'art, découvrez des trésors de confort et de charme.

    280 villes sélectionnées et 1 200 établissements répertoriés :
    Auberges accortes, restaurants de tradition, tables prestigieuses, winstubs pittoresques, brasseries, bars à bière, salons de thé, cafés, mais aussi artisans de bouche et.
    Grands vins du coin !

empty